Pure Electric Air : une nouvelle gamme de trottinettes électriques débarque en France

David Nogueira
Spécialiste automobile
17 décembre 2021 à 11h30
2
Pure Electric Air © Pure Electric
Pure Electric

Fraîchement arrivé en France, le constructeur Pure Electric propose quatre trottinettes électriques conçues sur une plateforme commune, mais répondant à des besoins différents. De 399 à 799 € et de 20 à 60 km d’autonomie, le constructeur vise une large clientèle.

Peut-être n'avez vous jamais entendu parler de la marque Pure Electric, mais peut-être que le nom de Lando Norris ne vous est pas inconnu. Ce jeune pilote britannique de Formule 1 a clôturé sa saison 2021 au volant de sa McLaren en sixième position du classement des pilotes. Le rapport avec les trottinettes électriques Pure Electric ? C'est Adam Norris, le père de Lando, qui a créé cette société.

Pure Electric Air © Pure Electric
Pure Electric

Voilà pour la petite anecdote que les clients de la marque pourront toujours raconter à leurs proches. Intéressons-nous maintenant aux produits.

En plus de concevoir et commercialiser ses propres produits, la société Pure Electric assure également une activité de distributeur multimarque. C’est même leur activité d’origine, sur les trottinettes et les vélos électriques. La distribution des trottinettes Pure Electric elles-mêmes n'a commencé qu'en août 2020 en France.

Design et conception

Lorsqu’on s’appelle « Pure Electric », il est évident que le design et la conception des produits doivent être en accord avec l’image de marque. Cela commence d’abord par une conception tubulaire plutôt basique, tant pour le guidon que la colonne de direction et la structure qui supporte le deck. Il semblerait que lesdits tubes soient cintrés en partie basse de la trottinette, évitant ainsi la multiplication des cordons de soudures qui pourraient fragiliser la structure et, accessoirement, être assez disgracieux s’ils sont mal faits.

Pure Electric Air GO © Pure Electric

Des formes qui rappellent un peu celles des cadres de vélo hollandais qui jouent de sobriété et d'élégance, mais qui ont ici plutôt tendance à interpeller sur l'aspect solidité et confort de l'ensemble. En effet, aucune des quatre déclinaisons de la Pure Air n'est pourvue d'amortisseur pour absorber les défauts de la route et contribuer par la même occasion à la sécurité de l'utilisateur.

En contrepartie, Pure Electric a fait le choix de pneus 10 pouces équipés de chambre à air. Alors oui, de fait le risque de crevaison existe, mais si vous en vérifiez régulièrement la pression tout devrait bien se passer.

Pure Electric Air © David Nogueira
Pure Electric

D’autant que c’est selon nous un critère important que de disposer de roues avec un minimum d'amortissement en l’absence de dispositifs physiques.

Toujours sur l’aspect « épuré », pour ne pas dire minimaliste, le compteur présent sur le guidon semble n’afficher que le minimum vital des informations : choix du mode, vitesse et niveau de charge restant dans la batterie (batterie d'ailleurs pour lesquelles nous attendons encore les capacités de la part du constructeur).

Côté afficheur donc, c’est léger, un peu à la manière des Xiaomi Mi Electric Scooter . D'ailleurs, comme ces dernières, les produits Pure Electric profitent d'une connexion Bluetooth pour connecter un smartphone à l'engin, mais l’application dédiée n’offrirait qu’assez peu de fonctions, dont celle de verrouiller électroniquement de l’engin.

Pure Electric Air © Pure Electric
D. Nogueira pour Clubic

Toutes sont certifiées IP65, ce qui garantit une étanchéité bien suffisante pour évoluer sous la pluie. La législation l’impose d’ailleurs, tout comme la nécessité de disposer d’un mécanisme de freinage mécanique. Sur les Pure Air, il se situe sur la roue avant et est matérialisé par un frein à tambour. Celui-ci est complété par le frein électronique qui s’active à la décélération : un classique. Un prochain test des trottinettes nous permettra d’en savoir plus sur l’efficacité de l’ensemble.

Pure Electric Air © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Pour en finir avec les éléments communs, toutes disposent de sonnettes et d’une prise USB au guidon pour recharger son smartphone, d’un phare en partie haute à l’avant et d’un feu de stop à l’arrière. Toutes se replient sensiblement de la même manière, en faisant tomber la colonne de direction sur le deck. L’ensemble se verrouille sur le garde-boue pour la porter ensuite à bout de bras - un processus qu’on connaît notamment très bien chez Xiaomi.

Les différents modèles plus en détails

C’est dans les caractéristiques techniques que se jouent les différences qui vont fixer les tarifs. A noter également que les prix ci-dessous ne tiennent pas compte des promotions (parfois importantes) pratiquées jusqu'au 31/12 par Pure Electric sur son site.

Trottinette Pure Air Go : prix, autonomie, performances

C'est le modèle d’entrée de gamme, vendu 399 €. Ainsi, on sait que la Pure Air Go est dotée d'une batterie Lithium-Ion 36V et 5,2 Ah soit 187,2 Wh. Compte tenu de ces informations, nous avons quelques doutes sur la capacité de l'engin à tenir les 20 km.

Pure Electric Air © David Nogueira
Caractéristiques Pure Air GO

Vous trouverez également sur le site une déclinaison Pure Air Go +, elle aussi équipée d’un moteur 350 Watts, mais qui promet cette fois-ci une autonomie de 30 km (contre 20 km pour la Go classique). Celle-ci est affichée à 449 euros.

A noter d'ailleurs que les capacités des batteries ne figurent pas dans ces petites fiches techniques qui n'ont été envoyées, mais toutes les informations sont néanmoins sur le site. Ainsi, on sait que la Pure Air Go est dotée d'une batterie Lithium-Ion 36V et 5,2 Ah soit 187,2 Wh. Compte tenu de ces informations, nous avons quelques doutes sur la capacité de l'engin à tenir les 20 km.

Trottinette Pure Air : prix, autonomie, performances

La Pure Air signe la première montée en gamme réelle, avec un moteur qui passe de 350 à 500 watts (nominal) pour une autonomie de 30 km. C'est en tout cas la promesse pour ce modèle exploitant une batterie de 36 Volts 7,8 Ah, soit 280,8 Wh.

Pure Electric Pure Air © Pure Electric
Caractéristiques Pure Air

Point très intéressant : si la trottinette supportait un poids maximal de 120 Kg, le constructeur indique qu’elle peut aussi gravir une montée inclinée à 16% avec une personne de 100 kg. L’allure n’est pas indiquée toutefois. La Pure Air est proposée à 499 €, soit un tarif qui devrait attirer une clientèle assez large.

Trottinette Pure Air Pro : prix, autonomie, performances

Enfin, la gamme est chapeautée par la Pure Air Pro, vendue 649 € et 799 euros dans une déclinaisons Pure Air Pro LR. Celle-ci reprend le moteur de 500 watts, mais l’électronique de puissance (contrôleur et batterie) serait légèrement différente. En l’occurrence, le constructeur annonce une autonomie de 60 km et une puissance de 700 Watts contre 600 watts et 50 km pour la Air Pro.

Pure Electric Pure Air Pro © Pure Electric

Les batteries sont également légèrement différentes. La Pure Air Pro bénéficie d'un module 36V / 12,8Ah (460,9 Wh) coutre 36V / 14,4 Ah (518,4 Wh) pour la Pro LR. Des valeurs assez confortables pour ces deux engins.
Les accélérations comme les dépassements devraient être plus vigoureux. C'est d'ailleurs sans doute d'ailleurs sur ces modèles que devra se porter l'attention des utilisateurs de plus grande taille (attention, le guidon n'est pas réglable en hauteur) ou tous ceux qui cherchent un peu plus de polyvalence.

On notera aussi que les versions Pro profitent d’un design plus prémium encore avec un deck en bois, façon Skateboard, partiellement recouvert d’un grip.

FP2M - marché trottinette 2020 © FP2M

Gamme Pure Electric : disponibilité

Tous ces produits sont disponibles sur les sites du constructeur et à découvrir en magasin. Nous testerons prochainement l’une de ces trottinettes pour voir si ce « nouvel entrant » en France a ce qu’il faut pour conquérir ce marché florissant.

Pour rappel, selon les chiffres de la Fédération des Professionnels de la Micro Mobilité, le marché de la trottinette électrique aurait profité d’une croissance de 34% en France en 2020, et l’intérêt des utilisateurs pourrait bien ne pas s'essouffler de sitôt si les marques travaillent à proposer des produits toujours plus qualitatifs.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
sensou
Hello<br /> Sympa l’article, juste une petite faute de frappe:<br /> «&nbsp;Les batteries sont également légèrement différentes. La Pure Air Pro bénéficie d’un module 36V / 12,8Ah (460,9 Wh) coutre 36V / 14,4 Ah (518,4 Wh) pour la Pro LR.&nbsp;»<br /> Coutre a remplacer par contre.
Avarayan
«&nbsp;Toutes sont certifiées IP65, ce qui garantit une étanchéité bien suffisante pour évoluer sous la pluie. La législation l’impose d’ailleurs&nbsp;»<br /> J’ai recherché dans la législation et rien n’impose l’IP65… Et c’est justement un argument de vente puisqu’en plus d’être IP65 (ce qui est bien meilleur que 99% des modèles existants toutes marques confondues) elles sont GARANTIES 2 ans pour toute panne éventuelle, même pour infiltration d’eau… Au contraire des autres marques. C’est d’ailleurs l’argument principal qui m’a fait choisir cette marque.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nissan Micra : prévue pour l'Europe, cette nouvelle électrique rétro embarquerait une batterie solide
ID.Buzz : l'intérieur du van Volkswagen se montre en photos
Renault, Nissan et Mitsubishi prévoient 35 nouveaux véhicules électriques d'ici 2030
Bentley compte bien se mettre à l'électrique... en 2025
Jetson ONE : la
Tesla : Musk repousse le Cybertruck et le Roadster
Renault, Mitsubishi et Nissan s'associent pour des véhicules électriques moins chers
L'avion-voiture Aircar obtient le droit de circuler, avec une licence de vol slovaque
Lamborghini passera à l'hybride dès l'an prochain et met le 100 % thermique au placard
Ola, le fabricant de scooters électriques, montre sa première voiture (dans un photoshop peu réussi)
Haut de page