Intel : le Core i7-1175G7 « Tiger Lake » se dévoile dans un benchmark, AMD toujours au niveau ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
08 juin 2020 à 16h15
6
© Intel / Ici une puce Ice Lake actuelle

Annoncés pour la première fois au CES 2020, les nouveaux processeurs à basse consommation Tiger Lake d'Intel devraient arriver sur PC portable prochainement, avec des performances en hausse par rapport aux puces Ice Lake actuelles. On obtient aujourd'hui un premier indice des performances du Core i7-1165G7, le remplaçant du Core i7-1065G7 lancé l'année dernière.

Intel parviendra-t-il à reprendre de l'avance sur AMD en lançant ses nouvelles puces Tiger Lake ? Alors que les Rouges ont introduit en mars de nouveaux processeurs basse consommation Ryzen 4000 « Renoir », avec des performances supérieures ou égales aux processeurs Intel Comet Lake-S, et supérieures aux puces Ice Lake, la question se pose. Nous pourrions avoir un premier élément de réponse avec l'apparition en ligne d'un benchmark attribué au Core i7-1165G7.

Le Core i7-1165G7 25% plus rapide qu'un i7-1065G7 ?

Aperçu sur 3D Mark, le Core i7-1165G7 affiche des spécifications et indices de performances plus crédibles que sur les précédents benchmarks en fuite. Pour rappel, la puce profitera de la gravure 10 nm+ de chez Intel et sera basée sur l'architecture Willow Cove actuellement finalisée du côté des Bleus. On y trouverait en outre 4 cores et 8 threads, ainsi qu'une partie iGPU Xe plus performante que la partie graphique Iris Plus du Core i7-1065G7.

D'après le benchmark découvert par le leaker Rogame, le nouveau SoC d'Intel est cadencé entre 2,8 et 4,4 GHz. De quoi lui permettre d'afficher 11 879 points sur 3D Mark 11 en test physique et 6 873 points en score graphique. Face au Core i7-1065G7 (Ice Lake, gravé en 10 nm), c'est près de 25% de performances CPU en plus pour un bond de 50% en perspective côté performances graphiques. Un gain notable s'il devait se confirmer… et qui profiterait en premier lieu aux ultraportables ciblés par ce futur produit.

La 11e génération d'Intel au niveau des puces 8 cores d'AMD ?

Mais qu'en est-il face aux récentes puces Ryzen 4000 « Renoir » d'AMD ? Et bien, les résultats semblent encourageants pour Intel, qui pourrait reprendre de l'avance sur le haut de gamme actuel des Rouges, en dépassant avec les 4 cores/8 threads du Core i7-1165G7, le Ryzen 7 4800U et ses 8 cores/16 threads.

Sur le même Benchmark, le Ryzen 7 4800U d'AMD enregistre en effet 11 917 points contre les 11 879 points glanés par le Core i7-1165G7, tandis que les performances graphiques seraient supérieures de 13% sur le processeur d'Intel. Plus intéressant peut-être, face à son rival direct le Ryzen 7 4700U et ses 8 cores/8 threads (le Ryzen 7 4800U devrait plutôt se mesurer au Core i7-1185G7 dans les faits), le Core i7-1165G7 parviendrait à garder une avance de 13,4% en calcul CPU pour jusqu'à 27% d'écart en score GPU.

À noter que ces résultats ont été enregistrés avec un Core i7-1165G7 montant à 28 W de TDP, tandis qu'il n'est pas précisé si le Ryzen 7 4800U était configuré en 15 ou 25 W. De quoi expliquer, peut-être, une partie de l'écart constaté entre les deux puces.

Les processeurs Tiger Lake devraient quoi qu'il en soit arriver sur le marché prochainement, Intel ayant en effet déjà entamé la promotion de sa 11e génération de processeurs à basse consommation.

Source : WCCFTech

6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
scroll top