Récupération de données : comment ca marche ?

06 mars 2022 à 11h20
12
data recovery

Perdre ses données, voilà un problème qui n'épargne personne. Qu'il s'agisse d'un disque dur défectueux, d'une suppression accidentelle, ou d'une partition corrompue, il existe toutefois pléthores de logiciels spécialisés pouvant rectifier le tir. Voici comment ces derniers fonctionnent.

Qu’est-ce qu’un logiciel de récupération de données ?

Un logiciel de récupération de données permet de restaurer des fichiers supprimés, des secteurs corrompus ou formatés, à partir d’un périphérique de stockage numérique. Il travaille avec les données brutes de l’appareil, examine le disque dur et récupère les fichiers.

Les nombreux outils proposés diffèrent par la force de leurs algorithmes, la rapidité de l’examen et leur capacité à récupérer un maximum de fichiers. Le logiciel peut, selon les cas, gérer plusieurs supports de stockage: partition corrompue, serveur de stockage RAID, disque virtuel…

Il est important de prendre en considération les styles de formats de fichiers identifiés et les systèmes de fichiers pris en charge, comme NTFS, FAT32, FAT16, exFAT, APFS, APFS crypté, HFS+, HFS crypté, ou encore HFSX. Le logiciel de récupération de données peut proposer de travailler sur différents périphériques de stockage, comme les disques durs internes et externes, les clés USB, les lecteurs audio…

Selon les logiciels de récupération de données, différentes fonctionnalités sont proposées : la migration d'une partition d’origine vers une partition cible, la création d'une copie logicielle exacte de l’information sur un dispositif de stockage physique, la restauration de fichiers audio ou vidéo…

Stellar Data Recovery

  • Interface conviviale
  • Analyses rapides et approfondies très efficaces
  • Taux de récupération des données supérieur à la moyenne

Easeus Data Recovery Wizard

  • Taux de récupération élevé de 97,3 %
  • Version d’évaluation permettant de récupérer jusqu’à 2 Go de données
  • Prise en charge de plus de 1 000 formats de fichiers

PhotoRec

  • Compatible avec les principaux OS
  • Récupération de plus de 480 formats de fichiers
  • Temps d’analyse très rapide

Comment fonctionne un logiciel de récupération de données ?

Les logiciels de récupération de données tirent parti de la façon dont les systèmes d'exploitation suppriment les fichiers et les dossiers d’un ordinateur.

Lorsqu'un fichier est supprimé d'un système Windows, macOS ou Linux, les données physiques sont conservées sur le périphérique de stockage. Le système d'exploitation indique que l'espace occupé par le fichier est disponible et supprime l'accès logique aux données. Dès lors que cet espace n'est pas réutilisé et que le fichier n'est pas partiellement ou totalement écrasé, il peut être récupéré par le logiciel.

Pour récupérer les données, les logiciels se servent généralement d’algorithmes d’analyse des métadonnées. Ils utilisent de temps en temps une méthode de récupération brute fondée sur le contenu. Ils peuvent aussi combiner les deux approches.

L’analyse offre au logiciel la possibilité de trouver où sont entreposés les fichiers, leurs propriétés et la hiérarchie de leur répertoire. Cela bien entendu dans le cas où il n’y a pas eu de corruption amenée par l’écrasement des données perdues.

Les informations récupérées permettent de restaurer le plus de fichiers possible. Contrairement à la récupération brute, la méthode d’analyse des métadonnées permet de recueillir de précieux éléments sur le fichier, comme les noms, les dossiers et l’horodatage d’origine.

disque dur

Quels sont les principaux scénarios de perte de données ?

La perte de données peut avoir différentes causes. Cela peut tout simplement venir de la suppression par mégarde de fichiers ou de dossiers. La corbeille peut par exemple avoir été vidée par inadvertance.

La perte de données peut aussi venir d’une attaque virale, provoquée par exemple par des malwares. Ce n’est pas le scénario le plus fréquent mais cela peut arriver. L'incident peut survenir suite à un formatage du système de fichiers enclenchée par erreur. Il peut y avoir une destruction des structures du système de fichiers.

Il peut y avoir également une perte de données amenée par une usure ou une obsolescence, ou encore un accident des composants du matériel. Mentionnons également :

  • Partition RAW : volume de données qui n’a plus de système de fichiers
  • Partition illisible : système de fichiers du volume de données intact, mais inaccessible
  • Ordinateur qui ne démarre plus : partition de démarrage corrompue

Analyse et restauration des données

Après une perte de données, une analyse peut permettre de regrouper les morceaux des fichiers supprimés afin de les reconstituer. Lorsqu’un disque dur (ou une partition) a été formaté par erreur, il est en principe possible de récupérer également les données. Le système supprime en fait les entêtes de fichier et les chemins d’accès, mais les données devenues inaccessibles via l’explorateur sont toujours présentes. Un logiciel de récupération s’avère toutefois indispensable pour accéder et restaurer les données. Certains outils sont capables de restaurer l’arborescence des dossiers et les noms des fichiers à l’identique.

À l’usage, cela facilite énormément la procédure de récupération surtout lorsqu’on a de grandes quantités de données à traiter. Le cas échéant, les fichiers sont renommés et enregistrés dans un nouveau répertoire. Quelle que soit la cause de perte de données, il faut garder en tête que rien ne garantit que tous les documents soient récupérables. La sauvegarde régulière demeure le meilleur rempart contre la perte irréversible.

données

Comment faire son choix ?

Il existe un grand nombre de logiciels de récupération de données. Il existe des versions gratuites et payantes. La plupart des édition payantes permettent d’effectuer un essai. Cela permet d’y voir plus clair sur la réponse apportée aux problèmes rencontrés.

Dans la majorité des cas, où la perte de données a lieu suite à des problèmes courants, comme la suppression par mégarde des fichiers de la corbeille, un logiciel de récupération des données gratuit peut suffire. Ils permettent de récupérer une petite quantité de données (entre 100 Mo et 2 Go maximum ) gratuitement et surtout de consulter les données pouvant être restaurées avant de souscrire une licence. Dans les situations plus difficiles, il peut être nécessaire de passer par un outil payant.

Pour mieux s’orienter, certains éléments peuvent être regardés de plus près. A savoir, par exemple, les systèmes de fichiers pris en charge. La plupart des outils de récupération sont compatibles avec des systèmes de fichiers uniques comme FAT ou NFTS. Il faut regarder si des autres systèmes de fichiers sont gérés pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

L’option de prévisualisation des fichiers supprimés est aussi intéressante car elle permet de mieux gérer le processus de récupération. Les options de recherche, la possibilité de créer une image du disque dur entier ou une partie spécifique, les vitesses d’analyse et le taux de réussite sont également des éléments pertinents à observer.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
tux.le.vrai
Déjà récupéré toutes mes données avec un disque HDD HS qui créait plein d’erreurs de lecture,<br /> avec Linux Mageia et Photorec,<br /> assez rapidement et gratuitement.<br /> L’interface est très austère et mériterait d’être plus conviviale.<br /> Par contre, Photorec est diablement efficace.<br /> Merci pour cet article, qui pourra être utile un jour à tout en chacun, en permettant de le sortir d’une forte déconvenue. <br /> Je cite Clubic dans le lien de téléchargement :<br /> "c’est un logiciel de récupération de données très performant qui possède la particularité d’ignorer les systèmes de fichiers (FAT, NTFS, exFAT, ext2/ext3/ext4, HFS+…). Concrètement, cela signifie qu’il peut fonctionner même lorsque le système de fichiers est gravement endommagé, non reconnu par le système, ou inexistant. "
riya_pant
Salut, Merci beaucoup d’avoir partagé un si merveilleux article sur les scénarios de récupération et de perte de données. J’ai utilisé le logiciel de récupération de données Stellar pour la récupération de données à partir de mon disque dur et j’ai pu récupérer des données. Le logiciel Stellar Data Recovery prend en charge la récupération à partir de partitions de disques durs gravement corrompues, formatées et manquantes.
Mister_Georges
Faire des sauvegardes c’est plus efficace…
Francis7
En effet, c’est beaucoup plus efficace. Mieux vaut prévenir que guérir.<br /> J’avais trouvé un utilitaire non essayé pour Windows et puis il y a une astuce Linux pour les NAS (Synology). Le NAS est mort mais peu importe les quelques Go perdus, l’essentiel est sauvegardé 3 fois. Bonjour la collection de DD externes.
Jice06
fonctionne aussi sur SSD ?? car quand c’est mort c’est mort le ssd… Quid des volumes encryptés ??<br /> D’accord avec Mister Georges et Francis, pour moi, sauvegarde sur nas et synchro sur le cloud (storj) + un cold storage stocké ailleurs ttes les semaines.<br /> La recup c’est vraiment pour les situations deseperées, ça peut arriver je l’accorde une fois mais pas deux
Nymoi
Le cas du disque dur en RAW c’est le pire ! Déjà les gens qui te disent de faire un ChkDsk ont tout faux, ça marche pas sur du RAW puisque c’est pas lisible (ils doivent confondre RAW et autre chose…)<br /> J’ai passé deux jours (comme le hasard fait bien les choses) à tester tous les logiciels possibles et tenter vainement des dizaines de possibilités avec TestDisk qui ne m’a rien trouvé, le disque est « vu » par Windows, mais TestDisk me dit qu’il y a une erreur le disque n’existe pas.<br /> Le logiciel ultime pour le grand publique n’a pas l’air de fonctionner… et prendre une licence Pro ou Technician etc. ne sert pas plus à grand chose le plus souvent.<br /> Comme faire une récup par un labo spécialisé me coûterait plus de 650 euros, ben voilà quoi… un disque plein de choses foutu (oui c’est de ma faute je ne faisais plus de sauvegardes, j’en avais marre parce que je faisais ça en fichier Batch (*.bat) à la main et ça me gonflait…)
max6
Soutiens informatique dans une école d’infirmier j’ai passé beaucoup de temps à expliquer cela pendant des années au x élèves… et encore plus de temps à utiliser photorec pour récupérer leurs données à tel point que j’avais une vieille machine pour cela dans un coin du bureau.<br /> Un bon point quand même très peu sont ceux à qui cela est arrivé deux fois !<br /> Travaillant sous Linux j’utilisai Photorec. C’est une excellent logiciel efficace, pas forcément rapide vu la quantités de données mal rangées qu’il faut récupérer chez certains. Mais c’est un logiciel libre et son utilisation en ligne de commande n’est pas des plus aisées. Heureusement il existe de bon tutoriels sur le net même si les meilleurs que j’ai trouvé étaient en anglais (dur pour moi mais pas impossible)
Space_Boy
Moi j’ai bossé avec Kroll On Track en Allemagne pour récupérer un disque que Windows a bousillé. 99% récupéré. Mais plusieurs milliers d’euros aussi. En une semaine, reçu un nouveau disque avec tout dessus. Super service.<br /> PS: aucun lien ou sponsoring de leur part. J’ai fait appel à leur services 1 fois. Mais je recommande.
Catstom
Ça marche sur SSD ces logiciels ??? Une fois que l’OS a exécuté le TRIM (pour les cas des fichiers effacés par erreur) je doute que ce soit encore récupérable…
Bombing_Basta
Recuva… Le seul qui a marché pour moi sur un disque que j’avais « formatté rapidement » par erreur…
angel_heart
ayant fait pas mal de récupération dans mon travaille si le disque dur est défectueux, déjà agir vite et puis il y a pas un logiciel miracle.<br /> Pour la même panne j’ai eu des logiciels qui ne fonctionnait pas et d’autre qui marchait très bien
Azito
Recuva c’est bien quand on fait une petite erreur comme toi, mais sinon ça ne vaut vraiment rien.
Bombing_Basta
N’empêche qu’il a été le seul capable de récupérer mes données sur tous ceux, gratuits, que j’ai essayés.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Windows 11 va enfin vous permettre de restaurer vos apps lorsque vous changez de PC
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
DuckDuckGo... un moteur pas si privé avec les trackers de Microsoft
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Pour ses 15 ans, Google Street View reçoit une
Pour ses copies physiques de Windows 11, Microsoft recycle les clés USB de Windows 10
Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau
Mozilla corrige 2 failles critiques dans Firefox 100
En Russie, le navigateur Chrome est bloqué à la version 100
Haut de page