🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Comment Huawei "s'informe" des technologies d'Apple pour ses propres produits

20 février 2019 à 09h33
10
Apple Watch

Le site The Information a publié une longue enquête visant à mettre en lumière les techniques employées par Huawei pour dérober les secrets industriels d'Apple et copier au plus près ses produits.

Ce ne sont pas ces révélations qui vont redorer le blason de Huawei aux États-Unis. Le constructeur chinois, récemment inculpé par les USA d'espionnage industriel, a fait l'objet d'une longue enquête du magazine en ligne The Information sur les stratagèmes mis en place pour récupérer les informations techniques des produits Apple.

Huawei a tout tenté pour comprendre le fonctionnement de l'Apple Watch

L'article relate plusieurs anecdotes en commençant par l'Apple Watch. Huawei a réalisé sa propre smartwatch et s'est fortement inspiré de la montre d'Apple, mais son cardiofréquencemètre n'a pas convaincu les utilisateurs, à cause de performances très moyennes. Huawei a donc contacté directement un sous-traitant travaillant avec la Pomme et organisé une réunion pour lui demander de lui fournir le même capteur cardiaque.

Les équipes de Huawei ont passé une heure et demie à faire pression sur les sous-traitants pour obtenir le maximum d'informations techniques et le coût du composant. Huawei a bien indiqué que son dispositif serait très différent de celui d'Apple, mais l'un des ingénieurs a émis le souhait qu'ils puissent s'appuyer sur l'Apple Watch pour apporter des améliorations : « N'hésitez pas à suggérer une conception avec laquelle vous avez déjà de l'expérience ». Le fournisseur a finalement refusé l'offre, étant lié à Apple par un accord de confidentialité. « Ils tentaient leur chance, mais nous ne leur disions rien », explique un représentant de l'un des partenaires d'Apple.

Quelques sous-traitants acceptent de produire des pièces brevetées par Apple

Huawei a également lorgné du côté des MacBook Pro, sortis en 2016, pour créer ses propres ordinateurs portables MateBook Pro. Le constructeur chinois se serait fortement inspiré de la charnière développée par Apple pour fixer l'écran de l'ordinateur à la carte mère, dont le procédé est breveté et protégé.

Pour répliquer à l'identique ce composant, Huawei a contacté là encore plusieurs sous-traitants travaillant avec Apple. Beaucoup ont refusé, mais l'un d'entre eux a accepté de lui concevoir la pièce en s'inspirant des plans fournis par la Pomme.

Enfin, pour pouvoir anticiper les prochains produits conçus à Cupertino, Huawei n'hésite pas à contacter d'anciens employés d'Apple pour leur faire passer un entretien d'embauche qui ressemble bien plus à un interrogatoire. L'un des candidats explique qu' « il était clair qu'ils essayaient plus d'en savoir sur Apple que sur moi ».

Malgré les importantes clauses de confidentialité mises en place par Apple pour ses sous-traitants chinois, il est difficile de tout surveiller et contrôler. Ce qui profite à Huawei qui, malgré cette mauvaise presse, voit ses parts de marché augmenter année après année.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
0
Stephanos84
Important à avoir en tête lorsque des idéologues nous parlent du pillage des pays pauvres par des pays riches. La realité est bien plus nuancée
Oncle_Picsou
La Chine un pays pauvre? o_O
Nmut
@Oncle-Picsou<br /> Par rapport au nombre d’habitants, oui…<br /> Il faut relativiser pour Haawei. Chaque constructeur fait la même chose suivant ses moyens (je suis sur que l’on peut trouver des Renault démontées chez Ford par exemple, j’ai vu le cas chez un autre constructeur), c’est plutôt l’honneteté des sous-traitans et la culture de la copie qui est un problème ici.
m_enfin
Il n’y a pas si longtemps, oui. Et vu sa croissance en berne, elle pourrait le redevenir plus vite que tu ne le penses.<br /> En attendant, si la Chine en est là c’est bien par appropriation des technologies d’autrui, que ce soit par transfert technologique ou par pillage.<br /> Arte a fait un super reportage il y a peu de temps sur ce sujet. A voir pour sortir du monde des bisounours occidentaux. La guerre économique n’est pas une vue de l’esprit.
BetaGamma
Huawei a renoncé à espionner Apple car ils produisaient des copies de téléphones d’il y a 10 ans…
Kriz4liD
Attendez … C’est ce que font tous les industriels…<br /> Ils disent rien contre amazon qui paye 0 $ d’impôt, mais crient au scandale quand un industriel fait ce que font tous les autres industriels ? Et en plus d apres l article, huawei n a pas eu ce qu il voulait , et il parrait que des sous traitants partages des secrets , donc en gros aucune preuve …
LeGrosWinnie
Y’a une différence entre démonter soi-même quelque chose pour comprendre le fonctionnement et demander clairement à des sous-traitants de trahir les accords de confidentialité en fournissant des infos techniques voir plus…
Kriz4liD
Tous les constructeurs font ça , d’apres vous pourquoi Samsung Display existe ? pour rassurer Apple et lui dire “regarde, Samsung ne vole plus tes technologies” L’Oled a fuité ,la technologie des écrans pliables ont fuité, plein de choses ont fuité, mais là ce n’est qu’une stratégie des USA pour ruiner Huawei, car tout le monde risque d’acheter leurs équipements pour la 5G , actuellement c’est les seules capable de fournir un équipement fonctionnel à 100% à un prix défiant toute concurrence, les USA ne veulent pas ça car les équipement avec leurs backdoors ne seront pas installé (Nokia / Ericsson / Cisco / Oracle …)<br /> pardon mais beaucoup de constructeurs ont commis des voles technologiques et c’est normal (et condamnable bien évidement), mais là les USA poussent le bouchon loin , très loin …
Faisduvelo
Peut-on parler de vol de technologie quand les fabricants ont donné eux-même les plans aux sous-traitants ?<br /> Toutes les marques qui ont voulu gagner du pognon en exportant leur technologie en Chine ou ailleurs s’en mordront les doigts un jour. Mais en attendant c’est le jackpot pour les actionnaires…<br /> Il n’y a plus qu’à observer pour combien de temps ils peuvent gagner du pognon et quand cela commencera à les plomber à cause de la concurrence, ou juste parce qu’ils ne maîtrisent plus grand chose et ne peuvent donc plus se maintenir à la pointe du progrès.<br /> Apple, en choisissant de reprendre en main ses chipsets, a au moins compris ça. A voir combien de temps ils vont mettre pour se remettre enfin à innover, parce que pour l’instant, ils optimisent surtout l’existant.
wackyseb
On fait tout un plat de Huawei qui fait exactement la même chose que les autres.<br /> On appelle çà de la retro ingénierie et çà a toujours existé et dans tous les domaines.<br /> Le premier invente, et d’autres copies. Malheureusement c’est çà le progrès.<br /> Exemple : Pourquoi Dyson a été si longtemps leader du sans sac?, parce que le brevet les a protégé.<br /> Les autres ont acheté un aspi dyson, l’ont démonté, copié et attendu que le brevet tombe pour sortir chacun sa réplique.<br /> En chine c’est différent, c’est le communisme suprême. Peut importe les moyens et la méthode, nous devons tout copier pour être les meilleurs. Pas de protection individuelle, pas de gestion des brevets…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Sony : le Playstation VR sera radicalement différent dans 10 ans
Galaxy Unpacked : suivez la conférence en direct sur Clubic
Stardew Valley : Google Play ouvre les précommandes pour la version Android
Le Moto Mod 5G embarque une fonctionnalité dédiée à limiter l'exposition aux ondes
Amazon tease sa série Le Seigneur des Anneaux avec une carte interactive
AMD fait aussi appel à Samsung pour fabriquer ses puces Polaris 30
Denon lance 2 platines vinyle, dont une pouvant numériser votre collection
Qu'est-ce que Sigfox, le réseau de télécom intégré à la Freebox Delta ?
Brave : les extensions Chrome débarquent sur le navigateur
Resident Evil 2 : 3 millions de copies distribuées en 3 jours (mieux que Resident Evil 7)
Haut de page