12 heures pour imprimer une maison en 3D : une solution à la crise du logement ?

27 décembre 2021 à 16h51
38
Maison 3D © Alquist Habitat for Humanity
Voici la propriété (© Alquist / Habitat for Humanity)

Une famille monoparentale a reçu les clés de sa nouvelle maison pour Noël aux États-Unis. La demeure a été fabriquée grâce à l'impression 3D et en un temps record.

L'impression 3D peut-elle représenter l'avenir de l'immobilier et répondre à la crise du logement ? Chacun se fera son avis, mais l'initiative de l'organisation non-gouvernementale américaine Habitat for Humanity donne des motifs d'espoir. Grâce aux équipes de la société d'impression 3D Alquist, April Springfield et son fils de 13 ans ont pu emménager le 21 décembre, quelques jours avant Noël, dans la toute première maison bâtie par l'ONG dans le pays grâce à l'impression 3D.

Une maison construite en 3D et en béton en moins d'une demi-journée

Direction l'État de Virginie et la petite ville de Williamsburg, théâtre d'une prouesse technologique et d'un acte de générosité en cette période de fêtes de fin d'année. La maison construite pour April Springfield, d'une surface d'environ 110 m², comprend trois chambres, deux salles de bain et une cuisine équipée. La nouvelle propriétaire a fourni 300 heures en tant que bénévole pour être éligible au programme et remboursera une hypothèque – de 20 à 30 ans sans intérêts – à destination du financement de ce même programme.

Contrairement aux constructions habituelles du quartier, faites de bois, la bâtisse repose, elle, sur du béton, une surface moins « agréable » visuellement parlant mais bien plus solide et hermétique, puisqu'elle résiste mieux aux températures extrêmes et permet d'économiser des coûts sur le chauffage et le refroidissement, outre une économie de 15 % sur la facture globale de construction.

Maison 3D © Alquist Habitat for Humanity
Une partie du mur en béton imprimé 3D (© Alquist / Habitat for Humanity)

Et parlons-en de la construction justement, car celle-ci est évidemment tout sauf banale. C'est effectivement grâce à l'impression 3D que cette maison a pu voir le jour. En seulement 12 heures (contre 4 semaines dans le cadre d'une maison standard proposée via le programme Habitat for Humanity), le béton et l'imprimante ont fait leur œuvre.

Une propriété optimisée pour réaliser des économies d'énergie

Cerise sur la gâteau, le béton aidera la maison à résister à certaines catastrophes naturelles comme les tornades et les ouragans, courants dans cette région des États-Unis. Le système de surveillance propriétaire (pour l'évolution des données de l'intérieur de la maison) tournera, lui, sur Raspberry Pi. Et la maison sera équipée de panneaux solaires dans les prochaines semaines, afin d'accroître encore les économies énergétiques réalisées par la famille.

Habitat for Humanity veut rester fidèle à sa promesse de départ qui consiste à proposer à des familles à faibles revenus d'accéder au statut de propriétaire. Pour ce faire, l'ONG compte à nouveau sur l'impression 3D. « Nous aimerions construire davantage avec cette technologie, en particulier parce qu'elle permet aux propriétaires de réaliser des économies à long terme », a déclaré Janet V. Green, dirigeante de l'organisation.

Maison 3D © Alquist Habitat for Humanity béton
La maison, en pleine impression (© Alquist / Habitat for Humanity)

Alquist reste aussi fidèle à ses habitudes. L'entreprise a pris le parti d'installer une imprimante 3D dans la cuisine de toutes les maisons qu'elle construit. April Springfield recevra donc un fichier téléchargeable qui lui permettra d'imprimer des prises électriques, des boutons et autres pièces remplaçables.

Source : CNN

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
30
Buttman
Une future révolution j’espere
system
La solution à la crise du logement est déjà trouvée, on sait construire en un temps record, on a les ressources et la technologie à disposition. Le problème c’est encore une fois l’argent, l’inflation record de l’immobilier et cette bulle qui n’arrangerait pas certaines personnes si elle éclatait.<br /> Selon L’insee 10 % des ménages détiennent près de la moitié du patrimoine immobilier total en France. Et ce sont clairement ces personnes assez puissantes qui font pression pour que cette bulle n’explose pas.
AtomosF
Si ca pouvait faire baisser (s’écrouler ?) le marché de l’immo un peu, que les prix reviennent sur terre.
mikrocefal
ça ne devrait pas être compliqué de faire une vidéo sur 12 heures pour que l’on puisse voir comment ça se construit (vidéo en accélérée bien sûr) wait and see …
PierreKaiL
Les prix sont les prix, l’offre et la demande, ce sont aux gens à revenir sur terre, autant dire jamais. <br /> Cela ne changera rien, vous pourrez avoir une maison sur mesure très rapidement, la rapidité justifiera un coût au moins similaire au marché, voir plus. Pari tenu lol.
cirdan
Vite, un petit test Clubic sur la durabilité et la réparabilité de l’ensemble
PierreKaiL
Lol et aussi voir au delà de la façade
AlexLex14
Sur l’article source (le lien vers l’article de CNN), tu as une vidéo ou on aperçoit quelques secondes en accéléré, ça peut te donner une idée <br /> Le voici : First 3-D printed Habitat home in US arrives - CNN<br /> Le genre d’initiative que j’aurais bien aimé couvrir personnellement
Cris15
max_971
Ils ont compté l’installation de l’imprimante 3D dans ces 12 heures ?
MisterDams
Il y a déjà quelques vidéos sur la construction par impression 3D…<br /> On rappelle évidemment que 12h c’est pour monter les murs, pas pour emménager dans la maison. Ça reste une très belle prouesse !<br /> En revanche, malgré le prêt à taux 0 sur 30 ans, je suis surpris qu’ils aient autant de budget dans un logement classé "social"pour :<br /> intégrer des panneaux solaires<br /> prévoir de la domotique<br /> intégrer une imprimante 3D dans la cuisine pour qu’elle puisse sortir des poignées de placard à la demande (indiqué dans la source)<br />
Pronimo
Elle est ou la ferraille pour l’armature de la maison?! Peux-être la forme en zigzag permet de rendre le tout résistant au moindre petit tremblement de terre.
philumax
C’est joli, comme histoire, tout à fait dans l’esprit de Noël !<br /> N’empêche que le proprio, en prend QUAND MEME, pour trente ans…<br /> Ce que c’est d’être prolo, quand même.
tux.le.vrai
pas convaincu par CETTE vidéo, (merci déjà de l’avoir ajoutée)<br /> Je vois rien qui dépasse 50cm de haut,<br /> une armée de gars autour pour arroser, ajouter des trucs.<br /> Jusqu’ou elle imprime ? Le toit aussi ?<br /> Déjà, il a fallu faire les fondations et installer l’imprimante.<br /> les cables électriques, les canalisations ? imprimées elles aussi au fur et a mesure ?<br /> Je vois pas encore de solution, vu le coût de l’installation de l’imprimante pour ce qu’elle fait.<br /> Mais bon, Paris ne s’est pas fait en un jour, encourageons quand même cette initiative.
Nereus
Ce n’est pas en faisant passer le délais du gros œuvre de quelques semaines à 12 heures qui changera quelque chose au problème de l’immobilier. Et quid de l’électricité, installation sanitaire, toiture ?
c_planet
Plus tu utilises d’eau lors d’une construction en dur plus il faudra de semaines pour que l’évaporation atteigne un niveau acceptable pour lancer les parachèvements intérieurs et l’occupation des lieux.<br /> Votre article me fait penser au marketing du chef Tony, pas la peine de montrer les commis qui ont nettoyé, épluché, détaillé, chef Tony cuisine en une minute trente.
pinzuto
Bien vu, tout à fait…
luck61
Ça fait des années qu’on nous bassine avec les maison en impression 3D … du vent
KlingonBrain
Elle est ou la ferraille pour l’armature de la maison?! Peux-être la forme en zigzag permet de rendre le tout résistant au moindre petit tremblement de terre.<br /> Justement, dans ce genre de technique, on utilise des bétons fibré qui ne nécessitent pas de ferraillage.<br /> @luck61<br /> Ça fait des années qu’on nous bassine avec les maison en impression 3D … du vent<br /> Non, ça se fait. Et de plus en plus. Et quasiment partout dans le monde, même en France.<br /> Et IMHO, ça va se voir de plus en plus.<br /> Il faut comprendre que quelques années, ça n’est rien du tout pour développer une technologie.<br /> Il a fallu des années, voir des décennies pour que l’automobile ou l’ordinateur atteignent le point de basculement ou ils ont commencé à remplacer massivement d’autres technologies.
KlingonBrain
pas convaincu par CETTE vidéo, (merci déjà de l’avoir ajoutée)<br /> Je vois rien qui dépasse 50cm de haut,<br /> une armée de gars autour pour arroser, ajouter des trucs.<br /> Jusqu’ou elle imprime ? Le toit aussi ?<br /> Déjà, il a fallu faire les fondations et installer l’imprimante.<br /> les cables électriques, les canalisations ? imprimées elles aussi au fur et a mesure ?<br /> Je vois pas encore de solution, vu le coût de l’installation de l’imprimante pour ce qu’elle fait.<br /> Mais bon, Paris ne s’est pas fait en un jour, encourageons quand même cette initiative.<br /> Bonnes questions.<br /> Pour la question de la hauteur, on trouve beaucoup d’exemples de vidéo. La hauteur d’un pavillon individuel ne semble pas poser de soucis. Et je ne vois pas de raison qu’on ne puisse pas aller plus haut en programmant les structures de soutient adaptées. Après tout, l’humanité a fait bien plus haut sans aucun liant…<br /> Personnellement, je pense que les 12 heures, c’est le temps d’impression. Donc uniquement les murs. Et, oui, il ne faut pas oublier que le gros oeuvre ne fait pas tout le bâtiment. Cela n’empêche pas qu’a terme, tout cela peut être géré par des robots aussi.<br /> Cela fait d’ailleurs longtemps qu’on fabrique en usine des éléments prêts à poser. Par exemple pour la charpente.
Martin_Penwald
Tiens, je regardais justement 1 vidéo à ce sujet montrant ce type d’imprimante montant une maison à 2 niveaux.<br /> Un des intérêts du dessin des murs est l’espace entre les 2 bords qui fait office d’isolation thermique.
Blackalf
En Belgique on tente de convaincre les gens depuis quelques années d’opter pour des maisons à ossature bois, mais ça ne marche pas fort pour une simple raison : c’est peut-être plus rapide, mais ça revient aussi cher qu’une construction traditionnelle en briques tout en étant moins solide et durable. <br /> Ensuite il y a eu les maisons à base de panneaux préfabriqués, plus rapide et moins cher, paraît-il… alors pourquoi une maison construite selon cette technique est-elle là aussi aussi chère qu’une construction traditionnelle ?<br /> Puis il y a eu aussi les maisons à base de «&nbsp;blocs&nbsp;» : un bloc cuisine, un bloc salon, un bloc salle de bains, etc… le tout littéralement assemblé et posé sans fondations sur de vulgaires plots de béton*. Et encore une fois : plus rapide et moins cher, mais maisons toujours aussi chères.<br /> Il se trouve que l’ancien propriétaire de ma maison la vendait pour faire construire selon cette technique, et lorsque je l’ai revu des années plus tard, il m’a confié regretter de m’avoir vendu sa maison. Parce que dans sa maison-blocs, on ne peut rien modifier, ajouter ne serait-ce qu’une prise électrique supplémentaire n’est pas possible, tout est trop intégré et pas du tout conçu pour évoluer. <br /> Ceci dit, ce n’est pas pour rien que l’on dit chez nous le belge a une brique dans le ventre, la construction traditionnelle a encore de beaux jours devant elle. ^^
pecore
Crise du logement et pavillon individuel, j’ai du mal à trouver un point de convergence ici. Il y a tellement de terrain qu’on puisse ainsi se permette de construire une maison par personne ou par famille en attente ?
Palou
pecore:<br /> Crise du logement et pavillon individuel, j’ai du mal à trouver un point de convergence<br /> Ce n’est pas la crise du logement partout, il y a de la place au fin fond des campagnes de la Lozère ou de la Creuse, juste dans quelques secteurs tendus
k43l
Il y a de la place, mais pas forcément de travail, d’école, de médecin, de service.<br /> Et ça aussi rentre dans l’équation.<br /> Puis au risque de faire polémique, la ministre du logement a raison. Il ne faut pas pousser à la maison individuelle. L’heure est aux appartements pour la mutualisation des charges notamment chauffage (chauffage urbain).
cpicchio
Ceci n’a rien d’écolo, c’est juste un procédé industriel de plus qui dépense énormément de ressources polluantes (quantités de matières premières gigantesques à comparer aux moellons). Rien ne remplace les pierres, briques ou bois si l’on veut du durable.<br /> La question du prix est un faux problème : les logements sont chers car les crédits ont des taux bas. Quand il y aura à nouveau de l’inflation et que les taux augmenteront, les prix baisseront mécaniquement.
chinou51
Une vielle opération de communication d’une technique de construction(juste avant noël dans un pays très croyant…) qui doit sans aucun doutes coûtée bien plus cher qu’une construction classique. Déjà il a fallut que la nana travaille gratos 300 heures(2 mois quoi…) pour pouvoir être acceptée au programme et enfin elle peut contracter son super crédit à 0%…youpi vive la révolution!
Orko
Quand j’étais enfant, on disait " Dans le futur, il faudra moins de temps pour construire une maison que pour la détruire", on y est ! Cependant, comme le dit BlackAlf, toutes les maisons ne se valent pas.
Blackalf
cpicchio:<br /> La question du prix est un faux problème : les logements sont chers car les crédits ont des taux bas. Quand il y aura à nouveau de l’inflation et que les taux augmenteront, les prix baisseront mécaniquement.<br /> J’ai acheté ma maison 125.000 € en 2006, prêt à un taux d’intérêt de 8% (racheté en 2015 à 5%).<br /> Or dans la même région, des maisons du même genre ne se trouvent plus à moins de 150-160.000, alors qu’aujourd’hui on trouve des prêts à 2-3%. Donc non, les prix ne baissent jamais, et ce ne sont pas les articles qui manquent pour dire que le prix de l’immobilier monte sans cesse, quels que soient les taux d’intérêt.
newseven
Je m’y ferais des maisons bâties au ras du sol .<br /> Ici au Québec tous les maisons ont des sous-sols de 7.5 à 8 pieds dont une partie est dans sol d’environ 5 à 6 pieds + la semelle du salage .<br /> Les maisons au usa sont extrêmement fragile et ne sont pas conçu pour leur environnement.<br /> Exemple : dans les régions où il y a des grands vents les maisons ne sont pas ancrés dans le sol comme ici.<br /> Ou il y a des inondations les fenêtres, les portes et y compris la porte du garage devaient être au moins à 4 pieds du sol avec une membrane autour du solage et bien sûr des Clapets anti-retour pour la sortie de l’aqueduc " eau , égout et Drain Français " !<br /> Dans la ville où j’habite il y a environ 17 ans qu’il est interdit de faire des garages dans les sous-sols pour s’il y a un bris aqueduc , l’eau ne rentre pas dans les maisons.<br /> Les américains on des normes de construction qui date de mathusalem et rien ne change.<br /> J’ai vu ce genre de construction et les maisons construites de cette manière en 3d et ils sont trop couteuses mais surtout très fragiles et fissure de partout.<br /> La c’est bien construit.
cpicchio
Erreur. L’immobilier peut baisser, il y a eu dans le passé de nombreux cycles baissiers, en France (début des années 90) comme partout dans le monde (exemple USA en 2008).<br /> Dans un marché en tension (ce qui ne semble pas être le cas là où vous habitez vu les prix des maisons), les prix augmentent jusqu’à la limite de la solvabilité des acquéreurs. Et ceci dépend grandement des taux avec les crédits longs comme aujourd’hui (25 ans et plus). Si les taux augmentent fortement (ce qui n’est pas à exclure), la solvabilité va s’écrouler et les prix vont mécaniquement baisser.
Blackalf
Si tu le dis. Perso je ne parlais pas en théorie mais pour avoir acheté des maison en 1986 et 2006, et avoir racheté les emprunts hypothécaires respectivement en 1990 et 2015. Chacun ses expériences.
os2
en 1 journée les chinois en faisais 10… en 2014 https://www.businessinsider.com/a-chinese-company-3d-printed-10-houses-in-a-day-2014-4
philumax
" les prix baisseront mécaniquement." tu peux rêver ! Depuis que je suis né, je n’ai JAMAIS VU baisser le prix des maisons, sauf de celles qui se sont écroulées sous le poids des ans et encore, le terrain ou elles étaient bâties, son prix lui a augmenté !<br /> Il a toujours fallu à un prolo, trente ans, pour payer son crédit et ce n’est pas près de changer.
Blackalf
C’est clair, il devient de plus en plus difficile à un jeune couple d’acheter un logement. <br /> Mon neveu l’a fait en 2020, lui et son épouse ont de bons salaires, mais sans les grosses sommes offertes par les grand-parents de son épouse, ils n’y seraient pas arrivés…et on ne parle pas d’une construction neuve luxueuse, mais d’un bungalow de plain-pied à 180.000 € et dans lequel il y avait un certain nombre de travaux à faire. <br /> Et en Belgique, on ne peut pourtant pas se plaindre (en France, je ne sais pas): 71% des belges sont propriétaires de leur logement, contre seulement 50% en Allemagne et 43% en Suisse…voilà qui tord le cou à l’idée reçue selon laquelle les suisses vivent mieux que nous à tous points de vue, plus de la moitié d’entre eux seront locataires toute leur vie.
cpicchio
Vous devez être bien jeune…<br /> En 1992, les prix avaient baissé de 30% partout en France, y compris à Paris.<br /> En 2009, les prix ont baissé de 20% partout en France sauf à Paris et dans quelques micro marchés (Cannes, Annecy le vieux, …).<br /> Effectivement, dans les 10 dernières années, les prix sont globalement en progression lente. Cependant, cela s’est fait avec une baisse des taux (je suis passé par exemple d’un taux de 3.2% en 2010 à 0.95% en 2017 en changeant de banque). Moralité, j’ai diminué la durée de mon crédit de 3 ans.<br /> Pour vous convaincre de l’impact des taux, faites un tableau d’amortissement sur 20 et 30 ans avec un crédit à 1% ou à 5%. Vous verrez que les impacts sont majeurs avec un crédit sur 30 ans. On l’oublie un peu trop, mais l’immobilier répond aussi à la loi de l’offre et la demande. Le reste (les riches étrangers, la pénurie, les ‘ça ne peut pas baisser’, …), ce n’est que du bla-bla.
nelectron
Désolé Atomos, dans la plupart des villes le terrain coûte plus cher que la construction, et cela ne diminuera pas si la demande augmente.
nelectron
Oui cpicchio, mais entre les deux mini crachs il y a eu une bulle, un temps où la moindre masure se vendait une fortune. Pour faire des bonnes affaires dans le bâtiment il faut être patient (ou notaire)
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Meta a construit un supercalculateur destiné à l'IA : il sera le plus rapide au monde
Link, l'implant de Neuralink d'Elon Musk, bientôt en test sur des cerveaux humains ?
Google aussi veut un casque de réalité augmentée, mais ce ne sera pas prêt tout de suite
Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025 (si tout va bien)
TV : le Filmmaker mode va être mis à jour pour utiliser les capteurs de luminosité ambiante
CES 2022 : Lenovo présente ses nouveaux PC portables Yoga et Legion
CES 2022 : capteurs multifonctions et hub modulaire NFC, Arlo rend sa gamme plus polyvalente
CES 2022 : MSI dévoile sa nouvelle gamme de PC portables pour joueurs et créatifs
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
Grâce à l'intelligence artificielle, Amazon a économisé 3 millions de tonnes d'emballages depuis 2019
Haut de page