Intel : le Core i7-1165G7 'Tiger Lake' martyriserait les Ryzen 7 4700U et 4800U d'AMD

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
06 juillet 2020 à 16h06
0
Ici un processeur Intel de 10ème génération // © Intel

Au début du printemps, AMD parvenait à regagner un certain avantage face à Intel avec ses processeurs Ryzen mobile de quatrième génération. Si l'on en croit certains Benchmarks des nouvelles puces « Tiger Lake » d'Intel, cette avance n'aura été que de courte durée…

AMD pourrait de nouveau se retrouver derrière Intel sur le marché des processeurs à basse consommation pour PC portables. Alors qu'en mars dernier, la firme de Lisa Su lançait non sans une certaine fierté ses processeurs Ryzen 4000 pour laptop, plus performants que la plupart des processeurs « Ice Lake-U » (10 nm) et « Comet Lake-U » (14 nm) de son concurrent, voilà qu'Intel pourrait reprendre l'avantage d'ici quelques mois avec ses SoC « Tiger Lake » de onzième génération… Ils pourraient permettre (au moins sur le papier) de mieux exploiter le capricieux procédé de gravure en 10 nm du groupe.

Des cœurs plus efficaces chez Intel

Aujourd'hui de premiers Benchmarks sous Geekbench nous parviennent pour le Core i7-1165G7. Le remplaçant de l'actuel i7-1065G7 (positionné sur le haut de gamme Ice Lake-U), y est comparé au Ryzen 7 4700U d'une part et au Ryzen 7 4800U de l'autre, tous les trois sont installés sur un ordinateur portable estampillé Lenovo (peut-être le Lenovo Yoga Carbon, attendu plus tard cette année).

Dans les deux cas, les processeurs basse consommation d'AMD sont battus en single core, et aussi en multi core dans le cas du Ryzen 7 4700U. Les deux processeurs d'AMD ont pourtant l'avantage en nombre de cœurs (8 core et 8 threads pour le 4700U et 8 cores / 16 threads pour le 4800U) face au futur SoC haut de gamme d'Intel (4 cores / 8 threads seulement). La puce d'Intel resterait néanmoins battue par le Ryzen 7 4800U en utilisation multi-core… Ce qui parait logique

Tiger Lake devant les puces Ryzen 4000 mobiles ?

De manière plus factuelle, on observe un écart abyssal de 36,8 % en single core entre le Core i7-1165G7 et le Ryzen 7 4700U. En multi-core, la puce d'Intel ne s'impose cette fois que de 0,5 % face au 4700U. Face au Ryzen 7 4800U cette fois, l'écart en single core se réduit à 29,3 %, mais c'est encore beaucoup. En multi-core, l'APU d'AMD et ses 16 threads gardent une avance de 22,3 %.

Il convient néanmoins d'émettre quelques bémols face à ces résultats. Tout d'abord, l'ensemble des puces sont testées à leurs fréquences de base (plus élevée sur la puce d'Intel). Le passage en fréquences de boost pourrait en partie changer la donne pour AMD, puisque les Ryzen 7 4700U et 4800U montent respectivement à 4,1 et 4,2 GHz. À moins qu'ils ne soient de nouveau rattrapés par le Core i7-1165G7, qui atteindrait pour sa part les 4,7 GHz. Sortez quoi qu'il en soit vos plus belles pincettes.

Notons par contre que sous 3D Mark le Core i7-1165G7 serait battu en performances graphiques par les processeurs d'AMD…

Source : TechPowerUp

Modifié le 06/07/2020 à 16h07
21
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top