Ted Lasso : la bienveillance en pleine lucarne !

24 juillet 2021 à 15h15
4

Voilà une série que je ne pensais ni regarder, ni apprécier, ni chroniquer. Et je suis ravi d'avoir eu tort sur toute la ligne. Ted Lasso est une série à la douceur contagieuse et à la bienfaisance bienvenue dans une période où l'optimisme et la gentillesse sont plus nécessaires que jamais. La meilleure nouvelle ? La saison 2 vient de commencer sur Apple TV+ !

Le veilleur d'écran[s] S07E08 📺 : Ted Lasso

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Ted Talks Lasso

J'ai un aveu que je pense nécessaire à vous faire. Je n'aime que très peu de sports et, surtout, je déteste le football. Ah oui, aussi : Apple n'est pas une marque que je porte dans mon cœur. Bref, autant vous dire que Ted Lasso, série Apple TV+ en grande partie centrée sur le sport le plus populaire de la planète, ne partait pas du tout gagnante avec moi.

Et pourtant, vous voici en train de lire une chronique sur ce show que je n'ai d'abord lancé que pour tenter de comprendre la hype ambiante qu'elle suscitait (et un peu par professionnalisme, tout de même). Et quelle bonne idée ! La sitcom co-créée par Bill Lawrence (déjà aux manettes de Scrubs , ce qui explique aussi ma motivation) m'a non seulement convaincu, mais aussi fait un bien fou !

Portée par le formidable Jason Sudeikis (également à la co-création et deux fois récompensé pour son rôle devant la caméra), Ted Lasso suit les pérégrination du personnage éponyme en Angleterre, où il devient coach de l'équipe AFC Richmond. Sauf que Ted Lasso, en plus d'être Américain, est à l'origine coach de football… américain. Largué dans un nouveau pays pour coacher un sport qu'il ne connait pas, moqué et méprisé de toutes parts, notre héros a assurément du pain sur la planche.

Coeur Moustache

Un incipit déjà prometteur, auquel il faut ajouter une situation familiale complexe, et de nombreux obstacles sur la route de Ted Lasso. Parmi ces derniers : Rebecca Welton (interprétée par Hannah Waddingham), la propriétaire du club qui aspire uniquement à faire couler l'entreprise pour se venger de son ex-mari.

Heureusement, en plus de quelques soutiens dont son fidèle et honnête ami Coach Beard (Brendan Hunt) ou l'adorable et stressé assistant Nathan (Nick Mohammed), Ted Lasso fait preuve d'un optimisme à toute épreuve.

Ted Lasso © Apple TV+

À l'image de son héros moustachu, qui réussit petit à petit à rallier à sa cause les gens qui l'entourent, de par sa gentillesse et sa bienveillance, Ted Lasso m'a un peu plus conquis à chaque épisode. C'est bien simple, si au démarrage je n'étais que moyennement emballé, dans ses derniers épisodes j'avais un sourire niais plaqué sur le visage en permanence, et totalement embrassé la cause de Richmond et de ses héros par la même. Depuis, j'attends la saison 2 (qui vient tout juste de commencer) avec une réelle impatience.

« Ted Lasso est la série dont j'avais besoin sans même le savoir »

Et pour cause, s'il y a bien du football dans Ted Lasso (notez que la série a même réussi l'exploit de me faire hurler comme un supporter dans le dernier épisode, incroyable), ce qui fait le sel du show se sont surtout ses personnages et leurs histoires. Ce sport aurait d'ailleurs pu être remplacé par n'importe quel autre.

Poto rentrant

L'évolution, voire la rédemption de personnages perdus ou détestables, le lien qui se crée entre certains caractères pourtant opposés, des mains tendues à des moments improbables… Par les mécanismes sociaux qu'elle explore, la série met du baume au cœur de ses spectateurs. Pourtant si Ted Lasso est une sitcom profondément optimiste et bienveillante, elle n'oublie pas d'instiller un peu de drame dans son scénario, évitant ainsi de tomber dans le sirupeux (voire la fantasy, tant de gentillesse ambiante ça n'existe pas), et générant au passage de vives émotions.

Ted Lasso © Apple TV+

L'équilibre du show est pour ainsi dire excellent ! Ne vous attendez toutefois pas à une sitcom qui vous fera exploser de rire toutes les 20 secondes, jouant sur le grandiloquent ou un rythme débridé, comme peuvent le faire Brooklyn Nine-Nine, Scrubs ou d'autres. Ted Lasso reste finalement assez sobre en termes d'humour, préférant la finesse des blagues légères, les sourires communicatifs et les dialogues millimétrés qui font mouche sans forcément tordre de rire.

Que vous souhaitiez vous consoler de l'élimination de la France à l'Euro, que vous aimiez tout simplement le foot, que vous recherchiez une comédie pleine de bonne humeur et de douceur, ou tout cela à la fois, Ted Lasso est sans doute la série dont vous avez besoin, sans même le savoir.

Ted Lasso © Apple TV+

Cette série est pour vous si :
- Vous recherchez une série courte (10 X 30min sans compter la S02)
- Vous voulez un show chargé en bienveillance qui mélange bien humour et drame
- Vous aimez le foot (anglais)
Cette série n'est pas pour vous si :
- Vous détestez vraiment le foot (mais genre VRAIMENT)
- Vous n'aimez pas les séries où les personnages sont abusément gentils
- Vous préférez les sitcoms vraiment rythmées et grandiloquentes

La première saison (et tout bientôt la deuxième) de Ted Lasso est disponible sur Apple TV+.

Modifié le 12/08/2021 à 10h43
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Dune : un voyage contemplatif sous le soleil brûlant d'Arrakis
Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres
HBO Max et DC : une série sur le Pingouin serait en route
Final Space : la série animée ne reviendra pas pour une saison 4
Lemmings : ces pauvres rongeurs qu'on a massacrés par dizaines
Superman & Lois : The CW tiendrait-elle sa meilleure série DC ?
Lisez votre chronique SF : Toute résistance serait futile !
LEGO lance un set Super Mario 64 : 2 064 pièces de nostalgie pour recréer les niveaux du jeu
Star Trek Day : les séries Discovery, Picard et les autres donnent des nouvelles
Matrix Resurrections tease l'arrivée de son trailer jeudi à coups de pilules bleue et rouge
Haut de page