🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Critique The Night Of : qualité HBO partout, justice nulle part

12 août 2021 à 10h48
2
The Night Of © HBO

J'ai toujours aimé la vaste majorité des séries signées HBO. Toutefois je crois que c'est à partir de The Night Of, en 2016, que mon attrait pour la chaîne a passé un nouveau cap ; et encore, je ne vous parle même pas de l'acteur Riz Ahmed, dont je suis désormais un fan absolu !

The Night Of
  • Vous aimez les drames sociétaux intenses et réalistes
  • Vous appréciez les séries HBO et leur richesse
  • Des acteurs au top de leur art, ça vous intéresse
  • Les questions de justice, de prison et de discrimination ne vous motivent pas
  • Vous préférez vos séries plus longues
  • Vous avez besoin d'une série pour vous aérer l'esprit

Le veilleur d'écran[s] S06E08 📺 : The Night Of

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique The Night Of

Informations

Genre
Drame, Mystère, Policier
Réalisation
Richard Price, Steven Zaillian
Editeur
BBC Drama Productions, BBC Worldwide Productions, Bad Wolf
Plateforme
MyCanal, OCS
Nombre de saisons
1
Nombre d'épisodes (Total)
8
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 18 ans

The Night of the Living Dead

Je ne saurais dire pourquoi j'ai pris autant de temps à évoquer The Night Of dans cette chronique. Ce n'est pourtant pas l'envie qui manquait, mais peut-être avais-je peur de ne pas en parler avec le talent qu'elle mérite, tout simplement.

Si vous n'avez jamais entendu parler de cette mini-série, malgré son carton, dès sa sortie puis aux Emmy Awards de 2017, sachez qu'il s'agit d'une adaptation de la série anglaise Criminal Justice. Composé de 8 épisodes, le show est de ceux qui savent s'arrêter pile quand il le faut.

À l'instar de l'excellent film Whiplash, The Night Of fait partie de ces œuvres pour lesquelles l'écran noir final est tombé PILE quand je l'espérais. Difficile de faire plus satisfaisant.

Mais commençons par le commencement.

The Night Of © HBO

La Nuit du Long Couteau…

Dans The Night Of, le spectateur suit Nasir « Naz » Khan (incarné par l'incroyable Riz Ahmed, donc), un étudiant américano-pakistanais vivant à New York. Un soir, alors qu'il emprunte le taxi de son père pour aller à une fête, il se retrouve un peu malgré lui à conduire une jeune fille, Andréa, chez elle. Soulignons que cette dernière est incarnée par l'envoutante Sofia Black-D'Elia, aperçue depuis dans la sympathique Your Honor, une mini-série d'ailleurs produite par des membres de l'équipe de The Night Of

Bref, si la soirée des deux tourtereaux se déroule bien, entre alcool et rapprochements, le lendemain matin va être assurément plus dur : Naz se réveille aux côtés d'une Andréa poignardée à mort.

Sans aucun souvenir de ce qu'il s'est passé (c'est en tout cas ce que la série et le personnage essaient de nous faire croire, le doute étant toujours de mise), notre héros panique et fuit le lieu du drame… Pour finalement se faire arrêter par la police, avec ce qui ressemble à l'arme du crime sur lui.

The Night Of © HBO

Perdu, l'étudiant jusqu'ici sans histoire va heureusement pouvoir compter sur l'aide providentielle de John Stone (incarné par l'impeccable John Turturro), un avocat au bout du rouleau qui décide de l'aider à se sortir de cet imbroglio. Mais ce soutien ne l'empêche pas d'être accusé de meurtre, et Naz va se retrouver enfermé à Rikers Island, tandis que son procès - que l'on suit au fil de la saison - débute.

Taxi Driver… And Justice for All

Au-delà de son scénario principal, qui s'amuse en permanence à mettre le doute au spectateur quant à la culpabilité de Nasir, The Night Of est bien plus qu'une simple série policière et judiciaire. L'histoire, nous en conviendrons, n'est pas forcément très originale, mais elle a le mérite d'être diablement intense et angoissante. The Night Of s'attache en effet à évoquer et dénoncer le système judiciaire et pénitencier américain, la série abordant par la même les questions de racisme et de violence, intrinsèquement liées.

Avec ses origines pakistanaises, Nasir subit de front les inégalités au poste et en prison. Les préjugés et les regards des autres ne font qu'empirer la rapide descente aux enfers d'un personnage que beaucoup condamnent avant même le procès.

Le show évoque également les conséquences tragiques que peuvent avoir de telles accusations sur les proches des accusés ; plus globalement, The Night Of traite des problèmes d'un système judiciaire et policier qui brise des vies, tel un bulldozer, que l'on soit coupable ou innocent.

The Night Of © HBO

En parallèle de ces thématiques qui font le cœur de la série, on aime également suivre les histoires secondaires de l'avocat de Nasir, ou encore du tiraillé détective Dennis Box (Bill Camp). Tous très humains et plausibles, souvent usés par leurs vies, les personnages secondaires de la série donnent du corps à l'ensemble, qui sonne toujours juste. On regrettera seulement que certains soient un peu trop vite expédiés, la faute au format retenu.

« The Night Of reste l'une de mes principales recommandations lorsqu'il est question de mini-séries pertinentes »

HBO oblige, The Night of brille également sur la forme. Portée par la solide musique du vétéran Jeff Russo, qu'on ne présente plus, l'intégralité de la série a été réalisée par Steven Zaillian. De son incroyable épisode pilote d'1 heure 20 à sa conclusion parfaite, la série est un délice visuel qui se sert intelligemment de la caméra pour ajouter de la tension à l'histoire, en filant un certain esthétisme qui sait rester sobre.

The Night Of © HBO

The Night Of a été ma série favorite de 2016 (et pourtant cette année là était aussi celle de Lastman et Dirk Gently ). Aujourd'hui, elle reste l'une de mes principales recommandations lorsqu'il est question de mini-séries pertinentes et prenantes, tant elle m'a marqué au fer rouge.

Elle n'est assurément pas la meilleure œuvre pour se détendre ou se divertir en toute légèreté, mais elle se place parmi les plus solides séries pour ce qui est de raconter une histoire intense et engagée. Du vrai HBO, tout simplement.

9

Les plus

  • Vous aimez les drames sociétaux intenses et réalistes
  • Vous appréciez les séries HBO et leur richesse
  • Des acteurs au top de leur art, ça vous intéresse

Les moins

  • Les questions de justice, de prison et de discrimination ne vous motivent pas
  • Vous préférez vos séries plus longues
  • Vous avez besoin d'une série pour vous aérer l'esprit

L'unique saison de The Night Of est aujourd'hui proposée à la fois sur les plateformes de streaming OCS et Canal+ .

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries .

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
armagedon51
A ca oui, une des meilleurs séries jamais produite. Des acteurs magnifiques avec Ahmed et Turturro sidérant de vérité. Je le conseille à tous.
Stylite
Oui excellente série, vraiment top !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page