Afin d'augmenter son volume de processeurs, Intel fait produire au Vietnam et en Irlande

23 octobre 2018 à 17h45
3
Processeurs intel

Intel accélère sa production pour répondre à la pénurie des processeurs gravés en 14nm via deux usines situées au Vietnam et en Irlande.

Intel a annoncé en fin de semaine dernière une modification dans la conception de ses processeurs. Sa nouvelle usine située au Vietnam est selon l'expression du constructeur un « site supplémentaire de test et de finition ». Cela implique que des tests d'assurance seront effectués sur les processeurs ainsi que le packaging pour les rendre prêts à la mise en vente. Ce site de production vietnamien travaillera de concert avec la plus grande usine Intel dans la région, en Malaisie, qui fabrique la gamme de processeurs du fondeur.

En Irlande également, Intel va augmenter son usine de Leixlip et créer 4 000 emplois afin de produire plus de processeurs, notamment de la famille Coffee Lake et Coffee Lake Refresh. Le cout de ce projet serait de 50 millions de dollars selon Techpowerup.

Des investissements massifs pour répondre à une forte demande

Dans la fiche d'information, le constructeur évoque plus précisément la gamme de processeurs i9-9900K, les Core i7 9700K et le processeur i5-9600K. « La fabrication, le tri et le test d'assemblage sont conformes à la philosophie suivante : ils permettent la livraison de produits à partir de plusieurs sites de production, fonctionnant comme une usine virtuelle fonctionnant de manière cohérente et indépendante du site source. Les avantages supplémentaires incluent des rampes de production plus rapides qui améliorent la disponibilité des produits et améliorent la cohérence à la qualité de la performance ", conclut la note du fabricant.

Intel doit faire face à une pénurie de ses processeurs 14nm, due à une forte demande à laquelle le constructeur peine à répondre. L'entreprise a déjà augmenté ses dépenses d'investissement d'1 milliard de dollars (US), pour un total de 16 milliards de dollars, afin d'augmenter sa production et satisfaire sa clientèle. Pendant ce temps, les prix des processeurs se sont mis à s'envoler, avec une hausse moyenne de 23% des prix des composants.

Mathieu Grumiaux

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les n...

Lire d'autres articles

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

newseven
Est-ce-que les consommateurs seront avisés ( informer ) de la provenance des cpu !<br /> L’Irlande pour moi ce n’est pas un problème en matière de qualité mais j’ai un doute pour le Vietnam .<br /> C’est pareille pour l’électronique en général comme la différence entre la chine et le japon.
Urleur
ayant le i7-8700k je vais pas changer avant longtemps.
Nmut
Le problème de provenance et de qualité n’est pas lié. Si Intel met les moyens pour appliquer les mêmes critères de qualité, pas de raison de craindre quoi que ce soit.<br /> La différence de qualité des composants chinois par rapport aux japonnais, ce n’est qu’une question de spécifications. On impose à la Chine de produire à coût minimum sans contrainte sur la qualité et les japonnais s’imposent une qualité minimum élevée. Les 2 atteignent leurs objectifs, c’est tout.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page