Microsoft Office 2021 sera disponible le 5 octobre sur Windows et macOS

18 septembre 2021 à 19h00
16
Microsoft Office © Koshiro K / Shutterstock.com

Microsoft a enfin communiqué la date de sortie d’Office 201. La suite bureautique destinée aux particuliers et professionnels arrivera donc en même temps que Windows 11.

Il ne sera cependant pas nécessaire de posséder le dernier système d’exploitation pour faire fonctionner Office 2021 .

Office 2021 sera lancé en même temps que Windows 11

Le 5 octobre 2021 sera placé sous le signé de la nouveauté pour Microsoft. En plus du lancement de Windows 11 dans sa version finale, le géant américain sortira Office 2021 sur Windows et macOS à cette même date. La prochaine mouture de la célèbre suite de bureautique adoptera le Fluent Design pour mieux s’harmoniser avec le nouveau système d’exploitation. Ceci étant, Office 2021 fonctionnera tout aussi bien sur Windows 10. Une bonne nouvelle pour celles et ceux qui ne pourront pas installer Windows 11

Office 2021 sera disponible via deux méthodes. La première consiste à s’abonner à Microsoft 365 via une formule facturée à partir de 69€ par an. Cette solution regroupe l’ensemble des applications de la suite bureautique et plusieurs services en ligne tels que OneDrive, Teams ou encore SharePoint Online. Microsoft précise que les abonnés actuels qui utilisent Office 2019 passeront directement à la nouvelle version. La seconde est l’achat d’une licence perpétuelle d’Office 2021 permettant d’en profiter à vie. Elle dispose cependant d’un inconvénient majeur par rapport à l’abonnement : elle ne profitera pas de mise à jour des fonctionnalités, mais aura malgré tout un suivi des mises à jour de sécurité. 

La firme de Bill Gates n’a pour le moment pas partagé de détails sur les nouveautés d’Office 2021. On sait cependant que cette version prendra en charge le mode sombre (dark mode) sur l’ensemble des applications de la suite. Du côté de PowerPoint, il sera possible de créer des Gifs directement depuis une présentation, tandis qu’Excel devrait profiter d’un système de plages de cellules perfectionné grâce à la fonctionnalité XLookUp.

Source : TheVerge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
12
Lerian
Encore des trucs qui ne servent absolument à RIEN … ou alors à 1% des utilisateurs.<br /> Dans le même temps la complexité des softs ne cesse d’augmenter et leurs interfaces de se charger.<br /> J’attends toujours un gestionnaire de fichier natif Windows capable ouvrir deux dossiers côte à côte (estimation : 1 heure de gagnée par jour) et un client Outlook qui permettrait d’afficher le calendrier dans une fenêtre flottante (estimation : 2 heures de gagnées par jour).<br /> Mais c’est tellement idiot de se focaliser sur l’ergonomie et la productivité alors que, au contraire, faire du mode sombre une priorité absolue ça fait sens !
LeToi
Tant qu’on pourra avoir des licences à pas cher (j’ai payé une licence pour la version 2019 il y a moins d’un an à moins de 5 euros), elle restera pour moi plus interessante que 365.<br /> Par contre dommage pour le nom, ils auraient pu l’appeler 2022 !
MattS32
Lerian:<br /> J’attends toujours un gestionnaire de fichier natif Windows capable ouvrir deux dossiers côte à côte (estimation : 1 heure de gagnée par jour) et un client Outlook qui permettrait d’afficher le calendrier dans une fenêtre flottante (estimation : 2 heures de gagnées par jour).<br /> Et peut-être que s’ils faisaient ça, y aurait des mecs sur des forums pour dire qu’ils font encore des trucs qui ne servent absolument à RIEN … ou alors à 1% des utilisateurs.<br /> En plus pour le problème du gestionnaire de fichiers, ça fait quand même bien longtemps qu’il existe des produits répondant à ton besoin. Tandis que pour le calendrier, perso dans Outlook si je fais un clic droit sur l’icône du calendrier j’ai un menu qui me propose bien «&nbsp;Ouvrir dans une nouvelle fenêtre&nbsp;», et il existe des outils pour faire en sorte que cette fenêtre soit toujours au premier plan, comme une fenêtre flottante.<br /> Quand à dire que tu perds 3h par jour à cause de ça… Faudrait être un minimum réaliste quand même hein…
Duben
Tes estimations de temps gagné elles sont pour toi tout seul ou pour un trèèèèès grand nombre d’utilisateurs ?<br /> Non parce que si c’est pour toi, tu te doutes bien qu’on développe pas des fonctionnalités parce qu’un unique utilisateur va gagner du temps. Perso, ce sont des fonctions qui m’indiffèrent.<br /> Maintenant si t’en es à 3h de gagnées par jour sur 8 à 10h de travail avec ces 2 seules petites fonctionnalités, je pense que tu as un problème d’organisation car c’est juste énorme. Et si c’est ta société entière qui pourrait gagner 3h par jour et par personne, elle a raté quelque chose en terme d’investissement pour permettre de faire gagner ce temps à ses salariés
Duben
Non parce que quand la prochaine version sortira, il y aura une plus grande impression de temps passé depuis la dernière version. Et donc dans l’inconscient, qu’il y aura forcément de grosses évolutions
Wen84
Là on parle de l’équipe qui bosse sur office. Donc le gestionnaire de fichier est hors sujet.
Francis7
Je fais de la BI et du Excel 2016. Et c’est très bien comme cela.<br /> C’est ma société qui gère mes logiciels installés.<br /> Il y a une nouvelle version d’office, certes, mais ce n’est pas pour chez moi. Aucune importance. J’ai Office partout. Peu importe la version…Si vous saviez que les gens transmettent des .xls d’Office 97 encore de nos jours…
clockover
Ah payer pour une licence illégale.<br /> C’est quand même beau
mrassol
C’est plus simple et fiable que certains cracks
negus56
Il y a aussi les licences «&nbsp;reconditionnées&nbsp;» vendues à travers différents sites. Peut-être a-t-il bénéficié d’une promotion exceptionnelle ?<br /> Pour ma part j’ai acquis une licence pour office 2019 à environ 30€ sur ce principe.
negus56
Ah oui, j’en croise beaucoup à mon boulot ! Les documents .doc pullulent encore par exemple.<br /> Et je ne parle pas des utilisations très foireuses de tel ou tel logiciel office, même su des fonctions de base peu savent vraiment s’en servir, comme par exemple les styles automatiques dans Word, tableaux automatiques dans excel…
stratos
toujours sur la vers 2007, a voir, car je ne souhaite pas de 365 et bon au bout d’un moment je vais bien devoir changer.<br /> C’est pas forcement illegal, parfois c’est une zone grise comme mes licences de win 7 ou maintenant win 10 pro a 3 ou 6€, c’est des licence KMS, et jamais blacklisté par windows, win préfère récupérer des données par notre utilisation que de vendre une licence 100% légale (hors entreprise)
LeToi
Ça reste des licences en volume, vendues sur des sites fiables, fonctionnelles, validées par Microsoft puisque l’activation s’effectue sans problème.<br /> Je n’ai pas l’impression d’avoir fait quelque chose d’illégal vu le parcours !
MattS32
La légalité n’est pas une question d’impression…<br /> La revente de licences en volumes est interdite par le contrat de licence. Et si Microsoft l’active sans problème, c’est parce que de son côté il n’a aucun moyen de savoir si tu es légitime à utiliser ce numéro de licence ou non…
clockover
«&nbsp;Je n’ai pas l’impression d’avoir fait quelque chose d’illégal vu le parcours !&nbsp;»<br /> Avoir l’impression de ne rien faire d’illégal ne rend pas la chose légale.<br /> Il est évident qu’une licence vendue 500€ sur le site Microsoft qui se trouve à 10€ quelque part d’autre c’est qu’il y a quelque chose de pas net non ?
JohanPirlouit
@MattS32, je suis d’accord avec toi à ceci près que la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a statué «&nbsp;légèrement&nbsp;» autrement en 2012…<br /> Logiciel d'occasion — Wikipédia<br /> et<br /> Logiciel d'occasion, logiciel libre, logiciel propriétaire, que choisir ? Par Dominique Damo, Avocat.<br /> En résumé, ce n’est pas interdit mais c’est même autorisé depuis 2012… En tout cas dans l’Union Européenne (et même en Suisse)…
MattS32
Sauf que les licences vendues à 10€ ne sont PAS des licences d’occasion : elles n’ont jamais été utilisées (sinon, l’activation coincerait et devrait passer par le service téléphonique d’activation, ce qui n’est quasiment jamais le cas).<br /> Les vraies licences d’occasion, celles vendues par UsedSoft par exemple (qui avait porté l’affaire devant la justice européenne), c’est pas du tout les même prix, on est à 100€ le Windows 10 Pro et 200€ pour Office 2019…<br /> Faut pas rêver hein, des vraies licences d’occasion, il n’y en a pas tant que ça sur le marché, surtout pas pour la toute dernière version de Windows ou Office : il est quand même rare de cesser d’utiliser Windows ou Office, et surtout pas en bradant la licence à un prix très inférieur à celui qu’on a payé à la base…
Ixorion
Les clés de licence en volume sont belle et bien concernées par la décision de la cours européenne en 2012. A partir du moment que ces licences sont à l’origine achetées à Microsoft, elles peuvent être revendues à un tiers, aucun contrat d’utilisation ne permet de révoquer ce droit.<br /> D’ailleurs, la dernière fois que j’ai pris une licence comme ça, je l’ai bien activée par téléphone (et c’est vraiment pas pratique cette méthode d’activation…).
MattS32
Et si tous ces sites sont parfaitement légaux d’après une jurisprudence de l’UE (donc valide uniquement en UE), comment se fait-il qu’ils sont quasiment tous basés à Hong-Kong ? Comment se fait-ils que les quelques qui sont basés en UE pratiquent des tarifs beaucoup plus élevés ? Qui sont les généreux mécènes qui alimentent le marché en achetant les licences pour ne pas les utiliser et les mettre aussi sec à des prix dérisoires sur le marché de l’occasion ? Comment expliquer des procédures d’installation qui demandent parfois carrément d’installer Windows avec une clé, puis de changer la clé avant toute connexion Internet ? Comment expliquer que certaines clés ne fonctionnent parfois plus au bout d’un moment ? Comment expliquer que Microsoft n’organise pas lui même un programme de rachat des licences pour les revendre lui même à 15-20€, ce qui lui rapporterait beaucoup d’argent qui va actuellement à des tiers ?
Ixorion
C’est pas bien compliqué. Microsoft doit sûrement vendre plus de licences aux USA et en Chine que dans UE.<br /> Par contre je vois pas trop l’intérêt qu’aurait Microsoft à racheter des licences. Ils peuvent générer sans aucun coût autant de licences qu’ils veulent pour leurs propres logiciels.<br /> Le fait que des licences à 10€ se retrouvent sur le marché, ça s’appelle «&nbsp;l’économie d’échelle&nbsp;». Quand une grosse société achète 2000 licences à Microsoft, le prix de la licence unitaire n’est pas la même que le prix proposé à un client qui va en acheter qu’une.
MattS32
Ixorion:<br /> Microsoft doit sûrement vendre plus de licences aux USA et en Chine que dans UE.<br /> Population de Hong-Kong : 7.5 millions d’habitants. 1/1000ème de la population mondiale. Et quasiment tout le marché de la licence Microsoft d’occasion se retrouve concentré sur une poignée de sites basés là-bas…<br /> Et puis ce qui est très drôle, c’est d’essayer de chercher comment revendre une licence à un de ces sites (parce que faut bien qu’ils les aient rachetées à quelqu’un avant de les mettre en vente, si c’est de la vraie occasion hein…). Tout le monde sait comment leur en acheter. Mais personne ne sait comment leur en vendre, y a aucune info à ce sujet sur leurs sites… Et même si tu as acheté la licence chez eux, tu peux toujours essayer de les contacter pour leur proposer de te la racheter parce que tu n’en veux plus, même à 1/10ème du prix auquel ils te l’ont vendu, ils n’en voudront pas…<br /> Ixorion:<br /> Par contre je vois pas trop l’intérêt qu’aurait Microsoft à racheter des licences. Ils peuvent générer sans aucun coût autant de licences qu’ils veulent pour leurs propres logiciels.<br /> Simple : une licence vendue à 10€ sur un site d’occasion ne rapporte rien à Microsoft. Si Microsoft la rachetait 5€ à celui qui l’avait légitimement (mais faudrait qu’il existe… c’est bien là le problème), il n’y aurait plus de sites vendant des licences d’occasion à 10€ ne rapportant rien à Microsoft. Et Microsoft pourrait lui même vendre ces licences d’occasion à 15-20€ (puisque plus de concurrence des licences à 10€…). Ce qui lui rapporterait beaucoup plus que les 0€ qu’elles lui rapportent actuellement… Ce n’est pas pareil que générer des nouvelles licences et les vendre à bas prix, puisque l’occasion ne change pas le nombre total de licences en circulation, et il y a forcément une vente à tarif normal au départ… En théorie, quand c’est de la vraie occasion, pas de la fausse…<br /> Regarde ce qu’il se passe avec les smartphones où les voitures. Il y a un gros marché pour l’occasion. Du coup les fabricants prennent eux même pied sur ce marché, pour gagner de l’argent dessus plutôt que de le laisser complètement leur échapper.<br /> Ixorion:<br /> Le fait que des licences à 10€ se retrouvent sur le marché, ça s’appelle « l’économie d’échelle ». Quand une grosse société achète 2000 licences à Microsoft, le prix de la licence unitaire n’est pas la même que le prix proposé à un client qui va en acheter qu’une.<br /> Et la marmotte…<br /> Tu crois vraiment que les grosses sociétés qui achètent des licences en très gros volumes, elles se font chier à les revendre pour quelques euros quand elles en ont plus besoin ? <br /> Tu imagines Carrefour, Renault ou Danone essayer de gratter 1000€ auprès d’une société hong-kongaise parce qu’ils ont 200 licences Windows qui leur servent plus ? <br /> Et tu crois vraiment que les grosses boîtes qui ont des contrats de licence en volume ont beaucoup de licences en trop ? À moins que la boîte décide de quitter les produits Microsoft, y a pas de raison qu’elle ait massivement des licences en trop, surtout pas pour des produits comme Office 2019 qui ont à peine deux ans hein… Et je te parie que dans les 2 mois suivant la sortie de Windows 11 et Office 2021, on trouvera déjà des licences «&nbsp;d’occasion&nbsp;»…<br /> Quand on a des licences en volume, on les garde, à moins d’avoir une soudaine baisse d’effectif, on n’en a jamais en trop, quand un employé part, sa licence est réaffectée à un autre qui arrive…<br /> Et encore, aujourd’hui dans les grosses boîtes les licences en volume, ça se fait quasiment plus, c’est de plus en plus Microsoft 365 qui est utilisé… Donc on devrait logiquement voir le marché des licences d’occasion s’assécher. Sauf que ce n’est absolument pas le cas…
Ixorion
Hong-Kong est une grosse région économique en Chine, ce n’est pas étonnant de voir beaucoup de sociétés là bas…<br /> Perso, j’ai pris 3 licences en 2 ans. 2 provenaient du d’une société basée aux Royaume-Uni et la troisième était sur un site basé en Pologne. J’ai dû avoir de la chance.<br /> Pour les fameux sites basé à Hong-Kong, oui, il y a sûrement beaucoup d’avantage d’y être, notamment par rapport à la fiscalité.<br /> Connaissez-vous beaucoup de site qui exposent le nom de leurs fournisseurs sur les pages de leurs produits ?<br /> Niveaux marketing, comment expliquer la différence de prix entre une clé fraîchement générée et une clé rachetée d’occasion ?<br /> Et encore une fois, je ne comprends pas pourquoi Microsoft irait acheter quelques qu’ils peuvent obtenir gratuitement.<br /> Une clé numérique ne s’use pas, ne se dégrade pas avec le temps et ne coûte rien pour l’émetteur original. C’est bien là la différence entre un logiciel et une voiture ou un smartphone.<br /> Une voiture coûte chère à produire et donc les constructeurs peuvent acheter et revendre depuis le marché de l’occasion à moindre frais pour attirer une clientèle moins aisée.<br /> Pour Microsoft, l’occasion leur coûterait plus chère que le neuf.<br /> Je pense que Microsoft a des employés qui ont réfléchi à ça bien avant nous.<br /> Microsoft a inventé le système de licence en volume justement pour les clients qui ont un important parc informatique.<br /> Ça serait logique que cela soit bien eux qui revendent ces licences.<br /> Office 365, c’est le phantasme de Microsoft, en réalité ça apporte trop peu d’avantage par rapport à une licence lifetime.
MattS32
Ixorion:<br /> Connaissez-vous beaucoup de site qui exposent le nom de leurs fournisseurs sur les pages de leurs produits ?<br /> Le sociétés qui vendent des produits d’occasion, en général elles ont bien des informations sur comment leur vendre de tels produits… Parce que faut bien qu’elles alimentent leur stock d’occasion hein…<br /> Ixorion:<br /> Niveaux marketing, comment expliquer la différence de prix entre une clé fraîchement générée et une clé rachetée d’occasion ?<br /> Bah justement par le fait que la clé rachetée d’occasion a déjà été payée au tarif normal au préalable. Exactement comme une voiture d’occasion est moins chère qu’une voiture neuve…<br /> Ixorion:<br /> Et encore une fois, je ne comprends pas pourquoi Microsoft irait acheter quelques qu’ils peuvent obtenir gratuitement.<br /> Parce qu’une licence d’occasion et une licence neuve, ce n’est PAS la même chose justement. Une licence d’occasion, ça ne change pas le nombre total de licence en circulation. Une licence neuve, ça fait de nouvelles licences en circulation.<br /> Or il y a des coûts qui sont liés au nombre de licence en circulation, notamment les coûts de support.<br /> Et surtout, l’idée ce serait, comme le font les constructeurs autos, de récupérer une part de la valeur du marché de l’occasion. Aujourd’hui, il y a un marché de l’occasion (enfin sur le papier, puisqu’en réalité l’écrasante majorité de ces licences ne sont justement PAS de l’occasion), Microsoft ne capte aucune valeur de ce marché, et il lui fait au contraire perdre un peu (parce qu’une partie de ces ventes d’occasion font des ventes de licences neuves en moins). En pénétrant ce marché, Microsoft pourrait capter la valeur de ce marché. En achetant les licences d’occasion 5€ et en les revendant 15 ou 20€, ils gagnerait 10-15€ par licence d’occasion, contre 0€ aujourd’hui.<br /> Ixorion:<br /> Ça serait logique que cela soit bien eux qui revendent ces licences.<br /> Oui. Sauf que justement ce n’est pas le cas. Une boîte qui fait des millions d’euros de chiffre d’affaire, elle va pas se faire chier à revendre quelques licences (parce que des licences qui ne servent plus, y en a pas tant que ça, surtout sur la dernière version du produit… tu crois vraiment qu’il y a beaucoup de boîtes qui ont payé des licences Office 2019 pour finalement renoncer à les utiliser quelques mois plus tard ?) pour gratter quelques euros par licence (5€ peut-être ? sans doute même moins…). Non, une grosse boîte ne se fait pas chier avec ça.<br /> Au mieux, y a une petite partie des licences d’occasion qui viennent de grosses boîtes après avoir été «&nbsp;volées&nbsp;» par une personne en charge de la gestion du pool de licence de la boîte. Mais le gros des licences prétendument d’occasion vient sans doute de failles dans le système de génération de clés pour les licences en volume.<br /> Ixorion:<br /> Office 365, c’est le phantasme de Microsoft, en réalité ça apporte trop peu d’avantage par rapport à une licence lifetime.<br /> Et pourtant énormément les grosses boîtes basculent dessus… Microsoft en est à plus de 350 millions d’abonnés. C’est sans doute plus que les ventes annuelles de licences classiques…<br /> Et les avantages sont bel et bien importants, surtout en ces temps de télétravail : outils mobiles, Teams, licence par utilisateur et non plus par poste (donc l’utilisateur peut installer sur son PC au bureau, sur son PC à la maison, sur son mobile…), stockage OneDrive, boutique applicative d’entreprise, mise à jour continue, etc…
Ixorion
Le sociétés qui vendent des produits d’occasion, en général elles ont bien des informations sur comment leur vendre de tels produits… <br /> Ce ne sont pas des particuliers qui leurs vendent ces licences. Ils achètent les licences auprès d’autres sociétés privés.<br /> Je travaille justement dans une société qui achète du matériel informatique d’occasion, le reconditionne et le revend à nos clients. Pourtant, à aucun moment on explique d’où provient ce matériel, c’est confidentiel. L’achat depuis nos fournisseurs ce fait par téléphone où par mail.<br /> Bah justement par le fait que la clé rachetée d’occasion a déjà été payée au tarif normal au préalable. Exactement comme une voiture d’occasion est moins chère qu’une voiture neuve…<br /> Non, ce n’est pas comme ça que ça marche. Une voiture d’occasion coûte moins chère à cause de l’usure (km, rayures sur la carrosserie, etc…) et non parcequ’elle à déjà été vendu.<br /> Une clé numérique ne subit pas cette usure et donc on ne peut pas justifier une décote sur le prix. Ça reviendra au même que vendre une chocolatine moins chère qu’un pain au chocolat. Je vous laisse voir ce qu’en pense la DGCCRF.<br /> [Quote]Or il y a des coûts qui sont liés au nombre de licence en circulation, notamment les coûts de support.<br /> [/Quote]<br /> Le support ? Vous connaissez beaucoup de particuliers qui font appel au service support de Microsoft ? Les coûts sont déjà prévus lorsqu’ils ont vendu leurs licences.<br /> Il y a différence entre ce qui possible de faire dans le monde virtuel et ce qu’il est possible de faire sur le marché physique comme l’industrie automobile.<br /> En achetant les licences d’occasion à 5€, ils perdent 5€. Il peuvent vendre leurs propres licences «&nbsp;neuves&nbsp;» à 15€, ça leurs coûteraient moins chère. Je doute de la viabilité du concept<br /> Chaques clés sont signées, Microsoft sait d’où proviennent ces clés et est capable de les blacklister. Le coup de la faille dans le système… c’est possible, mais ça reste de la spéculation.<br /> Bref toute façon, le but de Microsoft est de maximiser le nombre d’utilisateur, c’est ce qui leur fait gagner sur le long terme et non la vente de licence.
MattS32
Ixorion:<br /> Une clé numérique ne subit pas cette usure et donc on ne peut pas justifier une décote sur le prix.<br /> Elle ne subit pas d’usure, non. Mais dans le prix de la licence, il y a le prix du support (chez Microsoft 5 ans de support à partir de la date de sortie, 10 ans pour les failles de sécurité). Ce prix est intégralement payé par le premier acheteur, il n’a pas a être repayé par le second acheteur. D’où le fait que Microsoft pourrait tout a fait justifier le fait de vendre des licences d’occasion pour moins cher.<br /> Puis tu ne vois pas une certaine incohérence à prétendre d’un côté qu’il n’y a pas de décote justifiée sur l’occasion, mais en même temps que les licences d’occasion vendues avec une décote énorme sont parfaitement normales ? <br /> Parce que faut pas rêver hein, même avec un contrat en volume, les licences reviennent pas à moins de 10€, donc pour qu’elles se retrouvent à moins de 10€ à la vente, faut que celui qui les a achetées légitimement accepte une forte décote. Sur une licence qu’il aurait acheté et utilisé seulement quelques mois, voire même pas utilisé du tout (perso j’ai jamais eu à passer par l’activation par téléphone…). Pas crédible pour un sous… À la limite ça pourrait être crédible pour des licence Windows, pour des entreprises travaillant sous Linux et qui auraient acheté des machines neuves livrées avec Windows et revendu en masse les licences (mais dans ce cas c’est des OEM, pas des VL). Mais pour du Office 2019 ou du Windows Server par exemple, l’argument de la grosse boîte qui aurait plein de licences en trop ça tient pas 2 secondes… Et d’ailleurs, une bonne partie de ces licences ne peut même pas venir de contrats en volume… On trouve en effet beaucoup de licences Windows 10 Home et Pro, qui n’existent pas en volume (seul Windows 10 Entreprise est concerné)…<br /> Ixorion:<br /> Pourtant, à aucun moment on explique d’où provient ce matériel, c’est confidentiel. L’achat depuis nos fournisseurs ce fait par téléphone où par mail.<br /> Bien sûr que la provenance est confidentielle. Mais n’empêche que d’une manière où d’une autre, ton entreprise doit bien communiquer sur le fait qu’elle achète du matériel informatique. Sinon personne ne saurait qu’elle le fait, et elle aurait du coup personne pour lui en vendre…<br /> Or je n’ai jamais vu un des sites de revente communiquer sur le fait qu’ils rachètent… sauf, encore une fois, ceux basés dans l’UE et qui vendent pas du tout au même prix… Parce que forcément, quand il faut vraiment racheter les licences d’occasion à des gens qui les ont achetées au tarif normal, c’est pas 5€ ou moins la licence, c’est beaucoup plus cher… Une grosse boîte qui a un contrat de licence en volume, elle va pas se faire chier à revendre ses quelques licences inutilisées pour des clopinettes.<br /> Ixorion:<br /> Le coup de la faille dans le système… c’est possible, mais ça reste de la spéculation.<br /> Quand dans la notice d’utilisation on te demande parfois de mettre une première clé lors de l’install, puis de modifier la clé sans connexion Internet pour mettre celle qu’on ta vendue (parce qu’en la saisissant lors de l’install, elle est rejetée…), ou encore quand les clés ne marchent plus au bout d’un moment, non, parler d’exploitation de failles du système, ce n’est pas de la spéculation…
Ixorion
MattS32:<br /> Puis tu ne vois pas une certaine incohérence à prétendre d’un côté qu’il n’y a pas de décote justifiée sur l’occasion, mais en même temps que les licences d’occasion vendues avec une décote énorme sont parfaitement normales ?<br /> Je vous parlais d’une décote lié exclusivement à une soit disant usure de la clé et non a une chute des prix lié à une offre trop importante par rapport à la demande.<br /> MattS32:<br /> ton entreprise doit bien communiquer sur le fait qu’elle achète du matériel informatique. Sinon personne ne saurait qu’elle le fait, et elle aurait du coup personne pour lui en vendre…<br /> Quand on fait des appels d’offres, oui, on communique.<br /> Quand on achète un paquet de stylo, non, qu’avec le vendeur et ça reste entre nous, les internautes n’ont pas à le savoir. On affiche pas sur notre site, en gros et en rouge clignotant qu’on a acheté des stylos.
MattS32
Ixorion:<br /> Je vous parlais d’une décote lié exclusivement à une soit disant usure de la clé et non a une chute des prix lié à une offre trop importante par rapport à la demande.<br /> Et encore une fois, on revient au problème de base… Pour qu’il y ait une offre importante, il faudrait :<br /> Qu’il y ait beaucoup d’entreprises qui renoncent à des produits Microsoft qu’elles viennent à peine d’acheter… Difficile à croire.<br /> Que ces entreprises soient au courant qu’il y a des boîtes à l’autre bout du monde qui sont prêtes à leur racheter ces licences pour une bouchée de pain. L’absence totale de communication à ce sujet rend la chose compliquée…<br /> Que les grosses entreprises soient intéressées à se faire ch*** à gérer la revente de ces licences pour gratter 3 francs 6 sous…<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft promet d'améliorer la réparabilité de ses appareils... un jour
Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Haut de page