Emmanuel Freund, le créateur de Shadow, dévoile son nouveau projet baptisé PowerZ

17 septembre 2020 à 14h33
5

Quelques mois après avoir officialisé son départ de Blade, la start-up portant le projet de Cloud computing Shadow, Emmanuel Freund est de retour sur le devant de la scène du jeux vidéo, mais côté éducatif cette fois. L'entrepreneur dévoile son nouveau projet, baptisé « PowerZ », qu'il présente à la presse comme le « Fortnite de l'éducation ».

Co-fondé avec deux anciens de Blade, Yann Carron et Arnaud Lamy, PowerZ a levé trois millions d'euros durant l'été, avec dans l'idée de créer un monde virtuel libre et ouvert, dans lequel les enfants pourront apprendre une multitude de choses, des mathématiques au code informatique en passant par le langage des signes.

Ce que l'on sait de PowerZ

Le nouveau projet d'Emmanuel Freund se veut être « une expérience d'apprentissage innovante à la croisée du réel et du virtuel, regroupant une communauté de milliers d'enfants et de parents ». Le communiqué de presse évoque en outre un « Fortnite de l'éducation », pour faire mouche.

Plus clairement, Emmanuel Freund explique au site Konbini Techno que le jeu possédera « de vraies mécaniques de gameplay que l'on retrouve dans le jeu vidéo : la customisation à la Animal Crossing, la collection à la Pokémon Go et le grinding comme dans World of Warcraft ».

L'objectif serait ainsi d'offrir une plateforme moins rigide que ce que proposent les jeux éducatifs classiques, pour permettre aux enfants d'approfondir leurs connaissances dans des matières classiques comme le français, l'histoire ou les maths, et des domaines moins communs comme l'astrologie ou le code. Une version du jeu a déjà été testée par des enfants et des parents et une première itération devrait être officialisée à l'horizon 2021.

Un financement à hauteur de 3 millions d'euros

Dans son projet, Emmanuel Freund a été soutenu par des investisseurs
historiques de Blade comme Pierre Kosciusko-Morizet (Kernel), mais aussi Educapital, le fonds EdTech de Marie-Christine Levet et Litzie Maarek, ou l'éditeur Hachette Livre. Les influenceurs Amixem et Domingo ont également participé à l'opération.

Notons enfin que les entrepreneurs Michael Benabou (Veepee) ou Octave Klaba (OVHCloud) ont offert leur soutien lors du premier tour de table, qui a permis de lever 3 millions d'euros pour développer le projet.

Source : Frenchweb

5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le navigateur gamer Opera GX propose de nouveaux thèmes et un outil de nettoyage
Devil May Cry 5 Special Edition : pas de ray-tracing pour la version Xbox Series S
Ambitieux, le Japon vise la neutralité carbone à 2050
Un utilisateur de crypto-monnaies déplace 1,15 milliard de dollars de Bitcoin (BTC)
Il y a du Cloud gaming sur Facebook, mais pas sous la forme d'un service
Test Bose QC Earbuds : d'excellents écouteurs, à un détail près
L'enceinte connectée Google Nest Mini à un excellent prix
Skype va très prochainement supporter les appels à 100
Pas moins de 500€ de réduction sur le vidéoprojecteur Mi 4K Laser 🔥
L'Italie ouvre une enquête sur les deepfakes de Telegram
scroll top