Test Honor Watch GS Pro : une montre connectée sport taillée pour durer

Johan Gautreau
Expert objets connectés
28 octobre 2020 à 18h00
2

L’année 2020 est décidément un grand cru pour les amateurs de smartwatches sportives. Tous les constructeurs semblent en effet se tourner vers ce domaine, accentuant leurs efforts pour nous proposer des montres connectées toujours plus efficaces. Aujourd’hui, c’est Honor qui nous accompagne dans nos séances de footing et autres activités de plein air avec la Watch GS Pro. 

Test Honor Watch GS Pro
  • Boitier renforcé
  • Écran superbe
  • Autonomie digne des meilleures montres hybrides !
  • LiteOS simple d'emploi
  • Quelques nouveautés sympathiques pour les sports de neige
  • SoC Kirin A1 qui commence à dater
  • LiteOS qui semble stagner
  • Pas de réels évolutions par rapport aux anciennes montres Honor/Huawei
  • Assistant vocal en anglais uniquement

La filiale sœur de Huawei n’en est pas à son premier essai sur le terrain des montres connectées. Nous avions eu droit à de belles surprises avec les MagicWatch 1 et 2. Cette année, la marque remet le couvert avec la Watch GS Pro. 

Derrière ce nom se dissimule une smartwatch pour sportifs qui se veut relativement abordable, commercialisée à 249€ seulement. Comme souvent, les évolutions sont calquées sur celles du matériel de Huawei, cette fois-ci avec de grosses similitudes avec la Watch GT 2 Pro.  

La nouvelle venue vient toutefois se démarquer de sa cousine avec une autonomie assez impressionnante de 25 jours et un boitier ayant reçu diverses certifications militaires. Ce qu’on perd en élégance, on le gagne en résistance. Les amateurs de sports en extérieur sont ainsi en plein viseur de cette smartwatch renforcée. Reste à voir si elle est aussi efficace que l’annonce le marketing. Pour ça, nous l’avons essayé durant plusieurs jours. Verdict pas plus tard que maintenant ! 

Honor Watch GS Pro : spécifications techniques

Tout comme Amazfit, le couple Huawei/Honor a une logique bien rodée pour la conception de ses smartwatches : reprendre une même base et la décliner avec des boîtiers différents. Un modèle visera le luxe avec titane et saphir, un autre sera renforcé, etc... 

C’est donc sans surprise qu’on retrouve la puce Kirin A1 qui tourne maintenant depuis plusieurs années sur les montres connectées du groupe asiatique, ainsi que le système LiteOS. On peut donc s’attendre à un fonctionnement identique aux précédentes générations, plus quelques améliorations de-ci, de-là. 

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, voyons ce que nous réserve la Honor Watch GS Pro sur le papier : 

  • Boitier 48 mm – Certification MIL-STD-810 

  • Bracelet : 22 mm 

  • Écran : tactile AMOLED 1.39” - 454 x 454 px  

  • SoC : Kirin A1  

  • Stockage interne : 4 Go de (2 Go pour les musiques)  

  • Bluetooth : 5.1  

  • Capteur de rythme cardiaque + SpO2  

  • Haut-parleur + microphone  

  • GPS + GLONASS 

  • Étanchéité : oui, 5 ATM  

  • Autonomie : 25 jours en usage normal  

  • Dimensions : 48 x 48 x 13.6 mm  

  • Poids : 76 grammes  

  • Système d'exploitation : LiteOS 

Par certains aspects, cette montre rappelle l’Amazfit T-Rex, elle aussi porteuse de diverses certifications “militaires” et d’un look très brut de décoffrage. Le modèle de Honor va toutefois plus loin avec l’emport d’un haut-parleur et d’un microphone. Et le gabarit n’est pas le même comme nous allons le voir au paragraphe suivant ! 

Design : une montre qui en impose 

Petits poignets, passez votre chemin. La Honor Watch GS Pro n’est clairement pas taillée pour vous. Et contrairement aux précédentes productions de la marque, il n’y a pas de modèle de petite taille prévu au programme. 

Avec son boitier de 48 mm taillé à la serpe, la belle en impose visuellement. Malgré sa taille, elle réussit à rester assez légère, ne pesant “que” 76 grammes. On est encore loin de la Garmin fénix 6X Pro Solar qui fait à côté office de véritable haltère portatif ! 

Toute de noir vêtue, la belle arbore une couronne métallisée et quelques touches de rouge histoire de ne pas être trop fade. Si vous aimez le style maous costaud, vous devriez apprécier cette tocante. Ses concepteurs nous annoncent même une résistance accrue aux pires conditions : soleil, sel, poussière, eau, froid... 

Comme toujours chez Honor, on retrouve les deux boutons latéraux. Celui du haut permet d’accéder au menu d’applications et celui du bas peut se personnaliser avec un raccourci. Rien de neuf de ce côté-là. La Watch GS Pro ressemble d’ailleurs assez fortement à la Huawei Watch GT2e dans son approche avec les mêmes boutons rectangulaires. 

Au dos, on a le classique capteur cardiaque secondé par un oxymètre de pouls. C’est une première pour la marque asiatique, cette fonctionnalité étant absente des MagicWatch. Notez que malgré son aspect, le bracelet en silicone d’aspect rugueux est facilement remplaçable par n’importe quel modèle de 22 mm. 

Écran : une belle réussite

Il y a quelques semaines, la Watch GT2 Pro m’avait époustouflé avec son magnifique écran AMOLED. Hé bien sachez que c’est la même dalle qui orne la Watch GS Pro ! 

De gauche à droite : Huawei Watch GT2e, Honor Watch GS Pro et Huawei Watch GT2 Pro.

Les yeux ont donc toujours autant de plaisir à se poser sur cette superbe dalle colorée, lumineuse et parfaitement contrastée. Bien que la colorimétrie soit un peu froide, on s’y habitue vite. Chaque cadran offre un rendu épatant, quel que soit le style que vous recherchez. 

Honor en propose d’ailleurs une centaine à télécharger gratuitement depuis l’application Santé. De quoi personnaliser la Watch GS Pro à votre convenance ! 

Système d’exploitation : LiteOS ne change pas des masses... 

Passons maintenant au logiciel. De ce côté-ci, les changements sont malheureusement mineurs. LiteOS reste fidèle à lui-même et n’évolue quasiment pas. Pour tout dire, les fonctionnalités sont exactement les mêmes que sur la Huawei Watch GT2 Pro. Je vous invite donc à lire mon test de cette smartwatch de luxe pour tout savoir sur LiteOS. 

Si vous utilisiez auparavant une montre connectée Honor ou Huawei, vous ne serez pas dépaysé. La Watch GS Pro fonctionne pareil. Les seules nouveautés visibles concernent l’application météo et le suivi GPS. 

Au sein de la météo, on peut maintenant voir les horaires de lever et coucher du soleil et de la lune. On peut aussi suivre les marées et la phase lunaire en cours, le tout assorti de prévisions sur les quatre prochains jours. 

Pour les baroudeurs, le baromètre altimétrique intégré à la smartwatch permet de prévenir d’un brusque changement de pression annonciateur de mauvais temps. Celui-ci peut se régler pour être plus ou moins sensible. 

Du côté du suivi GPS, on a maintenant la possibilité d’utiliser une fonction de type “fil d’Ariane” nommée Trace Back. Très répandue sur les montres plus haut de gamme, celle-ci permet d’enregistrer le parcours puis de revenir sur nos pas en utilisant la trace laissée à l’aller. Ça fonctionne même sans smartphone, ce qui est bien évidemment pratique quand on vient à s’égarer dans un coin sans réseau. Cela n’a cependant rien de bien novateur, la concurrence le propose depuis quelque temps déjà. 

Il aurait été agréable de voir plus de changements du côté de LiteOS ou de l’application Huawei Santé. Les deux marques asiatiques semblent avoir quelques difficultés à vraiment innover, ajoutant seulement quelques modifications mineures au logiciel d’une année à l’autre. Ce minimalisme pourra toutefois plaire aux personnes qui veulent des montres qui vont à l’essentiel. 

Fonctions sport : l’outdoor en ligne de mire 

Avec son look à la Rambo, il aurait été surprenant que la Watch GS Pro serve de coach fitness. Pour ça, il y a plutôt la Watch Fit chez Huawei ou la Watch ES Pro du côté de chez Honor. 

Pour le coup, la nouvelle venue s’oriente vers les activités en plein air. Comme on l’a vu, le logiciel intègre maintenant plus d’options pour la météo ainsi qu’un suivi GPS un peu plus évolué qu’auparavant. Il en va de même pour le sport avec un certain appui sur les activités de ski. 

Tout comme la GT2 Pro, la GS Pro permet maintenant un suivi plus poussé pour les amateurs de poudreuse. Que vous pratiquiez du snowboard, du ski ou du ski de fond, vous aurez de nouvelles métriques à votre disposition comme la vitesse maximale, le dénivelé ou la distance totale parcourue. Faute de neige sur les plages marseillaises, il m’est impossible de juger de la qualité des relevés, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur ! 

Pour le reste, c’est plus classique. La montre sait gérer 100 profils sportifs, dont 15 avec des métriques spécifiques comme la course à pied, la natation ou encore le triathlon. Attention toutefois, il n’est pas possible de programmer vos propres entraînements, ni même des trajets comme sur la Suunto 5 pour ne citer qu’elle. On reste sur du suivi sportif assez simple. 

Pour vous aider, un assistant vocal est de la partie. C’est exactement le même que sur la Watch GT2 Pro : il ne parle qu’anglais et se révèle finalement peu utile. On lui coupera assez vite le sifflet, le haut-parleur étant finalement plus utile pour répondre à des appels téléphoniques... 

En dehors du ski, la montre connectée Honor n’apporte pas vraiment de grosses nouveautés. On appréciera cependant la présence de petits programmes d’entrainement - au nombre de 13 – de différents niveaux pour progresser en course à pied. 

Bien entendu, la Honor Watch GS Pro sait aussi suivre votre quotidien : sommeil, stress, rythme cardiaque… Tout est reporté sous forme de graphiques bien visibles sur le grand écran ou au sein de l'application. Les capteurs assurent d'ailleurs du bon travail avec des relevés plutôt précis compte tenu du prix relativement bas de cette montre connectée.

Fonctions connectées : LiteOS le bien nommé 

Voici un paragraphe qui risque d’aller vite... Car qui connait LiteOS sait à quel point ce système est léger en termes de fonctions utilitaires. Et ce n’est visiblement pas cette année que ça va changer. 

Si la montre permet de passer des appels depuis le poignet, elle ne va guère plus loin. La fermeture du système lui interdit d’ajouter des applications depuis une source tierce. De plus, la gestion des notifications est réduite à peau de chagrin. On est bien loin des capacités de Tizen ou Wear OS. Même les appareils Garmin vont plus loin. 

Ce minimalisme permet toutefois de se concentrer sur l’essentiel, à savoir le suivi de la santé. LiteOS se débrouille bien dans ce domaine grâce à des capteurs et algorithmes relativement précis. On sent d’ailleurs toute la différence entre une smartwach comme la GS Pro et la T-Rex que je citais plus haut.  

Suivi du sommeil, gestion du stress, exercices de respiration : LiteOS se débrouille bien sur ces divers points, sans en faire trop. Il ne reste qu’à espérer que le logiciel mûrisse un peu sur les fonctions utilitaires de façon à compléter tout ça dans les mois à venir. 

Autonomie : une smartwatch increvable

Bien qu’elle ne soit pas la montre la plus innovante du marché, la Honor Watch GS Pro apporte dans ses valises un atout indéniable, à savoir une autonomie du tonnerre ! 

La batterie de 790 mAh, couplée au – vieillissant – SoC Kirin A1 peu énergivore assure à cette smartwatch une durée d’utilisation plus que confortable. Sur le papier, le constructeur nous promet ainsi jusqu’à 25 jours d’utilisation sans le GPS ou 40h en mode GPS. 

Au cours de mes essais, j’ai atteint 50% de batterie en 9 jours environ avec un peu plus d’une heure de sport en mode GPS. La smartwatch semble increvable, même en utilisant des écouteurs Bluetooth lors du sport. S’il commence à être un peu poussif, le Kirin A1 a l’avantage d’être vraiment peu gourmand en ressource. 

La Watch GS Pro devient ainsi sans conteste la montre connectée la plus endurante de chez Huawei/Honor. Elle surpasse d'ailleurs pas mal d’autres smartwaches multisport de même prix, voire plus onéreuses ! 

Honor Watch GS Pro : le verdict de Clubic

La Honor Watch GS Pro n’est clairement pas la plus innovante des montres du constructeur asiatique, restant un peu trop sur ses acquis. Malgré tout, elle a deux énormes avantages qui la servent bien : une autonomie tout simplement démentielle et un boitier renforcé du plus bel effet. Deux atouts encore rares à moins de 250€ et qui jouent clairement en faveur de cette smartwatch. 

On regrette néanmoins que le côté logiciel n’évolue pas plus que ça. LiteOS semble avoir du mal à décoller, restant toujours aussi avare en fonctions connectées. Très simple d’emploi, ce système pour wearables devrait convaincre les utilisateurs qui cherchent un certain minimalisme. Il risque toutefois de rebuter les sportifs les plus assidus par manque de fonctionnalités. 

La Honor Watch GS Pro s’adresse donc au grand public avant tout et en particulier aux personnes qui aiment les activités de grand air demandant du matériel résistant et endurant. Pour ça, elle est parmi les meilleures. 

Honor Watch GS Pro

8

La Watch GS Pro reprend la plupart des ingrédients des autres smartwatches de Huawei/Honor. Il en résulte une montre connectée qui évolue assez peu sur le fond avec un processeur vieillissant et un système d'exploitation qui semble faire du surplace.

Il serait néanmoins dommage de s'arrêter à ça. La GS Pro reste une très belle smartwatch sport capable de relevés précis. Son grand écran est idéal pour les activités en extérieur, de même que son autonomie démentielle. Le boitier renforcé ravira d'ailleurs les baroudeurs qui veulent du matériel résistant mais pas trop onéreux.

Si vous n'êtes pas exigeant sur les fonctions connectées et que vous ne cherchez pas une usine à gaz pour le sport, alors on vous recommande chaudement cette Honor Watch GS Pro !

Les plus

  • Boitier renforcé
  • Écran superbe
  • Autonomie digne des meilleures montres hybrides !
  • LiteOS simple d'emploi
  • Quelques nouveautés sympathiques pour les sports de neige

Les moins

  • SoC Kirin A1 qui commence à dater
  • LiteOS qui semble stagner
  • Pas de réels évolutions par rapport aux anciennes montres Honor/Huawei
  • Assistant vocal en anglais uniquement

Design et finitions 9

Écran 9

Fonctions connectées 3

Fonctions sport 7

Autonomie 10

Modifié le 04/12/2020 à 09h51

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Pour le Black Friday, Surfshark VPN fait chuter le prix de son abonnement à 1,85€/mois
Une étude menée par Sony tend à prouver que la musique nous rendrait plus heureux
Black Friday Amazon et Cdiscount : toutes les promos encore disponibles ce week-end !
Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Black Friday : le TOP des offres Amazon et Cdiscount à saisir avant minuit 🔥
Black Friday : les 3 meilleures offres de PC portables en promotion
La souris gamer Razer Naga Trinity à prix cassé avec le Black Friday Fnac
Black Friday : offrez une enceinte JBL Xtreme 2 Gun Metal à -50% à la Fnac
Black Friday Amazon : l'iPhone SE 64 Go est 40 € moins cher 🔥
L'aventure lunaire : un défi des années 2020
Haut de page