La CNIL publie un guide gratuit sur les assistants vocaux et les données personnelles

Stéphane Ficca
Par Stéphane Ficca, Spécialiste hardware & gaming.
Publié le 08 septembre 2020 à 15h48
CNIL

Smartphones, voitures, frigos… Depuis quelques années maintenant, les assistants vocaux sont omniprésents dans notre quotidien, bien au delà des seules enceintes connectées.

Aujourd'hui, la CNIL publie un livre blanc, À votre écoute, afin d'explorer les différents enjeux éthiques, techniques et juridiques de cette technologie.

Un livre blanc À votre écoute par la CNIL

Pour expliquer les différents enjeux de la technologie qui anime nos assistants vocaux, la CNIL s'est associée à des chercheurs et experts, pour mettre au point ce livre blanc À votre écoute.

En effet, même s'ils facilitent globalement certains aspects de notre quotidien, les assistants vocaux peuvent rapidement se montrer très intrusifs. « La voix étant une caractéristique biométrique pouvant permettre l’identification d’une personne, l’usage d’un tel objet n’est donc pas anodin », explique la CNIL.

Au-delà de l'analyse des enjeux, À votre écoute se charge également de distiller de précieux conseils aux utilisateurs, pour leur permettre de mieux maîtriser leurs assistants vocaux et de gérer la confidentialité de leurs données.

Vous pouvez lire et/ou télécharger gratuitement À votre écoute, à cette adresse.

Source : CNIL

Stéphane Ficca
Par Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming

Fervent amateur de jeux vidéo et de high-tech, spécialisé en Mega Man 2 et autres joyeusetés vidéoludiques ancestrales.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (2)
Pinkuik333

La CNIL est une des rares autorités administratives indépendantes françaises à faire son boulot du mieux qu’elle peut au vu de son budget.

mrassol

20M de budget pour 18 personnes c’est pas neutre quand meme, mais c’est vrai, ils font de bonnes choses … pas comme la hadopi