Test Logitech MX Keys : un compagnon fidèle pour la MX Master 3

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
08 juillet 2020 à 15h16
10
Conçu pour accompagner la très convaincante souris MX Master 3, le clavier MX Keys s'affiche lui aussi comme un indispensable outil de productivité. Résolument haut de gamme avec son caractère compact, sans fil et « intelligent », le MX Keys est le premier de la série à avoir été « étudié pour les designers et conçu pour les codeurs » selon le fabricant.

En parallèle à notre test de la MX Master 3 nous avons également passer un peu de temps avec ce nouveau clavier. Le MX Keys répond-il à nos exigences et forme-t-il un duo parfait pour accompagner la MX Master 3 ? Verdict ici et maintenant avec notre test !

Logitech MX Keys : sa fiche technique

Le Logitech MX Keys, c'est :
  • Nombre de touches : 109, type chiclet
  • Rétro-éclairage : oui
  • Poids : 810 g
  • Dimensions : 131,63 mm x 430,2 mm x 20,5 mm
  • Interface de connexion : sans fil via récepteur USB (RF 2.4 GHz) ou Bluetooth Low Energy
  • Portée sans fil : 10 mètres
  • Autonomie : variable entre 10 jours et 5 mois selon l'utilisation du rétroéclairage
  • Logiciel : oui, Logitech Options
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 109 € clavier seul, 129 € avec le repose-poignet MX Palm Rest


Logitech MX Keys_1
© Logitech



Mise à jour du 08 juillet 2020 :
Logitech vient d'annoncer le lancement des versions Mac de son Mx Keys et de la souris Mx Master 3. Ces deux nouveaux produits conservent toutes les fonctionnalités présentées dans nos tests respectifs et sont commercialisés avec le même tarif de lancement.

Il s'agit donc de variantes optimisées pour l'écosystème Apple, compatibles avec plusieurs OS à partir d'iOS 9, macOS 10.15 et iPadOS 13.4. Hormis cette compatibilité, le Mx Keys profite d'un nouveau coloris "Space Grey", le fameux gris sidéral utilisé par Apple.

Logitech Mx for Mac_3
Une nouvelle version destinés à l'écosystème Mac arrive dans les rayons dès le 12 juillet © Matthieu Legouge pour Clubic

Le principal changement opéré sur ce clavier sans fil n'est autre que l'évolution de son layout. Le Mx Keys for Mac estompe donc l'un des points faibles que nous avions relevé sur sa première version : la sérigraphie surchargée mixant les commandes propres à Windows et à macOS.

Logitech Mx for Mac_6
Le Mx Keys for Mac arrive avec un layout optimisé © Matthieu Legouge pour Clubic

Comme vous pouvez l'observer sur ces photos, on retrouve ainsi une sérigraphie bien plus légère, moins hasardeuse, avec les touches propres à l'univers macOS (Command, Option, Control et touche d'éjection). Pour le reste, rien ne change et notre test initial décrit parfaitement les promesses, points forts et points faibles de ce clavier.

Design et ergonomie

En découvrant le MX Keys, nous avons d'abord été frappé par sa ressemblance avec le précèdent modèle haut de gamme de la marque, qui n'est autre que le Logitech Craft. Le MX Keys reprend en effet la quasi-intégralité du design de ce dernier, excepté qu'ici l'impasse a été faite sur la molette multifonction et son large bandeau supérieur qui l'accompagnait. Il en résulte par conséquent un clavier avec un caractère un peu plus compact, mais qui affiche aussi un tarif beaucoup moins important que ce précédent modèle de 2017 qui se négociait à 199 €. Alors qu'il est difficile de dire que la simple absence de cette molette permet de descendre aussi fortement le prix de ce clavier, force est de constater que Logitech semble faire ici quelques efforts afin de le rendre plus accessible.

Test Logitech MX Keys_6
© Matthieu Legouge pour Clubic

À la prise en main, nous constatons que le MX Keys est un clavier très rigide malgré sa conception en plastique et la finesse de son châssis qui ne dépasse pas les 6 mm. La partie supérieure du clavier permet de légèrement le surélever avec une hauteur de 2 cm. Cette partie accueille l'électronique du clavier ainsi que sa batterie, on y retrouve le bouton d'alimentation sur le côté droit accompagné d'un port USB Type C qui autorise une charge rapide.

Test Logitech MX Keys_5
© Matthieu Legouge pour Clubic

C'est également sur ce bandeau supérieur que la majorité du poids de ce clavier se répercute, offrant ainsi une très bonne stabilité à l'ensemble, stabilité renforcée par les 6 patins antidérapants qui remplissent correctement leur office.

Test Logitech MX Keys_3
© Matthieu Legouge pour Clubic

Malgré tout, ce bandeau supérieur n'autorise aucun réglage de hauteur, il ne sera donc pas possible de positionner ce clavier à plat ; nous n'avons cependant pas ressenti le besoin d'un tel réglage, le positionnement des mains est ici idéal avec cette légère inclinaison.

Test Logitech MX Keys_4
© Matthieu Legouge pour Clubic

Concernant les touches, on retrouve la même forme concave que sur le Logitech Craft ; elles apportent sans conteste un gain de précision si on les compare avec les touches plates d'un clavier d'ordinateur portable, avec le sentiment de taper aisément notre texte sans avoir à redouter les erreurs de frappe. Soulignons tout de même que les touches situées sur la ligne supérieure, ainsi que celles sur la ligne inférieure n'ont pas cette structure concave, à l'instar de la barre espace.

Test Logitech MX Keys_1
© Matthieu Legouge pour Clubic

Du côté de la sérigraphie, nous avons affaire à quelque chose d'assez sobre. Les caractères sont grands et fins et on les distingue parfaitement grâce au rétroéclairage « intelligent » qui s'allume et s'éteint lorsque nous approchons et éloignons nos mains ! Certaines touches embarquent de nombreux caractères spéciaux ainsi que des fonctions utiles aux utilisateurs de macOS et de Windows. Il en résulte une sérigraphie qui peut paraitre surchargée d'autant qu'elle ne sera pas utile à tous, c'est toutefois un bel atout pour ceux qui travaillent sur ces OS surtout que le MX Keys peut être utilisé avec trois ordinateurs grâce à la fonction Easy-Switch que nous avons déjà décrite pour la MX Master 3.

Test Logitech MX Keys_8
© Matthieu Legouge pour Clubic

Pour conclure ce tour d'horizon, notons que le MX Keys peut se voir accompagné par le MX Palm Rest, moyennant 20 € supplémentaire. Ce repose-poignet est constitué d'une mousse à mémoire de forme et est très agréable à utiliser ; il ne se fixe pas au clavier, et peut ainsi être disposé comme bon nous semble.

Performances et productivité

Son style épuré et compact n'est heureusement pas le seul argument de vente de ce MX Keys. Tout d'abord, nous devons bien dire que la frappe est particulièrement agréable et fluide ; bien que nous utilisons très régulièrement un clavier mécanique pour saisir nos textes, nous ne trouvons pas grand-chose à reprocher à ce clavier et ses touches de type chiclet, si ce n'est peut-être que la distance d'actionnement est très courte (1.8 mm de course total).


La précision est au rendez-vous et il ne nous a pas fallu bien longtemps pour prendre nos aises et retrouver notre rythme de saisie habituel qui est pourtant assez élevé. Ces interrupteurs à ciseaux n'émettent qu'un faible bruit que le châssis contient et étouffe et l'on peut clairement qualifier ce MX Keys de clavier silencieux, ce qui est un réel avantage pour ceux qui travaillent dans un open space.

Test Logitech MX Keys_2
© Matthieu Legouge pour Clubic

Question autonomie, nous n'avons pas été surpris de constater que la longévité de la batterie est très bonne. Selon Logitech, celle-ci peut tenir 10 jours lorsque le rétroéclairage est constamment activé, 5 mois lorsqu'il est inactif. Dans les faits, durant nos deux semaines de tests nous n'avons pas rencontré la nécessité de le charger ; il faut dire que le rétroéclairage intelligent et son capteur de proximité doivent y être pour beaucoup, notons également que l'intensité de l'éclairage varie en fonction de celle de la luminosité ambiante, astucieux !

Test Logitech MX Keys_7
Trois touches pour simplement passer d'un appareil à un autre © Matthieu Legouge pour Clubic

Du côté de la productivité, on retrouve la plupart des fonctionnalités que nous avons déjà pu apprécier avec la souris MX Master 3, à savoir la fonction Flow qui permet de passer d'un ordinateur à un autre en déplaçant simplement le curseur de la souris vers les bords de l'écran, ou encore l'application « Advanced Unifying » avec laquelle nous pouvons connecter jusqu'à six périphériques compatibles sur un seul et même dongle USB.

Logitech_options_4.jpg
Logitech Options ajoute de nombreuses fonctionnalités à notre combo clavier / souris © Matthieu Legouge pour Clubic

Enfin, le logiciel Logitech Options, à télécharger ci-dessous, permet bien d'autres réglages. Nous pouvons par exemple remapper toutes les touches de fonctions (F1 à F12), ainsi que les 4 touches situées au-dessus du pavé numérique. Par défaut, combinés à la touche FN, ces touches permettent d'avoir accès à de nombreux raccourcis multimédias ou bureautiques, ou encore de modifier l'intensité du rétroéclairage.

À télécharger :
Logitech Options

Logitech MX Keys : l'avis de Clubic

Logitech nous propose ici un clavier à la construction sérieuse et aux atouts multiples qui ne manquera pas de séduire les créatifs et autres professionnels, ainsi que ceux qui ont franchi le pas en ayant acquis une MX Master 3.

Avec un prix revu à la baisse si on le compare au Logitech Craft, le MX Keys offre une frappe confortable, une belle autonomie, ainsi que des fonctionnalités qui peuvent vite s'avérer indispensables lorsque l'on y a gouté. Le prix du combo souris / clavier / repose-poignet peut encore toutefois être un frein même s'il parait logique de devoir investir une telle somme lorsqu'on lorgne sur du matériel haut de gamme.

Une fois de plus nous constatons que le fabricant suisse maitrise complètement son sujet avec un duo de périphériques qui répond parfaitement aux exigences des utilisateurs les plus chevronnés et créatifs. Finalement, notre seul véritable regret reste le poids de la bête, encore un peu trop lourde et encombrante pour être facilement transporté partout où le vent nous mène.

Logitech MX Keys

8

Les plus

  • Compagnon idéal pour la MX Master 3
  • Rétroéclairage "intelligent" et belle autonomie
  • Frappe fluide et précise
  • Easy-Switch sur trois appareils
  • Qualité de fabrication irréprochable

Les moins

  • Course de la touche un peu courte
  • Sérigraphie chargée sur certaines touches
  • Un peu lourd et pas suffisamment compact pour être emporté

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
6
Delos
Je l’ai mais pas d’anti-ghosting sur maj droite + haut + droite.<br /> (Alors qu’avec gauche ca fonctionne)<br /> Pas de réponse du support, voilà juste au cas où je signal.
darkyben
pas d’anti-ghosting…euh c’est quoi ?
Delos
C’est quand on appuie sur plusieurs touches en même temps.<br /> Dans mon cas la 3eme touche ne fonctionne pas. (À gauche oui mais pas droite)
m_enfin
Ce clavier me tente bien. Pour le poids, c’est peut-être un inconvénient en mobilité sinon c’est plutôt un avantage à mon avis. Le fait de pouvoir l’appareiller avec 3 machines différentes est un vrai atout.
frezeis
De mon coté, quelques soucis de décalage de touches…sous mac y’a quelque chose à faire en paramètrage? Les touches COMAND? FONCTION sont mélangées un peu n’importe comment
TofVW
Je viens d’en commander un pour le télétravail (difficile à choper à un bon prix: tous les sites le vendent 20 ou 30€ plus cher que directement chez Logitech, et sur Leboncoin ils partent comme des petits pains; j’en ai finalement chopé un de justesse sur ce dernier [Leboncoin]).<br /> Histoire que je sache à quoi m’attendre quand je l’aurai, ça vaut quoi pour le jeu?<br /> Je ne parle pas d’eSport, mais de FPS «&nbsp;loisirs&nbsp;», sans trop d’exigences. Je sors d’un K800, donc pas fait pour le jeu non plus, mais qui me convenait très bien.<br /> Bref, par rapport à ce dernier, c’est pareil, mieux, moins bien…?<br /> Parce que bon, ça me fait déjà mal aux fesses de payer un clavier presque 100 balles (je voulais absolument un Easy Switch rétroéclairé), mais je n’ai pas trop le choix, sinon c’est un G915 à 230€!
Matthieu_Legouge
Hello @TofVW<br /> Franchement difficile de te répondre, d’abord car le MX Keys est un accessoire de productivité et aussi car mon exigence en matière de gaming me dirige toujours vers du méca !<br /> Il n’est pas impossible d’aimer ce MX Keys en jeu, surtout si tu t’en sortais avec le K800 (que je n’ai pas testé). Je pense que la sensation de course très courte des touches et leur actionnement facile doivent être fatiguants à la longue pour du jeu. J’espère que tu nous donneras ton ressenti après l’avoir essayé <br /> Pour ma part je préfère encore avoir un clavier méca pour jouer (surtout si on parle de FPS), même si je dois en prendre un en entrée de gamme !
TofVW
Merci de ta réponse. Effectivement le K800 me convenait bien que ce soit un clavier à membrane, peut-être que c’est une question d’habitude.<br /> Sur le MX Keys, j’ai l’impression que la course des touches est vraiment très courte, plus que sur le K800, comme sur un PC portable en fait. Mais peut-être que ce n’est qu’une question d’habitude également (pour mon -faible- niveau d’exigence, bien sûr); j’essayerai de faire un petit retour si j’y pense.<br /> Comme j’ai dit, il me faut un Easy Switch (donc forcément non filaire, qui est aussi un critère pour moi de toute façon) et rétro-éclairé. Je veux aussi un clavier complet (avec les touches numériques à droite).<br /> Le seul qui remplit ces conditions dans la gamme G, c’est le G915 à 230€, alors je vais faire un effort pour m’habituer au MX Keys, qui coûte déjà assez cher comme ça.
TofVW
Comme promis, je reviens donner quelques impressions, après environ 1 mois passé avec un MX Keys.<br /> Je ne vais pas revenir en détail sur ses qualités bureautiques, surtout que tous les sites sont unanimes: il est parfait! En télétravail, je me suis réellement surpris à taper mes messages bien plus vite que précédemment, alors que j’étais dubitatif sur ce point (et même en écrivant ce commentaire, c’est vraiment agréable, il faut l’essayer pour comprendre).<br /> Même la typographie un peu surchargée des touches communes à Windows et à MacOS ne me gêne pas trop.<br /> Concernant le jeu, maintenant: même si depuis que Rocket League est passé F2P, j’ai bizarrement délaissé CS:GO ( ), j’ai quand même fait quelques parties.<br /> Les premiers rounds étaient un peu chaotiques, mais petit à petit je me suis habitué et ça va mieux (pour rappel, ma souris est une M720, que j’utilise depuis plusieurs années déjà).<br /> Cela dit, pour le moment en tout cas (à voir avec le temps), je trouve le K800 bien plus agréable. Avec le MX Keys, j’ai vraiment l’impression de jouer sur un PC portable.<br /> Ce n’est pas non plus la grosse catastrophe, la petite résistance qu’offrent les touches avant de s’enfoncer totalement rend cette sensation moins gênante, mais on a connu mieux en clavier à membranes (et je ne parlerai même pas des mécaniques, tant c’est le jour et la nuit).<br /> Bref, pour du CS occasionnel ou du FPS solo, ça peut passer si on n’est (vraiment) pas trop exigeant. Mais même à mon niveau, je préférais le K800 (ou alors c’est une question d’habitude, mais là je me répète).<br /> Cela dit, il n’y a aucune latence perceptible, c’est déjà ça.<br /> Il ne me reste plus qu’à gagner à l’Euromillions, et à ce moment je pourrai m’offrir le G915. Cela dit, si ça arrive, je n’aurai plus à télétravailler, donc je n’aurai pas non plus besoin d’un clavier Easy Switch.
Matthieu_Legouge
Merci pour ton retour d’expérience
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Microsoft veut connecter 40 millions d'usagers supplémentaires à Internet d'ici 2022
La version électrique de l'Opel Corsa devrait entrer en production début 2020
Blizzard suspend un joueur pro Hearthstone qui clame son soutien à Hong Kong
🔥 Samsung Galaxy S9 SM-G960U à 354,99€
macOS Catalina : Adobe recommande aux utilisateurs de Photoshop et Lightroom d’attendre
Call of Duty: Mobile franchit le cap des 100 millions de téléchargements en une semaine
🔥 PC et smartphone Asus R543UA-DM2077T + Zenfone Live 32 Go à 499,99€ au lieu de 749,99€
Alicem : l'application de reconnaissance faciale va être déployée à l'échelle nationale dès novembre
🔥 Apple iPhone XR 64 Go à 649,99€ au lieu de 849,99€
Des composés organiques dans les geysers d’Encelade
Haut de page