Selon Activision, Call of Duty doit être un modèle pour l’ensemble des franchises de la société

06 mai 2021 à 12h55
5
Call of Duty Warzone © Activision
© Activision

Avec un premier trimestre qui a permis à la société d'enregistrer un chiffre d’affaires de 2,28 milliards de dollars, Activision se frotte les mains. Mais si la société peut remercier les branches Blizzard et King, c’est bien Call of Duty qui reste sa plus grande fierté.

Désormais, l’objectif est clair dans l’esprit d’Activision : l’entreprise envisage de reprendre la formule, très efficace financièrement, de Call of Duty et d’en faire un modèle à appliquer à ses autres grandes franchises.

Des chiffres vertigineux

Commençons par parler chiffres. Lors de sa récente conférence, Activision annonçait fièrement rassembler, chaque mois, 435 millions de joueurs actifs sur l’ensemble de ses licences. Un nombre record pour lequel Call of Duty a joué un grand rôle.

Lancé l’an dernier, les jeux gratuits estampillés Call of Duty ont suscité un engouement tel qu’ils ont triplé le nombre de joueurs mensuels actifs sur l’ensemble de la franchise pour atteindre les 150 millions d’actifs, dont des dizaines de millions en Chine sur Call Of Duty en version mobile .

Un marché chinois très lucratif donc, l’analyse du premier trimestre révélant que les dépenses des joueurs du pays, sur la version mobile, ont été équivalentes aux total des autres recettes réalisées à travers le monde.

Avec 500 millions de téléchargements et un pécule d’un milliard de dollars à son actif, Activision a trouvé en Call Of Duty son enfant prodige.

Activision prépare le terrain

Avec de tels résultats, Call of Duty endosse le rôle de l'aîné modèle pour les autres licences de la société, et Activision pousse ses titres, Warcraft et Diablo en tête, à marcher dans les pas du célèbre FPS en leur appliquant certaines lignes directrices. Le premium, le free-to-play et le support mobile sont ainsi les axes majeurs à développer pour atteindre le but ambitieux fixé par Bobby Kotick, P.-D.G. d’Activision : franchir la barre du milliard de joueurs actifs, toutes licences confondues.

Pour ce faire, la société prévoit un plan d’embauche de 2000 développeurs l’an prochain en étendant des studios existants et en faisant l’acquisition de nouveaux représentants. Activision vise, entre autres, des pays comme la Chine, l’Australie et la Pologne.

À part ces quelques éléments, le modèle à suivre est encore un peu flou mais on imagine que l’éditeur compte accélérer la fréquence et les efforts de développement des jeux. À la manière de ce que l’on a récemment appris avec le renfort de Toys for Bob sur la franchise Call of Duty, ou encore la fusion de Vicarious Visions, qui a oeuvré à Tony Hawk Pro Skater 1+2 et Crash Bandicoot N.Sane Trilogy, avec Blizzard.

Face à de tels chiffres, les récents ajustements et les ambitions de la société nous font dire que la mise en chantier d’un univers Call of Duty complet, aux nombreuses ramifications, ne devrait plus tarder.

Alors que la rumeur de son existence courait avant même la sortie de Call of Duty : Modern Warfare, Activision a enfin officialisé la sortie de Warzone — le Battle Royale free-to-play dérivé de sa licence phare.
Lire la suite

Source : IGN

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Starfield : le trailer dévoilé à l'E3 a été réalisé dans le jeu, sans utiliser d'outil de cinématiques
Un nouveau Dead Space serait en développement chez EA Motive
Le mini frigo Xbox ne sera pas vendu qu'aux US
Death Stranding Director's Cut pourrait être une exclusivité PS5
EA offre la possibilité de consulter le contenu des lootboxes avant leur achat sur FIFA
Cyberpunk 2077 est de retour sur le PlayStation Store
Battlefield 4 : une cote de popularité en hausse depuis la révélation de Battlefield 2042
Sony souhaite encore plus recourir au cross-play, selon Jim Ryan
Sea of Thieves: A Pirate's Life nous dévoile ses secrets avant son lancement
Duke Nukem 3D : référence intemporelle du FPS, « Hail to the King, baby! »
Haut de page