Pierre Fabre confirme subir une cyberattaque et indique avoir stoppé la propagation du virus

© Pixabay

L'entreprise française a pu circonscrire la propagation du virus, et envisage un retour à la normale dans les prochains jours.

Ce midi, Clubic vous rapportait la cyberattaque subie par le géant français des laboratoires dermo-cosmétiques français Pierre Fabre, dont plusieurs sites et le système informatique sont à l'arrêt depuis l'attaque survenue dans la nuit de mardi à mercredi. L'entreprise a réagi en publiant un communiqué de presse, en début d'après-midi, qui se veut rassurant quant à la poursuite a minima d'une activité.

Pierre Fabre a tout coupé, pour limiter la propagation du virus

Face à l'ampleur de l'attaque et à l'importance de ne pas garder le silence, sans pour autant en dire trop, le groupe Pierre Fabre a confirmé, jeudi, avoir été victime d'une cyberattaque très tôt mercredi matin, en d'en avoir informé les clients, partenaires et autorités (comme l'ANSSI et, on l'imagine, la CNIL).

Après avoir mis ses équipes et partenaires IT sur le coup, l'entreprise castraise est parvenue, moins de 24 heures après avoir constaté l'incident, à circonscrire la propagation du virus. « En parallèle, les opérations de remédiation ont démarré dès le 31 mars pour permettre un retour progressif à la normale », a indiqué la firme.

On le sait, une grande partie de l'infrastructure numérique de Pierre Fabre est paralysée par, semble-t-il, un ransomware , détail que l'entreprise n'évoque pas encore. Mais quoi qu'il en soit, elle a préféré rapidement prendre les devants : « Par mesure de précaution, et conformément à son plan de gestion des risques, le système informatique du groupe a été immédiatement mis en veille pour éviter la propagation du virus », indique-t-elle.

Une poursuite de l'activité de distribution, grâce à un mécanisme bien en place

La mise hors ligne du système informatique a eu pour conséquence d'entraîner l'arrêt momentané d'une majeure partie des activités de production. Seul le site de production d'éléments pharmaceutiques et cosmétiques de Gaillac, dans le Tarn, a pu poursuivre son activité.

Le groupe Pierre Fabre assure également que les produits réservés aux patients et aux consommateurs restent disponibles, et que le site de distribution de médicaments d'Ussel, basé en Corrèze, procède à la livraison des traitements anticancéreux au sein des hôpitaux et pharmacies. Les produits pharmaceutiques et dermo-cosmétiques peuvent toujours être distribués, puisque les stocks de produits sont détenus par des grossistes-répartiteurs.

« Les collaborateurs sédentaires et ceux travaillant dans les réseaux commerciaux continuent à avoir accès aux principales applications informatiques, ce qui leur permet de mener leur activité en télétravail ou sur le terrain », assure le groupe Pierre Fabre.

La société espère maintenant un retour à la normale dans les prochains jours.

Modifié le 01/04/2021 à 16h18
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le nouveau Apple iPhone 12 (128 Go) à prix cassé avant le week-end
Chute de prix des écouteurs sans fil Samsung Galaxy Buds Pro (via coupon et ODR)
Le gouvernement a publié son rapport annuel sur les cybermenaces en France
Geely dévoile Zeekr 001, sa berline électrique dotée d'une autonomie de 700 km
Vous pouvez rechercher parmi les tweets d'une seule personne sur Twitter
Outriders : le patch pour empêcher la disparition d'inventaires est disponible
Wasteland 3 : une première extension nommée The Battle of Steeldown prévue le 3 juin
Oculus : un système d'abonnement introduit pour certaines applications du Quest Store
L'Apple Pencil 3 se profile à l'horizon et serait dévoilé ce mois-ci avec les AirPods 3
Cyberpunk 2077 : un dataminer découvre de nouvelles quêtes dans les fichiers du patch 1.2
Haut de page