Ce nouveau robot de livraison décharge lui-même ses colis !

06 janvier 2023 à 10h30
8
Ottonomy Yeti © © Ottonomy IO / YouTube
© Ottonomy IO/YouTube

Ottonomy, entreprise américaine spécialisée dans le développement de robots de livraison, vient de dévoiler son dernier modèle. Baptisé « Yeti », il est capable de délivrer lui-même les colis sans intervention humaine. 

Fondée en 2020, Ottonomy est basée à Santa Monica dans le comté de Los Angeles. Elle conçoit des solutions pour les livraisons dites de « dernier kilomètre », c’est-à-dire la dernière étape de la chaîne d'approvisionnement de l'e-commerce, qui consiste à acheminer le produit à l’endroit où il a été commandé par un client. Ottonomy a récemment levé 3,3 millions de dollars. 

Une livraison sans intervention humaine

L’entreprise a présenté Yeti lors du CES 2023 et il rejoindra sa flotte de robots livreurs à New York. Sa différence avec les autres appareils d’Ottonomy réside dans l’ajout d’un système de dépôt de colis automatique : il utilise un mécanisme d'inclinaison ainsi que des rouleaux coulissants pour délivrer le paquet soit dans un casier dédié, soit sur le pas d’une porte (à condition que le produit ne soit pas trop fragile). Ottonomy assure que Yeti est « le premier robot de livraison sans surveillance entièrement autonome sur le marché ».

Le modèle pourrait également démontrer son efficacité dans le cas de retours de colis : le client pourrait par exemple placer le produit non désiré dans le robot pour le renvoyer au vendeur d'origine.

Ottonomy veut réussir là où Amazon a échoué

La présentation de Yeti fait suite à celle d’Ottobot 2.0 à la fin de 2022. Celui-ci est également doté de capacités intéressantes dans le secteur de la livraison grâce à ses bacs de livraison modulables, à son moteur de navigation qui fusionne les données provenant du LiDAR et des caméras, ainsi qu’à un nouveau « mode crabe » lui offrant une plus grande maniabilité dans les espaces restreints.

« Au cours des processus de validation, nous avons mené des pilotes avec des aéroports, des détaillants et des services postaux, ce qui nous a donné les connaissances approfondies dont nous avions besoin sur les cas d'utilisation et l'évolutivité les plus efficaces. Grâce à notre alignement stratégique avec Verizon et d'autres entreprises, nous sommes dans une position privilégiée pour combler le vide que des sociétés comme Amazon et Fedex n'ont pas pu combler. Alors que la demande et les cas d'utilisation de la livraison autonome non assistée continuent de croître, nous sommes positionnés pour fournir des robots en tant que service pour les restaurants, les détaillants et au-delà », explique le cofondateur et P.-D.G. d’Ottonomy, Ritukar Vijay.

L’entreprise opère dans plusieurs villes américaines ainsi qu’à Oslo et Madrid. Elle veut désormais s’étendre davantage en Amérique du Nord et conquérir le marché asiatique.

Sources : Engadget, TechCrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
nicgrover
J’attends de voir cela en France dans les immeubles…
stefane
Peut-être pas la cible ?
merotic
Vivement que l’on remplace les livreurs. le nombre de colis qui sont manipulés avec une négligence est ahurissant.<br /> J’ai vu plusieurs fois des livreurs faire tomber des colis dans la camionnette en les sortant.<br /> Un ami qui travaille pour…m’a dit à quel point c’était pire dans les centes de tri des colis.<br /> Je comprends mieux pourquoi je reçois 9 fois sur 10 un colis qui a un coup sur un angle.<br /> Les robots feront le travail que ne font pas bien les humains mal payés.
SPH
Bonjour les voles de colis…
bennj
Donc en gros tu veux qu’on supprime des milliers d’emplois tout simplement car les personnes en question ne prennent pas plus de temps pour bien déplacer les colis. Tu ne dis pas que le problème ne vient peu être pas de ses personnes, mais de leurs supérieurs et dirigeants qui leur foutent une pression monstre pour aller toujours plus vite ? Ça serait peu être pas mieux de légiférer pour que ses employés n’est plus cette pression pour les épaules, et avoir tout simplement de meilleurs conditions de travail.
merotic
Si ça intéresse quelqu’un j’ai reçu un colis aujourd’hui : Le carton est écrasé, des coups de chaque côtés.<br /> Y’a pas à dire, il faut se passer de ceux qui bossent mal.
merotic
Je paie la livraison, ce n’est pas pour avoir un puzzle au déballage.<br /> Si les gens ne sont pas capables de bien travailler, leur place n’est pas la bonne.<br /> Les robots sont la solution, de toute façon la population baisse alors l’emploi ne sera plus un problème dans 20 ans.
Marc_Lupin
Malheureusement ce sont des choses qui arrivent j’ai 25 ans de livraison au compteur et ça m’est arrivé même avec la meilleure volonté du monde on ne peut échapper à la gaffe.Par contre certains se lancent dans ce métier sans en connaitre les difficultés pensent qu’il suffit juste de conduire et de livrer vite alors que c’est tout le contraire en plus sous couvert de leur patron qui ne cherche qu’à rentabiliser au maximum les tournées.C’est un métier de taré encore plus maintenant et je suis bien content de ne plus l’exercer.On aura « j’espère » toujours besoin de l’être humain les robots de livraison franchement très peu pour moi.
Palou
merotic:<br /> Si ça intéresse quelqu’un j’ai reçu un colis aujourd’hui : Le carton est écrasé, des coups de chaque côtés.<br /> Au niveau de TOUS les colis de TOUTES les sociétés, les marchandises voyagent aux risques et périls du destinataire. C’est à l’expéditeur de faire le nécessaire pour que la marchandise en bon état chez le destinataire. Colis abimé ? alors refus et retour à l’expéditeur !
Blackalf
Il faut croire que c’est différent en Belgique, parce que ça fait 12 ans que j’achète plusieurs fois par an des trucs sur le Net et jamais je n’ai reçu un colis abîmé, quel que soit le livreur.
Joeee
merotic:<br /> Je paie la livraison, ce n’est pas pour avoir un puzzle au déballage.<br /> La question est donc est ce que le prix de livraison est juste ? Ne devrait-on pas augmenter de 2-3 euros de plus pour récompenser le gars qui livre.<br /> Blackalf:<br /> Il faut croire que c’est différent en Belgique, parce que ça fait 12 ans que j’achète plusieurs fois par an des trucs sur le Net et jamais je n’ai reçu un colis abîmé, quel que soit le livreur. <br /> En France, pour ma part, je n’ai jamais eu de problème non plus. Après j’achète à distance si je ne peux pas faire autrement. Si j’ai le temps et si le produit est disponible en boutique physique, je me déplace.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Vous aviez Stadia ? Voici le temps qu'il vous reste pour réactiver votre manette
Fini les bouchons d'oreille pour dormir, Philips veut que vous dormiez avec ces écouteurs spéciaux
Hogwarts Legacy : un véritable carton alors que le jeu n'est même pas encore officiellement sorti
Prix dérisoire pour le clavier mécanique Cooler Master V2 CK530
Désolé Windows 11, les joueurs PC ne t'aiment toujours pas et préfèrent...
Disney+ en difficulté… mais, ouf, les Toy Story et Reine des Neiges nouveaux arrivent
C'est aujourd'hui que les jeux Game Boy débarquent sur le Switch Online
Les FreeBuds Pro 2 de chez Huawei sont toujours à leur prix soldé chez Amazon !
Haut de page