Face à la popularité des apps de messagerie, le SMS continue son déclin

Alexandre Boero Contributeur
03 janvier 2019 à 10h30
0
SMS texte mobile.jpg

Bousculé par les messageries instantanées et autres réseaux sociaux comme WhatsApp, Messenger ou Telegram, le célèbre SMS, d'une hégémonie royale autrefois, n'est désormais plus aussi impérial.

Le passage du 31 décembre au 1er janvier est toujours l'occasion de ramener le dossier du SMS sur la table. Vous le savez, le soir du réveillon, il est assez courant d'envoyer un « Short Message System » à 00 h 12 et de n'en recevoir l'accusé de réception qu'au petit matin. Mais comme le souligne l'UIT, l'agence des Nations Unies, relayée par Les Échos, leur nombre diminue radicalement au fil des ans.

Une diminution constante et importante des échanges de SMS

En 2014, plus de 6 000 milliards de SMS furent échangés, contre seulement 3 000 milliards en 2016. En l'espace de deux ans, leur volume a diminué de moitié et la tendance demeure à la baisse. En France notamment, le nombre de SMS envoyés a atteint les 184 milliards en 2017, quand il était de 200 milliards en 2015 et 2016.

Mais alors que se passe-t-il ? Nous n'écrivons plus et passons uniquement des appels ? Les crampes dans les mains se multiplient-elles avec le réchauffement climatique ? Évidemment, c'est non. L'autre usage principal du mobile (l'appel) reste stable. En réalité, il faut accuser les messageries instantanées et les réseaux sociaux. Bouh, les vilains !

56 % des Français utilisent aujourd'hui les applications de messageries instantanées

Facebook Messenger, Instagram, WhatsApp, Telegram, Snapchat, Signal, Line, Skype, et même Steam ou Discord sont autant de responsables de l'agonie du SMS. L'envoi de messages écrits via les différentes applications de messagerie instantanée, qui gagnent en fonctionnalités et en notoriété, ne cesse de progresser. Selon le Baromètre du numérique 2017, 56 % des Français utilisent aujourd'hui les applications de messageries instantanées, et parmi eux, 43 % s'en servent pour envoyer des messages.

Contrairement aux SMS, ces messageries sont intégrées à des services qui regroupent plusieurs fonctionnalités pratiques et addictives. Mais surtout, les utiliser reste gratuit (« gratuit » après paiement de votre box internet ou votre forfait mobile), alors que des surtaxes parfois bien désagréables s'appliquent selon le pays d'où vous envoyez un SMS ou un MMS.

Et vous, êtes-vous plutôt de la vieille école ou friand de messageries instantanées ?

12 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales
La Chine va retirer les PC et logiciels étrangers de son administration d'ici trois ans

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top