AMD gagne du terrain chez les joueurs selon une étude menée via Steam

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
03 décembre 2020 à 15h18
15
AMD-1.jpeg © © Nathan Le Gohlisse pour Clubic
© Nathan Le Gohlisse pour Clubic

Si Intel maintient une avance confortable sur les « processeurs gaming » en nombre d'utilisateurs, AMD gagne très clairement du terrain auprès des joueurs. C'est du moins ce que nous indique la progression notable des processeurs Ryzen dans le Steam Hardware Survey au cours de l'année 2020.

Comme l'a relevé Tom's Hardware, seuls 20,5% des processeurs installés dans les PC des utilisateurs de Steam étaient estampillés AMD en novembre 2019. En novembre dernier, ce chiffre passait à 26,9% au total, soit une croissance de 6,4% en tout juste un an. Une progression qui n'a rien d'anodin sur une si courte période, d'autant que le renouvellement d'un processeur est en général plus ponctuel que celui d'une carte graphique , par exemple.

Si les données communiquées par Steam concernent aussi les ordinateurs portables (y compris des machines bureautiques utilisées pour jouer occasionnellement à des jeux anciens ou peu gourmands), elles sont tout de même représentatives d'une certaine tendance du marché. Et en l'occurrence, les puces AMD Ryzen ont le vent en poupe.

Les processeurs AMD plus populaires auprès des joueurs

Naturellement, il faut aussi prendre en compte le contexte mondial et la crise sanitaire qui a poussé de nombreuses personnes à renouveler leur configuration PC pour travailler et se divertir à la maison. AMD a su, ces derniers mois, proposer des puces performantes à des tarifs souvent plus attractifs que ce qu'Intel était pour sa part en mesure d'afficher. AMD a aussi joué dans bien des cas la carte des bundles en encourageant la vente de packs regroupant par exemple une carte mère à socket AM4 et un processeur Ryzen.

Mais au-delà, AMD profite aussi depuis l'avènement de ses processeurs Ryzen de la petite forme d'Intel qui a mal négocié son virage vers le 10 nm et qui continue, encore pour 2020-2021, à proposer des processeurs de bureau gravés en 14 nm. Un retard technologique que les rouges ont parfaitement réussi à exploiter d'un point de vue marketing en mettant en avant leur gravure 7 nm… même si dans les faits cette dernière ne suffit pas à surclasser les puces d'Intel à tous les niveaux.

Intel conserve une très belle avance sur le marché global du processeur de bureau

Sur le marché du processeur taillé pour jouer, Intel compte quoi qu'il en soit essayer de regagner des parts de marché avec ses nouvelles puces Rocket Lake-S . Annoncés fin octobre et toujours gravés selon l'antique gravure en 14 nm, ces nouveaux CPU seront animés par de nouveaux cœurs Cypress Cove pour un indice d'IPC (instructions par cycle) marquant une amélioration à deux chiffres selon Intel. Pour l'heure, la marque reste avare en détails, mais l'on notera que si les performances devraient effectivement être à la hausse, la consommation aussi. Intel paye de ce côté sa stagnation en matière de procédé de gravure face au 7 nm de TSMC, décliné à toutes les sauces depuis des mois.

La place occupée globalement par Intel sur le marché du processeur de bureau reste toutefois écrasante, et il faudra qu'AMD cumule des années de croissances pour parvenir à faire jeu égal avec son rival en termes de parts de marché. Comme le souligne Tom's Hardware, selon Mercury Research, AMD totalisait « seulement » 20,1% de parts de marché sur le terrain du processeur de bureau (toutes puces desktop confondues) pour le 3e trimestre 2020. Même contexte côté GPU, où AMD a gagné 1% en un an pour passer de 15,5% à 16,5% de parts de marché. Loin derrière NVIDIA et ses 73,9%. Une estimation qui ne prend toutefois pas encore en compte l'arrivée des Radeon RX 6000 sur le marché.

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
14
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Intel continue de perdre des positions sur les serveurs, mais gagne 33 % sur le PC
AMD : les Ryzen Zen 4 et les Radeon RDNA 3 seront lancés en 2022, et c'est Lisa Su qui le dit
SK Hynix confirme le lancement de la production de DDR5 dès 2021
Dell privé de vente des Alienware R10/R12 dans certains États américains
Seagate lancera des disques 20 To destinés au grand public dans les mois à venir
Fuites sur la GeForce RTX 4090 : un monstre 100 % plus rapide que la RTX 3090
Intel va fabriquer des puces pour Qualcomm
Samsung lance un (très joli) mini-LED de 49
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Intel revoit la dénomination de ses nœuds : Intel 7 remplace Enhanced SuperFin 10 nm
Haut de page