Envie de collectionner des candidats à la présidentielle 2022 en NFT ? Le Gorafi a ça pour vous

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
13 janvier 2022 à 13h25
6
CryptoPolitics

On dirait un titre du Gorafi, mais non : le célèbre site satirique se lance dans la course aux NFT avec une application nommée « CryptoPolitics », qui va être lancée courant janvier. Sur le modèle du play-to-earn, vous pourrez customiser vos personnalités politiques préférées et les faire combattre avec des règles qui rappellent les cartes Yu Gi Oh!.

Comme tout projet NFT qui se respecte, CryptoPolitics possède son token appelé $POWER.

Zemmour, le super-héros

Encore une fois, le Gorafi brouille les pistes entre fiction et réalité, et c’est dans un communiqué de presse légèrement fantaisiste que le site affirme sa volonté de « conquête médiatico-politique planétaire du metaverse web3 ». Cependant, le site le plus LOL du web 2.0 ne fait pas cavalier seul, puisque c’est avec Civicpower, une société qui sensibilise au droit de vote, qu’il déploie ce projet.

Côté technique, le projet est basé sur la blockchain ethereum et consiste en des cartes virtuelles NFT, qui représentent une femme ou un homme politique sapé en super-héros. Les modernes, oui, avec les incontournables Zemmour et Hidalgo, mais aussi les vieux de la vieille, comme des Coluche et des Valéry Giscard d’Estaing. Ces cartes ont leur XP, leur valeur intrinsèque et quelques coups spéciaux comme « la cité au Karcher » et le fameux « La République, c'est moi » lancé par un Mélenchon furax en 2018.

À bien regarder le livre blanc de CryptoPolitics, on comprend l’aspect communautaire : les joueurs sont invités à s’affronter ou à collaborer pour gagner des tournois. Investir dans le token $POWER (un jeton ERC-20) est également une option, puisqu’elle contribuera à rendre vos super-héros encore plus combatifs.

Derrière la blague, une incitation au vote pour les présidentielles

Le monde des NFT connaît toujours une expansion extraordinaire et le projet CryptoPolitics s’apparente à un joli coup de comm' pour raviver l'intérêt des jeunes électeurs à l'approche des élections présidentielles. Reste à savoir pourquoi le Gorafi, qui rédigeait des articles assez hilarants sur certaines absurdités du bitcoin, a souhaité s’associer au projet.

L’application CryptoPolitics sera disponible fin janvier, et affiche son ambition de devenir « l’appli de vote la plus populaire de France ». Les nombreuses règles qui composent ce jeu un brin complexe sont disponibles sur CryptoPolitics.com .

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
5
Pierro787
Ethereum avec des frais de 30 a 100 euros par NFT, ça va être compliqué. Pourquoi ne pas avoir choisi Solana ou Avalanche ?<br /> Si ça ne concerne que la France, ils ne vont pas faire fortune… les NFT sont à 99% sur le marché étranger. Et investir dans ce projet, c est courir le risque de ne pas pouvoir revendre ses NFT.<br /> Sinon, c est à suivre mais a mon avis, il ne faut pas dépasser un petit billet d investissement, juste pour suivre le projet.
C2cryptopoliticsteam
Le jeu utilise bien entendu un layer2 donc il n’y aura pas de frais de réseau pour les joueurs (hors export vers opensea).
bizbiz
Un projet bien plus sympas que cette collection de têtes de noix → https://cypharts.com/ .<br /> Pour l’international mais une équipe fr aux commandes .
Pierro787
C2cryptopoliticsteam:<br /> Le jeu utilise bien entendu un layer2 donc il n’y aura pas de frais de réseau pour les joueurs (hors export vers opensea).<br /> Comment ça se passe en cas d achat et de revente de NFT liés au jeu ? Aucun frais ? Il est évident que pour jouer, on ne paye pas de frais, c est une évidence mais lors d échange de NFT avec des tiers pour compléter son expérience de jeu, en achat ou vente, ça me semble impossible.
C2cryptopoliticsteam
La marketplace que nous allons proposer (cible Février) liée à notre layer2 permet des ventes des NFTs sans frais de réseau. La progression des cartes suite à des combats n’occasionne pas de frais non plus pour les mêmes raisons. Par contre si le joueur souhaite exporter le NFTs vers des plateformes type Rarible ou Opensea il devra alors payer les frais du réseau layer1 qu’il souhaite utiliser (ethereum, polygon, etc.).
NFTMarketCollectors
NFT Collection est disponible sur OpenSea : presidentielle2022
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Norton fait les soldes ! En quoi ses antivirus à -60% est une aubaine ?
Crypto.com piraté, des centaines de comptes touchés et plusieurs millions de dollars dans la nature
La Croix-Rouge se fait voler les données de plus de 500 000 personnes hautement vulnérables
Rends l'argent ! Cacophonie et négociations après un vol de 3 millions de dollars en crypto
Norton casse les prix de ses antivirus ! Pourquoi se décider à les installer ?
Pegasus utilisé par la police israélienne pour surveiller les citoyens ?
Cybercriminalité : Europol coupe le câble de VPNLab.net
Snapchat Quick Add : rendez facilement l'ajout d'amis plus sûr pour vos ados
Une promotion de 60% sur les abonnements antivirus Bitdefender !
Thales piraté par le groupe LockBit 2.0 ; deux dossiers diffusés, des outils et du code
Haut de page