Cette fausse mise à jour de Windows 11 cache un malware qui vole vos cryptos et vos données

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
20 avril 2022 à 11h00
5
Windows 11 Tbalette © © Microsoft
© Microsoft

De faux fichiers d'installation de Windows 11 circulent actuellement sur le Web.

Et évidemment, ces derniers abritent un malware particulièrement dangereux.

Une fausse mise à jour Windows 11 avec un vrai malware

Comme de nombreux utilisateurs, vous allez certainement décidé de franchir le pas Windows 11 cette année, et installer enfin le dernier OS de Microsoft sur votre machine. Attention toutefois, car de fausses versions de Windows 11 circulent actuellement sur le Web, et ces dernières sont évidemment vérolées.

C'est ce qu'indiquent des experts en sécurité informatique de chez CloudSEK, lesquels mettent les utilisateurs en garde contre des sites factices, très semblables au site officiel de Microsoft, et qui proposent de télécharger le précieux système d'exploitation.

Hack malware © Shutterstock.com

Le but d'Inno Stealer : aspirer vos données et vos crypto

La victime téléchargera alors un fichier ISO en apparence standard, lequel abrite en réalité un malware baptisé « Inno Stealer ». Ce dernier va rapidement se mettre en état de marche et installer divers fichiers sur la machine, ces derniers ayant pour objectif de désactiver certaines fonctionnalités de Microsoft Defender notamment, mais aussi d'éventuels antivirus présents sur l'ordinateur.

Rapidement, Inno Stealer se charge de copier les données personnelles présentes dans le navigateur web de l'utilisateur, sans oublier de faire main basse sur d'éventuelles clés de sécurité, donnant accès aux portefeuilles de cryptomonnaie. Dès lors, le hacker peut avoir accès aux différentes devises numériques de la victime, le malware ciblant de nombreux portefeuilles populaires tels que Brave, Wasabi, Ronin ou encore Bisq.

Prudence donc si vous souhaitez passer à Windows 11, et on ne saurait que trop vous conseiller de prendre le soin de vous rendre sur le site officiel de Microsoft avant de procéder à un quelconque téléchargement. À noter qu'un fichier permettant d'installer le Play Store de Google sur Windows 11 circule également sur le Web. Là encore, il s'agit d'un malware, générant un nouveau script au lancement du navigateur, avec pour but principal de générer des revenus pour le développeur.

Windows 11
  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
arsworld
Va falloir que les gens arrêtent de télécharger n’importe quoi n’importe ou… Depuis Media Création Tool, faut le faire pour se faire avoir par ce genre de bullshiterie.
SPH
M11 n’est pas encore mûre. Mais bon, si il y a des béta testeurs, ç’est bien. Ca fait avancer les choses !
Felaz
Cambrioleur de cryptodevises, le nouveau métier à la mode
mrassol
tu ne peux pas les empecher … ce qu’il faut faire c’est les mettre non admin
cocorheinz
@ SPH Windows 11 tourne très bien et n’est qu’un reskin de windows 10 . Il aurait du s’appeler win10 21H2.<br /> Sinon windows update intégré est là pour empêcher cela tout comme le store Microsoft qui propose maintenant beaucoup d’apps comme VLC teamspeak Discord …ou la source du dl est vérifiée.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google Cloud va enfin lancer ses data centers en France
Windows 11 preview 25120 : bureau interactif et compatibilité ARM64
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Brave renforce encore la protection de votre vie privée sur iOS
Shadow repense son offre de cloud computing et annonce un drive gratuit de 20 Go
Découvrez l'app Microsoft Designer en images, le successeur de Publisher ?
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Apple dévoile ses prochaines fonctionnalités d'accessibilité : détection de porte, Live Caption, etc.
iOS 15.5 : voici toutes les nouveautés déployées sur votre iPhone par la nouvelle mise à jour Apple
147,9 millions de dollars : le prix pour des logiciels open source sécurisés
Haut de page