Panne mondiale : quand AWS s'enrhume c'est (presque) tout l'Internet qui éternue

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 26 novembre 2020 à 12h35
AWS

La filiale Cloud Amazon Web Services est victime d'une importante avarie qui touchait essentiellement les États-Unis mercredi.

Que se passe-t-il chez AWS ? Le service de Cloud du géant américain est frappé, depuis mercredi, par une panne majeure qui a provoqué de nombreux signalements partout dans le monde indirectement : d'abord aux USA, puis en Europe, en Inde ou même au Japon. Plusieurs sites web et services d'importance comme Adobe, iRobot, le New York Daily News, The Washington Post, Roku, Amazon Ring, League of Legends, Pokemon Go, Prime Music et même le métro de la grosse pomme, New York, ont été inaccessibles durant plusieurs heures outre-Atlantique. Si les choses sont en très bonne voie, la panne n'est pas résolue à 100%.

Le service de traitement des données Kinesis comme point de départ

Selon un rapport d'Amazon Web Services, tout serait parti de l'est des États-Unis, plus particulièrement de Virginie du Nord, et d'une défaillance de l'API Kinesis Data Streams, un outil de collecte et de traitement de volumineux flux de données, utile notamment pour la vidéo en temps réel et le traitement des échanges sur les plateformes sociales.

D'autres services bien connus et très utilisés d'AWS ont aussi été touchés par la panne. Les équipes du service de gestion de conteneurs Amazon Elastic Container Service et celles de la solution DaaS (bureau en tant que service) Amazon WorkSpaces ont relevé durant plusieurs heures une augmentation de leur taux d'erreur, toujours dans la même zone, aux États-Unis. Les deux services sont semblent-ils de nouveau fonctionnels.

En revanche, ce jeudi midi, quelques rares services étaient encore dégradés ou interrompus. C'est le cas par exemple d'Amazon Cognito, qui facilite l'inscription et la connexion des utilisateurs à des applications web ou mobiles ; ou d'Amazon EventBridge, un service qui aide à l'interconnexion des applications, ce qui permet d'automatiser les services AWS. Le premier cité est partiellement touché, tandis que le second est purement indisponible.

Tous les services (ou presque) de nouveau fonctionnels

Amazon indique que la panne XXL n'a affecté qu'une seule des 23 régions géographiques de la filiale AWS. Cela aura suffi à provoquer une certaine panique aux USA, preuve de la dépendance au Cloud et de la dépendance des entreprises aux services fournis par l'entreprise, 175 au total.

Si l'on en croit les dernières annonces d'AWS et les nombreuses notes que ses services font remonter, les perturbations devraient définitivement prendre fin dans les prochaines heures, le gros de la tempête étant passé.

Source : The Verge

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
nicgrover

Le géant aux pieds d’argile…

KouKaVaniLLa

Ca peut arriver, c’est un système comme un autre et ce n’est donc pas infaillible. Ce qui importe c’est la capacité à réagir pour rétablir les services, et c’est le cas.

Matrix-7000

Comme le dit le vieux dicton, « ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier »!

c_planet

Plus c’est gros moins c’est un système comme un autre.

drno95

That’s what she said. XD

c_planet

Devil’s plaything
In my hands
If you don’t want pain
You don’t understand

-> [.]

kellog89

Par contre, les sites Amazon.com, .fr…ne sont pas tombés. Ils sont certainement sur Azure

genesya

Contexte : plus d’un million de clients en production ~25 regions dans le monde.
pied d’argile ? Faux c’est meme l’inverse… Règle numero 1 tout tombe toujours en panne, à un moment ou à un autre. Se préparer, mettre en place les plans d’urgence, et organiser la reprise d’activité une fois le root cause analysis validé. Celui qui pense pouvoir faire mieux peut essayer. Par ailleurs quand on ne rencontre jamais aucune difficulté on n’évolue pas.

Fodger

Les gens ne comprennent toujours pas : pas tous les oeufs dans le même panier !

C’est du bon sens pourtant … dépendre d’un seul et même fournisseur, qui plus est une boîte à l’éthique douteuse est très risqué (plus d’attaques, plus d’opacité, quid de la confidentialité des données … ).

P.S : arf devancé par @Matrix-7000 :slight_smile:

nicgrover

Ouah…

Une faute de frappe : On n’évolue pas…