Starhopper : première mise à feu réussie pour le prototype de la fusée Starship

Matthieu Legouge Contributeur
06 avril 2019 à 11h58
0
starhopper

Comme à son habitude, Elon Musk vient d'annoncer sur Twitter la réussite du premier test de mise à feu statique de Starhopper, le prototype de Starship qui effectuera de petits sauts à basse altitude, d'où son nom hopper.

Le 4 avril, SpaceX a réalisé la première mise à feu statique de sa version de démonstration Starhopper, depuis sa nouvelle base de lancement située à Boca Chica, au Texas. Elon Musk en a profité pour indiquer sur Twitter que lors de cet allumage « Tous les voyants [étaient] au vert ».

Un essai concluant malgré sa portée limitée


Bien qu'un seul et unique moteur Raptor n'ait été allumé que durant quelques secondes pour cette mise à feu statique de Starhopper, il s'agit ici d'un premier allumage concluant qui marque le début d'une toute nouvelle aventure pour la société qui compte réaliser des vols touristiques autour de la Lune.



Enclenché durant 3 secondes, ce test d'allumage ouvre en effet la voie à une série de tests plus approfondie ainsi qu'à d'éventuels sauts à basse altitude dans les mois qui suivent. Bien que, pour ces vols suborbitaux, Starhopper sera équipé de trois moteurs Raptor, la série de tests à venir devrait cependant encore se limiter à un seul moteur.

Rappelons que la fusée Starship, qui est également pressentie pour des voyages à destination de Mars, devrait quant à elle être équipée de sept moteurs identiques tandis que son lanceur, Super Heavy, en aura pas moins de 31 !

Un développement très rapide

Avec Starship, Elon Musk entend montrer ce dont SpaceX est capable de réaliser, tout en respectant le calendrier serré que la société s'est imposé. En effet, les prévisions pour un premier vol habité de l'ambitieuse fusée avancent une date comprise entre 2023 et 2024, alors que les premiers essais de mise à feu pourraient avoir lieu en 2020. La période pour développer et mettre Starship sur son banc d'essai s'annonce donc être assez courte.

Toutefois, la récente série de tests du moteur Raptor initiée début février, ainsi que la première vague de tests qui a précédé la mise à feu statique, se sont déroulés de façon très rapide. Les prochains essais avec Starhopper devraient l'être tout autant.

Si le développement et les essais de Starhopper, puis de Starship, continuent de suivre ce rythme, il y a fort à parier que SpaceX sera en mesure de réaliser ses vols touristiques autour de la Lune en respectant le calendrier initial.

Modifié le 07/04/2019 à 12h54
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
À Los Angeles, un robot policier ignore une femme qui demandait de l'aide

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top