PeerTube, alternative gratuite à YouTube, passe en 3.4. entre abonnements, filtres et amélioration du lecteur

13 septembre 2021 à 17h56
9
peertube

Après avoir introduit la diffusion en direct sur son service en janvier dernier, PeerTube passe en version 3.4. Avec cette mise à jour, l’alternative gratuite à YouTube ajoute une panoplie de nouvelles fonctionnalités.

Au programme : de nouveaux filtres, des abonnements en tant qu’instance et une amélioration du lecteur vidéo.

Nouveautés de la version 3.4 de PeerTube

Depuis la version 3.2, il était possible de trier l’affichage des vidéos en fonction de plusieurs critères (date de publication, les plus vues, les plus appréciées, etc.). Avec cette nouvelle mise à jour, PeerTube enrichit son système de filtrage de plusieurs critères : langue de la vidéo, sensibilité du contenu, portée (locale ou fédérée en fonction des chaînes suivies), type de vidéos (direct, VOD ou les deux) et catégorie thématique. Dans la même idée, Framasoft a ajouté la possibilité de filtrer les vidéos en limitant sa recherche aux publications d'une instance précise.

PeerTube 3.4

Autre nouveauté notable, la possibilité de s’abonner à une chaîne ou à un compte en tant qu’instance, sans se fédérer à celle qui l'héberge. Les utilisateurs de votre instance pourront alors avoir accès aux contenus publiés par ces chaînes.

PeerTube profite également de son passage en 3.4 pour corriger son lecteur vidéo. Désormais, il mémorise et détecte automatiquement le niveau de bande passante et propose une définition plus adaptée d’emblée. Notons qu’il est toujours possible de choisir manuellement la qualité d’une vidéo.

Source : PeerTube

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
talex
C’est quoi l’idée de ce truc<br /> gratuit? sans pub? pas de traçage?
Nico7as
C’est un logiciel libre équivalent à Youtube, que l’on peut héberger sur son propre serveur, et fédérer à d’autres serveurs, ou d’autres services basés sur le protocole ActivityPub (Pub comme dans publication). Parmi eux, Mastodon (=Twitter libre), Pixelfed (Instagram libre), et d’autres.<br /> Chaque instance choisit ses règles de fonctionnement, de se fédérer ou pas.<br /> Il fait partie de ce qu’on appelle le «&nbsp;Fedivers&nbsp;» = l’univers de logiciels sociaux libres, décentralisés et fédérés.<br /> Beaucoup d’académie l’on mis en place pendant le confinement, pour partager les vidéos des enseignants.
Voigt-Kampf
PeerTube a malheureusement du mal à percer à côté de BitChute et Odysee.
JohnLemon
BitChute je viens d’y faire un tour et vu le contenu de la page d’accueil, ça ne donne franchement pas envie de rester… Ça risque vite de devenir un repère de tout ce qu’il y a de pire sur le net, façon Reddit ou 4Chan.<br /> Je pense qu’on peut se rapprocher d’une vraie transparence et neutralité quand on ne cherche pas à mettre en avant les contenus les plus vus. Or cela ne semble malheureusement pas être le pari qu’ils ont fait.<br /> Odysee je ne connais pas et je doute qu’ils arrivent à percer facilement avec un homonyme aussi généraliste comme nom.<br /> C’est le B.A.BA du référencement : utiliser un nom facile à retenir mais qui ne fasse surtout pas référence à un terme déjà massivement utilisé dans d’autres contextes.<br /> Sinon les nouveautés de PeerTube vont dans le bon sens, notamment la possibilité de s’abonner à une chaîne fédérée sur une autre instance sans pour autant la rejoindre. C’était quand même un gros handicap en terme d’utilisation et de suivi.
luck61
YOUTUBE est gratuit, l’interface est top, l’application mobile est top, on peut voir des vidéos en 4K60fps, pas vraiment de limite de temps, et la bande passante pour voir les vidéos est top… Il y a juste de la pub pour financer les serveurs et ceux quo maintiennent le service…par contre il faut respecter la réglementation youtube sous peine d’être ban du service après 3 strikes sur les vidéos… Peertube c’est bien pour un service interne genre lycée collège entreprise pour héberger de la vidéo
bennukem
Si on te force à regarder de la pub, où est donc la gratuité ? C’est du troc, rien de gratuit dedans.<br /> La gratuité n’est-elle pas justement l’absence de contrainte ?
dancod
Ca mériterait un article sur ces alternatives libres.
luck61
qui paye les serveurs ??? le saint Esprit …la gratuité n’existe pas , il y a toujours quelqu’un qui paye…la pub, les taxes, les impots etc
Stef1963
Derrière n’importe quel service, il y a du matériel, du personnel, des locaux et des charges donc il faut trouver le financement qui permet de produire ce service.<br /> La gratuité est un leurre, car il y a toujours une contrepartie et souvent c’est la pub ou une la mise à disposition d’une version limité avec rappel des choix d’abonnements.<br /> Pour ne plus avoir de pub, il faut passer par un abonnement ; Youtube n’échappe pas à la règle.<br /> C’est également vrai pour Gmail, les espaces cloud ou les réseaux sociaux.<br /> Personne ne fourni un travail à plein temps dans la durée en pur bénévolat. Ce monde n’est pas parfait mais cette «&nbsp;gratuité&nbsp;» de façade permet quand même aux plus modestes de bénéficier de services auxquels il serait difficile d’accéder s’ils devaient en payer même la juste rémunération.
bennukem
Du coup tu contredis ton «&nbsp;YOUTUBE est gratuit&nbsp;» ?<br /> Qu’un mec paye pour a,b ou c, ça n’empêche pas d’être gratuit pour un autre.
bennukem
«&nbsp;permet quand même aux plus modestes de bénéficier de services auxquels il serait difficile d’accéder s’ils devaient en payer même la juste rémunération&nbsp;»<br /> Une juste rémunération comment ? Je veux dire, les bénéfices de youtube s’élèvent à combien ?<br /> Quand tu vas regarder une pub sur youtube, sur surpaye le service, c’est le principe de youtube pour faire des bénéfs
Stef1963
Je ne pensais pas nécessairement qu’à Youtube mais a plutôt d’autres services que nous utilisons comme Filezilla par exemple.<br /> Bien entendu Youtube génère beaucoup de revenus, il en distribue aussi auprès des contributeurs.<br /> Par contre, il faut se rappeler qu’avant de générer beaucoup d’argent, une société comme Google a mis plus de 6 ans à trouver son modèle économique et donc commencer à gagner de l’argent. Il en va de même pour Facebook, qui a mis un peu plus de temps à devenir bénéficière. Twitter a galéré encore plus. Il y a aussi tous ceux qui ont disparu faute d’avoir trouvé l’équilibre.<br /> Actuellement les dirigeants de Mozilla cherchent eux aussi des revenus pour poursuivre leurs développements et doivent parfois faire des choix difficiles faute de moyens.<br /> Wikipédia est aussi un service que nous utilisons mais qui régulièrement nous alerte sur son besoin de financement.<br /> Qwant tient comme il le peut.<br /> Bref, il y a des belles réussites qui aujourd’hui brassent des sommes importantes mais continuent d’offrir des services de qualité «&nbsp;gratuitement&nbsp;». Des structures qui tiennent tant bien que mal et d’autres qui ont disparues et/ou disparaitront.<br /> Au final, c’est pour une grande part, le consommateur de ces services qui en fait la réussite ou l’échec.<br /> J’entends les anti GAFAM et en même temps qui a fait leur réussite ?<br /> Certains proposent de dégoogliser, de démicrosofiser, etc … la planète mais au travers de services souvent moins bien intégrés qui en plus sont payants.<br /> Il en va de même, dans la vie de tous les jours. Celui qui ne souhaite pas payer d’abonnement TV regarde sur TF1, M6 et autres C8 la soupe que l’on leur passe avec les coupures pubs. Ceux qui souhaitent créer leur programme prennent un abonnement à Canal+, Netflix, Amazone Prime, etc … Idem pour les amateurs de foot ou de Formule 1 … par contre, j’entends moins les personnes se plaindre des programmes des chaînes publiques qui malgré la redevance continuent les coupures pub …
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La tablette pliante de Samsung arrive bientôt. Êtes-vous sensibles à ce genre d'avancée technologique ?
Moins de 150€ pour ce très bel écran gamer signé Acer
Microsoft et Unity s'associent dans le but de créer une infrastructure cloud pour les développeurs
À son tour, Google traîne Sonos en justice pour violation de brevets
Craquez pour le smartphone 5G Google Pixel 5 à son plus bas prix
ColorOS 13 arrive en bêta, découvrez la liste des smartphones compatibles
Faites des économies sur cet écran Philips de 27
Darty casse le prix de cet écran PC Lenovo 2K de 27
Vous ne pourrez bientôt plus synchroniser votre Fibit avec un PC ou un Mac
Starlink, l'internet par satellite est trop cher ? Le service divise son prix par deux en France
Haut de page