Imprimante 3D : laquelle acheter pour Noël ?

Par
Le 06 décembre 2017
 0
Offrant des possibilités innombrables, les imprimantes 3D ont le vent en poupe depuis quelques temps. Créer une coque de téléphone, une pièce manquante pour un objet ou un objet du quotidien, la seule limite est votre imagination. Pour vous, l'équipe Clubic a sélectionné les meilleures imprimantes 3D accessibles sur le marché.

Ultimaker 3


Conçue pour des impressions 3D professionnelles, l'Ultimaker 3 est le premier modèle de la firme hollandaise à proposer la double extrusion. Grâce à une précision maximum de 20 microns et une buse de 0,40 mm, cette imprimante promet une impression de grande qualité.

Compatible avec tous types de filaments, cette imprimante 3D permet également de les combiner. Même si toutes les combinaisons ne sont pas possibles, cette fonctionnalité est particulièrement appréciable.

L'Ultimaker 3 est fournie avec le logiciel Cura. Développé par Ultimaker, ce logiciel permet notamment de paramétrer l'impression selon le matériau utilisé. Grâce à la combinaison de la caméra de contrôle et du logiciel Cura, vous pouvez aussi avoir accès à la vidéo de vos impressions en cours.

01f4000008776520-photo-ultimaker-3.jpg


Avec un volume d'impression de 215 x 215 x 200 mm, l'Ultimaker 3 vous offre de nombreuses possibilités. Côté connectivité, elle est munie d'un port USB et d'une connexion WiFi et est compatible avec Windows, Mac OS et Linux.

S'il devait y avoir un défaut à cette imprimante, cela serait sans doute son niveau sonore durant l'impression. Avec un niveau de 50 dB et une structure ouverte, il ne fait pas l'ombre d'un doute qu'il est difficile de travailler avec la machine à côté.


LulzBot TAZ 6


Lulzbot TAZ 6 est une imprimante 3D professionnelle qui permet une impression de grande qualité. Grâce à l'auto-nivellement du lit d'impression, la précision d'impression est d'une grande finesse, même s'il peut rester parfois quelques légers défauts.

Cette imprimante 3D, compatible avec 29 types de filaments de matériaux variés met à votre disposition une foule de possibilité. D'autant que, pour aller plus loin et réaliser des impressions bicolores ou multi-matériaux, vous pouvez remplacer l'extrudeur par le Dual extruder ou le FlexiDual.

01f4000008776524-photo-lulzbot-taz-6.jpg


L'imprimante 3D Lulzbot TAZ 6 fonctionne avec le logiciel Cura Lulzbot. Grâce à ce logiciel, vous bénéficiez de plus de 300 profils Quickprint qui vous permettent de réaliser une infinité de projets.

Le grand volume d'impression de 280x280x250 mm est l'un des atouts incontestables de cette imprimante 3D. Toutefois, pas de WiFi pour la connexion, il vous faudra vous contenter d'une entrée USB et d'un port SD.

Le point faible de cette imprimante 3D reste son prix relativement élevé. Un modèle à 2 200€ reste difficile à acquérir, d'autant que les pièces optionnelles ne sont, elles non plus, pas toujours données.


Zortrax M200


Plus abordable que les deux précédentes de notre sélection, la Zortrax M200 est une imprimante 3D Plug & Print. Sur ce modèle, le constructeur polonais Zortrax a misé sur une esthétique soignée autant que sur les compétences techniques de son imprimante 3D. Avec une précision d'impression jusqu'à 25 microns, cette imprimante propose des impressions de grande qualité. Toutefois, la structure ouverte de l'appareil laisse fuir la chaleur, ce qui peut nuire l'usage de certains matériaux. Le constructeur a mis à disposition un kit optionnel pour corriger ce problème.

Cette imprimante 3D est bien sûr compatible avec les bobines de filaments Zortrax, mais également avec d'autres marques puisqu'elle répond aux standards utilisés dans l'industrie.

Le logiciel proposé par Zortrax pour accompagner la M200 est sans nul doute le petit point faible de cette imprimante 3D. Facile à prendre en main, il est malheureusement assez limitatif puisque ses seules possibilités sont le positionnement, la mise à l'échelle et le réglage des options d'impression.

01f4000008776530-photo-zortrax-m200.jpg


Sa surface d'impression de 200 x 200 x 185 mm est intéressante, même si elle ne fait pas partie des plus importantes du marché.

Avec ses 55 dB en fonctionnement, la M200 n'est pas franchement une machine que l'on pose sur son bureau et que l'on fait fonctionner pendant que l'on travaille à côté. Toutefois elle n'est pas non plus très dérangeante, d'autant qu'elle n'émet pas de bruits désagréables.

Bref, une imprimante 3D qui offre un rapport qualité/prix très appréciable.


Craftbot Plus


Présente sur le marché depuis 2015, la deuxième imprimante 3D créée par le fabricant hongrois reste aujourd'hui parmi les meilleures. Si vous souhaitez imprimer des modèles avec peu de détails, cette imprimante 3D saura tout à fait répondre à votre demande. En revanche, malgré une épaisseur de couche réglable de 10 à 200 microns, si vous souhaitez des impressions de haute qualité avec de nombreux détails, elle ne rivalise pas avec les modèles précédents.

Cette imprimante 3D utilise tous les filaments de 1,75mm de diamètre PLA et ABS ainsi que le polystyrène choc. Encore une fois, selon vos besoins, même si ce n'est pas très vaste, cela peut être suffisant.

01f4000008776548-photo-craftbot-plus.jpg


Le logiciel Craftware, qui accompagne votre imprimante est très simple d'utilisation. Il permet de paramétrer de nombreuses options d'impression et surtout, il est très rapide pour trancher les objets. Quelle que soit la complexité du modèle à imprimer, il le transforme en modèle multicouche en seulement quelques secondes.

Ses dimensions d'impression de 250 x 200 x 200 mm sont particulièrement intéressantes. Côté connectivité, pas de connexion sans fil. D'autre part, l'absence de mémoire dans l'imprimante implique de brancher l'ordinateur directement par câble USB.

Ce que l'on apprécie grandement dans cette imprimante 3D, c'est qu'elle est particulièrement silencieuse, ce qui en fait un modèle très agréable à utiliser. En somme, une imprimante tout à fait adaptée pour les novices par sa simplicité d'utilisation et son prix abordable.


UP 3D Mini 2


Vous souhaitez vous initier rapidement à l'impression 3D ? Cette imprimante au budget accessible est tout à fait ce qu'il vous faut. Grâce à la possibilité d'imprimer à une épaisseur de couche de 150 microns, cette imprimante vous promet une bonne qualité d'impression. S'il reste quelques défauts, on pourra facilement lui pardonner.

Elle peut travailler avec les filaments du constructeur ou les filaments standards de nombreux matériaux, ce qui la rend polyvalente.

Compatible avec Windows XP et supérieurs et Mac OS, elle est accompagnée du logiciel Up studio qui, bien que facile d'utilisation, est plutôt restrictif. A ce prix, il ne faut sans doute pas trop en demander.

01f4000008776554-photo-up-3d-mini-2.jpg


Sa surface d'impression de 120 x 120 x 120 mm permet d'imprimer des petits sujets. Pour ce qui est de la connectivité, elle propose le câble USB ou le WiFi.

On aime vraiment le design de cette imprimante 3D et le fait qu'elle soit pourvue d'un caisson fermé avec porte transparente. Le petit plus, c'est la lumière LED qui permet de surveiller la progression de l'impression.

Son très bon rapport qualité/prix satisfera de nombreux utilisateurs.


XYZPrinting Da Vinci Mini


Petit modèle, petit prix, le constructeur XYZprinting propose une petite imprimante 3D avec taille d'impression de 150 x 150 x 150 mm tout à fait adaptée à une utilisation personnelle. Sa précision jusqu'à 100 micron n'est pas exceptionnelle, mais néanmoins tout à fait suffisante.

Cette imprimante 3D ne fonctionne qu'avec des filaments PLA de 1,75mm de diamètre. Si cela est plutôt limitatif, on peut le comprendre à un tel prix.

01f4000008776556-photo-xyzprinting-da-vinci-mini.jpg


Compatible avec Windows 7 et supérieurs et Mac 10.8 et supérieurs, le logiciel XYZware permet de manipuler l'objet sur le lit d'impression virtuelle ainsi que de modifier la taille. Quelque peu limité, il offre toutefois les fonctions indispensables. Du côté de la connectivité, cette imprimante 3D offre un port USB ainsi qu'un accès Wi-Fi, ce qui est particulièrement appréciable pour une machine à ce prix.

Si vous voulez vous essayer à l'impression 3D, il ne fait aucun doute que cette imprimante sera idéale pour débuter.


Selon l'utilisation que vous souhaitez faire de votre future imprimante 3D, vous avez à présent les cartes en main pour choisir le modèle qui vous conviendra le mieux !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top