Google Actualités fait peau neuve, voici comment l'essayer

24 juin 2022 à 08h20
4
© Google
© Google

Design flambant neuf, personnalisation accrue, accent mis sur l'actualité locale et le fact-checkingGoogle Actualités fait sa révolution.

Google Actualités célèbre ses 20 ans cette année et se paye pour l'occasion une refonte d'interface bienvenue, alors que le service n'a que peu évolué au fil des années.

L'actualité locale mieux mise en valeur

Ce changement ne concerne pour l'instant que la version web sur ordinateur de Google Actualités, sans doute celle qui avait le plus besoin d'un bon coup de polish. Le groupe américain explique avoir déplacé en haut de page les catégories À la une, les actualités locales et les sélections personnalisées par l'utilisateur afin d'avoir un accès direct aux contenus les plus importants.

L'un des points sur lesquels insiste Google est la mise en avant et la personnalisation des actualités locales. Un bouton de filtrage permet d'ajouter plusieurs emplacements à la section d'actualités locales pour se tenir informé sur les régions, les villes et les villages qui nous intéressent.

Autre fonctionnalité inédite, la possibilité d'ajouter, de supprimer ou de réorganiser des catégories de sujets en fonction de ses intérêts, pour obtenir une page de résultats et de suggestions d'articles encore plus pertinente.

Le nouveau Google Actu est déjà disponible

Google Actualités sur le Web se dote également d'une section consacrée au fact-checking plus développée, le but étant de fournir plus de contexte aux lecteurs. Les articles de fact-checking sont accompagnés par la source originale de l'information ainsi que par une « évaluation factuelle d'organisations indépendantes ».

Pour profiter du nouveau Google Actualités, il suffit de se rendre à l'adresse « news.google.com/home » sur votre navigateur web de bureau. Le déploiement auprès de tous les utilisateurs n'est pas encore achevé, il se peut que vous deviez attendre quelques heures, voire quelques jours, avant d'y accéder.

Nous noterons qu'en parallèle de toutes ces nouveautés, Google Actualités revient chez nos voisins espagnols après huit ans d'absence. Un retour permis par l'instauration d'une nouvelle loi en Espagne, basée sur une directive européenne de 2019 sur le droit d’auteur et les droits voisins.

Vous pouvez également suivre Clubic sur Google Actualités en quelques clics

Nous vous rappelons aussi que sur desktop ou mobile, Google Actualités permet, notamment, de mettre certains sites en favoris pour ne rien en rater. Et l'opération est très simple pour suivre Clubic, il suffit de cliquer sur ce lien.

Si vous êtes sur l'application mobile, appuyer sur « Favoris » dans la barre en bas, puis sur le « + » en bas à droite et recherchez Clubic dans la barre de recherche, avant d'appuyer, enfin, sur l'icône en forme d'étoile.

Source : Google

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (4)

stevelumia
Je l’ai essayé et je l’ai supprimé. Il est malheureusement impossible de supprimer des catégories complètes, on peut juste cliquez sur masquer un éditeur, ou voir moins d’articles comme celui-ci. Si on veut par exemple suivre uniquement l’actualité High-Tech, par exemple, ce n’est pas possible, il faut se farcir tout le reste.
fredolabecane
C’est juste une atrocité ce truc, ça devrait s’appeler Google Publicité! 40 pubs qui s’ouvre pour chaque article jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de place sur l’écran pour lire! , des titre racoleurs exprès pour que les gens clique dessus… tiens voilà, c’est juste vomitif.
SlashDot2k19
Pour la pub, un bloqueur de pub. Pour les titres racoleurs, tu te fais avoir 2-3 fois, après tu sais qu’il ne faut pas cliquer.
jcc137
Pour les titres racoleurs, il faut faire comme avec Clubic, les ignorer, quitte à passer sur quelque chose (1 fois sur 20) d’intéressant.
Voir tous les messages sur le forum