Rocket Lake-S : Intel reboutique son 14 nm pour servir ses nouveaux processeurs de bureau

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
02 novembre 2020 à 20h56
16
Intel Rocket Lake-S CPU © © Intel
© Intel

Intel a annoncé en fin de semaine dernière sa onzième génération de processeurs de bureau, nom de code Rocket Lake-S. Ces puces conservent la gravure en 14 nm, mais apportent avec elles quelques nouveautés intéressantes par rapport aux processeurs Comet Lake-S introduits au printemps.

Cypress Cove, c'est le nom donné à la nouvelle architecture qu'Intel va utiliser sur les cœurs de ses futurs processeurs Rocket Lake-S. Attendus en début d'année 2021, ces nouveaux CPUs de bureau font notamment la part belle à des performances IPC en hausse, de nouveaux contrôleurs média, mais aussi et surtout à un nouvel iGPU basé sur la technologie Xe, désormais utilisée à toutes les sauces chez Intel.

Moins de cœurs, mais plus puissants

Avec ces nouveaux processeurs, la marque fait le choix de réduire le nombre de cœurs pour passer à 8 cœurs / 16 threads au maximum sur cette lignée Rocket Lake-S, contre 10 cœurs / 20 threads sur le Core i9-10900K, la plus grosse puce de la gamme Comet Lake-S. Cette décision est justifiée par l'apport du design Cypress Cove, qui doit permettre un gain « à deux chiffres » en matière de performances IPC, promet Intel. On appréciera le manque volontaire de précision du groupe, qui donne d'ailleurs des informations au compte-goutte pour ces nouvelles puces.

L'autre grosse nouveauté, pressentie depuis des mois par différentes rumeurs, est l'ajout aux références Rocket Lake-S d'une partie graphique nettement plus musclée que ce que propose actuellement la dixième génération de CPU desktop. Intel compte ici sur l'architecture Xe, mise au point (entre autres) par d'anciens d'AMD, et déjà déployée sur les iGPU de la lignée Tiger Lake sur laptop. Par rapport à sa génération précédente, Intel promet une amélioration de 50% des performances GPU. Une amélioration qui devrait notamment servir en encodage et décodage.

Intel Rocket Lake-S CPU-2 © © Intel
© Intel

Le PCIe 4.0 de la partie, au même titre que quelques ajouts pertinents

Dans ce gros chaudron qu'est Rocket Lake-S, à mi-chemin entre tradition malheureuse qu'on aimerait enterrer (14 nm toujours…) et nouveautés, Intel choisit aussi de dépoussiérer ses circuits en proposant une prise en charge du standard PCIe 4.0, au travers d'un maximum de 20 lignes ouvertes sur le haut du panier de cette future gamme. La mémoire vive DDR4 3 200 MHz sera par ailleurs elle aussi supportée, tandis que de nouveaux contrôleurs média font leur apparition.

Ces derniers seront notamment capables de supporter les codecs HEVC (VP9) en 4K / 60 ips (12-bit 4:4:4), et AV1 en 4K / 60 ips (10-bit 4:2:0), précise Engadget. Côté connectique, ces nouvelles puces pourront enfin prendre en charge le DisplayPort 1.4a (et HBR3), et le standard HDMI 2.0b, pour un affichage sur trois écrans 4K (60 Hz) ou deux écrans 5K (60 Hz).

La réplique d'Intel à AMD et ses processeurs Ryzen 5000

De manière générale, l'annonce de ces puces de bureau de onzième génération sonne comme la réplique d'Intel à la présentation (début octobre) des processeurs AMD Ryzen de nouvelle génération Ryzen 5000.

Particulièrement prometteurs si AMD respecte ses promesses sur le plan des performances, ces derniers misent néanmoins sur la multiplication des cœurs, avec un maximum de 16 cœurs et 32 threads pour le Ryzen 9 5950X (fleuron d'AMD sur cette nouvelle gamme) et 12 cœurs / 24 threads pour le Ryzen 9 5900X.

Intel adopte cette fois une approche différente avec Rocket Lake, mais l'on navigue pour l'heure en pleine inconnue sur la question des performances que cette nouvelle génération de processeurs de bureau sera capable de développer. Ces processeurs arriveront par ailleurs quelques mois après les puces d'AMD, attendues plus tard dans la semaine. AMD aura donc de l'avance sur Intel en termes de planning.

Un atout que la marque aura tout intérêt à exploiter, à condition que le renforcement des mesures sanitaires à travers le monde ne gêne pas trop ses chaines logistiques.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
14
phil995511
Pfff, ils veulent nous vendre des CPU 8 coeurs alors que AMD nous en propose jusqu’à 64 !!
stratos
64 mais les apps arrive pas a utiliser correctement plusieurs coeurs, l’important reste l’architecture et intel est meilleur.<br /> il est préferable de passer le fric dans un gros GPU, qui lui mettra a terre les CPU en rendu, calcul,…
caprikorn
Doit y avoir erreur au début de l’article vous écrivez,<br /> «&nbsp;…Attendus en début d’année 2020, ces nouveaux CPUs de bureau…&nbsp;»<br /> La Gen’ 10 n’a pas encore un an que la Gen’ 11 arrive bientôt c’est franchement n’importe quoi !
StimpackFactory
C’était bien une coquille. C’est corrigé ! Merci
neaufles
Intel fait du neuf avec du vieux, largement dépassé en fonderie ,faire encore de 14 Nm c’est complétement attardé .
bmustang
intel tente une énième fois de nous retenir avec ses popotes de grand mère, on est pas chez marmiton ici et puis ça commence franchement à devenir rance les annonces d’intel !?<br /> Ceux qui cherche du stockage ultra performant avec de l’AMD peuvent aller voir ça https://www.qnap.com/fr-fr/product/ts-h2490fu
newseven
Les nouveaux processeur de AMD sont compatible avec la plupart des cartes-mère Am4 .<br /> Comparé a Intel qui faut toujours tout changer .<br /> Le socket LGA 1200 est une vrai honte.<br /> Sans compris la différence entre le socket LGA 1151 vs LGA 1150 et LGA 1151 (série 300 ) qui est ridicule .<br /> Le monde commence a être écœuré de se faire avoir par Intel parce qu’il a de bien meilleur CPU que AMD mais depuis 2 ans AMD ont fait des-pas-de-géant et rivalise très bien les produits Intel .<br /> Le monde n’achète pas du AMD juste pour sa puissance mais aussi pour sa rétrocompatibilité des cartes mère qui est une bien meilleur valeur à long terme.<br /> Bon l’arriver de la ddr5 va changer les choses .<br /> Tout les deux devront avoir de nouvelle socket mais en attendant AMD a un avantage .<br /> https://www.te.com/global-en/products/connectors/sockets/memory-sockets/dimm-sockets/ddr5-dimm-sockets.html
Elessar777
«&nbsp;l’important reste l’architecture et intel est meilleur.&nbsp;» la blague de l’année, exactement l’exemple d’un faboyisme aveugle lol… intel te paye pour faire leur promo ? non parce que tu racontes n’importe quoi
Fodger
La performance d’un processeur n’est simplement lié qu’au nombre de processeur, c’est un tout : il va donc falloir mieux te renseigner et ne plus céder aux messages marketing destiné à faire du bourrage de crâne.<br /> A commencer pour 99% des utilisateurs lambda de se faire berner par les termes CPU et Threads qui est souvent transformé en … CPU.
mamide
Je suis ravi qu’intel ne suit pas AMD dans la guerre des coeurs car peu importe ce que l’on dit les performances Single-Core sont les plus importantes avant tout !<br /> Cypress Cove est une mini révolution qui va apporter beaucoup de choses !<br /> Hélas ces processeurs sont éphémères … Golden Cove va tout raser l’année prochaine avec ses 50% d’IPC en plus et des coeurs hybrides (une première du genre).<br /> Pour le moment … AMD va tenir la barre avec ses Ryzen 5000 qui sont sans doute les meilleurs processeurs à l’heure actuelle !
mamide
Désolé de te couper sur ta lancée mais où est que AMD propose des 64 Cores mainstream ?? le Ryzen 9 5950X est le plus puissant et a seulement 16 Coeurs !
mamide
même TDP que Comet Lake ou moins car Intel a changé d’architecture et le gain de performance est apporté par l’architecture et non pas par l’augmentation des fréquences !<br /> D’après les premières infos le i9-10900K @ 5Ghz est déjà battu par un processeur Rocket Lake qui fonctionne à seulement @4 Ghz
_Dorsoduro
@pierre le dernier bastion ou intel était encore bon. C’était les perfs en mono thread (bon pour les jeux). Mais mm cet argument la est perdu.
fox-idcom
@Pierre : c’était encore vrai il y a un ou deux an pour l’architecture maintenant AMD a bien rattrapé son concurrent niveau archi.<br /> j’ai acheté cet été un 3800XT (en plus d’un 9900k que j’ai déjà depuis plus d’un an) et systématiquement en applicatif le 3800XT est devant mon 9900k (de peu certes) et en jeu c’est kif kif bourricot à 3 fps prés (et encore j’ai toujours mes sacro saint 144 fps en 1440p avec une 2080 ti et le 3800XT)
Steevenoo
Certes mais les performances sont la, c’est donc un exploit car chez les rouges ils ont eu besoin de 3 génération pour arriver a presque maturité avec ZEN
stratos
Je dis pas qu’AMD n’est pas bon , j’ai eu du AMD et étais content. Mais les bench ca reste des bench.<br /> Il y a juste à voir le dernier CPU AMD , AMD qui livre lui même une infographie, le CPU AMD 100€ plus cher que l’intel( 10 core) avec 6 cores de plus et 7nm avait pas plus de 6 a 10% de plus dans des soft comme solidworks ou adobe, par contre là un bench oui 40% sauf que ce n’est pas une utilisation réelle.<br /> Sachant que leurs bench si par exemple pour ma par j’ai solidworks, et en vidéo resolve, je fais mes rendus aven open CL de ma carte graphique, et le CPU est a l’ouest. Que ce soit sur ma tour ou mon PC portable ou sa gtx 1650 met a genou les CPU en rendu.<br /> Ce qui est gonflant est surtout plus on a du matos puissant moins les dev optimisent leurs soft.<br /> Je fais de l’audio MAO, et des effets pour faire la même certain c’est 2% d’un core tandis que d’autres 18% et qualité audio comparable. des synth ou une option dégomme le CPU quand d’autres compagnies font le meme effet ultra legé en CPU.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Envie de changer de smartphone ? Le Xiaomi Poco F2 Pro est à moins de 400€
Amazon : des data centers AWS en Suisse, à Zurich, dès 2022
Casque gamer HyperX Cloud Alpha à 84€ grâce à un code promo Boulanger
Ruined King, le RPG spin-off de l'univers de League of Legends, se dévoile dans un trailer
Télétravail : notre sélection de PC portables, claviers et souris en promo sur Amazon
LED connectées : 3 ampoules Philips Hue White pour moins de 50€ sur Amazon
Aston Martin devrait profiter des technologies électrifiées EQ de Mercedes
Epargnez-vous le ménage pendant le confinement avec cet aspirateur robot Rowenta
Vampire : The Masquerade se lance dans la mode du Battle Royale
Activision Blizzard souhaite porter l'ensemble de ses licences sur mobile
Haut de page