AMD : l'Adaptive Undervolting débarque sur les Ryzen 5000, vers des processeurs plus économes et durables

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
25 novembre 2020 à 15h40
3
AMD Ryzen 5 5600X © AMD
© AMD

Les processeurs AMD Ryzen de dernière génération vont bientôt profiter d'une fonctionnalité exclusive : l'Adaptive Undervolting. Un moyen de rendre ces nouvelles puces plus économes en énergie, mais aussi une façon d'améliorer leur durabilité.

C'est un pas important et surtout intéressant qu'AMD s'apprête à franchir avec ses processeurs de bureau Ryzen 5000, les derniers-nés du géant californien. AMD leur fera de profiter sous peu de l'Adaptive Undervolting. Cette fonctionnalité doit leur permettre de calculer de manière dynamique et très précise le voltage exact requis pour les tâches demandées. Pour ce faire, AMD doit néanmoins préparer le terrain sur le plan logiciel. La chose ne sera activée qu'après le lancement de l'AGESA 1180 sur les cartes mères de série 400 et 500. Elle nécessitera en outre une mise à jour du BIOS.

Une analyse exacte du voltage requis pour des processeurs plus économes et durables

Comme le précise TechPowerUp, AMD compte se baser sur une analyse poussée des différentes tâches exécutées par ses processeurs et prendre en compte de nombreuses variables (workload, températures, limites du socket…) pour déterminer le voltage nécessaire et l'adapter à la volée jusqu'à 1 000 fois par seconde, lit-on.

Cette technique devrait permettre à AMD de proposer une gestion énergétique nettement peaufinée. Pour l'utilisateur, les gains sont multiples : profiter d'un processeur plus économe en énergie, mais aussi plus durable.

L'undervolting était par ailleurs jusqu'à présent pratiqué de manière manuelle et individuelle par les utilisateurs les plus chevronnés, souvent de manière empirique en réduisant progressivement les tensions tout en testant la stabilité du processeur en stress test… jusqu'à découvrir les valeurs minimales applicables.

Une fonctionnalité réservée aux puces Ryzen 5000 et aux futures générations de CPU

Avec le système prochainement déployé par AMD, tout cela se fera de manière entièrement transparente, et de façon plus efficace, puisque le voltage sera abaissé de manière ponctuelle et dynamique pour les activités ne nécessitant pas de charge CPU à 100%.

On apprend néanmoins que cette fonctionnalité Adaptive Undervolting n'a pas vocation à débouler par rétrocompatibilité sur les processeurs AMD d'ancienne génération. La marque explique en effet qu'elle requiert des optimisations qui n'ont été déployées que sur la lignée de processeurs Ryzen 5000. Ces dernières seront par contre incluses nativement sur les futures puces d'AMD, et donc potentiellement sur les prochaines puces Ryzen basse consommation pour PC portables .

Source : TechPowerUp

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Thunderbolt 5 : vers une bande passante doublée à 80 Gbit/s
Des MacBook M1 voient leur écran se fissurer sans raison
ASRock Challenger ITX : première carte graphique RDNA 2 simple ventilateur
AORUS P1200W : Gigabyte distribue une alimentation dotée d'un large écran LCD
AM5 : diffusion de rendus du nouveau socket d'AMD
AMD Navi 31 et NVIDIA AD102 : deux monstres de gourmandise électrique ?
Le point sur les Radeon RX 6600 XT des différents constructeurs
AMD officialise la Radeon RX 6600 XT : du RDNA2 pour le Full HD
Alder Lake : un lancement limité aux séries 'K' et 'KF' en 2021
TSMC avance bien sur le 2 nm ; dans les iPhone dès 2024
Haut de page