Rakuten (Priceminister) lance un service d'échange de cryptomonnaies

23 août 2019 à 18h39
6
rakuten_logo

Nouvelle étape dans le développement de Rakuten, considéré comme le Amazon japonais : alors que la firme a déjà diversifié ses activités, notamment avec la VOD, c'est désormais une plateforme de cryptomonnaies qu'elle vient d'officialiser. Rakuten s'illustrant déjà sur le terrain bancaire, il s'agit là d'un pas supplémentaire dans le développement de la société.

Le Bitcoin, le Bitcoin Cash et l'Ethereum pourront désormais être utilisés sur Rakuten à travers une application, dédiée aux smartphones, et disponible à cette adresse, pour Android. Le système d'exploitation iOS, développé par Apple, devra attendre septembre prochain.


Rakuten Wallet officialisé par le géant japonais de la vente en ligne

C'est officiel, l'application Rakuten Wallet est déjà disponible sur Android et permet le stockage et l'échange de cryptomonnaies : Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH) et Ethereum (ETH). Bien évidemment, la firme japonaise promet un système sécurisé à 100%. On parle ici d'une identification à deux facteurs ou encore de « cold wallets » - un stockage de cryptomonnaie en hors-ligne.

L'autre bonne nouvelle est qu'à l'ouverture d'un porte-feuille ou lors de l'utilisation de cryptomonnaies, aucun frais n'est prélevé, ce qui n'est en revanche pas le cas lors d'un retrait.


Rakuten, une société de plus en plus puissante

Cette introduction de Rakuten dans le monde de la cryptomonnaie n'a rien d'étonnant. Le géant japonais collabore en effet déjà avec CipherTrace, spécialisé dans la blockchain. En outre, Rakuten est impliqué dans le secteur bancaire.

La firme est également présente sur le secteur de la VOD et de la réservation de vacances, tandis que la branche française de la société est sponsor du... FC Barcelone.
Autant dire que Rakuten est une concurrence de taille venue du Japon face à Amazon, leader américain de la vente en ligne. La firme de Jeff Bezos s'est elle aussi illustrée sur le terrain du streaming et n'hésite pas à multiplier ses activités, à l'instar de Rakuten.

Pour rappel, le chiffre d'affaires en Rakuten en 2018 affichait une croissance de 16,6%, pour un résultat de 8,8 milliards d'euros. 550 000 millions provenaient alors de ses activités bancaires et 1,2 milliards d'euros de Rakuten Card.

Source : The Guardian
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
newseven
J’ai découvert une nouvelle maladie la ( cryptophobie ) .
TofVW
Cette maladie a déjà un nom, ça s’appelle “la jugeotte”, ou “le bon sens”.
stone02
et “cryptoseptique” ca marche ?
newseven
Encore<br /> La cryptomanie.<br /> Ou ici la cryptoclubic.
Charnaie
Renseignez vous un minimum sur la technologie qu’utilise les cryptomonnaies (la blockchain) et vous verrez que contrairement aux banques, il n’y a aucune raison d’avoir peur…<br /> L’argent ne vous appartient pas même s’il est sur votre compte en banque par contre si vous avez des cryptomonnaies, elles vous appartiennent à vous et à vous seul! (cf la crise en Grèce, où les banques interdisaient aux citoyens d’avoir accès à leur argent)<br /> Pourquoi toujours avoir peur de l’inconnu? Il suffit de se renseigner un minimum!<br /> Si vous voulez vous cultiver un minimum plutôt que de rester dans l’inconnu, je vous conseille fortement cette vidéo! https://www.youtube.com/watch?v=2oSmZsfSwM4
Nmut
La blockchain est effectivement une technologie qui en elle-même n’a pas de raison de faire peur ou d’être rejetée, bien au contraire. Par contre certaines utilisations (spéculation ou pyramide de Ponzi) ou certains principes utilisés (proof of work par exemple) ont de bonnes raisons de rebuter.<br /> En plus, l’indépendance aux banques (qui est le premier argument des pros crypto-monnaies) et la non-régulation (est-ce bien un bon argument? ça reste à voir :-P) ne sont valales que si l’indépendance à une organisation (ou un groupe restreint d’organisation qui peuvent s’entendre facilement, il “suffit” que la moitié de la puissance de calcul soit contrôlée, par exemple les principales usines de minages chinoises de bitcoin pourraient s’entendre sur une changement de “protocol” et invalider toutes les transactions qui ne leur conviennent pas ou pire encore s’approprier certaines transaction sans recours possible) et la sécurité sont assurées, et ce n’est absolument pas le cas.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Apple, Mozilla et Google bloquent un certificat utilisé par le Kazakhstan pour espionner sa population
Apple, Apex Legends, montres Garmin, Box SFR 8, Rivian : les actus tech' de la semaine
Waymo (Google) partage une partie de ses données pour aider la recherche sur la conduite autonome
YouTube se séparera de sa messagerie instantanée le mois prochain
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
🔥 Prise connectée TP-link HS100 en vente flash Amazon à 16,99€ au lieu de 21,99€
🔥 Le top des casques : Sony Wh-1000XM3 à 214,99€ au lieu de 349€ chez Rakuten
🔥 Forfait mobile et box Internet : les promos du moment chez RED by SFR
Après Facebook et Twitter, c'est YouTube qui est touché par les manifestations de Hong-Kong
Haut de page