Cinq personnes derrière plusieurs sites pirates de streaming sportif français ont été condamnées

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
12 juin 2020 à 16h00
15

Cinq « pirates », accusés de diffuser illégalement des compétitions sportives depuis 2014, ont été condamnés par la Justice Française.

Il s'agit de cinq hommes âgés de 43 à 57 ans, qui ont diffusé des événements sportifs, de façon illégale, sur « une galaxie de sites ».

Des sites actifs depuis 2014 !

C'est le tribunal de Rennes qui a condamné au début de cette semaine les cinq hommes, pour la création de divers sites pirates de streaming.

Ces sites diffusaient notamment des compétitions sportives (football, rugby, basket….), mais il était également possible de visionner la chaîne payante Canal+, qui leur réclame près de 30 millions d'euros de dommages et intérêts. SFR et beIN Sports se sont également portées parties civiles.

Au total, les neuf sites les plus fréquentés ont attiré plus de 7,5 millions de visiteurs uniques de 2014 à 2017.

Source : BFM TV

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
16
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Twitch va commencer à retirer les vidéos dont les musiques sont copyrightées
La Commission européenne préparerait une plainte antitrust contre Amazon
PS5 : Marvel's Spider-Man Miles Morales est une extension et non une suite
Offre flash sur la carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois à seulement 60€
L'ensemble barre de son et caisson sans fil Continental Edison à prix cassé
Facebook teste de proposer des articles Wikipedia dans ses résultats de recherche
Intel perd son célèbre architecte Jim Keller
Apple et YouTube engagent chacun 100 millions dans la lutte contre la discrimination raciale
Google rend Stadia accessible à tous les smartphones Android (ou presque)
Une carte interactive pour connaître, en temps réel, les restrictions de voyage dues à la pandémie de coronavirus
Haut de page