Robots tueurs : Boston Dynamics et 5 autres industriels s'engagent à ne jamais armer leurs créations

07 octobre 2022 à 15h45
28
SPOT BOSTON DYNAMICS
© Boston Dynamics

Les dirigeants de Boston Dynamics et de cinq autres entreprises du secteur de la robotique ont signé, ce jeudi, une lettre ouverte dans laquelle ils s'engagent à ne jamais faire de leurs créations des armes.

Les industriels concernés décrivent dans ce document la liste des raisons qui les ont poussés à s'engager sur cette voie. Les nouveaux risques que présentent des robots armés et la possibilité qu'ils tombent entre de mauvaises mains sont notamment cités.

Les robots armés, une question éthique

C'est l'utilisation apparemment non prévue de robots armés par plusieurs groupes de personnes qui a, semble-t-il, amené à la prise de conscience du danger que pouvaient représenter ces créations. Dans leur lettre ouverte, les dirigeants expliquent ainsi qu'ils estiment qu'« ajouter des armes à un robot autonome ou contrôlé à distance largement accessible au public crée de nouveaux risques et soulève des questions éthiques ». Difficile, face à cette phrase, de ne pas penser au robot explosif utilisé par la police à Dallas pour tuer un suspect en juillet dernier, ce qui avait soulevé un vif débat aux États-Unis.

Les signataires ajoutent qu'une augmentation de robots armés amènerait forcément à une baisse de confiance de la population générale envers le progrès. Pour aller plus loin, ils s'engagent également à développer de nouvelles technologies permettant au contraire de lutter contre ces armes si elles devaient se démocratiser. De plus, ils invitent les gouvernements du monde entier à légiférer sur la question.

Une promesse qui n'engage que ceux qui l'écoutent ?

Sans remettre en question la bonne foi des signataires, il convient de rappeler que cette lettre ouverte n'est rien de plus que cela. Il ne s'agit donc nullement d'un document légal, et les entreprises concernées n'encourent aucune sanction si elles devaient changer d'avis. Il s'agit d'ailleurs pour certaines d'entre elles d'un retour en arrière : les robots de Boston Dynamics, par exemple, sont utilisés depuis l'année dernière par l'armée française, notamment pour l'entraînement des forces spéciales.

De plus, les entreprises concernées sont certes des poids lourds dans l'industrie et le développement de technologies robotiques, mais elles ne couvrent pas l'ensemble du marché. Tesla, par exemple, dont le P.-D.G. était très fier de présenter son robot humanoïde il y a quelques jours, ne figure pas sur la liste. Quant aux « robots tueurs » , l'actuelle guerre entre la Russie et l'Ukraine montre que certains drones sont déjà très au point et utilisés à grande échelle pour atteindre des objectifs militaires.

Sources : Engadget, Business Wire

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
28
Moba
Un petit contrat avec le pentagone et adios l’éthique.
JohnLemon
Je n’y crois pas une seconde.<br /> La tentation sera trop forte quand on est un colonel sur le front avec des hommes qui se font descendre au quotidien. Si il existe une alternative pour les préserver, elle sera selon moi forcément utilisée.<br /> Si on en avait quoi que ce soit à faire de l’éthique alors la bombe atomique n’aurait jamais vu le jour.
phoenix2
Ils s’engagent a court, moyen, long terme ou pour toujours ? bullshit !!
malak
" Il s’agit d’ailleurs pour certaines d’entre elles d’un retour en arrière : les robots de Boston Dynamics, par exemple, sont utilisés depuis l’année dernière par l’armée française, notamment pour l’entraînement des forces spéciales."<br /> Non, faut pas tout confondre, ne pas armer ne signifie pas aucune utilisation militaire.
GeoForce4
Ben les clients qui commanderont les robots les armeront eux-mêmes par la suite. Non?
jobinseb
Les constructeurs s’engagent à ne pas armer leurs robots… Mais rien n’empêche les acheteurs de le faire.
zeebix
J’ai pensé exactement la même chose… C’est bidon leur déclaration, les clients pouvant très bien le faire par eux même…
momiu
TOUTES les avancées technologiques majeures sont d’abord utilisées par les militaires. Elles arrivent ensuite dans le domaine civil.
Proutie66
La bombe nucléaire est la meilleure chose qui soit arrivée.<br /> PLus de guerre mondiale à ce jour.
Popoulo
Les acheteurs le feront.
cid1
Ce n’est qu’une lettre ouverte, elle n’a rien de légal, puis s’ils vendent des robots à l’armée, ce sont les clients qui décideront d’armer ou pas leurs robots.<br /> Il n’y a qu’à voir combien de temps, on a dû attendre, pour que quelqu’un mette un flingue sur les premiers drones, six mois après leur sortie ou un peu plus, et c’était fait.
Kriz4liD
Et ils s’engagent aussi à ne pas partager leurs travaux avec l armée ?
SPH
Fabriqué par l’entreprise Alpha et armé par l’entreprise Beta…<br /> C’est aussi simple que ça !
cid1
@Kriz4liD a écrit : Et ils s’engagent aussi à ne pas partager leurs travaux avec l’armée ?<br /> Non, ils s’engagent à ne pas armer leurs robots, c’est tout, d’ailleurs Boston Dynamics vend déjà des robots à plusieurs Armées. France et USA c’est certain.
March_Malow
Asimov avait raison, et c’est que je début.
KlingonBrain
Hélas, toutes les bonnes résolutions ne serviront à rien, car c’est déjà une cause perdue.<br /> Les robots tueurs seront des armes tellement puissantes et stratégiques qu’aucune armée ne pourra se permettre de passer à côté.<br /> Capables de détecter, d’ajuster et de tirer bien plus vite qu’un homme, aucun humain en face ne pourra faire le poids contre ces armes redoutables.<br /> Au premier protagoniste qui commencera à s’équiper, les autres seront obligés de faire de même.<br /> Et personne ne s’y opposera, car aucun humain ne voudra combattre contre ces machines.<br /> Mais il ne faut pas croire pour autant qu’on aura affaire à des guerres propres.<br /> Une fois les robots d’un camp décimés, ce sont bien les humains qui deviendront la cible de ces nouveaux « terminators ». Une fois un camp vaincu, ils pourront « nettoyer » les villes et même les campagnes d’absolument tous les humains s’y trouvant.<br /> On en revient toujours au même problème. Au fur et à mesure que l’humain progresse sur le plan technique, il est capable de mettre au point de l’armement toujours plus effrayant et destructeur.<br /> L’homme ne pourra pas survivre à ses inventions s’il continue à donner la priorité au mercantilisme, à la production et à la technologie au détriment de la sagesse et de la philosophie.
tux.le.vrai
Que Boston Dynamics ne le fasse pas c’est possible,<br /> De toute façon, Nous savons tous que Skynet s’en chargera.<br />
philumax
Ces boîtes s’engagent, soit. Mais ceux qui vont acheter ces robots, ils n’ont rien dit, encore…<br /> Donc, ces robots, deviendront des robots tueurs.<br /> Pas rassurant, tout ça. Imaginez, quand ils seront en vente : rien n’empêchera un cinglé d’y mettre des armes et de l’envoyer dans un supermarché ou une école…<br /> Surtout aux Etats Unis, où la libre circulation des armes, va faciliter ce genre de mix.
kroman
Pourquoi ? Ça a plein d’avantages stratégiques en temps de guerre, on le voit avec l’Ukraine.<br /> Les drones ou robots tueurs sont de super armes pour frapper l’ennemi avec peu de risques.<br /> C’est aussi efficace pour démoraliser l’ennemi qui se trouve impuissant.<br /> En cas de manque de personnel opérationnel sur le terrain, l’armée peut rapidement recruter des gamers pour piloter ce type d’armes.<br /> Pas sûr que ce type de déclaration tienne face au Defense Production Act. Un décret présidentiel américain peut réquisitionner l’industrie à des fins militaires.
Maspriborintorg
Les drones sont aussi des robots tueurs!
xavz78
Inquiétant ce monde d’après.
Hegesipe
L’homme dans sa grande intelligence démontre que les interdits sont toujours bafoués.<br /> Lisez ou relisez la nouvelle Total Recall de Nick k Dick de 1952, nouveau modèle et l’imposteur.<br /> Si l’IA est associée aux robots de guerre, on pourra aller jusque là… notre anéantissement<br /> Pas gai tout ça
Blackalf
J’imagine que tu essaies de faire référence à Souvenirs à vendre (titre original We Can Remember It for You Wholesale, Total Recall n’étant que le titre du film qui en a été tiré), la nouvelle de 1966 de Philip K. Dick ?<br /> La nouvelle et le film ont pour toile de fond la manipulation mémorielle. C’est le second film, Total Recall : mémoires programmées qui inclut des androïdes de combat.
calude_vincent
Un mort ne peut pas venir témoigner en prétextant qu’il c’est fait tuer par un robot armée ,et c’est logique. Vous savez pourquoi? …
eykxas
Va falloir encore plusieurs siècles hein avant d’avoir une « IA » digne de ce nom.<br /> Tout ce qu’on appelle IA a l’heure actuelle et tout ce qu’on est capable de faire, c’est juste des statistiques amélioré à base de proba. On est très, mais alors très loin de pouvoir créer une « intelligence » aussi basique soit-elle.
Urleur
Tout est question d’argent et de temps, « Fontaine je ne boirais jamais de ton eau » !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Moins de 30€, c'est l'offre du moment sur les écouteurs sans fil de chez OPPO !
Voilà à quoi devrait ressembler le Pixel 7a, nouvelle version accessible du smartphone signé Google
Véhicules électriques : pourquoi Tesla perd des parts de marché aux États-Unis ?
Fnac vous offre une manette à l'achat d'une Xbox Series S bardée de bonus
OnePlus et mises à jour : le fabricant aurait-il enfin entendu ses clients ?
Galaxy S23 : ça y est, on sait quand Samsung va dégainer !
Enfin un site pour obtenir plus rapidement votre nouveau passeport ou carte d'identité !
Promo folle sur le SSD 2,5
Un iPhone XR neuf à moins de 10€ ? C'est possible avec ce forfait 100 Go
Avec cette ODR, l'OPPO Reno 8 Lite est à moins de 370€ !
Haut de page