Opel Mokka-e : embarquez avec nous à bord de ce petit SUV 100% électrique !

David Nogueira
Spécialiste automobile
16 octobre 2020 à 16h50
12
Opel Mokka-e : découverte en studio - D. Nogueira pour Clubic

C'est à l'occasion d'une présentation en studio que nous avons pu approcher de plus près l'Opel Mokka dans sa version 100% électrique. Si nous avons déjà partagé l'essentiel des infos dans nos précédents articles, il est désormais temps de partager nos premières impressions… et les tarifs désormais communiqués !

Les essais routiers du nouveau Mokka-e n’auront lieu que l’année prochaine, à une date encore à préciser. Ce qui n’empêche pas pour autant le constructeur allemand (toutefois propriété du groupe PSA) d’avancer quelques pions sur ce véhicule important pour la marque.

Important, car ce modèle surfe sur deux tendances : le penchant des Français pour les SUV, et l’intérêt montant pour les véhicules électrifiés. C’est pourquoi nous étions impatients de découvrir ce Mokka de deuxième génération (le Mokka X de 2016 étant un « simple » restylage) dans sa version 100% électrique. Surtout, ce cockpit 100% numérique présenté en juin dernier avait déjà piqué au vif notre curiosité. 

Opel Mokka-e : le tour du propriétaire

D. Nogueira pour Clubic

Rappelons que le Mokka-e reprend la plateforme modulaire CMP (Common Modular Platform) du groupe PSA permettant d'accueillir aussi bien des moteurs électriques que thermiques. Pour ce modèle, et c'est bien dommage, pas d'hybride ni d'hybride rechargeable en vue. Le Mokka est décliné en version essence, diesel et 100% électrique donc.

Le moteur électrique de 100 kW - D. Nogueira pour Clubic

Voici quelques chiffres qu'on connait bien désormais au sein des marques du groupe : le moteur offre une puissance de 100 kW (équivalent 136 ch), promet un couple maximal (en mode sport) de 260 Nm et d'abattre le 0 à 50 km/h en 3,7 secondes.

Le pack de batteries est intégré dans le plancher - D. Nogueira pour Clubic

La capacité du pack de batteries est annoncée à 50 kWh, ce qui offrirait au Mokka-e une autonomie de 322 km selon le cycle mixte WLTP. Dans cette finition Ultimate, qui est la plus haut de gamme, même si nous reconnaissons volontiers que cette verte (qui est la couleur de lancement, comme on dit) ne sera pas du goût du tous, l'association avec le noir lui donne assurément un look assez original et très rafraîchissant. Et puis, surtout, dans le cas présent il s'agit ici d'un clin d'œil des designers à l'Opel Reinette de 1924.

La signature Opel Vizor est reprise à l'arrière - D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic

Les dimensions du Mokka-e (4,15 x 1,98 x 1,52 m) nous rappellent que nous sommes en présence d'un SUV compact, certes bien proportionné pour les trajets du quotidien, mais avec l'impact associé sur le volume de coffre, qui se limite à 350 litres. Cette auto est donc plus petite qu'un Peugeot e-2008 (2008 d'ailleurs) et se compare plutôt à un DS 3 Crossback e-Tense.

L'accès à bord n'est pas simple - D. Nogueira pour Clubic
L'angle d'ouverture des portières nous paraît faible - D. Nogueira pour Clubic

Extérieurement, l'une de nos plus grandes surprises a été de découvrir l'accès aux places arrières. Il faut dire que pour nous, même si Opel navigue sous le pavillon tricolore français, la marque reste synonyme d'autos spacieuses, conçues pour (et par) « les géants » d'outre-Rhin. Dans le cas présent, la donne change un peu : si un enfant ou un jeune ado n'aura pas de problème à se glisser à l'intérieur, avec notre mètre soixante quinze c'est… moins confortable. Quant à envisager d'attacher son bébé dans un siège auto… si ce n'est pas un casse-tête sans nom, ça y ressemble beaucoup. Les charnières des portes arrières, pourtant ouvertes à fond ici, n'offrent vraiment pas assez d'angle pour bien libérer l'accès.

Une place arrière convenable, pour quatre - D. Nogueira pour Clubic

Une fois à l'intérieur, on note que l'espace aux pieds permet de glisser une pointure adulte, même avec les sièges avant abaissés au maximum. L'espace à la tête est convenable notamment grâce à toit très creusé, pour compenser la ligne tombante de l'extérieure. De prime abord, la banquette donne l'impression impression d'être un peu raide avec, il faut le craindre, un manque de maintien latérale possible. Il faudra apprécier cela sur la route car un amortissement bien travaillé pourrait sérieusement atténuer nos inquiétudes.

De la connectique... et un tunnel central - D. Nogueira pour Clubic

Le passager, de la place centrale sera moins bien accueilli. Il devra, en plus de s'accommoder d'une assise moins accueillante encore, composer avec un tunnel central qui ne passe pas inaperçu. Bonne nouvelle toutefois : on trouve à l'arrière deux ports USB pour recharger les appareils électroniques.

D. Nogueira pour Clubic

Un retour sur l'avant du Mokka-e permet de se rappeler que ce SUV 100% électrique est inspiré du concept-car Opel GT Experimental, dont il reprend le design. Celui-ci s'appuie sur les lignes représentées par les phares, et les traits de carrosserie sur le capot et le pare-chocs formant une boussole. C'est le fameux "Opel Compass". La calandre noire fait elle référence à l'Opel Manta.

Un cockpit intégralement numérique

Comme nous l'avions vu dans notre article précédent sur le Mokka-e, l'heure est au tout numérique. Rien de franchement suprenant. Dans notre version Ultimate haut de gamme, l'écran installé derrière le volant mesure 12 pouces de diagonale et celui au centre de la planche de la bord mesure 10 pouces. En standard, il faut compter sur deux écrans de 7 pouces. On reste donc sur du « tout numérique », mais en plus petit.

Passage au 100% numérique - D. Nogueira pour Clubic

Si vous êtes un lecteur fidèle de Clubic, vous avez peut-être vu passer notre essai de l'Opel Corsa e où nous exprimions notre incompréhension quant à la disposition de la disposition de l'écran central.

D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic

En effet, on ne comprend pas l'intérêt d'avoir un tel écran de 10 pouces avec ces deux grands bords de part et d'autre de ce que nous qualifions d'affichage principal. Lorsqu'on lance la navigation, c'est flagrant, on se retrouve avec une cartographie équivalente d'environ 7 pouces (à vue d'oeil), bordée de deux bandes noires renvoyant à des raccourcis vers certaines options du système (WiFi, manuel d'utilisation et certains paramètres dont on se servira que très rarement) et aux informations de climatisation lorsque celle-ci est active.

D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic

Dommage ! On s'en serait facilement passé, quitte à reporter ces dernières plus bas, au niveau des commandes de climatisation situées un peu plus bas sur la planche de bord. C'est d'ailleurs juste sous celle-ci qu'on trouve le chargeur à induction, un port USB, une prise 12V et le fameux « requin d'Opel », un clin d'œil des designers de la marque qu'on trouve plus ou moins facilement à l'intérieur de tous les modèles.

D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic

Nous sommes très sceptiques quant au choix du revêtement noir piano pour la console centrale. Non seulement seulement celui-ci sera très exposé aux traces de doigts, puisque c'est là que tout se passe (frein à main, passage des vitesses, choix des modes de conduite et des aides à la conduite) — mais comme on le voit, il sera aussi sujet aux rayures et aux poussières.

D. Nogueira pour Clubic

Du coup vous l'aurez compris, on s'interroge aussi quant au choix de ce même habillage sur la partie haute des contre-portes. Ici, les mauvais traitements devraient être plus rares, mais le choix reste discutable. D'autant que l'habillage façon alcantara avec les surpiqûres est, pour le coup, tout à fait à notre goût. Mais après tout, c'est bien de cela qu'il s'agit : d'une affaire de goût. On regrette en revanche que les contre-portes des places arrières soient elles habillées de plastiques durs, moins agréables.

D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic

Le système est compatible Android Auto et Apple CarPlay, deux alternatives intéressantes aux systèmes d'infotainement PSA, même si celui-ci a le mérite d'être très pratique pour trouver et se laisser guider vers la borne de charge la plus proche. Et c'est encore plus efficace lorsque le client a souscrit à l'offre Free2Move, puisque ce sont alors des dizaines de milliers de points de charge qui sont géo-référencés dans le système de navigation et accessibles via un système de paiement unique mis en place par PSA. Attention, les tarifs restent à la discrétion de l'opérateur du réseau de charge : c'est la gestion des différents comptes qui est centralisée sur votre badge unique Free2Move.

Un tableau de bord 12" personnalisable lui aussi

C'est aussi depuis l'écran central qu'il faut sélectionner ce qu'on souhaite voir s'afficher sur l'écran 12 pouces présent derrière le volant via l'option de « personnalisation du combiné ». Les indications de navigation, des médias à l'écoute, les informations de consommation ou encore les aides à la conduite, tout y passe ou presque. Ce n'est pas au niveau des berlines premium allemandes (le tarif n'est pas le même non plus), mais au moins Opel renoue avec les standards actuels. D'autant que parmi la multitude d'options, il est aussi possible de choisir une interface bien plus sobre, plus reposante, imaginée aussi pour les amateurs d'une certaine forme de détox numérique.

D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic
D. Nogueira pour Clubic

En raison de la crise sanitaire, il faudra patienter jusqu'à l'année prochaine pour essayer ce modèle. L'occasion d'évaluer l'autonomie et l'agrément de cette auto, mais aussi l'efficacité des aides à la conduite et le confort des phares matriciels à LEDs (2 x 7 segments), entre autres.

En revanche les commandes sont d'ores et déjà ouvertes. L'Opel Mokka-e est commercialisé dans les versions suivantes :

  • Opel Mokka-e Edition : 36 100 euros ;
  • Opel Mokka-e Elégance : 37 750 euros ;
  • Opel Mokka-e Business : 39 050 euros ;
  • Opel Mokka-e GS Line : 39 150 euros ;
  • Opel Mokka-e Ultimate : 42 050 euros.
Modifié le 21/10/2020 à 10h09
12
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

God of War bénéficiera d'un meilleur framerate et du cross-save sur PS5
Xbox Series X | S : les fonds d'écran dynamiques et d'autres éléments présentés en vidéo
Itinérance Orange et Free : l'ARCEP maintient la prolongation, au grand dam de Bouygues et SFR
En 2021, Opel va tester sur les routes son nouveau Zafira Life fonctionnant à l'hydrogène
Bon plan VPN : notre sélection des meilleures offres CyberGhost, NordVPN et Surfshark de la semaine
Shure présente son microphone MV7, petit frère de la légende SM7B
Bon plan : 3 mois d'abonnement offerts à Amazon Music Unlimited
PS5 : Destruction AllStars ratera le lancement de la console et sortira en février
Indispensable pour le télétravail, l'imprimante Canon Pixma MG 3650S est en promo !
L'iPhone 12 et 12 Pro partagent bon nombre de pièces... et une réparabilité moyenne
scroll top