Comment Huawei "s'informe" des technologies d'Apple pour ses propres produits

Mathieu Grumiaux Contributeur
20 février 2019 à 09h33
0
Apple Watch

Le site The Information a publié une longue enquête visant à mettre en lumière les techniques employées par Huawei pour dérober les secrets industriels d'Apple et copier au plus près ses produits.

Ce ne sont pas ces révélations qui vont redorer le blason de Huawei aux États-Unis. Le constructeur chinois, récemment inculpé par les USA d'espionnage industriel, a fait l'objet d'une longue enquête du magazine en ligne The Information sur les stratagèmes mis en place pour récupérer les informations techniques des produits Apple.

Huawei a tout tenté pour comprendre le fonctionnement de l'Apple Watch

L'article relate plusieurs anecdotes en commençant par l'Apple Watch. Huawei a réalisé sa propre smartwatch et s'est fortement inspiré de la montre d'Apple, mais son cardiofréquencemètre n'a pas convaincu les utilisateurs, à cause de performances très moyennes. Huawei a donc contacté directement un sous-traitant travaillant avec la Pomme et organisé une réunion pour lui demander de lui fournir le même capteur cardiaque.

Les équipes de Huawei ont passé une heure et demie à faire pression sur les sous-traitants pour obtenir le maximum d'informations techniques et le coût du composant. Huawei a bien indiqué que son dispositif serait très différent de celui d'Apple, mais l'un des ingénieurs a émis le souhait qu'ils puissent s'appuyer sur l'Apple Watch pour apporter des améliorations : « N'hésitez pas à suggérer une conception avec laquelle vous avez déjà de l'expérience ». Le fournisseur a finalement refusé l'offre, étant lié à Apple par un accord de confidentialité. « Ils tentaient leur chance, mais nous ne leur disions rien », explique un représentant de l'un des partenaires d'Apple.

Quelques sous-traitants acceptent de produire des pièces brevetées par Apple

Huawei a également lorgné du côté des MacBook Pro, sortis en 2016, pour créer ses propres ordinateurs portables MateBook Pro. Le constructeur chinois se serait fortement inspiré de la charnière développée par Apple pour fixer l'écran de l'ordinateur à la carte mère, dont le procédé est breveté et protégé.

Pour répliquer à l'identique ce composant, Huawei a contacté là encore plusieurs sous-traitants travaillant avec Apple. Beaucoup ont refusé, mais l'un d'entre eux a accepté de lui concevoir la pièce en s'inspirant des plans fournis par la Pomme.

Enfin, pour pouvoir anticiper les prochains produits conçus à Cupertino, Huawei n'hésite pas à contacter d'anciens employés d'Apple pour leur faire passer un entretien d'embauche qui ressemble bien plus à un interrogatoire. L'un des candidats explique qu' « il était clair qu'ils essayaient plus d'en savoir sur Apple que sur moi ».

Malgré les importantes clauses de confidentialité mises en place par Apple pour ses sous-traitants chinois, il est difficile de tout surveiller et contrôler. Ce qui profite à Huawei qui, malgré cette mauvaise presse, voit ses parts de marché augmenter année après année.

10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
En France, une campagne est lancée contre la
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top