Après une polémique, Microsoft modifie son "Score de productivité" permettant de surveiller des salariés

03 décembre 2020 à 11h30
4

Un outil développé par Microsoft, permettant de calculer le « score de productivité » d'une équipe ou d'une personne, fait débat depuis quelques jours. Face aux critiques, l'entreprise fait marche arrière et explique qu'il sera désormais impossible pour les managers d'accéder aux données individuelles de leurs salariés.

L'outil de tracking, basé sur l'utilisation de la suite bureautique Windows 365, visait à établir un indicateur de la performance de la société et de sa capacité globale à utiliser les outils technologiques. Or, les critiques pointent du doigt de possibles dérives managériales et le manque de respect des données des employés.

Score de productivité : rétropédalage en cours

Microsoft a proposé son « score de productivité » en octobre dernier. Concrètement, cet outil donne aux entreprises la possibilité de recueillir des informations à partir de l'utilisation de la suite bureautique du groupe, sous la forme d'un pourcentage. Or les données peuvent porter sur les performances d'une équipe ou d'un employé.

Ces informations vont du nombre d'e-mail envoyés, au taux de présence en réunions, en passant par de nombreuses autres données… Une page du support Microsoft est destinée à expliquer le mode de calcul de l'outil.

Face aux critiques de la presse, Microsoft annonce désormais que toutes les données disponibles à l'échelle individuelle ne seront plus consultables par les managers et dirigeants des organisations. Dans un article de blog publié ce mardi 1er décembre, Jared Spataro, Vice Président de l'entreprise, explique :

« Dès maintenant, les communications, réunions, contenus collaboratifs, travaux en équipe, et les mesures de mobilité du score de productivité n’agrégeront que des données à l'échelle de l'organisation […] Personne dans les organisations ne sera capable d'utiliser le score de productivité
pour accéder aux données permettant de voir comment les utilisateurs individuels utilisent les applications et services de Microsoft 365 
».

Modifié le 03/12/2020 à 11h44
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google Maps permet de détecter les zones à faibles émissions carbone dans Paris
Chrome OS : un caractère manquant dans le code crée un bug frustrant sur les Chromebook
Windows 11 : une nouvelle preview, des nouveautés et des correctifs
Microsoft déploie Edge 92 avec un testeur de mot de passe et une extension pour Outlook.com
L'offre de stockage en ligne Icedrive profite d'une belle promo à 4,17€
DuckDuckGo lance un service gratuit anti-trackers pour protéger vos e-mails
Chrome 92 se déploie pour améliorer la confidentialité et la sécurité
Sur iOS, Chrome va permettre de verrouiller des onglets privés via Face ID
Faites une bonne affaire et obtenez 2 To de stockage en ligne avec pCloud
Zoom met près de 15 milliards (!) sur la table pour acquérir le service de call center Five9
Haut de page