Pourquoi Telegram se fait-il interdire au Brésil ?

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 28 avril 2023 à 14h30
© Diego Thomazini / Shutterstock.com
© Diego Thomazini / Shutterstock.com

Au Brésil, la justice a décidé de suspendre la messagerie Telegram. Cette dernière est accusée de ne pas avoir collaboré avec les autorités pour stopper des groupes néonazis.

Le Brésil n'est pas vraiment une terre promise pour Telegram, qui devrait bientôt rejoindre les services contraints par le futur règlement européen, le DSA. Le ministre de la justice brésilien, Flavio Dino, a annoncé mercredi lors d'une conférence de presse avoir ordonné la suspension de la messagerie chiffrée. Les dirigeants de l'application ont refusé de fournir à la justice les éléments et données de groupes antisémites soupçonnés d'avoir inspiré des actes violents dans le pays.

Des meurtriers qui se nourrissent de violence sur Telegram

Le 5 avril dernier à Blumenau (dans l'État de Santa Catarina, au sud du Brésil), un homme était entré dans une crèche, tuant quatre enfants à la hache. L'événement, tragique, a secoué le pays, et les enquêteurs ont alors demandé, après avoir reçu l'accord d'un juge, que Telegram leur livre des informations sur les utilisateurs d'un groupe de discussion.

L'auteur de cette sanglante attaque aurait été influencé par des groupes néonazis prônant l'extrême violence sur Telegram. Le gouvernement brésilien a ainsi pris des mesures pour réglementer et contrôler les réseaux sociaux, qui contribuent à produire cette barbarie.

« Nous savons que les messages diffusés par ces groupes sur les réseaux produisent de la violence » en milieu scolaire, a expliqué ce 26 avril le ministre de la Justice du Brésil.

© Clubic
© Clubic

Telegram suspendu au Brésil ? Ce n'est pas une première

La police fédérale brésilienne avait déjà demandé à Telegram de lui fournir les données personnelles des membres des groupes « Front antisémite » et « Mouvement antisémite brésilien ». Les informations proposées par la messagerie ont été jugées largement insuffisantes, par les autorités. Un problème, dans un tel contexte.

Car en novembre 2022, un adolescent de 16 ans ayant tué quatre personnes par balle (une élève de 12 ans ainsi que trois enseignantes) dans une école d'Aracruz, dans l'Espirito Santo, était déjà lié à certains groupes antisémites sur Telegram. Selon la justice nationale, « il est évident que Telegram ne coopère pas avec l'enquête en cours ». Actuellement, la messagerie est sous astreinte de 180 000 euros par jour, jusqu'à ce qu'elle fournisse aux autorités les éléments réclamés.

Et si désormais, Telegram est suspendu au Brésil (les FAI et les boutiques d'application ont été sommées de le faire), l'outil de messagerie instantané n'en est pas à sa première sanction lourde au pays des palmiers. Il avait déjà fait l'objet d'un premier blocage temporaire, en mars 2022, émanant cette fois de la Cour suprême, qui lui reprochait de graves manquements dans sa modération, sur fond de désinformation et de pédopornographie.

Source : Le Monde

Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (8)
Eths25

Coming soon in UE

bennukem

4 gosses à la hache. J’espère qu’ils ont attrapé le mec vivant et font actuellement le nécessaire pour que ça dure…

Mais, l’humanité n’a pas attendu Instagram pour ce genre d’horreur.

jcc137

Non seulement j’approuve la décision autoritaire et radicale du Brésil, mais je ne comprends pas que dans ce genre d’affaire, une société accepte de couvrir de tels faits et s’entache d’une telle réputation.

Proutie66

Alors oui, mais j’ai la sensation que cela a tendance a augmenter cette violence. Je pense à TikTok.

Pour moi, je serai favorable à une loi qui donne interdise aux mineurs ce genre réseaux (à un moment…), ou alors, clairement, que quand il y a un crime avéré, les ips et tout ce qui est nécessaire soit immédiatement et facilement communiqué à l’état.

oui, la ligne est fine entre un crime d’une casserolade (actuellement;.), mais sincèrement, je serai près à prendre le risque

kroman

Si Enigma avait été interdite en 39, on aurait évité 50 million de morts🤡

Than

Tu soulignes très ironiquement, mais à mon sens à « juste » titre le problème entre la sécurité des infos et la protection à double tranchant à la fois des bons comportements ET des mauvais.
Imagine le cas Enigma mais « à l’envers » maintenant… C’est plus la même histoire/Histoire !

Le problème étant qu’à peu près la quasi totalité des gouvernements qui imposent à des sociétés de donner leur contenu sous couvert, à tort ET à raison, de décision judiciaire le font aussi pour des choses injustifiées (espionnage, faire taire des journalistes, et tous les classiques). Ça mène pas toujours à la mort, mais ça arrive encore et y’a pas besoin de chercher très loin ni y’a longtemps.

Débat qui du coup devient sans fin… Chacun va polariser avec l’exemple le plus dramatique qu’il a en mémoire. Ici des enfants à la hache, de l’autre un journaliste torturé et démembré. A mon sens c’est des choix impossibles.
Le problème est un cran plus haut, l’éducation, le respect de la vie des autres, etc…

Maintenant des tueries il y en a malheureusement quasiment toujours, contrairement aux outils de communication de notre époque. Donc le problème vient pas nécessairement des outils…

kroman

Oui, des dérives dans ce sens les livres d’histoire en sont remplis ! Les drames en lien avec une info chiffrée s’arrêtent à la rubrique faits divers…

The_Bhaal

Si vous voulez la vérité sur cette histoire, ce n’est hélas pas nos médias que vous pourrez y accéder…

Dans les faits, le Brésil est devenu une dictature sous l’influence d’Alexandre Moraes, président de la Cour Suprême qui s’est attribué les pleins pouvoirs et a préparé la venue de Lula au pouvoir en procédant à toutes les irrégularités possibles (a emprisonné toutes personnes pouvant s’opposer à lui). À présent, Lula censure tout ce qui reste au Brésil, avec la connivence de certains médias comme Globo par exemple, et pioche dans les caisses à toutes occasions pour s’en mettre plein les poches, comme il l’a toujours fait (et ce, au total détriment du peuple et de la liberté). L’interdiction de Telegram est dans le but d’obtenir une censure totale.

L’extrême gauche, corrompue, est endémique actuellement, s’appuyant la plupart du temps sur des élections volées en Amérique du Sud et c’est plus que préoccupant. Engendrant une vive augmentation de la violence et de la pauvreté, mais aussi des bouleversements au niveau géopolitique (alignements avec la Russie, etc.).