Opel Manta GSe ElektroMOD : un retrofit qui a du style à l'extérieur comme à l'intérieur

David Nogueira
Spécialiste automobile
09 septembre 2021 à 18h00
12
Opel Manta GSe © David Nogueira
L'Opel Manta GSe ElektroMOD et sa calandre numérique personnalisable - D. Nogueira pour Clubic

Nous avons pu découvrir et monter à bord de l'unique Manta GSe ElektroMOD à l’occasion d’une présentation à la presse. Rencontre électrisante avec un modèle qui fera de toute évidence parler de lui !

En mai dernier, Opel levait officiellement le voile sur une auto qui faisait le buzz quelques jours plus tôt sur la toile : la Manta GSe ElektroMOD . Le modèle bien connu de la marque est passée au banc du retrofit pour migrer vers une plateforme 100% électrique. Une métamorphose assez impressionnante qui ne concerne d'ailleurs pas que le train roulant, mais également le cockpit, remis au goût du jour lui aussi. Celle qui a inspiré le design du Mokka-e et des dernières autos du constructeur subit elle aussi un lifting qui ne manque de caractère.

Une « donneuse d'organes » adaptée à cette métamorphose

« Ce n'est pas un crime de lèse-majesté que de convertir une Opel fabriquée à près de 400 000 exemplaires avec un moteur de 1900 cm3. Il n'était pas question ici de sacrifier un modèle rare comme peuvent l'être certaines voitures ». Grégoire Vitry, directeur de la communication pour Opel France (groupe Stellantis), est d'autant plus à l'aise dans ses propos qu'il a pour lui le buzz provoqué par ce retrofit de l'Opel Manta GSe ElektroMOD sur les différents sites Internet et les réseaux sociaux.
N'en déplaise aux détracteurs de ce type de métamorphose, le résultat est selon nous (et nous ne serons pas les seuls) très séduisant. En tout cas, il interpelle dans la rue, nous confirme Grégoire Vitry.

Opel Manta GSe © David Nogueira
La Manta originelle - D. Nogueira pour Clubic

La fameuse Manta des années 70 (propriété du musée Opel dans les photos ci-dessus et ci-dessous) est la « donneuse d'organes » qui a donné naissance à la Manta GSe. La belle jaune était jadis une Manta A rouge-orangé avec un toit vinyle noir et une transmission automatique. Opel Classic en avait hérité en 1988, donnée par son propriétaire d’origine, une dame de Wiesbaden.

Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

« Elle avait acheté la Manta neuve en 1974 et avait roulé avec pendant 14 ans, tout en en prenant grand soin : la caisse était pratiquement exempte de rouille » indique le constructeur. Une couche de peinture jaune fluo et la migration vers une plateforme électrique plus tard et l'auto est prête pour passer le contrôle technique du TÜV et ainsi obtenir son autorisation de circuler.

Opel Manta GSe © Opel
Opel
Opel Manta GSe © Opel
Opel

Présenté de cette façon, cela paraît presque simple, mais ce sont naturellement des mois de travail qui ont occupé les équipes durant la « période COVID » et les restrictions sanitaires. « L'idée de créer la Manta GSe ElektroMOD est née à la fin du mois de mai 2020. Tout le monde était très emballé. L'idée est validée en août avec un feu vert venu d'en haut. Le travail a démarré en septembre » nous explique Pierre-Olivier Garcia, en charge des équipes de design pour le projet Manta GSe.

En janvier, le plus gros du travail était fait, mais il a fallu encore un mois pour procéder à l'électrification, réalisée en partenariat avec une société allemande spécialisée. Quelques créations en impression 3D de certains éléments et en avril 2021, elle était prête !

Opel Manta GSe © Opel
Opel
Opel Manta GSe © Opel
Opel

Si Pierre-Olivier peine à estimer le nombre d'heures passées à concevoir cette Manta GSe, il partage avec nous sans retenue « la passion des équipes qui ont participé au projet », estimant par ailleurs un coût cinq fois inférieur à celui de la conception d'un concept-car comme on les connaît dans le monde automobile

Et par rapport à un concept-car, il ne faut pas négliger un point important : cette Manta GSe a été validée par le TÜV. Elle a le droit de circuler sur la route, puisqu'elle dispose ainsi d'une carte grise. C'est toute la beauté de la chose : une voiture de 47 ans qui n'émet plus de CO2 et qui se jouent des toutes (ou presque) les restrictions de circulation dans les grandes villes.

Opel Manta GSe © David Nogueira

Opel Pixel Vizor : l'élément qui impressionne le plus

Règlementation oblige, lorsqu'elle roule, la Manta affiche une calandre pleine ornée de la signature lumineuse Opel actuelle produite par les phares à LED. Mais, principale attraction de la GSe, cette calandre peut afficher des messages.

Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

La personnalisation est presque sans limites, comme nous avons pu le constater avec cette mise en scène façon « générique de Star Wars », l'animation d'une raie Manta qui traverse la calandre ou encore un bandeau rouge qui rebondit façon « K2000 ».

Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Les autres automobilistes pourraient même lire dans leurs rétroviseurs « Move to the right » à l'approche de la Manta GSe. Amusant, même s'il convient de rappeler que celle-ci n'a rien d'un monstre de puissance.
Rappelons que le moteur thermique quatre cylindres de la Manta GT/E de 1974 développait une puissance de 105 ch et que cette version GSe fait un petit bond avec un moteur électrique synchrone de 108 kW, soit 147 ch et un couple annoncé à 255 Nm. Néanmoins, Opel indique que la Manta GSe peut atteindre la vitesse de 150 km/h, bridée électroniquement.

Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Nous n'étions pas autorisés à photographier le groupe motopropulseur électrique, ni même le pack de batteries Lithium-Ion 31 kWh (autonomie estimée à 200 kilomètres selon Opel) intégrés dans le coffre. Ce qu'on peut vous dire, c'est que sous le capot, même si l'intégration est assez propre, elle est aussi assez impressionnante en raison d'un système de refroidissement presque artisanal. Idem dans le coffre, avec de gros packs de batteries reliés entre eux. On imagine mal le bricoleur du dimanche commander ses pièces sur Internet pour retaper une vieille Manta.
La conversion n'est pas accessible à tous, mais Opel prouve néanmoins que c'est possible et que des équipementiers travaillent à produire des kits de conversion.

Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Côté mécanique, mention spéciale pour le mode de fonctionnement avec une boîte à quatre rapports comme en était équipée la Manta originelle. Là encore, il est amusant de découvrir la ressemblance avec la devancière.

Il n'est bien sûr pas question ici de pousser le moteur en surrégime à chaque rapport, puisqu'il s'agit là d'une plateforme électrique. D'ailleurs, il ne serait pas même nécessaire de débrayer pour passer les rapports - à part la première et la marche arrière - mais la magie opère et le pied gauche ne peut s'empêcher de faire son travail pendant la conduite.

Un cockpit 100% numérique

Vous l'aurez compris, la mise à jour n'est pas que stylistique, elle est aussi technologique. On peut le découvrir à l'intérieur avec un cockpit numérique, parfaitement fonctionnel, qui n'est autre que le Pure Panel qui équipe là-encore les modèles les plus récents tels que l'Opel Mokka-e . Celui-ci aurait facilement trouvé sa place à bord, non sans quelques modifications de la part des équipes.

Opel Manta © David Nogueira
L'Opel Manta des années 70 - D. Nogueira pour Clubic

La Manta des années 70 exposée par Opel sur le lieu de la présentation nous permet prendre la mesure des modifications qui ont été apportées.

On peut ainsi voir ce qui a été mis à jour et ce qui, au contraire, a délibérément été conservé à l'identique, à l'image du levier de vitesse, des aérateurs de la planche de bord, des commandes de chauffage et même de la clé de contact.

Opel Manta GSe © David Nogueira
L'intérieur de Manta GSe - D. Nogueira pour Clubic
Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Vous reconnaîtrez sans doute le désormais bien connu « Opel Pure Panel » qui regroupe un écran d'instrumentation de 12 pouces et un écran central de 10 pouces. Nous n'aurons pas pu naviguer dans les menus de ces derniers.

Les puristes apprécieront la commande de vitre manuelle, qui impose cette gymnastique si caractéristique qui devient presque amusante en 2021 dans une auto aussi geeky que cette Manta GSe. Enfin, la prise de charge est dissimulée derrière le bouchon du feu réservoir pour l'essence.

Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Pour finir, Opel a naturellement remplacé les gros sièges de l'ancienne Manta qui, tout matelassés qu'ils étaient, ne disposaient pas d'appuie-tête. Les équipes ont ainsi opté pour des sièges Recaro semblables à ceux de la petite sportive de la firme, l'Adam S.

Opel Manta GSe © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

En conclusion, il faut bien reconnaître que nous nous imaginons sans problème rouler au volant de cette Manta GSe ElektroMOD. C'est pour nous une réussite. Opel démontre à quel point certaines autos de collection peuvent être réhabilitées, à condition évidemment de disposer d'une base exploitable et du budget nécessaire pour procéder à un retrofit.

Opel Manta GSe © David Nogueira
La Manta GSe exploite la nouvelle typo Opel - D. Nogueira pour Clubic


Modifié le 13/09/2021 à 10h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Les pneus « sans air » increvables Michelin Uptis ont été présentés à Munich
Quelle surprise ! Une étude montre que les conducteurs sont moins attentifs quand l'autopilote est activé
Volkswagen ID.4 : l'autonomie des différentes versions du SUV dévoilées
C'est un oiseau, c'est un avion ? Non, c'est un camping-car (solaire) !
Baidu commence à tester ses taxis autonomes Apollo Go à Shanghai
Les premiers pick-up Rivian R1T sortent enfin d'usine
Tesla bloque les réparations
Volkswagen ouvre un centre de recherche sur les cellules de batterie en Allemagne
Tesla Model Y : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau SUV électrique
Haut de page