Après un report à cause du coronavirus, Cadillac dévoile enfin son SUV électrique Lyriq

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
10 août 2020 à 09h00
8

Annoncée pour le mois d’avril, la présentation du SUV électrique de Cadillac a dû être reportée pour cause de crise sanitaire mondiale. Le groupe General Motors présente enfin son nouveau Lyriq avec son tableau de bord recouvert d’un immense écran de 33“.

Le nouveau Cadillac Lyriq disposera d’une autonomie de 500 km et aura la lourde mission d’être le fer de lance du groupe General Motors, qui après avoir refusé la motorisation électrique veut maintenant rattraper son retard. La commercialisation est prévue pour 2023.

Un tournant pour GM

General Motors essai de placer Cadillac en haut de l’aventure électrique pour donner l’impulsion comme a su le faire Tesla en commençant avec un véhicule haut de gamme pour convaincre des possibilités avant de descendre en gamme pour toucher une plus large clientèle.

Le président de General Motors pour l’Amérique du Nord, Steve Carlisle, a déclaré : « Cela marque un tournant à un moment très important pour nous tous, une formidable opportunité pour la marque. La mesure dans laquelle nous avons perdu un peu d'élan ici au cours des derniers mois, pour retrouver cela et nous positionner pour le prochain chapitre de Cadillac ».

Batterie Ultium jusqu’à 200 kWh

La version présentée est une version « showroom » et ne correspond qu’à 80-85 % de la version finale, d’après les propos de General Motors. Du côté de l’autonomie, GM annonce qu’elle pourra atteindre une fourchette allant de 500 à 600 km sur le cycle d’homologation américain EPA. La batterie sera d’environ 100 kWh et reposera sur la technologie Ultium. La charge rapide du Lyriq acceptera 150 kW et la charge à domicile pourra atteindre 19 kW grâce au chargeur intégré.

GM annonce qu’à l’avenir il sera possible pour le constructeur d’intégré des batteries Ultium d’une capacité pouvant atteindre 200 kWh. Ces batteries Ultium ajoutent de l’aluminium à leur chimie et réduisent la teneur en cobalt de 70 %. GM a intégré l’électronique dans le bloc batterie réduisant de 90 % le câblage électrique comparativement à un autre véhicule électrique de General Motors.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Cybertruck de Tesla ne sera finalement pas mis en production avant 2022
Un important incendie s'est déclaré dans un centre de stockage de batteries Tesla en Australie
Plus d'un milliard de dollars de bénéfices pour Tesla au dernier trimestre
Elon Musk tacle Apple sur ses batteries au cobalt et sur la politique de l'App Store
Une route capable de recharger votre véhicule à 200 kW ? C'est ce que tente l'État de l'Indiana
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Toyota dévoile son plan « Beyond Zero » pour devenir le leader mondial de la mobilité zéro émission
Incendies de batteries : GM rappelle à nouveau les Chevy Bolt et pointe LG du doigt
L'ouverture des Superchargeurs aux autres marques pourrait rapporter 25 milliards à Tesla
Les véhicules électriques ont doublé leur part de marché en Europe en 2021
Haut de page