Google : n'achetez pas votre chien sur Internet

12 avril 2022 à 17h55
8
basset hound © Pexels / Cesar Mendez
© Pexels / Cesar Mendez

Google alerte le public sur des arnaques aux animaux de compagnie, qui ont pris de l'ampleur, notamment au plus fort de la pandémie de COVID-19.

Tous les acteurs de la cybersécurité, et plus globalement du numérique, constatent une croissance dont tout le monde a désormais conscience des attaques informatiques et autres arnaques qui piègent des millions d'utilisateurs partout dans le monde. Google, qui indique empêcher l'envoi de quelque 100 millions de spams par e-mail chaque jour, déplore que malgré cela, les escroqueries amoureuses, bancaires et autres pullulent toujours sur le Web. La firme de Mountain View veut contribuer à sa manière à la sensibilisation en la matière.

Des sites frauduleux qui prétendaient proposer des chiots à l'adoption

Dans un billet de blog co-rédigé par le responsable du groupe d'enquête sur la cybercriminalité de Google, Albert Shin, on apprend que le géant américain a intenté une action en justice contre un acteur (dont l'identité n'a pas fuité) qui utilisait des sites internet frauduleux et certains des produits Google pour mener à bien son stratagème.

L'escroc prétendait proposer à l'adoption plusieurs chiots de la race Basset Hound, célèbre pour sa gentillesse et ses pattes courtes en comparaison au reste de son corps. Tout semblait presque normal, les photos de chaque chien étaient attrayantes, et l'on retrouvait bien entendu, sur les différents sites, de faux avis et témoignages en bonne et due forme.

Ce type d'escroquerie est particulièrement courant : se faire passer pour une personne, une entreprise ou une organisation pour attirer l'attention de cibles peu sensibilisées ou un peu trop confiantes est une technique relativement simple à mettre en place pour les hackers. Cette méthode fait souvent mouche, en raison de la vulnérabilité des individus ciblés.

Entre 3 et 4 escroqueries en ligne sur 10 mettraient en scène des animaux de compagnie, indique Google

Les escroqueries aux animaux de compagnie ont pris de l'ampleur, surtout depuis le début de la pandémie de COVID-19. Le Better Business Bureau, qui vise à répondre aux questions des clients sur l'accréditation et la fiabilité des commerçants et des entreprises, estime que 35 % des escroqueries signalées en ligne mettent en scène des animaux de compagnie. Pour les seuls États-Unis, le FBI et la FTC estiment à 650 millions dollars par an le montant des escroqueries subies par les personnes âgées dans le pays.

Il existe évidemment quelques conseils pratiques qui peuvent nous prémunir ou protéger nos proches d'une éventuelle escroquerie sur le Web. Pensez toujours, d'abord, à voir l'animal en personne avant de verser le moindre euro. Même en visio, cela peut être un bon début. Un escroc sera vite rebuté par l'une ou l'autre possibilité.

Si vous passez à l'étape du paiement, pensez à vérifier ce que font par exemple les éleveurs concurrents. Cherchez au passage quelques informations sur le vendeur, en lui demandant au préalable son nom et le numéro et l'adresse de son entreprise. Tout élément manquant peut semer le doute. Un petit chiot à un prix démesuré peut aussi être considéré comme une arnaque. Mieux vaut penser à tout, et surtout, éviter d'opérer un virement à l'avance ou de payer avec des cartes de débits prépayées ou des cartes cadeaux.

Et enfin, pensez à toujours effectuer une recherche d'image inversée, histoire de vérifier que les photos du chiot que vous souhaitez adopter n'ont déjà pas été postées avant et ailleurs, ce qui devra immédiatement vous mettre la puce à l'oreille.

Source : Blog Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
Neustrie
Mes chiens ont tous été achetés chez des éleveurs pas trop loin de chez moi, et je suis allé les voir plusieurs fois avant de les acquérir.
Korgen
Mieux vaut aller à la SPA pour adopter.
Felaz
Ahaha, sûrement pas !
Trophyman900
J’ai fais les deux pour mes chats, un Maine Coon dont je rêvais depuis des années et un chat de gouttière venant de la SPA, les deux jouent ensemble mais je pense qu’il n’ont pas compris la différence de taille entre eux .
ypapanoel
Des animaux abandonnés y’en a partout : après 2 années de covid où tous les cloitrés se sont fait ch*er et se sont dit « ah ben tiens si j’avais un animal ça serait mieux »<br /> … dans le tas combien avaient réfléchi que le confinement c’était pour 1-2 ans et que l’animal c’était 15 ans?..<br /> Actuellement plein de bêtes à l’abandon. Avant d’acheter n’imporkwa sur le web… allez juste à coté de chez vous : y’a plein de refuges plein d’animaux en manque d’affection, et des beaux.
Popoulo
@ypapanoel : Malheureusement vrai… Après tu vas pas demander aux gens de réfléchir.
baal-fr
N’achetez pas vos chiens tout court. Ce ne sont pas des marchandises.
Urleur
Ce genre d’arnaque est le même pour tout, on vous vend des images virtuel sans voir le produit, c’est incroyable le nombre de personnes qui se font avoir.
ypapanoel
C’est bien ça…<br /> normalement c’est pas un achat : c’est un animal que tu récupères chez un ami qui a eu une portée, ou une assos…<br /> le prix c’est plus pour le tatouage et la vaccination. Ca te laisse un chance d’avoir peut être un coup de fil si tu perds ton animal. C’est plutôt rassurant. Après si c’est en pleine forêt… Bref si tu le prends, c’est que tu acceptes qu’il fasse partie de la famille et d’en prendre un minimum soin, et pour une paire d’années.
baal-fr
Oui mais tu comprends, sans les élevages, les clients de ces trucs ne pourraient pas assouvir leurs désirs eugénistes.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une visiteuse de Disney World se fait extorquer 40 000 dollars via son Apple Watch
Bon plan VPN : préservez votre anonymat en ligne avec ces 3 offres à prix fou !
Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Haut de page