Test realme 8 Pro : un très bon photophone à moins de 300 euros

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
24 mars 2021 à 16h00
2

Un an après un realme 7 Pro convaincant, le constructeur chinois revient sur le devant de la scène avec son realme 8 Pro. Un smartphone milieu de gamme vendu autour des 300 euros qui reprend les bases solides de son prédécesseur, avec un changement notable au niveau du design, mais également de l'appareil photo, lequel profite maintenant d'un capteur principal Samsung ISOCELL HM2 de 108 mégapixels.

realme 8 Pro
  • Écran AMOLED de qualité.
  • Interface agréable.
  • Qualité photo avec le capteur 108 mégapixels.
  • Bonne autonomie et recharge très rapide.
  • Double SIM, microSD et prise jack.
  • Nouveau design... discutable.
  • Performances en retrait.
  • Qualité des capteurs ultra grand-angle et macro.

Toujours à la recherche du meilleur rapport qualité-prix possible, le realme 8 Pro affiche des caractéristiques solides pour un milieu de gamme. Écran AMOLED, 8 GB de RAM, batterie de 4 500 mAh et chargeur 65W sont autant d'atouts que possède déjà le realme 7 Pro. Les changements apportés par la marque sont-ils suffisants pour mériter votre attention ? On décortique la bête, pour répondre à cette question à l'issue de ce test complet.

realme 8 pro test
© Gabriel Manceau pour Clubic

realme 8 Pro : la fiche technique

  • Écran : 6,43 pouces Super AMOLED Full HD+ de 2400 x 1080 pixels (409 ppp), 60 Hz. Ration téléphone-écran de 90,8 %. Jusqu'à 1000 nits, taux d'échantillonnage tactile de 180 Hz
  • Processeur : 8 cœurs Qualcomm Snapdragon 720G jusqu'à 2,3 GHz
  • GPU : Adreno 618
  • RAM : 8 GB LPDDR4X
  • Stockage : 128 GB en UFS 2.1
  • Audio : haut-parleurs mono, prise casque 3,5 mm
  • Quadruple caméra arrière :

    • Grand-angle de 108 Mp (capteur Samsung ISOCELL HM2), ouverture f/1,88, autofocus à détection de phase. Vidéo jusqu'à 4K @30FPS et ralenti jusqu'à 720P @960FPS
    • Ultra grand-angle de 8 Mp, ouverture f/2,25, angle de 119°
    • Macro de 2 Mp, ouverture f/2,4, distance de capture jusqu'à 4 cm
    • Noir et blanc de 2 Mp, ouverture f/2,4
  • Caméra frontale : 16 Mp (capteur Sony IMX471), ouverture f/2,45
  • Connectivité : Double nano-SIM + microSD, Wi-Fi 2.4 et 5 GHz (ac), Bluetooth 5.0, GPS
  • Compatibilité 5G : non
  • Sécurité : capteur d'empreinte sous l'écran
  • Batterie : 4 500 mAh, charge rapide 50W
  • Dimensions : 160,6 x 73,9 x 8,1 mm
  • Poids : 176 grammes
  • OS : Android 11 + realme UI 2.0
  • Couleurs : Noir ou Bleu (marché européen)
  • Prix conseillé : 299 €

Dans la boîte du realme 8 Pro

boite realme 8 pro
© Gabriel Manceau pour Clubic

La boîte jaune moutarde du realme 8 Pro contient suffisamment d'accessoires pour utiliser le smartphone immédiatement. Coque, chargeur, écouteurs, tout est là :

  • Des écouteurs filaires (en France)
  • Un câble USB-C vers USB-A
  • Un bloc de charge de 65W
  • Un guide de démarrage rapide
  • Une aiguille pour ouvrir la trappe double SIM + microSD
  • Une coque de protection transparente.

Design : un peu plus de légèreté

test realme 8 pro
© Gabriel Manceau pour Clubic

Sans changer du tout au tout, realme a apporté des modifications notables au design de son 8 Pro. Pourtant, la face avant est quasiment identique à celle de son prédécesseur. Le capteur frontal est toujours intégré dans un poinçon situé dans le coin supérieur gauche de l'écran. Le constructeur ne semble pas avoir réduit la largeur des bordures noires, pour un ratio téléphone-écran toujours de 90,8 %. On regrette que la taille du menton, assez protubérant par rapport aux autres bordures, n'ait pas été revue à la baisse.

Sans aller jusqu'à parler de smartphone compact, le realme 8 Pro est un peu plus fin et léger que le 7 Pro (176 grammes contre 182 grammes). Un poids qui s'explique par le choix d'un châssis en plastique au dos, et pour le cadre du téléphone. Le format allongé du modèle le rend agréable à utiliser à une main malgré sa diagonale de 6,4 pouces.

prise casque realme 8 pro
© Gabriel Manceau pour Clubic
micro realme 8 pro
© Gabriel Manceau pour Clubic

Le module photo a également été revu. On retrouve toujours quatre capteurs photo dans le coin supérieur gauche, mais intégrés dans un format plus carré que rectangulaire, avec le flash LED juste en dessous. Le tout ressort légèrement du châssis, ce qui peut rendre le smartphone bancal lorsqu'il est utilisé à plat.

Que dire du slogan de la marque, indiqué en filigrane et en très large sur toute la longueur du smartphone ? « DARE TO LEAP » que l'on traduira par « OSEZ VOUS LANCER »… Un choix esthétique que chacun jugera ou non à son goût.

boutons Realme 8 Pro
© Gabriel Manceau pour Clubic
nanoSIM realme 8 pro
© Gabriel Manceau pour Clubic

Sur la tranche droite se trouve le bouton de mise sous tension ainsi que celui de réglage du volume. Les deux tombent parfaitement sous la main. La trappe accueillant les deux nanoSIM et la carte microSD se trouve quant à elle sur le côté droit. Enfin, la tranche inférieure accueille la prise jack 3,5 mm et l'unique haut-parleur.

Un écran AMOLED efficace

Comme son prédécesseur, le realme 8 Pro est équipé d'une dalle AMOLED de 6,7 pouces avec une définition Full HD+ de 2 400 x 1 800 pixels. De quoi lui offrir une belle densité de 409 pixels par pouces.

Point de 90 Hz ici, mais simplement un taux de rafraichissement de l'écran à 60 Hz et un taux d'échantillonnage tactile de 180 Hz. On regrette que realme ne fasse pas l'effort d'intégrer un écran de 90 Hz pour gagner un peu en fluidité, mais l'OLED est déjà bien pour ce prix.

ecran realme 8 pro
© Gabriel Manceau pour Clubic

Sans surprise avec la technologie AMOLED, le contraste est infini. La luminosité maximale est également excellente pour une lisibilité parfaite, même en plein soleil, ce qui est toujours très appréciable. Au niveau des couleurs, l'espace colorimétrique sRGB est parfaitement couvert. Sans surprise, l'espace DCI-P3 (plus large) est plus limité.

Enfin, soulignons que le blanc tire un peu trop vers le bleu par défaut, donnant à l'écran une teinte assez froide avec le mode de couleur de l'écran réglé sur « vive ». Rendez-vous dans les paramètres d'affichage et de luminosité pour ajuster la température des couleurs, on s'orientant vers des réglages plus « chauds » pour un rendu plus naturel.

couleur ecran realme 8 pro

Si ce n'est ce petit défaut de température de couleurs, l'écran du realme 8 Pro permet de regarder confortablement des vidéos, y compris la nuit, avec une luminosité minimum bien ajustée qui ne vous décollera pas la rétine lorsque vous êtes dans l'obscurité.

Des performances qui stagnent

Le realme 8 Pro embarque le même processeur que le 7 Pro, à savoir un SoC Snapdragon 720G, accompagné de 8 GB LPDDR4X. Dans les benchmarks, on constate sans surprise que ses performances se situent en dessous de celles d'un Snapdragon 732G ou 750G que l'on retrouve chez ses concurrents directs comme le Redmi Note 10 Pro , le Poco X3 ou encore le Xiaomi Mi 10T Lite . Cela nous fait dire que realme aurait pu aller plus loin en améliorant les performances de son nouveau modèle par rapport au précédent…

benchmark Realme 8 Pro

Cette stagnation ne poserait pas de problème si les performances du Realme 8 Pro étaient irréprochables… Ce qui n'est pas le cas. Au quotidien, le multitâche est efficace, mais on ne peut s'empêcher de constater quelques ralentissements au niveau même de l'interface. Rien de très handicapant, certes, mais en 2021 un smartphone milieu de gamme se doit d'offrir une expérience utilisateur fluide, particulièrement pour un usage que l'on qualifiera de basique.

fortnite realme 8 pro

Sans surprise, cela se confirme lorsque le realme 8 Pro doit faire tourner des jeux 3D. Call of Duty Mobile ne pose pas de problème (il est très bien optimisé), mais Fortnite connait de forts ralentissements dès que trop d'éléments sont affichés à l'écran, avec des paramètres graphiques « moyens » à 30 images par seconde. Précisons que nous avons au préalable activé le « mode compétition » du smartphone qui est censé tirer le meilleur du mobile. Dans ces conditions, on ne peut pas vraiment recommander le smartphone à celles et ceux qui s'essaient à des jeux gourmands en ressources sur leur téléphone.

reglage graphique realme 8 pro

Un mot également à propos du lecteur d'empreinte situé sous l'écran. Ce dernier connait trop de ratés pour être agréable à utiliser au quotidien. Même après avoir reconfiguré les deux empreintes de pouces, nous avions régulièrement du mal à déverrouiller le smartphone, préférant basculer vers le déverrouillage par reconnaissance faciale, moins sécurisé mais plus efficace.

L'interface realme UI gagne en maturité

Le téléphone tourne sous Android 11 avec la dernière version de l'interface maison, realme UI 2.0. L'expérience est assez éloignée d'Android dans sa version « stock », mais reste agréable à utiliser. Elle demande cependant un temps d'adaptation pour comprendre la logique d'organisation des menus lorsque l'on se trouve dans les paramètres.

interface realme 8 pro

Pour le reste, on retrouve toute la personnalisation que l'on attend d'une interface moderne, avec un mode sombre, plusieurs systèmes de navigation (par gestes ou boutons), ainsi que la possibilité d'activer ou non le tiroir d'applications. La version 2.0 de realme UI marque également l'arrivée de nouveaux thèmes colorés, une personnalisation poussée des icônes ou encore un mode « Always on » pour l'écran. Petit à petit, le constructeur chinois apporte des changements qui démarquent realme UI de ColorOS, l'interface signée OPPO.

La mise à jour de sécurité date du 5 février, ce qui est normal pour un smartphone testé au début du mois de mars. La dernière version d'Android (11) étant installée, nous espérons que le constructeur fera l'effort de mettre à jour régulièrement son produit dans les mois et années à venir, au moins jusqu'à Android 12.

Le realme 8 Pro profite également du DRM avec le niveau de sécurité le plus élevé (Widevine L1) ce qui lui permet de lire les contenus de toutes les plateformes de SVoD en HD.

Audio : la prise casque sauve la mise

Le realme 8 Pro dit au revoir aux haut-parleurs stéréo de son prédécesseur pour laisser place à un haut-parleur mono certifié « Hi-Res », qui ne trompe personne. Sans surprise, la qualité sonore est tout juste correcte. On l'utilisera pour regarder de courtes vidéos YouTube, en veillant à ne pas dépasser les 50 % du volume sous peine d'entendre une forte distorsion. L'accent est, comme souvent, mis sur les médiums pour privilégier l'intelligibilité des voix.

audio realme 8 pro

Nous conseillons tout de même aux audiophiles de se rabattre sur la prise casque 3,5 mm qui ne souffre d'aucun défaut particulier. Vous pourrez y brancher votre casque ou vos écouteurs favoris pour profiter pleinement du son proposer, bien que la puissance de sortie ne soit pas incroyable. Pour les adeptes des écouteurs sans-fil , le Bluetooth 5.0 fait parfaitement ce qu'on lui demande.

Réseau et communication : tutto bene

Le realme 8 Pro est un bon téléphone. Lors des appels, les voix sont parfaitement intelligibles des deux côtés de la ligne. Le mobile n'est pas compatible 5G, ce qui sera un défaut pour ceux et celles qui souhaitent passer sur le nouveau réseau mobile dans les mois ou années à venir. Les utilisateurs qui se contenteront aisément de la 4G pourront économiser sur la facture demandée pour acquérir le smartphone.

reseau gps realme 8 pro

Pour tester la rapidité du modèle, nous avons lancé l'application Opensignal qui a mesuré 28 ms de latence en 4G sur le réseau mobile Orange (région bordelaise). Le realme 8 Pro n'a donc rien à envier aux autres smartphones du marché sur ce point. Même constat pour ce qui est de la précision du GPS (testée avec l'application GPS Test) qui est de 5 mètres, avec un premier GPS capté en 3 secondes, ce qui est tout à fait honorable.

Appareil photo : realme passe au niveau supérieur

Le realme 8 Pro est équipé d'un module composé de quatre capteurs, dont voici la configuration :

  • Capteur grand-angle de 108 Mp, ouverture f/1,88
  • Capteur ultra grand-angle de 8 Mp, ouverture f/2,25, angle de 119°
  • Capteur macro de 2 Mp, ouverture f/2,4
  • Capteur monochrome de 2 Mp pour le mode portrait, ouverture f/2,4
  • Caméra frontale : 16 Mp, ouverture f/2,45

L'application photo

Avant de rentrer dans le vif du sujet, intéressons-nous à l'application photo. Cette dernière est complète et simple d'utilisation. Sur la partie basse, on retrouve les différents modes de prises de vue : nuit, vidéo, photo, portrait, 108 mégapixels et « plus » pour accéder aux modes supplémentaires comme le panoramique, l'ultra-macro ou encore le mode Pro.

application photo realme 8 pro

Vous ne pourrez malheureusement pas organiser ces modes de prise de vue comme bon vous semble. Si vous êtes un adepte du mode « Pro » par exemple, il faudra toujours passer par l'onglet « Plus » pour y accéder.

Sur la partie haute de l'écran se trouvent les options accessibles pour le mode de prise de vue choisie, comme les filtres, le minuteur, le flash ou encore le mode HDR.

Le realme 8 Pro passe au 108 mégapixels

La grande nouveauté de ce module photo, c'est bien sur l'arrivée d'un capteur Samsung HM2 de 108 mégapixels, une première sur un smartphone realme.

La technologie Pixel-Binning 9-en-1 est utilisée pour produire des photos de 12 mégapixels par défaut, à partir du capteur de 108 mégapixels. L'intérêt d'un tel procédé est de combiner 9 photosites de 0,7µm pour simuler un pixel plus grand de 2,1µm, et ainsi capter plus de lumière pour améliorer la qualité des clichés.

Photo grand-angle Realme 8 Pro
Capteur principal : photo capturée en 12 mégapixels.

Les photos en 12 mégapixels capturées par le capteur principal (grand-angle) sont très contrastées, avec des couleurs saturées. Un rendu flatteur à l'œil, mais assez éloigné de notre perception de réalité. Les micro-contrastes apportent une impression de netteté à la scène. En regardant les photos en taille réelle, on constate clairement une baisse de qualité sur les objets, particulièrement dans les angles de la photo.

realme 8 pro 12MP 100%
Capteur principal : angle d'une photo capturée en 12 mégapixels (100%).

Le mode 108 mégapixels permet de capturer des clichés plus détaillés, mais logiquement moins lumineux qu'avec le pixel-binning. Le contraste est moins élevé, mais les couleurs sont toujours saturées. Un mode qui peut se montrer pertinent si vous souhaitez zoomer dans l'image ou faire un tirage photo « grand format ».

12MP
12 mégapixels à gauche, 108 mégapixels à droite.

Un zoom impressionnant

Vous l'avez sans doute constaté, le realme 8 Pro n'est pas équipé d'un capteur téléphoto. Toutefois le smartphone profite d'une nouvelle technologie de zoom intégrée au capteur principal. Concrètement, cela signifie que lorsque vous utilisez le zoom x3, le téléphone capture plusieurs images (jusqu'à 8) de 12 mégapixels qui sont ensuite fusionnées et agrandies grâce à un algorithme de traitement de l'image.

Le résultat est surprenant de netteté pour un smartphone sans capteur téléphoto ! Même le zoom x5 reste parfaitement exploitable, malgré une baisse logique de la qualité par rapport au x3.

zoom x3 realme 8 pro
Zoom x3 avec le capteur principal.
Zoom x5 avec le capteur principal.
Zoom x5 avec le capteur principal.

Un mode nuit convaincant

Le capteur principal profite ainsi de la technologie ISOCELL Plus et Smart-ISO pour des clichés plus lumineux et une meilleure reproduction des couleurs. De quoi offrir au realme 8 Pro des clichés de nuit convaincants. Du bruit numérique est clairement présent, mais le mode « Nuit » est ici très pertinent, en apportant un vrai gain de clarté et de netteté aux clichés. Le rendu est très convaincant pour un smartphone qui, rappelons-le, est vendu autour des 300 euros.

grand angle

Un ultra grand-angle passable

Le capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels nous a beaucoup moins emballés. La continuité colorimétrique avec le capteur principal n'est pas assurée et le niveau de détail est assez faible. De la distorsion est également visible dans les angles. Un capteur à utiliser uniquement dans des conditions lumineuses très favorables lorsque vous avez absolument besoin d'utiliser son angle de 119°.

12MP
Grand-angle 12 mégapixels à gauche, ultra grand-angle de 8 mégapixels à droite.

Sans surprise, la situation se dégrade un peu plus avec les clichés nocturnes. Le mode nuit redresse un peu la barre, mais nous sommes très loin du rendu obtenu avec le capteur principal.

ultra grand angle nuit
L'ultra grand-angle sans mode nuit à gauche, et avec droite.

Un capteur macro anecdotique

Comme (trop) souvent sur les smartphones que nous testons, le capteur macro n'est pas très convaincant. Celui du realme 8 Pro fait seulement 2 mégapixels et permet de prendre un cliché jusqu'à 4 centimètres du sujet. Dans les faits, la mise au point est hasardeuse et le manque de détails est flagrant. Si vous avez une bonne lumière et que vous voulez de la précision, on vous recommande plutôt d'utiliser le mode 108 mégapixels et de zoomer ensuite dans l'image.

macro realme 8 pro
Photo en mode macro de 2 mégapixels.

Des portraits et des selfies efficaces

Le mode portrait fonctionne bien. Il utilise le capteur monochrome pour calculer la profondeur de champ. Ainsi, il est possible d'ajuster le flou d'arrière-plan (bokeh) avant la prise de vue. En revanche, impossible de le modifier une fois que la photo est capturée, ce qui est bien dommage. Le sujet est bien détouré, même si quelques poils de barbes se perdent en chemin.

pas portrait

Le capteur avant de 16 mégapixels est également convaincant, avec un bon niveau de détails et une peau qui n'est pas trop lissée par défaut. Les différentes options permettent de profiter d'opérations chirurgicales pour pas cher comme le « visage plus fin », les « yeux plus grands », le « nez plus fin » ou encore le « rétrécissement du menton ».

selfie

Un mode vidéo complet

Le realme 8 Pro est capable de tourner des vidéos jusqu'à 4K @30FPS (uniquement avec le capteur principal dans cette définition) et des ralentis jusqu'à 720P @960FPS. La stabilisation UIS, de la partie, se montre efficace.

Il est également possible d'appliquer un effet bokeh à vos vidéos, à condition de filmer une seule personne à la fois pour un rendu optimal. Parmi les autres options vidéos, on retrouve également le « dual-view » qui filme simultanément avec le capteur avant et arrière, ou encore le mode « time-lapse » qui prend des photos à intervalle régulier pendant 4 minutes pour ensuite les transformer en vidéo de 8 secondes.

Autonomie solide et recharge ultra rapide

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le realme 8 Pro reprend les forces du realme 7 Pro et s'équipe d'une batterie de 4 500 mAh capable de tenir entre une et deux journées selon vos usages. Dans des conditions de tests et en jouant 30 minutes à Fortnite, le smartphone n'a eu aucun mal à tenir une journée et demie. Il ne fait donc aucun doute que le realme 8 Pro ne vous lâchera pas avant la fin de la journée.

autonomie realme 8 pro

Comble du luxe, le smartphone est compatible avec la recharge rapide 50W, mais livré avec un chargeur rapide de 65W dans la boîte. Il permet de passer de 15 à 89 % de batterie (+74 %) en seulement 30 minutes. 10 minutes supplémentaires suffisent pour le recharger complètement. Le realme 8 Pro est donc un excellent compagnon pour celles et ceux qui veulent recharger leur smartphone rapidement le matin et ne pas se soucier du niveau de batterie tout au long de la journée.

Prix et disponibilité

Le realme 8 Pro est disponible en France au prix conseillé de 299 euros pour la version avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage (extensible). Deux coloris sont disponibles sur le marché européen : noir ou bleu. Vous pourrez le trouver sur le site officiel de realme et chez tous les revendeurs français habituels.

realme 8 Pro : l'avis de Clubic

Comme le realme 7 Pro dont il emprunte beaucoup des caractéristiques techniques, le realme 8 Pro est une réussite. Pour un produit sous la barre des 300 euros, le smartphone de la marque chinoise profite d'un écran Super AMOLED de qualité, d'une interface toujours plus agréable à utiliser
et d'une autonomie solide, soutenue par une recharge très rapide de 50W. Mais la grande nouveauté de ce modèle est bien sûr le capteur de 108 mégapixels. Les technologies associées au capteur sont suffisamment convaincantes pour faire du realme 8 Pro un très bon rapport qualité-photo-prix.

Néanmoins, les performances de l'appareil photo principal ne doivent pas faire oublier celles des autres capteurs, nettement moins convaincants ; les ultra grand-angle et macro sont clairement relayés au second plan. Les performances du smartphone nous ont également laissés sur notre faim.

Si le Snapdragon 720G permet d'utiliser le realme 8 Pro sans trop d'accrocs, on sent quelques ralentissements dans l'interface ou en jeu. En 2021, le choix d'un SoC un peu plus musclé aurait été pertinent pour tenir tête à des concurrents directs comme le Xiaomi Mi 10T Lite par
exemple.

Nous conseillons tout de même le realme 8 Pro aux personnes qui cherchent un smartphone équilibré à moins de 300 euros, avec de belles capacités photographiques.

realme 8 Pro

8

Le realme 8 Pro est un smartphone au très bon rapport qualité-photo-prix qui se démarque de ses concurrents grâce à son capteur photo de 108 mégapixels très convaincant, une interface réussie une recharge ultra rapide de 50W.

Les plus

  • Écran AMOLED de qualité.
  • Interface agréable.
  • Qualité photo avec le capteur 108 mégapixels.
  • Bonne autonomie et recharge très rapide.
  • Double SIM, microSD et prise jack.

Les moins

  • Nouveau design... discutable.
  • Performances en retrait.
  • Qualité des capteurs ultra grand-angle et macro.

Design 7

Ecran 8

Performances 7

Interface 8

Audio 7

Photo 8

Autonomie 9

Modifié le 07/06/2021 à 14h48
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Chute de prix sur le smartphone Samsung S21 5G qui passe sous les 600€
Apple interdit FlickType, un clavier pour Apple Watch… puis commercialise une copie maison
La nouvelle Oppo Watch 2 ECG fuite en photos
Sosh lance une offre très belle offre de rentrée avec un forfait 40 Go à moins de 10€
Le Google Pixel Fold sera probablement lancé avant la fin de l'année
L'Apple Watch SE passe de l'USB-A à l'USB-C
Les OnePlus 9 accueillent un nouveau mode photo Xpan en hommage au Hasselblad Xpan
iPad Mini 6 : un processeur A15 Bionic sous cadencé et des perfs en retrait par rapport à l'A14
Plus de surprise, les Google Pixel 6 et 6 Pro s'exposent dans la vitrine du Google Store de New-York
Selon certaines fuites, Fairphone pourrait présenter son premier smartphone 5G
Haut de page