Fondation sur Apple TV+ : la série aurait-elle ce qu'il faut pour devenir aussi culte que l'œuvre d'Asimov ?

24 septembre 2021 à 16h36
37

En ce moment, il fait véritablement bon être un adepte de littérature de science-fiction classique. Alors que bien des adaptations prometteuses sont actuellement en chantier, et après la très solide version cinéma de Dune par Denis Villeneuve, difficile de bouder son plaisir devant l'adaptation en série de Fondation par Apple TV+ .

Les deux premiers épisodes diffusés semblent en tout cas tenir leurs promesses, mais il faudra attendre les prochaines semaines pour la suite de la première saison, qui en comptera 10.

Une intro qui pose les… Fondations

Ma lecture du cycle de Fondation d'Isaac Asimov remonte à de nombreuses années, et mes (bons) souvenirs en sont assez flous. Dès l'annonce d'Apple TV+, il m'a toutefois paru évident que l'adaptation de cette œuvre culte en série serait un projet très difficile à réaliser, à la limite de l'impossible. Les romans sont en effet extrêmement touffus, peu chargés en action pure voire en personnages, rendant l'ensemble très bavard au risque d'apparaître assez indigeste à la télévision.

Pourtant, les deux premiers épisodes de la série m'ont déjà bien montré le contraire…

Fondation © Apple TV+

Dans les (très) grandes lignes, Fondation se déroule dans un très lointain futur où Hari Seldon (incarné par le sobre Jared Harris de Chernobyl) est un psycho-historien qui, par un savant travail à base de mathématiques, prédit la chute de l'Imperium et de la galaxie, dans quelques centaines d'années. L'empereur, froid et sans pitié, (incarné par le très convaincant Lee Pace de Halt and Catch Fire ) l'autorise pourtant, lui et sa protégée Gaal Dornick (Lou Llobell) à créer une Fondation sur une planète isolée pour y conserver tout le savoir de l'humanité afin d'adoucir cette chute inévitable.

Apple pourrait bien tenir sa grande série de SF

Durant les plus de 2 heures que durent les deux premiers épisodes, Fondation installe avec justesse et clarté son univers, ses grands concepts, et les événements qui mènent à la création de la Fondation. Le développement des personnages est forcément un peu en retrait (d'autant qu'il y a quelques bonds temporels importants), mais l'intrigue décolle toute seule malgré tout. Quelques petites touches d'action permettent également d'empêcher l'ensemble d'être trop plat et soporifique comme redouté.

Le plus impressionnant, au-delà de ce travail d'adaptation qui pour le moment fonctionne et donne envie de voir la suite, est assurément la partie visuelle. À l'instar de Gaal qui met pour la première fois le pied en dehors de sa planète natale, le spectateur est assaillit en permanence de moments de découvertes suscitant des « wow » intempestifs, tant chaque décor, paysage et effet spécial est impressionnant, donnant corps et vie à la série. Apple a investi les moyens nécessaires et la réalisation ne vient rien gâcher du travail des équipes talentueuses de David S. Goyer.

Fondation © Apple TV+

Alors, on regarde ?

Impossible de savoir dans quelle direction scénaristique elle ira ni si Fondation tiendra la distance, mais tous les espoirs sont permis après les deux premiers épisodes diffusés. À l'instar de Dune, cette adaptation par Apple TV+ installe avec brio son univers passionnant grâce à une narration intelligente et maîtrisée, un casting aux petits oignons et une partie technique irréprochable pour ne pas dire époustouflante. Jusqu'ici, le Plan se déroule à merveille.

Modifié le 24/09/2021 à 16h55
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
37
21
elminster44
«&nbsp;Alors, on regarde ?&nbsp;»<br /> Je croule déjà sous le nombre d’abonnement TV et streaming donc je vais probablement me contenter de la «&nbsp;licence global&nbsp;» pour me faire une idée, après on verra.
SlashDot2k19
Mouais ça fait un abo de plus à prendre après Disney, Netflix et Amazon Prime, relou…<br /> Je verrais les retours quand les 10 épisodes seront dispo. Ptet prendre l’essai gratuit juste pour mater ensuite.
tux.le.vrai
Lu le livre il y a bien lontemps. Fallait que je sois attentif pour suivre.<br /> Je serai donc curieux d’en voir l’adaptation.
bennukem
Je viens de regarder le catalogue apple téloche. A part fondation, y a que du ringard. Bref comme d’hab, apple veut du film qui ne tache pas.<br /> Je conseille plutôt Dorcel TV, au moins il y a des histoires.
casimir79
Je mets en lien ci dessous l’article de numerama qui est très bien ficelé pour appréhender les différences et points communs entre les livres et la série<br /> Numerama – 24 Sep 21<br /> Foundation sur Apple TV+ : la meilleure série SF depuis Battlestar Galactica<br /> L'adaptation de Fondation en série TV se hisse parmi les meilleures réussites de la SF. Pourtant, adapter ce cycle d'Isaac Asimov était un défi énorme. Les deux premiers épisodes sont disponibles ce 24 septembre 2021 sur Apple TV+. Nous avons...<br />
Wen84
Moui. A voir, si c’est pas juste un effet pshiit comme on en voit trop souvent. J’irai pas aller sur APple TV+ pour ça en tout cas
pecore
Je pensais Fondation inadaptable pour toutes les raisons données plus haut plus le fait qu’il s’agisse d’un ensemble d’histoires courtes séparées entre elles par une, deux ou trois générations. Je vais attendre la fin de la saison pour réviser mon jugement, ou pas.
Stakh
Gaal Dornick, homme dans le roman, femme dans la série. La culture «&nbsp;woke&nbsp;» est passé par la…
Wen84
Ce qui est sur c’est que ce poser la question si la série TV peut devenir aussi culte que les bouquins, c’est soit de la naîveté, soit c’est assez insultant pour Asimov. Il s’agit clairement d’une serie faite sur commande, pas d’une oeuvre d’un auteur qui voudra donner sa marque à une oeuvre. Donc au mieux, ça peut faire un bon produit.
Goranak
Asimov a écrit cette œuvre culte et son caractère de misogyne dans la vie a contribué à cet aboutissement. La série remplace son héros masculin par une femme. Il a bon dos le terme «&nbsp;adaptation&nbsp;» parfois.
zeebix
N’ayant pas lu les bouquins, je regarderais la série sans me prendre la tête en appréciant (ou pas)… et de savoir qu’un mec à été remplacé par une femme ça me fait ni chaud ni froid.
justepourlefun
Je viens de voir le premier épisode: le showrunner a pris le partie de garder le cœur de l’histoire originale et de la délayer avec un récit tout neuf et comme dit plus haut, une grosse dose de woke culture ; Ralant mais il faut admettre que le résultat n’est pas mal du tout. Je suppose que c’est un mal pour un bien, un compromis financier et culturel pour avoir droit à l’adaptation télé… Je précise que je suis fan depuis 35 ans et que cette série de livre a marqué mon adolescence et surement ma vie… Jared Harris et Lee Pearce sont excellents, la réalisation est très classe, je recommande vivement cette série.
justepourlefun
«&nbsp;Une vie entière lui avait appris qu’il est inutile de discuter avec une femme de mauvaise humeur&nbsp;» . Extrait de «&nbsp;Fondation et Empire&nbsp;».
c_planet
Il y a des acteurs qui feront toujours présentation de seconde zone (sans méchanceté, il en faut bien), le rouquin de the terror il me fait cet effet-là.
pecore
D’accord pour les trois premier Fondations. Les opus 4 et surtout 5 ressemblent tout de même bien d’avantage à des œuvres de commande et je ne parle même pas des préquels.
pecore
La phrase est assez misogyne, c’est certain. Mais elle témoigne aussi d’une époque où l’on pouvait écrire un avis tranché sans se prendre mille associations de défense dans la figure.
cyrano66
Son comportement aussi était équivoque.<br /> C’est clair que c’était une autre époque.<br /> ActuaLitté.com<br /> “L'homme aux cent mains” : Asimov, adepte du harcèlement sexuel<br /> L’homme qui a inventé les lois de la robotique, aujourd’hui référence pour les chercheurs… Écrivain de science-fiction prolifique, qui revendiquait l’écriture de 500 livres, Issac Asimov est décédé le 6 avril 1992. Mais depuis quelques jours, un...<br /> Par chance la cancel culture n’est pas passée par là sinon l’ensemble de son œuvre aurait été brûlé sur l’autel de la woke culture pour purifier le monde de toutes ces idéologies malsaines.
cyrano66
Je partage.<br /> Ça n’est pas vraiment une adaptation du livre (d’ailleurs est-ce vraiment possible)<br /> Beaucoup de liberté prise avec le texte, les situations et les personnages.<br /> Mais pour l’instant La trame générale des bouquins est presente.<br /> pour l’instant je n’y retrouve pas tout à fait l’esprit d’Assimov mais il faut reconnaître que le résultat est séduisant.<br /> Les moyens sont là, Les images sont superbes.
marco3522
Curieux de voir le résultat car Asimov est l’un de mes auteurs préférés et Fondation est un monument.<br /> HS : j’attends aussi avec impatience qu’un réalisateur se lance dans «&nbsp;Rendez-vous avec Rama&nbsp;» qui pourrait faire un super film.
Martin_Penwald
Pôv’chou. Ça doit être horrible de se rendre compte que les femmes et les personnes de couleur existent et sont des êtres humains comme les autres …
Wen84
Personne de couleur c’est limite raciste, ça met en valeur qu’il y a les blancs d’un coté et les autres.
cyrano66
C’est pas pour prendre sa défense mais la n’est pas la question.<br /> On parle d’adaptation de bouquins écrits à une autre époque.<br /> Faut-il réécrire la quasi totalité de la littérature mondiale, faire des remakes de la quasi totalité des films, modifier notre interprétation de l’histoire humaine, tout ça pour les adapter a la préoccupation actuelle d’une société plus inclusive ?<br /> (Ce qui suit est de l’humour)<br /> Maudit soit Jules Verne et sa vision sexiste et colonialiste.<br /> A la poubelle l’ancien testament et son modèle patriarcal.<br /> Aux chiottes Defoe et son Kolantha burné et raciste.<br /> Quant à Tolkien un grand fasciste<br /> Reste à savoir si on garde le lieutenant Ripley. sacrée paire de baloches pour une nana, c’est limite insultant.<br /> Voilà le genre de caricature qu’introduit la woke culture. C’est le reflet de notre époque. Mais Les routes de l’enfer sont pavés de bonne intention.<br /> Il y’a quelques chose de totalitaire et d’intolérant dans la woke culture (et sa dérive de cancel culture).Tout le contraire de l’objectif.<br /> Maintenant pour en revenir à Fondation.<br /> Une Gaal Dornick genrée féminin ça fonctionne parce que la série s’éloigne du bouquin. Par contre si il s’agissait d’inclure le genre féminin dans les héros de l’histoire, l’amourette avec l’un des protagoniste n’était vraiment pas nécessaire. Peut-être que les producteurs trouvaient que les bouquins manquaient de sexe.<br /> Dans Dune 2021, qui est très fidèle au romans, l’écologue impérial en femme ça fonctionne surtout parce qu’il n’y a pas d’interaction genrée avec ce personnage.<br /> Donc on est typiquement dans une modification inclusive du texte original.
Stakh
On parle d’un changement de sexe d’un des personnages du livre par rapport à la série, rien d’autre.
Martin_Penwald
Ben ouais, rien d’autre.<br /> Est-ce que ça change l’histoire ? Non.<br /> Est-ce que ça a une influence sur l’adaptation ? Non.<br /> Est-ce que le scénario devient incompréhensible ? Non.<br /> Pourquoi pleurnicher sur la culture «&nbsp;woke&nbsp;», donc, si ce n’est pour chouiner que les hommes hétérosexuels blancs n’ont plus tous les rôles ?
Stakh
T’es hors sujet avec tes commentaires qui font une fixette sur la couleur de peau, est ce que j’en ai parlé une seule fois?
Wen84
Est ce que ça a une utilité ? Non.<br /> Est ce que ça met la femme en valeur ? Non.<br /> Tu vois, c’est facile de sortir des arguments nazes.<br /> Ensuite, je veux pas te contredire, mais si en un qui pleurniche là, c’est toi. Une personne critique un choix dans la série. Toi tu critiques la personne (En lui faisant dire des choses qu’il n’a pas dit)
GhostKilla
Perso j’ai adoré les deux premiers épisodes, hâte de voir la suite !
Martin_Penwald
@Stakh a écrit « La culture woke est passée par là. »<br /> Qu’est-ce que ça veut dire ? C’est explicitement une mauvaise chose dans ce contexte. Je veux savoir pourquoi.<br /> Et la réponse est TOUJOURS la même. Les gens qui se plaignent de la culture «&nbsp;woke&nbsp;» le font systématiquement pour dénigrer toute représentation positive des femmes ou des groupes minoritaires, qu’ils soient définis par leurs origines ethniques, leur orientation sexuelle, leur expression de genre, etc.<br /> Je suis donc en plein dans le sujet.<br /> Certes, Stakh n’a pas fait de commentaire sur la couleur de la peau, mais ce serait le genre de personnage à chouiner si Batman était représenté Noir ou si Superman était marrié à Loïc Lane. C’est ainsi que «&nbsp;woke&nbsp;» est utilisé ici.<br /> Ou alors 'faut me donner la «&nbsp;bonne&nbsp;» définition pour «&nbsp;woke&nbsp;».
Wen84
Et il a raison la culture Woke, c’est de la merde. Des mecs qui prétendent défendre des minorités en les considérant continuellement comme des victimes, ce qui consiste en vrai à les rabaisser (Involontairement certes, mais ça revient à ça)<br /> " toute représentation positive des femmes ou des groupes minoritaires" =&gt; Je recherche le coté positif à leur refiler des roles qui n’ont pas été prévu pour ça. Réponse : Y en a pas.
Martin_Penwald
Ben voilà, c’est là où je voulais en venir. Vous ressortez le discours typique des gens qui ne comprennent rien à rien et utilisez «&nbsp;woke&nbsp;» comme une insulte. En quoi, selon votre définition, donner le rôle de Gaal Dornick à une femme est-il «&nbsp;woke&nbsp;» ? Pourquoi est-ce un problème ? En quoi l’actrice est-elle une victime ? Êtes-vous sûr d’avoir la bonne définition ? Savez-vous au moins d’où vient le terme «&nbsp;woke&nbsp;» ?
pecore
Lorsque l’on change le sexe d’un personnage dans une adaptation, surtout celle d’une œuvre majeure, il a toujours un coté revendicatif. C’est une manière de pointer du doigt l’absence de femmes dans la littérature ou le cantonnement des personnages féminins à des rôles secondaires par rapport aux personnages masculins.<br /> Donc c’est une forme de reproche voilé fait à l’auteur et à l’œuvre, ce qui n’a pas de sens parce qu’une œuvre s’inscrit dans une époque avec ses propres codes. Vouloir changer ces codes pour appliquer ceux de notre époque est présomptueux, dénature le travail de l’auteur et risque de changer la dynamique des personnages entre eux. Tout cela pour un bénéfice difficile à quantifier.<br /> Quoi de plus normal dès lors que les fans ne voient pas ce genre de changement d’un bon œil.
Wen84
Ai je dis que c’est une insulte ? Nop. J’imagine que vous blaguez qu’en vous me demandez la définition de cette culture et que vous sous entendez que ce changement de personnage n’est pas lié à cela ? Mais votre argumentaire se limite majoritairement à dire que l’autre en face n’y connait rien ou sous entendre qu’il est un cliché (Ce qui est assez ironique). Il y a toute une «&nbsp;culture&nbsp;» derrière et détrompez vous, je connais bien le sujet. Et netflix/Apple/amazon s’en sont fait une spécialité pour draguer un certain public. En gros, la case «&nbsp;woke&nbsp;» c’est une petite case dans le cahier des charges. Tout comme c’est la mode d’adapter des bouquins en serie, sans aucune réelle volonté artistique.<br /> Le problème c’est qu’il n’y a aucune autre volonté derrière que cocher une petite case pour faire un bien consommable. Si vous aimez ce genre de produit, tant mieux. Ce n’est guère mon cas.<br /> Je n’ai aucun probleme a regarder un film qui dénonce quelque chose ou défend une cause. Tout comme je n’ai aucun probleme à regarder une adaptation de bouquin, si je sens qu’il y a une volonté d’en faire autre que juste que «&nbsp;ben il fallait le faire pour la cause&nbsp;».<br /> Le truc c’est qu’il y a une vrai critique dans le fait de remarquer la nullité d’un choix bateau, sans interet. Je pourrais faire la meme critique pour les films marvel, ça marche aussi. Le «&nbsp;wokisme&nbsp;» n’est qu’une mode, comme on en voit tant d’autres et qui ne rend pas les oeuvres meilleurs.<br /> Si pour vous vous, ça vous va. Tant mieux. Ce n’est pas mon cas.
smover
@pecore C’est à dire que c’est le cas, donc…<br /> Fondation c’est les 3 premiers tomes, le reste est une commande qui n’existe que pour faire du fric.
pecore
Oui, j’en étais à 90% convaincu rien qu’en les lisant (et avec l’écart de temps entre le 3 et le 4 aussi). Merci de rajouter les 10% manquants.<br /> Après, les opus quatre, cinq et les deux préquels ne sont pas entièrement mauvais non plus. Le quatre, Fondation Foudroyée, est même très bon, à sa manière. C’est surtout la comparaison avec les trois premiers tomes qui fait mal, en fait.<br /> Ça est le fait qu’Asimov semble avoir perdu la foi en sa propre création, ce qui est assez triste.
tfpsly
Effectivement le 4e roman a été écrit 30 ans après la première trilogie, suite aux demandes insistantes des fans et de son éditeur (qui avait promis un gros paiement). Wiki<br /> Et peut-être Asimov voulait aussi unir ses deux cycles principaux, Fondation et les Robots - en tout cas il en a profité pour faire ce lien. Pour autant ça se laisse lire, ce n’est pas à jeter.<br /> Foundation’s Edge (1982) is a science fiction novel by American writer Isaac Asimov, the fourth book in the Foundation Series. It was written more than thirty years after the stories of the original Foundation trilogy, due to years of pressure by fans and editors on Asimov to write another, and, according to Asimov himself, the amount of the payment offered by the publisher.<br /> Les deux premiers épisodes de la nouvelle série TV m’ont laissé un peu déçu pour le moment : les acteurs sont bons mais la réalisation molle, lente.
Space_Boy
Vu 1 et 2. Pas lu les livres.<br /> La 1 était excellente: bon production design, bonne histoire et acteurs. Très bien.<br /> Ep 2 par contre pas terrible. Un personnage principal se fait tuer. Histoire d’amour qui n’est pas utile. Bref, je crains le pire. Ça ressemble un peu à la série «&nbsp;Raised by wolves&nbsp;» par Ridley Scott.<br /> A voir la suite mais ce n’est pas du BSG ou «&nbsp;For All Mankind&nbsp;».
humin
J’ai vu les deux premier episodes et je trouve cette adaptation lamentable, meme si j’aime bien l’idée d’avoir donné des role masculin a des femmes en terme d’histoire l’adaptation saccage ce chef d’œuvre de la literature en changeant complement l’histoire par quelque chose de fade et sans intérêt . J’ai l’impression que le but est de faire une serie standard avec des personnages statiques dans standard des autres series tv et de choisir la facilité au mépris des personnages et de leur psychologie du suspenses et de l’histoire . Je suis un grand fan des livres d Asimov et je suis dégoûté de cette adaptation qui n’a absolument rien a voir avec l’histoire Originel , passez votre chemin .
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

What If…? : de l'anthologie et de l'animation pour un résultat qui fait des Marvel
Mission M’Other : on visite la France (apocalyptique) de 2032
Marier Raspberry Pi et LEGO® n'a jamais été aussi facile grâce au Build HAT
Ce téléphone que vous aviez enfant, vous vous souvenez ? Maintenant il passe des appels
La Jetée — Plus qu'un court-métrage, un véritable classique
Hawkeye : la série de Disney+ s'offre un nouveau trailer prometteur
DC FanDome 2021 : les annonces qu'il ne fallait pas manquer
DC FanDome 2021: Doom Patrol et Titans reviendront pour des saisons 4
DC FanDome 2021 : enfin un premier aperçu pour Black Adam avec The Rock
Lucifer : l'Enfer est pavé de bonnes intentions... et de nids-de-poule
Haut de page