Un japonais utilise de l'IA pour "dépixéliser" du porno censuré... avant de se faire arrêter

23 octobre 2021 à 10h00
16
illégal pornographie © Shutterstock

C’est une arrestation un peu hors-norme. Au Japon, un homme âgé de 43 ans a été interpellé pour avoir retiré les pixels de vidéos pornographiques censurées grâce à une intelligence artificielle.

C’est une première pour le pays du Soleil-Levant où aucune réglementation n’existe sur les deepfakes . Faute de loi, les autorités poursuivent l’homme pour atteinte au droit d’auteur et obscénité. 

Il utilise un IA pour recréer des parties génitales

Les deepfakes sont désormais monnaie courante sur le web. Cette pratique, consistant à changer le visage d’un corps par un autre, continue de faire des émules notamment dans l’univers de la pornographie. De nombreuses personnalités ont ainsi vu leurs visages associés aux corps d’acteurs et d’actrices de films pour adulte sans leur consentement. Cependant, un japonais a utilisé une technologie similaire pour créer des deepfakes d’un autre genre. 

Masayuki Nakamoto, un homme de 43 ans vivant dans la préfecture de Hyōgo, a utilisé une intelligence artificielle pour reconstruire les parties pixélisées d’images et de vidéos pornographiques. En d’autres termes, l’homme vendait sur son site internet des deepfakes de parties génitales, constamment censurées dans les films X à cause de la loi locale sur l'obscénité qui interdit toute représentation des sexes, masculins comme féminins. L’homme utilisait l’outil TecoGAN , spécialisé dans l’amélioration de la définition des images, pour parvenir à ce résultat.

Pornographie

Aucune loi en la matière au Japon

L’intéressé aurait gagné presque 11 millions de yen (environ 83.000 euros) en revendant plus de 10.000 vidéos truquées. Toutefois, Nakamoto a été arrêté lundi 18 octobre par les autorités japonaises pour seulement 10 de ces images, vendues environ 17 euros chacune. « C’est la première affaire impliquant l’utilisation de l’IA au Japon. Pour le moment, il n’y a aucune loi qui pénalise l’utilisation de l’intelligence artificielle pour créer de telles images », rappelle Daisuke Sueyoshi, spécialisé en cybercriminalité.

En effet, l’affaire étant unique en son genre et en l’absence de loi sur les deepfakes, les autorités le poursuivent pour obscénité et atteinte de droit d’auteur. L’homme a plaidé coupable pour l’ensemble des chefs d’accusation et admis l’avoir fait uniquement par cupidité. Il risque cependant de voir les charges s’aggraver, puisque l’enquête sur la vente de vidéos se poursuivra sur d’autres sites web. 

Source : VICE

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
15
MisterDams
Il y a le sujet de la violation des droits d’auteur qui devrait entrer en jeu aussi.<br /> Sinon, idée de génie.<br /> Je me demande si un avocat arriverait à démontrer que ce ne sont pas réellement des images pornographique à la manière de «&nbsp;La trahison des images&nbsp;» (on pourrait même garder la phase ceci n’est pas une pipe)
benben99
Il a non seulement enfreint les droits d’auteurs et en plus fait de l’argent avec.<br /> Cette racaille a donc eu ce qu’il mérite en se faisant arrêter
raymond_raymond
Cela rappelle l’époque du Bt848 et Canal+ souvenir souvenir : RARE Carte PC TV -Chipset BT848 (Décode GRATUIT Canal + Ardon 39300
keyplus
je savais pas qu ils etaient si pudipond les japs
chabgyver
Ca va, il a pas vendu de la drogue non plus, faut pas pousser, et s’il y a des gogos près à payer pour ça, c’est triste, il y a un tel choix gratos que je ne vois pas l’intérêt de payer ne serait-ce 1€, à la rigueur, les japonais, s’ils sont si bridés que ça ils peuvent toujours s’abonner à un bon VPN.<br /> Triste monde.<br /> Sinon merci clubic pour TecoGan, je connaissais pas.
Boboxxx
Il n’a pas respecté les lois de son pays…
Cmoi
Il aurait eu bien plus de mérite (technique), s’il avait vraiment dépixelisé les images, c’est-à-dire, en réussissant à obtenir l’image censurée originale. Mais l’industrie du porno japonaise doit bien utiliser un logiciel commun (ou 2 ou 3) pour pixeliser…donc ce même logiciel doit bien pouvoir dépixeliser ce qu’il a lui même pixelisé…Non?
Winston
chabgyver:<br /> ils peuvent toujours s’abonner à un bon VPN<br /> Il ne s’agit pas de regarder des vidéos porno non censuré, il s’agit de vidéos porno tourné au Japon qui doivent être obligatoirement censuré.<br /> Cmoi:<br /> ce même logiciel doit bien pouvoir dépixeliser ce qu’il a lui même pixelisé<br /> Ce qui est supprimé ne peut pas être recréé,le seul moyen est d’avoir accès à la vidéo original.
alf333
“Pudipond” ?
Cmoi
Mais est-ce vraiment une suppression, c’est-à-dire comme un découpage de la zone intime? Car je suppose qu’on demande à un logiciel de suivre et brouiller les parties intimes d’une vidéo, un brouillage réalisé toujours avec le même procédé-recette.
Winston
La zone n’est pas effacé ,elle est retaillée/redimensionné/rééchantillonnée à une valeur bien moindre.<br /> Tu peux faire l’expérience en ouvrant une image de 1920×1080 pixels et la retailler en 140x80 pixels avec n’importe quel logiciel (avec Paint sous Windows par exemple).
Vanilla
“spécialisé en cybercriminalité.” — dans un article qui parle de porno et de pixel, mais dans quel monde vit-on !?!
Jeremy_dd
J’ai jamais compris cette manie des japonais de pixelliser leurs film X ?
Voigt-Kampf
Les cartes Hauppauge c’était les meilleures <br /> Et K!TV c’était pratique
CM35
@raymond_raymond<br /> Testé et approuvé avec un simple Pentium II 350 à l’époque…
c_planet
Il y a le sujet de la violation des droits d’auteur<br /> du brouillage, c’est plutôt l’inverse du droit d’auteur, non ? c’est une techno générique qui n’entraine aucune création.
MisterDams
L’IA ne décrypte pas mais devine/suppose les pixels manquant, ce n’est pas du décryptage car l’information n’existe plus sur la vidéo source.<br /> En revanche on ne peut pas juger que c’est un détournement du sens premier de l’œuvre (comme une parodie de la Joconde peut l’être)<br /> Il diffuse donc des vidéos soumises aux droits d’auteur, certes retouchées mais la globalité de l’œuvre reste identique. Pire, il en fait commerce.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le nouveau AT-AT Star Wars est-il vraiment démontable ou LEGO a-t-il trahi son concept ?
Un ultime trailer explosif pour Matrix Resurrections
Matrix Resurrections s'amuse à brouiller les pistes dans un nouveau trailer
Une série Voyage au Centre de la Terre se prépare
Un film d’animation sur le groupe Gorillaz est en préparation chez Netflix
Les meilleures bandes originales de séries TV
La sympathique série Superman & Lois arrive avant Noël en France
Star Trek: Discovery : finalement, la saison 4 sera de retour à l'international
Consécration pour le Futuroscope, qui remporte un prix international de prestige pour son dernier spectacle
Gaming et challenge : le Téléthon 2021, ça se passe aussi en ligne
Haut de page