Pierre Fabre confirme subir une cyberattaque et indique avoir stoppé la propagation du virus

01 avril 2021 à 16h10
12
attaque-informatique-piratage.jpg © Pixabay
© Pixabay

L'entreprise française a pu circonscrire la propagation du virus, et envisage un retour à la normale dans les prochains jours.

Ce midi, Clubic vous rapportait la cyberattaque subie par le géant français des laboratoires dermo-cosmétiques français Pierre Fabre, dont plusieurs sites et le système informatique sont à l'arrêt depuis l'attaque survenue dans la nuit de mardi à mercredi. L'entreprise a réagi en publiant un communiqué de presse, en début d'après-midi, qui se veut rassurant quant à la poursuite a minima d'une activité.

Pierre Fabre a tout coupé, pour limiter la propagation du virus

Face à l'ampleur de l'attaque et à l'importance de ne pas garder le silence, sans pour autant en dire trop, le groupe Pierre Fabre a confirmé, jeudi, avoir été victime d'une cyberattaque très tôt mercredi matin, en d'en avoir informé les clients, partenaires et autorités (comme l'ANSSI et, on l'imagine, la CNIL).

Après avoir mis ses équipes et partenaires IT sur le coup, l'entreprise castraise est parvenue, moins de 24 heures après avoir constaté l'incident, à circonscrire la propagation du virus. « En parallèle, les opérations de remédiation ont démarré dès le 31 mars pour permettre un retour progressif à la normale », a indiqué la firme.

On le sait, une grande partie de l'infrastructure numérique de Pierre Fabre est paralysée par, semble-t-il, un ransomware , détail que l'entreprise n'évoque pas encore. Mais quoi qu'il en soit, elle a préféré rapidement prendre les devants : « Par mesure de précaution, et conformément à son plan de gestion des risques, le système informatique du groupe a été immédiatement mis en veille pour éviter la propagation du virus », indique-t-elle.

Une poursuite de l'activité de distribution, grâce à un mécanisme bien en place

La mise hors ligne du système informatique a eu pour conséquence d'entraîner l'arrêt momentané d'une majeure partie des activités de production. Seul le site de production d'éléments pharmaceutiques et cosmétiques de Gaillac, dans le Tarn, a pu poursuivre son activité.

Le groupe Pierre Fabre assure également que les produits réservés aux patients et aux consommateurs restent disponibles, et que le site de distribution de médicaments d'Ussel, basé en Corrèze, procède à la livraison des traitements anticancéreux au sein des hôpitaux et pharmacies. Les produits pharmaceutiques et dermo-cosmétiques peuvent toujours être distribués, puisque les stocks de produits sont détenus par des grossistes-répartiteurs.

« Les collaborateurs sédentaires et ceux travaillant dans les réseaux commerciaux continuent à avoir accès aux principales applications informatiques, ce qui leur permet de mener leur activité en télétravail ou sur le terrain », assure le groupe Pierre Fabre.

La société espère maintenant un retour à la normale dans les prochains jours.

Modifié le 01/04/2021 à 16h18
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sélection rentrée antivirus : les meilleures offres du moment chez Bitdefender et Norton
Bon Plan Antivirus : Bitdefender Total Security protège vos appareils avec 60% de réduction
Telegram : les activités de cybercriminalité se multiplient, selon un rapport
Ransomware : l'éditeur Bitdefender met à disposition un outil de déchiffrement pour REvil
Harcèlement scolaire : le hashtag #Anti2010 supprimé de TikTok
Google s'associe à l'OSTIF pour améliorer la sécurité des projets open source tels que Git
Cyberattaque AP-HP : 1,4 million de personnes testées au COVID-19 victimes d'un vol de données
Une faille dans Travis CI a exposé les variables d’environnement de milliers de projets open source
L'hébergeur de sites liés à l'extrême-droite Epik aurait été piraté et ses données dérobées par Anonymous
Une vulnérabilité présente dans un driver HP Omen menace des millions d’appareils de la marque
Haut de page