Après 36 ans, le protocole MIDI s'apprête à passer en 2.0

le 30 janvier 2019 à 15h10
0
Midi.jpg

Mieux vaut (très) tard que jamais. Alors qu'il est à deux doigts de devenir quadragénaire, le protocole MIDI est en passe de se payer une nouvelle version pas moins de 36 ans après sa mise à disposition sur le marché... en 1983.

Très apprécié des musiciens, mais également plébiscité par certains développeurs de jeux vidéo dans les années 80 et 90 pour sa légèreté, le protocole MIDI, aura réussi à se maintenir sur le marché durant plus de trois décennies, et ce malgré un aspect désuet qui lui colle désormais à la peau. Il faut dire que ce standard est un outil simple qui permet toujours à différents instruments de musique de communiquer entre eux et/ou de communiquer avec un ordinateur.

Le protocole MIDI s'apprête à revêtir un habillage 2.0, avec ce qu'il apportera comme nouveautés


La principale nouveauté du MIDI 2.0 touche justement à cette notion de communication entre différents appareils et instruments, note TechReport. Cette version 2.0 du standard permettra en effet la "connexion bi-directionnelle". Comprenez qu'au travers d'un seul câble, les appareils compatibles seront bientôt en mesure de se répondre et ainsi d'échanger des configurations de profils ou encore des propriétés. Une feature anodine en 2019, mais qui s'apparente à une petite révolution dans l'univers du protocole MIDI, qui ne proposait jusqu'à présent qu'une connexion unidirectionnelle.

midi20.jpg

Au rang des nouveautés, on apprend également que le MIDI 2.0 cible une précision 32-bits pour certains effets. Cela pourrait conduire à des retombées salutaires pour la composition dans certains genres musicaux en particulier. La nouvelle version du standard table par ailleurs sur une prise en compte de 256 canaux d'instruments contre seulement 16 à l'heure actuelle, explique TechReport.

Rétrocompatibilité, j'écris ton nom...


Notons que les habitués ne devraient logiquement pas être trop bouleversés par l'arrivée prochaine du MIDI 2.0, ce dernier étant développé sous supervision étroite de la MMA (la MIDI Manufacturers Association). Cet organisme s'assure notamment que le MIDI 2.0 soit entièrement rétrocompatible avec les appareils dépendant du MIDI traditionnel (1.0). Le vieux Synthé acquis à l'aube des des années 2000 n'a donc - en toute logique - pas de souci à se faire.

Pour l'heure, aucune date de déploiement n'est par contre annoncée par la MMA pour ce fameux MIDI 2.0, qui continuera d'être mis au point tout au long de cette année 2019 à l'aide de plusieurs partenaires (dont Ableton, Google, imitone, Roland, Steinberg ou encore Yamaha). Lorsqu'il sera prêt, et à l'instar du MIDI 1.0, le MIDI 2.0 sera accessible gratuitement sur le site officiel du standard.
Modifié le 30/01/2019 à 15h46
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top