Face à la popularité des apps de messagerie, le SMS continue son déclin

03 janvier 2019 à 10h30
12
SMS texte mobile.jpg

Bousculé par les messageries instantanées et autres réseaux sociaux comme WhatsApp, Messenger ou Telegram, le célèbre SMS, d'une hégémonie royale autrefois, n'est désormais plus aussi impérial.

Le passage du 31 décembre au 1er janvier est toujours l'occasion de ramener le dossier du SMS sur la table. Vous le savez, le soir du réveillon, il est assez courant d'envoyer un « Short Message System » à 00 h 12 et de n'en recevoir l'accusé de réception qu'au petit matin. Mais comme le souligne l'UIT, l'agence des Nations Unies, relayée par Les Échos, leur nombre diminue radicalement au fil des ans.

Une diminution constante et importante des échanges de SMS

En 2014, plus de 6 000 milliards de SMS furent échangés, contre seulement 3 000 milliards en 2016. En l'espace de deux ans, leur volume a diminué de moitié et la tendance demeure à la baisse. En France notamment, le nombre de SMS envoyés a atteint les 184 milliards en 2017, quand il était de 200 milliards en 2015 et 2016.

Mais alors que se passe-t-il ? Nous n'écrivons plus et passons uniquement des appels ? Les crampes dans les mains se multiplient-elles avec le réchauffement climatique ? Évidemment, c'est non. L'autre usage principal du mobile (l'appel) reste stable. En réalité, il faut accuser les messageries instantanées et les réseaux sociaux. Bouh, les vilains !

56 % des Français utilisent aujourd'hui les applications de messageries instantanées

Facebook Messenger, Instagram, WhatsApp, Telegram, Snapchat, Signal, Line, Skype, et même Steam ou Discord sont autant de responsables de l'agonie du SMS. L'envoi de messages écrits via les différentes applications de messagerie instantanée, qui gagnent en fonctionnalités et en notoriété, ne cesse de progresser. Selon le Baromètre du numérique 2017, 56 % des Français utilisent aujourd'hui les applications de messageries instantanées, et parmi eux, 43 % s'en servent pour envoyer des messages.

Contrairement aux SMS, ces messageries sont intégrées à des services qui regroupent plusieurs fonctionnalités pratiques et addictives. Mais surtout, les utiliser reste gratuit (« gratuit » après paiement de votre box internet ou votre forfait mobile), alors que des surtaxes parfois bien désagréables s'appliquent selon le pays d'où vous envoyez un SMS ou un MMS.

Et vous, êtes-vous plutôt de la vieille école ou friand de messageries instantanées ?

Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (12)

sami17220
Personnellement les deux sont d’un différents dans mon esprit, l’un permet de laisser un message et l’autre c’est de la discussion.<br /> Je vois bien les anciens se servirent d’une application de messagerie instantanée alors que les sms les dépassent déjà un peu … sans compter que l’on va s’obliger à disposer de toutes les applis instantanées, chacun ayant ses habitudes, pour communiquer quant à la consommation des smartphones, mieux vaut ne pas en parler.
Guibsou
Merci d’avoir mentionné Signal.<br /> C’est quand même bien dommage cet éclatement des applis de messagerie, on avait un système universel et on se retrouve à devoir installer certaines applis ultra intrusives genre WhatsApp qui exigent de pomper l’intégralité du répertoire pour se lancer, ce que je refuse catégoriquement.<br /> Tout ça parce que le SMS n’a pas évolué, il lui manque juste la notion de conversation de groupe.
sandalfo
Personnellement j’utilise FB Messenger, Whatsapp et SMS/MMS indifféremment.
fg03
Tout à fait d’accord… comme c’est dommage que l’appli de base SMS n’a pas évolué… elle avait l’avantage d’être universel.<br /> Mais bon face aux applis qui évoluent ou à des opérateurs qui ne gèrent pas les MMS (Syma Mobile) ça ouvre le champ libre à la concurrence à la pub et autres nuisances
lopaq_0
sms ou alors j’envoie des mails. ça me suffit amplement pas 10 app différentes a avoir et j’ai pas a tout ouvrir pour voir les messages.<br /> Avant j’avais msn les gens ont délaissé pour facebook, et maintenant ca revient a ca.
comcom
L’un des plus gros avantage du SMS/MMS pour moi c’est : pas de pub dans les conversations
Dirinfo
Passer par une application spécifique et un serveur étranger pour parler de français à français ? Bonjour la NSA !
tauphe
Il y a facteur important les Imessage utilisé par les utilisateurs des Iphones. Transparent comme un sms, mais n’utilisant pas le réseau GSM.<br /> Mais pour ceux qui se plaignent des app en pkus, ce que j’ai fait et toujours aujourd’hui : t’as pas l’applie “xxx” ? Non mais envoies moi un sms ça marche bien. efficace à 95% sa
Voir tous les messages sur le forum