Amazon : les entrepots automatisés plus dangereux pour les travailleurs

01 octobre 2020 à 15h42
3

Une enquête du média Reveal expose les conditions de travail des salariés dans les entrepôts d'Amazon.

Résultat de l'enquête : on a plus d'accidents en travaillant dans un entrepôt Amazon que chez un concurrent. Et les robots, censés rendre le travail moins dangereux, occasionnent en fait de nouveaux dangers.

Le nombre d'accidents du travail en hausse

C'est ce qu'on appelle une épine dans le pied : les employés des entrepôts d’Amazon ont plus d’accidents que ceux travaillant dans les entrepôts d’entreprises concurrentes. Cette conclusion est apportée par l’ONG Reveal Center for Investigative Reporting, via son média Reveal.

« En 2019, les entrepôts d'Amazon ont comptabilisé 14 000 accidents graves - ceux qui nécessitent des jours de repos ou des aménagements au travail », note Reveal. « Le taux moyen de 7,7 accidents graves pour 100 employés est 33 % plus élevé que celui de 2016, et près du double du standard de l'industrie ».

Pire : les entrepôts robotisés sont ceux où l’on dénombre le plus d’accidents du travail. « L’utilisation de la robotique, de l'automatisation et de la technologie dans nos centres d'exécution améliore notre lieu de travail, rendant les emplois plus sûrs et plus efficaces, » affirmait pourtant la firme de Jeff Bezos à Reveal.  C’est finalement le contraire qui se produit.

Remplacer le mal par le mal

Les entrepôts robotisés d’Amazon requièrent un rythme de travail plus intense de la part des travailleurs. Et à terme, des mouvements répétitifs effectués sur de longues périodes entraînent davantage d’accidents du travail.

C’est le cas pour les tâches de scans des articles par exemple, dont les quotas sont passés de 100 à 400 articles par heure pour les entrepôts robotisés. Reveal soupçonne que l’augmentation du taux d’accidents dans les entrepôts est donc liée à leur automatisation : si les robots se chargent des tâches les plus à risque, ils créent indirectement de nouveaux dangers pour les employés.

Sur son site, Reveal recense les taux d’accidents dans plus de 150 entrepôts Amazon entre 2016 et 2019. Parmi eux deux sites font mention de 16 accidents sérieux pour 100 travailleurs en 2019… Un taux multiplié par 4 par rapport à 2018.

Déjà soupçonnée d’esquiver la règlementation en matière de sécurité des lieux de travail, Amazon a particulièrement été exposée en 2020, suite à la pandémie de COVID-19. Les entrepôts de la firme n’ont en effet pas cessé leur activité durant les différents confinements. À ce titre, si huit décès sont connus parmi les travailleurs de la firme, elle refuse de rendre public le nombre d’employés qui ont contracté la maladie.

Source : Reveal, The Verge

Modifié le 01/10/2020 à 15h42
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
Dungeon Master : le jeu de rôle en vue subjective et en temps réel... dès 1987
Surfshark VPN : l'un des meilleurs VPN encore moins cher ce week-end
Tim Burton travaille à une nouvelle série autour de la Famille Addams
Test de la Galaxy Tab S7+ de Samsung : quasi-parfaite ?
Coincés à la maison ? 11 jeux sur consoles à tester en soirée couvre-feu
Gaia : une mission européenne pour cartographier la galaxie
scroll top