Quand le pape invite à prier pour que l'IA et les robots "servent toujours l'humanité"

15 novembre 2020 à 09h21
25
Le pape François, le 1er janvier 2014 au Vatican © AFP

Lors de ses intentions de prière mensuelles, le pape François a demandé aux catholiques du monde entier de concentrer leurs vœux pour que la « robotique et l'intelligence artificielle servent toujours l'Humanité », expliquant qu'elles « sont au cœur du changement d'époque » que nous vivons.

Un sujet qui n'est pas si étranger au pape et au Vatican. Plus tôt dans l'année, l'Etat papal approuvait « l'appel de Rome pour une éthique de l'IA ». Il y a quelques jours, nous apprenions également que le Vatican utilisait un système d'intelligence artificielle pour protéger les documents numériques de sa librairie.

Progrès technologique pour progrès humain

Chaque mois, le pape transmet à ses fidèles une intention de prière. Il s'agit de sortes de missives, notamment transmises par email et sur YouTube, proposant un thème afin « d'approfondir les prières quotidiennes » des croyants. Ainsi en septembre, l'intention de prière portait sur les ressources de la planète, tandis qu'en mars dernier, le pape encourageait ses ouailles à prier pour les fidèles de Chine.

En novembre, le thème choisi est donc l'intelligence artificielle. Dans la vidéo publiée par le Vatican sur YouTube, le pape François affirme que l'IA est « au cœur du changement d'époque que nous vivons » et qu'elle peut faire évoluer le monde, pour le meilleur… Mais seulement si elle permet de réduire les inégalités.

« En effet, si le progrès technologique accroit les inégalités, ce n'est pas un progrès réel. Les avancées futures doivent être orientées vers la dignité des personnes », souligne de façon assez prosaïque le message. Pas de grande crainte ou d'alerte en perspective, donc.

L'Eglise n'est pas étrangère à l'intelligence artificielle

En février dernier, pour la première fois, l'Eglise était à l'origine d'un texte sur l'intelligence artificielle. Surnommé « l'Appel de Rome pour une IA éthique », le document réunit notamment le Vatican, Microsoft et IBM autour de six principes clés visant à « protéger les personnes », particulièrement les « faibles et non privilégiés », du développement de l'intelligence artificielle. Un texte qui ne pose évidemment pas d'engagements contraignants, mais qui illustre tout de même la volonté de l'Eglise de s'intéresser aux questions soulevées par les nouvelles technologies.

De façon plus anecdotique, nous avons appris cette semaine par la voie de The Guardianque le Vatican faisait désormais appel à Darktrace – une
entreprise spécialisée dans l'utilisation de l'IA pour la cybersécurité – afin de protéger sa bibliothèque numérique. Depuis 2012 et le début des travaux de numérisation de la célèbre bibliothèque du Vatican, ces documents seraient l'objet d'une centaine de tentatives d'attaques informatiques chaque mois.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
19
Jehlem
Et une intelligence artificielle peut-elle croire en Dieu ?
jjBEA_smb
J’arrive toujours a pas comprendre comment on peut toujours croire en «&nbsp;Dieu&nbsp;» au 21eme.siecle.<br /> Autant certaines philosophies de vie qui portent sur le mieux être avec soi et avec les autres, mais la religion on sens propre du terme…<br /> C’est un peu comme si on disait que la terre était plate
jjBEA_smb
Une IA est pas définition pragmatique. A moins qu’un inconscient lui inculque la notion de croyance, ça n’arrivera propablement jamais.
Proutie66
Très bien. Vas dire aux protagonistes de l’autre religion de paix.
domde
La ou d’autre font la guerre pour des traits sur une feuille, le Pape transmet un message visionnaire.
nicgrover
Il y en a qui croient que Dieu est un vieux barbu dans les cieux, bla bla bla…<br /> Il faudrait réfléchir un peu plus et voir au delà de ses œillères…<br /> Dieu n’est pas une entité, il est une notion qui a permis et qui permet encore à l’homme d’avancer. Sa plus grande qualité est qu’il a laissé à l’homme son «&nbsp;libre arbitre&nbsp;». Il est vrai que quand on voit ce que l’homme en fait… Non non je ne suis pas un q… béni… pour ceux qui dégainent trop vite…<br /> Même l’homme pré-historique avait une notion de divinité, les fresques pariétales en sont la preuve… Il dessinait peignait son garde manger ou autres motifs abstraits dans une grotte souvent à des hauteurs difficilement accessibles. Ce n’était pas la grotte dans laquelle il vivait. Comme nos ancêtres de cette époque étaient nomades (ils suivaient la bouffe), la dite grotte était laissée à l’abandon et se voyait occupée par un autre groupe qui reprenait le même rituel dans la même grotte.<br /> Un peu de lecture (un peu ardue peut-être) pourrait éclairer sur la notion de l’homme et du divin.<br /> https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00350622/document
cyrano66
@jjBEA_smb @Peter_Vilmen si vous « croyez » que les religions se limitent à des croyances archaïques et au culte d’une divinité supra naturelle réservée aux imbeciles, je crains que votre vision du fait religieux soit assez sommaire et simpliste.<br /> Les cultes, dogmes et pompes n’en sont que les facettes la plus visible et accessible.<br /> Et pour reprendre vos termes il faut au contraire une certaine « intelligence » pour en comprendre les dimensions philosophiques et spirituelles.<br /> « le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas »<br /> Cette phrase doit certainement vous parler.<br /> Et peut-être que vous ne voyez rien avec vos yeux d’agnostiques. Pourtant les soubresauts et spams violents actuels des « religions » sont l’illustration parfaite du besoin des Hommes à s’accrocher à quelques chose de transcendant, pour essayer de comprendre notre humanité dans un monde globalisé.<br /> « Croyez-moi » Les religions ne sont pas prêtes à disparaître et peu importe si certains croyants s’attachent à la vision mystique d’un barbu bienveillant faiseur de miracle. On s’en fou de ça.<br /> En tout cas si « dieu » existe, il/elle a été bien avisé(e) de mettre à la tête d’une des principales religion du monde un « guide » progressiste et moderne comme le pape François. <br /> (Et ranger vos couteaux, je suis un mécréant)
cirdan
Bien sûr, puisqu’elle est programmée par l’homme !
trollkien
Pour avoir fait 3 ans d’internat religieux (catho), je ne peux qu’affirmer que la religion, quelle qu’elle quelle soit, reste de l’embrigadement psychologique.<br /> Je suis arrivé la dedans, même pas baptisé, et 3 ans plus tard, bapteme, 1ere communion, profession de foi, confirmation, pélerinage à lourdes, sans oublier la petite prière avant de manger et la «&nbsp;veillée&nbsp;» tous les soirs après l’étude. bien entendu toutes les messes et «&nbsp;evènements religieux récurrents&nbsp;».<br /> J’étais devenu un «&nbsp;bon petit chrétien&nbsp;».<br /> Après ces 3 années, de retour dans la «&nbsp;vie normale&nbsp;», j’ai rapidement repris mes esprits et retrouvé mon «&nbsp;libre arbitre&nbsp;» en moins d’un mois.<br /> Plus tard pendant mes etudes je me suis documenté sur d’autres religions, histoire d’avoir un point de comparaison.<br /> Et si &gt; Aujourd’hui &lt; le catholicisme est non violent, il n’en reste pas moins que les trois religions qui se mêlent par leur histoire, avec des points de vue différents, ne sont pas bonnes pour qui veut garder sa liberté de penser.<br /> Mais il est vrai qu’au jour d’aujourd’hui, le message du représentant de la chrétienneté est le plus doux à l’oreille.
trollkien
« le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas »<br /> Il ne faut pas, je pense, amalgamer la spiritualité et la religion ; en tout cas cela reste mon humble avis…
Mrpolnar
Liberté de penser toute relative puisque vous repetez ce que quelqu’un vous a inculqué.
cyrano66
trollkien:<br /> Il ne faut pas, je pense, amalgamer la spiritualité et la religion<br /> Il ne s’agit pas de faire l’amalgame.<br /> La spiritualité, dans son sens large, est avant tout une quête de sens et un désir de développement personnel.<br /> Et on voit bien que quelques soient l’époque cette quête est inhérente à l’humanité.<br /> En ça les religions et les philosophies religieuses sont une solution possible parmi d’autres.<br /> Avec la religion de l’argent, skippy le kangourou, le véganisme, le dieu Netflix, le dieu sauvons la planète, la divinité Apple, sa sainteté Microsoft, etc.<br /> Ça reste une démarche très personnelle.<br /> Et au XXIe il faut arrêter de regarder les religions a l’aune de leurs milliers d’années d’existence parsemées d’erreurs.<br /> Ceci dit, et je vous rejoins sur votre expérience, si j’avais à en choisir une ca ne serait pas le catholicisme qui a mon avis est l’une des plus dogmatique.
Gh0st_D0g
«&nbsp;I’ll be God !&nbsp;»<br />
Eths25
Et si l’espèce humaine était une boucle, l’IA fabrique l’homme qui détruit l’IA, puis l’homme créer l’IA et l’IA détruit l’homme et recréer l’homme… ( ^.^)
Peter_Vilmen
@cyrano66 par intelligence je ne parlais pas de QI mais de savoir réfléchir de façon saine. Il est évident qu’il y a beaucoup de personnes plongés dans des délires loufoques malgré un QI supra élevé et une bonne éducation (un géologue de Harvard créationniste par ex).<br /> Ceux qui sont intéressés par les dimensions spirituelles et philosophiques de la religion sans croire sont autant spirituels qu’un fan de foot.<br /> cyrano66:<br /> Et peut-être que vous ne voyez rien avec vos yeux d’agnostiques. Pourtant les soubresauts et spams violents actuels des « religions » sont l’illustration parfaite du besoin des Hommes à s’accrocher à quelques chose de transcendant, pour essayer de comprendre notre humanité das un monde globalisé.<br /> C’est quoi ce bullshit ? L’athéisme ne fait que progresser, les religions meurent petit à petit si on pense au dela de la démographie des pays pauvres, et les terroristes sont des paumés qui se font manipuler, la seul chose les rapprochant de la religion étant leur stupidité. Notre «&nbsp;humanité dans notre monde globalisé&nbsp;» est très facile à comprendre et la religion n’a donc rien à ajouter.<br /> Si Dieu existe, il ne prévient pas la souffrance, donc quoiqu’il arrive il est inférieur à la plupart d’entre nous, c’est une ordure qui mériterait d’être lapidé pour son insensibilité morale.<br /> Et pourquoi l’appeler progressiste, il a un cabinet qui bosse sur sa communication, et pour peu qu’il ait un cerveau et accès à des médias, il est normal qu’il parle d’IA et d’automatisation, les gamins de 7-8 le font tout autant.
Peter_Vilmen
Dieu ne laisse aucun libre arbitre à l’humanité pour peu que tu suive les neurosciences et la psychologie. Même si le libre arbitre existait, il est scientifiquement prouvé qu’il est tellement contraint par son environnement qu’en fin de compte c’est presque comme si le libre arbitre m’existait pas.<br /> Et tu écris «&nbsp;mēme l’homme préhistorique avait…&nbsp;», tu prends les choses à l’envers, la divinité a commencé avec l’homme préhistorique, pour eux TOUT était divin, les dieux était partout, petit à petit Dieu a perdu en terrain, est devenu un simple créateur, et aujd Dieu deviendra une fable. Bye bye Dieu, auf wiedersehen !
Goodbye
Non mais celui qui la conçoit oui.<br /> J’imagine que les prières du pape vont dans ce sens.
Goodbye
Autant je peux comprendre, que part notre société, et le vécu de chacun, on n’adhère pas à la religion ou aux divinités, autant que je vois la haine de certains commentaires à l’encontre de la religion, je me dis que ces personnes ne valent pas mieux que les extrémistes religieux à qui on a retourné le cerveau pour rependre leur haine au profit d’une « religion ».
SlashDot2k19
Encore un vœu pieux…<br /> Les prières n’ont pas empêchées que les pires choses soient arrivées et que d’autres arriveront malheureusement…
yAAm
Les robots n’ont jamais servi l’humanité. Ils répondent à un intérêt spécifique, souvent personnel, tout du moins localisé. En cela, certain qui sont pourtant totalement immatériels desservent l’humanité, et depuis leur conception.
cyrano66
Reste plus qu’à incrémenter aux IA les 3 lois d’Asimov.<br /> Et si il reste un peu de place les 10 commandements.
nicgrover
Ah bah si Mr «&nbsp;Jesaitou&nbsp;» s’y met avec des arguments à la ramasse, je me vois dans l’obligation de ne pas donner suite à cette conversation. Il n’est pas utile d’essayer de discuter avec un mur…
rexxie
Peter_Vilmen
Nicrover prends la fuite, et voilà la raison pour laquelle la religion perdure si longtemps chez les personnes agées. Heureusement que ta progéniture sera un peu plus ouverte d’esprit et ainsi de suite.<br /> Pour le libre arbitre, demande toi, un gamin qui assassine un autre gamin, c’est par libre arbitre ? Pourquoi son âme était moins bonne que la mienne qui n’ai tué personne ? Parce que toutes les âmes sont différentes ? Mais on ne choisit pas notre âme, donc CQFD, personne ne choisit la façon dont il choisira. Tu vois, je n’ai même pas eu à invoquer le monde réel et notre environnement pour démonter le concept de libre arbitre, la religion suffit. Alors imagine si on venait à y ajouter la science…
nicgrover
Ou la la c’est du lourd… Et ce n’est pas bien de se moquer des personnes âgées… Votre mère ne vous a donc rien appris ? Au moins me voilà rassuré vous croyez en l’âme…<br /> Vous semblez bien connaître «&nbsp;la religion&nbsp;» et son dogmatisme et c’est tout le contraire de moi, je «&nbsp;connais&nbsp;» la religion et ses limites et c’est pour cela que j’en ai toujours refusé son dogmatisme… Les religions ont perverti le libre-arbitre de l’homme…<br /> Pour info " Le libre arbitre décrit la propriété qu’aurait la volonté humaine de se déterminer librement — ou alors arbitrairement — à agir ainsi qu’à penser, par opposition au déterminisme ou au fatalisme, qui affirment que la volonté est déterminée dans chacun de ses actes par des forces qui l’y nécessitent. Se déterminer à ou être déterminé par : tel est tout l’enjeu de l’antinomie du destin et du libre arbitre." http://www.histophilo.com/libre_arbitre.php<br /> L’être humain fait les choses de lui-même, personne ne lui demande et encore moins un dieu quelconque (sauf chez les illuminés et extrémistes en tous genres). Le pire est encore l’homme qui interprète des «&nbsp;textes&nbsp;» et appelle à la mort d’autres hommes. Là est peut-être l’antithèse du libre-arbitre…<br /> Moi je ne vais pas tuer mon voisin non parce que l’on me dit que c’est mal mais parce que je sais que c’est mal. Je vous renvoie à l’Expérience de Milgram qui peut positionner l’homme face à son libre arbitre.
cyrano66
Peter_Vilmen:<br /> Mais on ne choisit pas notre âme, donc CQFD, personne ne choisit la façon dont il choisira. Tu vois, je n’ai même pas eu à invoquer le monde réel et notre environnement pour démonter le concept de libre arbitre<br /> C’est un peu baroque et contradictoire comme explication non ?<br /> Le concept « d’âme que personne ne choisit » ??<br /> Vous vouliez peut-être parler d’autre chose que de l’âme sans doute.<br /> Âme<br /> Principe spirituel de l’être humain, conçu dans la religion comme séparable du corps, immortel et jugé par Dieu.<br /> Principe de la sensibilité et de la pensée (opposé au corps).<br /> Et si, pour poursuivre votre idée étrange, notre Âme (qui est à la base un concept religieux et spirituel) s’impose à nous sans que nous ayons le choix, et que « personne ne choisi la façon dont il choisira » (autre concept étrange) ou est le libre arbitre là dedans ?
Peter_Vilmen
@nicgrover Là où je ne suis pas d’accord c’est de dire que la religion «&nbsp;pervertit le libre arbitre&nbsp;», puisqu’il n’y a pas de libre arbitre, de la naissance à la mort nos choix sont affectés par des tonnes de circonstances hors de notre contrôle.<br /> @cyrano66 Je voulais parler du cerveau humain à la base mais essayé d’anticiper l’invocation du concept d’âme comme origine de la pensée et qui ne résoud rien.
nicgrover
J’ai bien peur qu’avec de tels arguments il faille remettre en cause plusieurs siècles de philosophie… A commencer par Saint Augustin et Kant…
Peter_Vilmen
A mon avis c’est juste une question de définition, pour eux le libre arbitre est juste la conscience humaine typique avec le moins d’influences extérieures possible, alors que le pure libre arbitre, choisir libre de toute influence, est impossible.
nicgrover
Nous y sommes… Il y a le libre-arbitre, le pure libre arbitre et bientôt le libre arbitre +…<br /> Une réflexion quelque peu superficielle qui permet d’évacuer la plus simple des réflexions.<br /> Kant dit «&nbsp;Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont par conséquent une seule et même chose&nbsp;» ou «&nbsp;La liberté est l’unique droit originel revenant à chaque homme en vertu de son humanité.&nbsp;»<br /> Il n’y a qu’un seul libre-arbitre que l’homme utilise selon son bon vouloir, quelques soient les contraintes extérieures, sociales, culturelles, religieuses… Il fait ou ne fait pas… Et tergiverser sur plusieurs sens du «&nbsp;libre-arbitre&nbsp;» c’est remettre en cause la notion même d’humanité…
Peter_Vilmen
Je ne suis pas d’accord, on ne fait que mieux définir la notion d’humanité, la vision qu’a Kant avec sa volonté hors du monde phénoménal et donc insoumise aux lois de la physique n’a plus de sens aujourd’hui maintenant qu’on sait que le cerveau est formé d’atomes et soumis au même lois naturelles que n’importe quelle autre assemblage d’atomes.<br /> Si tu adoptais ta définition du libre arbitre, que ferais tu de la définition plus profonde qui l’oppose au déterminisme, de cette idée que les êtres humains ne sont pas que des automates plutôt complexes ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

GeForce RTX 4080 et 4090 : NVIDIA baisse les tarifs en euros de ses Founders Edition
Elden Ring : une mise à jour surprise et gratuite arrive demain
Ne râtez pas l'offre Noël de NordVPN !
Ce pack volant Logitech G29 Driving Force fera fureur sous le sapin de Noël !
Le saviez-vous ? Vous pouvez toujours activer Windows 11 avec une clé Windows 7, 8.1 ou 10
Aujourd'hui, les Pixel 7 et Pixel 7 Pro reçoivent des fonctionnalités exclusives
Pour Noël, ce SSD NVMe 1 To chute à moins de 65 €
Cartes graphiques : pourquoi le prix des surpuissantes RTX 4080 va très bientôt baisser
Promotion incroyable sur le PC portable Honor MagicBook 14
Pourquoi Google insiste via Chrome pour que vous passiez à Windows 10 ou 11
Haut de page