Windows 11 : une nouvelle mise à jour cumulative apporte son lot de corrections

29 avril 2022 à 16h37
17
Windows 11 clubic © clubic.com
© Microsoft

Quelques bugs parfois très importants viennent d'être corrigés dans Windows 11 à l'aide d'une nouvelle mise à jour cumulative.

Direction Windows Update si vous avez des soucis avec les sous-titres ou encore les boutons « réduire », « agrandir » et « fermer » des fenêtres d'applications…

Une longue liste de correctifs pour Windows 11…

Alors que la popularité de Windows 11 peine toujours à décoller, mais que le travail a déjà commencé sur la troisième mise à jour majeure de l'OS, Microsoft continue de réparer les principaux soucis de son produit à coups de correctifs dans des mises à jour cumulatives. La dernière en date, la KB5012643, est proposée dans Windows Update et vient corriger et améliorer bien des éléments. Vous voudrez donc probablement l'installer au plus vite.

Surtout si vous aviez des problèmes de coupure partielle ou d'alignement de sous-titres dans des vidéos, car cela provenait probablement de Windows 11 avant ce patch.

Microsoft en profite pour ajouter la température au-dessus de l'icône Météo dans la barre des tâches et, surtout, corriger un problème qui empêche d’utiliser les boutons « réduire », « agrandir » et « fermer » sur une fenêtre d’application agrandie… Plutôt gênant.

… une très longue liste

D'autres bugs plus ou moins problématiques ou critiques sont listés dans le billet dédié, et il est impossible de tout y relever. Mais il est aussi bien question d'erreurs qui peuvent provoquer l'arrêt ou le dysfonctionnement de services ou du système, d'une fuite de mémoire qui affecte Windows sur les systèmes utilisés 24 heures sur 24 chaque jour de la semaine, ou encore de soucis d'interface ou de ralentissements.

Des améliorations pour la maintenance du composant Démarrage sécurisé de Windows ont également été ajoutées pour l'occasion.

Windows 11
  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Source : Microsoft

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
16
Sticoum_1_1
C’est pas du radotage, c’est un fait.
Pronimo
En dehors de quelques petites frustrations (en d’autre termes, c’est plus de la régression en termes de fonctionnalités ou ergonomie!), cela fonctionne plutôt bien.
SPH
« …et vient corriger et améliorer bien des éléments. Vous voudrez donc probablement l’installer au plus vite. »<br /> Heuuu, nan nan !
stratos
pas de bug de mon côté , mais le drag and drop dans la barre des taches ca manque pour changer d’app, et d’autres choses. Tant que mes soft marchent c’est l’important
ultrabill
C’est interessant de prendre des stats, comme statcounter.com par exemple, pour voir l’adoption des différents systèmes. On est 7 mois après la sortie de Windows 11, comment étaient les prédécesseurs au même moment de leur vie ?<br /> Windows 7 : 8,93% (janvier 2010)<br /> Windows 8 : 5,47% (avril 2013)<br /> Windows 8.1 : 5,87% (avril 2014)<br /> Windows 10 : 16,02% (janvier 2016)<br /> Windows 11 : 8,88% (avril 2022)<br /> Le taux d’adoption de Windows 11 est identique à celui de Windows 7 au même moment de leur vie. Que disait Clubic à ce moment là ?<br /> Un bilan positif en termes de ventes<br /> Source : 5,5 millions de Windows 7 en France<br /> Voilà voilà…
Theodri
J’ai étrangement moins de bugs, de problèmes, de mises à jour qui casse le tout par rapport à Windows 10, je suis pourtant sur un très vieux PC (non compatible officiellement). Windows 11 est vraiment irréprochable pour moi, ça doit être le matériel trop récent, parce qu’autrement je ne comprends pas la raison à part ça !
leje
Intéressant mais les contextes sont quand même différents. MS fait le forcing pour imposer Windows 11, avec une migration depuis Windows 10 gratuite et très fortement poussée.<br /> Les chiffres indiquent également une stagnation du taux d’adoption après un pic initial, ce qui est un mauvais signe.
_J2B
Très intéressant en effet. Merci pour le lien !<br /> Il faut aussi prendre en compte l’OS précédent pour expliquer la rapidité d’adoption ou non.<br /> Suite au désastre de 8 voire 8.1, Windows 10 a forcément conquis les cœurs plus rapidement.<br /> C’est donc plus difficile (déjà pour les raisons d’exigences matérielles bien connues) pour Windows 11 d’avoir un taux d’adoption aussi haut en peu de temps sachant que beaucoup d’utilisateurs sont amplement satisfaits de Windows 10.<br /> Étonnant finalement de voir que le taux d’adoption de Windows 7 après 7 mois était si faible sachant que son prédécesseur Vista était un échec cuisant. Cela peut-être expliqué par le fait que le parc à ce moment tournait encore principalement sur Windows XP.<br /> Édit : sans compter effectivement la « gratuité » au moins temporaire des versions de Windows depuis 10 comme le précise leje
ultrabill
Oui les contextes sont différents. L’un est payant et fait suite à un OS jugé catastrophique quand l’autre est gratuit faisant suite à un OS qui s’est stabilisé. Mais ça ne change rien aux chiffres.<br /> Parce que le fond du problème est là. : on ne peut décemment pas être dithyrambique sur Windows 7 au bout de 6 mois et écrire aujourd’hui que WIndows 11 peine à décoller.
ullbach
Il n’y a pas de différence importante par rapport à windows 10, windows 11 est peut être un peu plus réactif mais c’est quasi imperceptible sur une machine moderne. Il y a des régressions (que personne ne comprend sur les fonctionnalités et l’ergonomie), ils ont peut être augmenté l’intégration du sous système linux (il faut voir ce qu’ils préparent)<br /> Pour ma part, je bascule beaucoup sur linux (GNU/linux, endeavour pour être plus précis), pour une raison assez simple : pour une même expérience web, je n’entend pas les ventillateurs, alors que sous windows 11, il y a une tendance à ce que les ventillateurs s’activent plus souvent pour un même usage (essentiellement un navigateur et du multimedia, comme un service svod et plusieurs onglets)<br /> Alors c’est peut être lié à la communication avec le bios ou je ne sais quo, mais GNU garde pour moi l’avantage robustesse/souplesse. Windows 11 reste meilleur pour la productivité et n’est pas moins réactif. Les graphismes sont également mieux traités même si certaines distributions impressionnent (notamment les chinois avec deepin ou encore les récentes version gnome/kde)<br /> Avoir le choix est de toute façon un plus. Je m’attendais à un produit mieux fini du côté de windows 11 (pas une béta), car c’est un OS commercial, pas une distribution communautaire; c’est toujours un peu brouillon, même si à leur défense, gérer un énorme parc de pc n’est pas une mince affaire. Revoir le fonctionnement de windows update et de la cohabitation des logicielles du store et des exécutables n’est pas résolu chez microsoft, pas plus que le centre de réglages des paramètres, toujours pas autonomes malgré des années de cohabitation avec le panneau de configuration.<br /> Tout ceci risque de pousser à terme windows à un fonctionnement similaire à GNU linux, qui lui paradoxalement, ouvre des portes en sens inverse (flatpack ou snap qui font beaucoup parler).
Droz
Mon PC est compatible mais il ne ma toujours pas été proposé c’est assez étrange.<br /> Du coup je me demande si c’est normal.
SPH
Mon matos n’est pas compatible. Et je n’utiliserais pas d’astuce pour le forcer à utiliser W11
caiman_one
Pour Windows 10, n’oublions pas qu’il était gratuit en mise à jour pour les licences 7, 8, 8.1, donc une adoption supérieure
Francis7
@Droz :<br /> Il y a d’autres moyens :<br /> https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows11
Zakalwe
Je veux une vraie barre des tâches en haut… où je peux mettre tout mes trucs (dossiers, raccourcis, lecteurs, etc)
cid1
Tu as peut-être pas vu l’icône de passage de win10 à win11, si tu as fait toutes les mises à jour de Windows 10 comme je le penses, regardes dans paramètres/Windows update et cherches une phrase qui te propose de passer à win 11, s’il n’y en a pas suis ce tuto → Tuto – Comment mettre à jour Windows 10 vers Windows 11 - Les Numériques , je te souhaite un bon passage vers win11.
Aloyse57
Passer à W11, surtout la dernière Build Insider oblige à passer à VMWare 16.<br /> Anectodique ? Non, car la v16 ne contient plus l’option Shared VM. Donc surco6ut et perte de fonctionnalité. Ce n’est certes pas la faute de Windows 11, mais c’est un des nombreux effets de bord.
Sticoum_1_1
On verra en 2025 si tu pourras dire la même chose, il faut signaler dans le parc informatique actuel, le pourcentage de poste non compatible est énorme.<br /> Et je pense pas que ni les particuliers ni les entreprises vont changer leur machine pour faire plaisir à Microsoft.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Pour ses 15 ans, Google Street View reçoit une
Pour ses copies physiques de Windows 11, Microsoft recycle les clés USB de Windows 10
Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau
Mozilla corrige 2 failles critiques dans Firefox 100
En Russie, le navigateur Chrome est bloqué à la version 100
Au Texas, la justice pointe du doigt Google pour le mode incognito de Chrome
Vous cherchez à obtenir Photoshop ? Cette promo Adobe est faite pour vous !
Google Cloud va enfin lancer ses data centers en France
Windows 11 preview 25120 : bureau interactif et compatibilité ARM64
Haut de page