🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

L'usine française de la Smart électrique rachetée par Ineos pour son SUV ?

31 août 2020 à 16h50
9
Ineos Grenadier © Ineos

Ineos va lancer une branche automobile avec le développement d'un SUV nommé Grenadier, et souhaiterait racheter l'usine Smart de Hambach où devaient être produites les citadines électriques.

Le géant de la pétrochimie a débuté des discussions avec Mercedes-Benz, dont Smart est une filiale, pour acquérir le site alsacien et y construire ses SUV au look classique.

La fin des Smart françaises est déjà actée

En mars 2019, Mercedes annonçait la future délocalisation de la production des Smart, jusqu'ici effectuée en France dans l'usine de Hambach, vers la Chine. Le groupe Daimler visait à ce moment-là une requalification des infrastructures, avec l'annonce de la production future des petits modèles électriques de Mercedes, et notamment l'EQA, compacte zéro émission de la firme. Mais lorsqu'il a été annoncé que l'EQA reprendrait plus largement la base du GLA et qu'il serait fabriqué en Allemagne, la situation a commencé à s'envenimer pour les 1 600 salariés de l'usine située en Moselle.

La pandémie de coronavirus est passée par là et début juillet 2020, Daimler annonçait la mise en vente du site dans un contexte qui faisait craindre qu'aucun repreneur ne soit trouvé, les acteurs du secteur automobile jouant de prudence en cette période de crise. C'est alors qu'est arrivé Ineos, géant britannique de la pétrochimie, qui a lancé une branche automobile, et avec elle un projet de SUV à l'ancienne. Et pour produire cet étonnant croisement entre un Mercedes Classe G et un Land Rover Defender, son PDG Jim Ratcliffe a jeté son dévolu sur le site de Hambach.

Un pas en arrière pour l'usine modernisée ?

Dans un climat politique où l'écologie doit être une priorité pour toutes les industries, le reclassement d'une usine qui devait être le joyau de la production automobile électrique en France en lieu de fabrication d'un SUV thermique va certainement faire grincer des dents. Toutefois, le gouvernement français, qui est à la manœuvre pour sauvegarder le site, risque de ne pas avoir beaucoup de choix.

Les ministres en charge du dossier pourraient donc décider d'accéder à la requête de Ratcliffe, à condition d'assurer la sauvegarde des 1 600 emplois du site, qui ne serait finalement pas modernisé et accueillerait alors la production du 4x4 à moteur BMW nommé Grenadier. Le complexe pourrait remplacer les deux usines actuelles dans lesquelles la conception du SUV a été réalisée, au Portugal et au Pays de Galles. Si rien n'est encore signé, le milliardaire à la tête du groupe s'est dit « confiant ».

Source : Carscoops

Salon Hybrid Electric Test Days

Renault ZOE 2 © Camille Pinet

Testez gratuitement de nombreux modèles de véhicules hybrides et électriques ! Rendez-vous à Paris du 6 au 8 septembre 2020 pour le salon Hybrid Electric Test Days . Entrée gratuite.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
10
hubsi
Hambach n’est pas en Alsace, mais en Lorraine/Moselle
Yannick2k
tu chipotes là <br /> c’est comme Nantes et la Bretagne…<br /> … je suis déjà parti… loin loin loin…
OskarToffel
Alors, c’était pas pour l’EQA, mais l’EQB, et une partie de la production de la GLA.<br /> Ces productions ont été rapatriées sur des usines deja en route, et dont la capacité de production n’était plus utilisée à 100%.<br /> Les ministres ne sont pas à la manœuvre, ça se passe entre deux groupes privés.<br /> Le site a déjà été modernisé, grâce à 500 millions de travaux financés par Daimler, sans aide publique.<br /> La conception du Grenadier a lieu à Graz, chez Magna. L’usine du Pays de Galles n’est pas encore construite.<br /> Si vous avez besoin d’informations, je suis à votre disposition
cpicchio
Si c’est le véhicule en photo, ce n’est pas un SUV mais un 4x4 de franchissement.
Bezenman78
Bonne chance à ce nouveau venu sur le marché, avec un look pareil ! Non seulement, la concurrence sera extrêmement rude et compétente, mais le style risque de faire grincer des dents Tata Motors (propriétaire de Land Rover).
Element_n90
Il me semble que c’est par ce que Tata Motor veut arrêter Land Rover que le propriétaire Ineos veut lancer un véhicule qui y ressemble (mais je suis pas trop sure de tout ça)…
Urleur
Sa me donne envie d’aller à la montagne à le regarder.
FRATZ
Je me demande qui va acheter ce genre de panzer ?
Mr_Yeo
Moi, si j’en avais les moyens bien-sûr. Car de mon humble avis, c’est ainsi que devait être le nouveau Defender, avec un intérieur certes modernisé et juste ce qu’il faut d’électronique, tout en conservant ses capacités de franchissement, sans oublier le confort sur route (ce qui n’était pas le fort du précédent).<br /> Au lieu de cela, Land Rover nous propose un écrin de technologies qu’on aurait peur d’envoyer dans la bouillasse. Qu’il le fasse avec le Discovery, je peux le comprendre; mais avec le Defender… Désolé, mais ça passe mal.<br /> Jim Ratcliffe va s’accaparer les déçus du nouveau Defender; et crois-moi, ils seront bien plus nombreux que tu ne l’imagines.<br /> Wait and see !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Tencent sur le point de racheter Leyou Technologies pour plus d'un milliard d'euros
Facebook va passer à la caisse en France et payer un arriéré d'impôts de plus de 100 millions d'euros
Gamescom 2020 : 38 jeux se présenteront durant la conférence
Microsoft Flight Simulator 2020 devrait accélérer la vente de hardware sur PC
Promo rentrée 2020 : la trottinette électrique Go Ride 80Pro à moins de 200€ !
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleures séries d'anthologie
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Soldes d'été : l'enceinte Bluetooth Ultimate Ears Boom 2 Lite pour seulement 59€
Haut de page