Windows Hello s'invitera sur iOS et Android

03 octobre 2016 à 13h30
0
Windows Hello, la plateforme d'authentification mise en place par Microsoft pour Windows 10 se décentralisera peu à peu et sera également disponible sur iOS et Android.

Avec Windows Hello, Microsoft entend mettre en avant l'authentification biométrique plutôt que le traditionnel - et vulnérable - mot de passe. Windows Hello, permet de déverrouiller une session de Windows 10 avec un lecteur d'empreintes digitales, en scannant l'iris ou en analysant une gestuelle.

A l'heure actuelle, Windows Hello, nécessite des périphériques compatibles comme les caméras RealSense d'Intel capables de scruter l'iris via infra-rouge. Mais lors de la conférence Ignite, Microsoft a annoncé vouloir déporter prochainement la technologie sur d'autres appareils ou accessoires.

Il sera alors possible de déverrouiller son PC directement depuis le bracelet Nymi Band se basant sur l'électrocardiographie pour authentifier un utilisateur. Les clés YubiKey sont également prises en charge. Mais Microsoft estime que cela fait également sens d'utiliser le smartphone en tant qu'appareil secondaire pour déverrouiller Windows 10.

035C000008539982-photo-microsoft-ban.jpg


A cet effet, Windows Hello devrait donc être porté sur iOS et Android. Ce sont en tout cas les propos d'Anoosh Saboori, responsable de la sécurité des système d'exploitation chez Microsoft lors d'une présentation disponible sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top