🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Garmin fēnix 6X Pro Solar : la montre connectée sport haut de gamme passe au solaire

Johan Gautreau
Expert objets connectés
07 juin 2021 à 11h23
26
Garmin fénix 6X Pro Solar - Logo test

La recharge solaire est-elle l’avenir des montres connectées ? C’est ce que semble croire Garmin qui a lancé en 2019 un modèle amélioré de sa célèbre fēnix 6X, la fēnix 6X Pro Solar. Rejointe depuis peu par les modèles Instinct Solar, cette smartwatch outdoor est-elle toujours aussi convaincante ? La recharge solaire justifie-t-elle vraiment l’augmentation de prix ? On vous donne nos impressions dans ce test. 

Garmin fēnix 6X Pro Solar
  • Écran toujours allumé et visible en plein soleil
  • Autonomie énorme (encore améliorée avec la recharge solaire)
  • Montre hyper-complète et précise pour le sport
  • Fonctions connectées complètes pour un modèle sport
  • 200€ de plus pour la recharge solaire
  • Recharge solaire pas encore assez efficace
  • Suivi du sommeil décevant
  • Interface parfois un peu lourde

Considérée comme le pinacle des montres connectées sport, la fēnix 6X est un véritable petit bijou de technologie qui séduit depuis des années les baroudeurs et sportifs les plus aguerris. Après un passage mitigé en entrée de gamme avec la Venu, la marque américaine opère une petite mise à jour de sa smartwatch la plus perfectionnée afin de lui conserver son succès. 

Garmin s’est ainsi tourné vers le ciel et plus précisément le soleil, source potentielle d’énergie gratuite, propre et illimitée. La fēnix 6X Pro Solar adopte ainsi un écran doté de cellules photovoltaïques. Une idée qui semble faire son chemin petit à petit dans le monde des montres connectées et qui pourrait bien présenter de belles perspectives. En effet, quoi de mieux que de profiter du soleil pour éviter la recharge quotidienne de nos fidèles smartwatches ? 

Déjà très endurante, la 6X nous promet ainsi encore plus d’autonomie grâce au soleil. Il faudra cependant composer avec une augmentation de prix non négligeable. De 699€ pour la fēnix 6X basique, on passe à 899€ pour le modèle Solar, voire 1049€ si vous optez pour le boitier en titane avec le bracelet assorti. Ces 200€ de différence sont-ils vraiment justifiés ? La recharge solaire est-elle porteuse d’avenir ou juste un argument marketing ?

Garmin fēnix 6X Pro Solar : une fiche technique impressionnante

Si vous possédez une fēnix 6X classique, vous ne constaterez pas de grands changements dans la fiche technique du modèle Solar. C’est une bonne chose, cette smartwatch étant déjà incroyablement complète. 

Garmin fénix 6X Pro Solar - Comparaison smartwatch
De gauche à droite : Galaxy Watch, 6X Pro Solar et Fossil Gen 5. La montre de Garmin est un vrai tank !

Jetons un œil sur ses caractéristiques : 

  • Boitier 51 mm avec bracelets 26 mm 

  • Écran 1.4” LCD réflectif couleur – 280 x 280 px – Gorilla Glass 

  • 32 Go de stockage interne pour la musique 

  • Bluetooth, ANT+, Wi-Fi 

  • GPS + GLONASS + Galileo 

  • Capteur de rythme cardiaque + SPO2 

  • Certification MIL-STD-810 

  • Étanche 10 ATM 

  • NFC avec Garmin Pay 

  • Cartes GPS Europe préchargées 

  • Dimensions : 51 x 51 x 14.90 mm 

  • Poids : 82 grammes (avec le bracelet) 

  • Autonomie : 21 jours en mode connecté + 3 jours avec la recharge solaire / 60h en mode GPS + 6h avec la recharge solaire 

Plus légère d’une dizaine de grammes que la version classique, la 6X Pro Solar n’apporte que peu de changements sur le papier. On retrouve ainsi une montre clairement orientée sports extrêmes avec une excellente résistance aux pires conditions et une flopée de capteurs. 

La belle se montre aussi efficace pour la partie connectée en nous offrant des fonctions telles que le paiement sans contact, la gestion des notifications ou encore la diffusion de musique via des écouteurs Bluetooth. C’est très complet et le mieux c’est qu’on nous promet une très belle autonomie grâce à la recharge solaire ! 

Design : une montre qui en impose ! 

La smartwartch sport de Garmin est à l’image des mythiques voitures de son pays d’origine : racée et imposante. Telle une Mustang, cette montre ne passe pas inaperçue. Elle conserve le look massif du modèle d’origine, mais perd 11 grammes sur la balance. 

Le boîtier mélange polymères renforcés et titane. C’est gros, c’est assez lourd à porter mais ça respire la solidité. Notez toutefois qu’il n’y a pas d’écran saphir sur la Garmin fēnix 6X Pro Solar, ce matériau ne faisant pas bon ménage avec la recharge solaire. On est donc potentiellement face à un verre qui sera – un peu – moins résistant que sur la gamme Sapphire de la marque. 

fénix 6X Pro Solar - Design

Faute d’écran tactile, cinq boutons servent à la navigation au sein de l’interface Garmin. Ils ne sont pas de trop tellement les options sont nombreuses. Des gravures dans la couronne permettent de s’y retrouver un peu. 

fénix 6X Pro Solar - Boitier

Au dos de la smartwatch, on retrouve le désormais indispensable capteur de rythme cardiaque. Il est secondé par un oxymètre de pouls. On distingue aussi le port de recharge propre à Garmin. On constate aussi que les bracelets sont dotés d’un système d’attache rapide. Leur format universel de 26 mm permet d’opter pour n’importe lequel si jamais le modèle en caoutchouc de base ne vous convenait pas. 

fénix 6X Pro Solar - Dos

Écran : une dalle réflective taillée pour les activités en extérieur

Continuons avec l’écran. Dans un monde où la technologie AMOLED est reine, la dalle LCD réflective de la fēnix 6X Pro Solar détonne clairement. 

Faisant 1.4”, elle est loin de profiter de la meilleure définition du moment. Et que dire des couleurs plutôt fades inhérentes à cette technologie ? Les premières heures d’usage sont assez rudes... Mais on voit vite ressortir les qualités de cet écran, en particulier en plein jour. Contrairement aux autres smartwatches avec dalles IPS et AMOLED, la fēnix 6X Pro Solar reste parfaitement lisible au soleil. En fait, plus il y a de soleil, plus l’écran est visible. Vu l’orientation outdoor de la montre, le choix est pertinent. Pour la nuit, le rétro-éclairage prend le relais. Celui-ci est très bien géré et parfaitement uniforme. 

fénix 6X Pro Solar - Écran

Histoire de donner un aspect moderne à l’ensemble, Garmin propose de nombreux cadrans avec des données personnalisables pour chacun. L’aspect terne de la dalle ne rend pas forcément justice à tous, mais au moins on peut assortir l’affichage de la montre à nos goûts. Si ce n'est pas suffisant, il reste possible de télécharger des centaines d'autres watchfaces depuis l’application Connect IQ. 

Garmin app

L’autre gros atout de la fēnix 6X Pro Solar, c’est qu’elle est allumée en permanence. Pas besoin de mouvement du poignet pour activer l’heure, l’affichage est disponible 24/7. Inutile de préciser que c’est fort pratique en pleine activité ! 

En persistant sur la voie atypique des écrans réflectifs, Garmin frappe juste. C’est exactement le genre de dalle qu’il faut pour une smartwatch de cet acabit. Ce qu’on perd en élégance, on le gagne en praticité. 

Système d’exploitation : l’OS de Garmin toujours aussi complet

Garmin a une longue expérience des montres connectées. On le sent immédiatement en prenant en main la nouvelle fēnix. Si la Venu nous avait déçu avec un usage tactile peu convaincant, la fēnix 6X Pro Solar est parfaitement adaptée à une navigation avec des boutons physiques. 

L’essentiel de la navigation est basé sur les boutons haut et bas, ainsi que ceux pour la validation et le retour. On prend vite le coup de jongler avec eux pour accéder aux nombreuses options offertes par la montre Garmin. Nul doute que ça rappellera quelques souvenirs aux utilisateurs des défuntes Pebble ! 

L’OS de Garmin est très bien structuré. Les principales données de santé sont accessibles rapidement depuis le cadran principal sous forme de widgets. Libre à vous de les organiser comme vous le souhaitez. 

fénix 6X Pro Solar - Widgets

Pour accéder aux activités physiques, il faut appuyer sur le bouton en haut à droite. Il affichera vos favoris ainsi que les diverses options de navigation offertes par la montre. Là aussi, tout est ajustable selon vos goûts. 

fénix 6X Pro Solar - Activités

Pour simplifier l’accès aux paramètres importants et aux fonctions comme le paiement sans contact, vous n’avez qu’à appuyer sur le bouton en haut à gauche. Les raccourcis présentés sont ici aussi totalement personnalisables au sein d’un menu circulaire très bien fait. 

fénix 6X Pro Solar - Raccourcis

Si vous désirez changer de cadran ou modifier en profondeur les paramètres de la montre, ça se passe avec un appui long sur le bouton central gauche. Il faudra ici vous armer de patience tant les options sont fournies... Il n’est pas rare de devoir faire une bonne dizaine d’appuis pour changer une seule option. C’est là qu’on ressent le plus l’absence cruelle d’un écran tactile ! 

fénix 6X Pro Solar - Paramètres

Enfin, le dernier bouton active d’un appui long le lecteur de musique. Si vous utilisez Deezer, Spotify ou Amazon Music, vous pourrez stocker sur la smartwatch vos morceaux et playlists préférés. Le transfert s’effectue grâce au Wi-Fi. Connectez un casque Bluetooth comme le Sony WH-1000XM3 et à vous les joies d’un bon AC/DC durant vos sorties sportives. Notez qu’il faut quand même posséder un abonnement payant sur ces services pour profiter du lecteur.  

fénix 6X Pro Solar - Musique

Sinon, il faut passer par le logiciel Garmin sur Windows. Mon PC tournant sous Ubuntu, je n’ai pas pu essayer plus avant le lecteur. Il aura pour ma part très bien fonctionné avec Deezer et Amazon Music. Garmin offre d’ailleurs trois mois gratuits aux nouveaux utilisateurs de Deezer qui achètent la fēnix 6X Pro Solar. 

Compte tenu de sa grande complexité, la montre sportive américaine se révèle finalement simple d’emploi. Il faudra certes un petit temps d’adaptation pour en appréhender toutes les subtilités, mais on sent néanmoins une excellente maîtrise logicielle de la part de Garmin. 

Fonctions sportives : la montre qui sait tout faire ! 

Si la fēnix 6X Pro Solar est capable de gérer notifications, appels et autres fonctions connectées, ce n’est pas pour ça que vous l’achèterez. Non, son achat sera avant tout motivé par ses nombreuses options dédiées aux sportifs assidus. Rassurez-vous, même si vous êtes un débutant vous y trouverez votre compte. 

Notre smartwatch du jour est une impressionnante usine à gaz capable de suivre un nombre important de données physiques : 

  • Rythme cardiaque 

  • Sommeil 

  • Oxygénation du sang 

  • Stress 

  • Respiration 

  • Température corporelle 

  • VO2Max 

  • Charge d’entraînement 

L’engin va même jusqu'à donner une estimation du volume de transpiration lors de vos activités ! 

De la simple marche au triathlon en passant par le ski ou encore le yoga, un large spectre de sports est pris en charge par la fēnix 6X Pro Solar. L’interface de la montre permet de mettre facilement vos activités en favoris pour y accéder d’un seul appui. Vous êtes aussi libre de personnaliser les champs de données, le grand écran de la smartwatch autorisant jusqu'à 8 champs à la fois. 

fénix 6X Pro Solar - Sport

Pour les amateurs de ski, la cartographie intégrée permet d’obtenir le tracé des pistes de la grande majorité des stations d’Europe. Si nécessaire, vous pourrez charger des fichiers au format GPX pour ajouter vos propres traces. 

Là aussi, on ressent tout le savoir-faire de Garmin pour la navigation : la fēnix 6X Pro Solar suit à la trace le moindre parcours, profitant du trio GPS, GLONASS et Galileo pour nous guider. Lors d’un exercice, le tracé s’affiche en temps réel au poignet. En quelques appuis, on peut programmer un retour guidé jusqu’au point de départ. Via l’application, il existe aussi une fonction plutôt originale qui permet de générer un tracé aléatoire : on désigne un point de départ, une direction et une distance, puis on laisse la magie opérer. Le tout est ensuite envoyé vers la montre. 

fénix 6X Pro Solar - Navigation GPS

Tout ceci contribue à faire de la fēnix 6X Pro Solar un vrai petit bijou pour les sportifs aguerris. Quant aux débutants, ils pourront profiter des programmes adaptatifs Garmin Coach pour progresser. Ces derniers prennent en compte toutes les données récoltées par la montre pour mettre en place des entraînements réguliers et surtout adaptés au porteur. 

Bien entendu, tout ceci ne serait pas complet sans la présence d’une application dédiée pour mettre en forme toutes ces données. Garmin Connect est à l’image de la fēnix : un peu austère mais incroyablement complète. 

L’interface principale donne un aperçu de toutes les données remontées par la montre : nombre de pas, calories dépensés, rythme cardiaque, exercices effectués... C’est classique, bien présenté avec quelques couleurs fluo sur un fond noir. Comme chez la concurrence, un appui sur une donnée précise amène à l’apparition d’un graphique plus complet, souvent complété d’explications sur l’impact de tel ou tel événement. 

Garmin sport

Le menu déroulant sur la gauche permet d’aller plus en profondeur en organisant vos entraînements, en vérifiant vos statistiques de santé ou en comparant vos résultats à ceux des autres utilisateurs. Notez d’ailleurs que Garmin Connect est aussi utilisable depuis votre navigateur web.  

fénix 6X Pro Solar - Activité 1
fénix 6X Pro Solar - Activité 2

Le seul gros point noir que nous avons repéré sur le suivi de santé de la fēnix 6X Pro Solar est le suivi du sommeil. En plus d’être peu agréable à porter la nuit, la montre a tendance à rater régulièrement les réveils nocturnes et à afficher des horaires d’endormissement totalement erronés... Des modèles bien moins onéreux s’en tirent beaucoup mieux, comme la Polar Ignite pour ne citer qu’elle. 

garmin sommeil

En dehors de ça, la fēnix 6X Pro Solar est incontestablement une montre sport de haute volée. Hyper complète, très précise et capable de s’adapter aux performances de son porteur, elle a tout pour séduire aussi bien les sportifs amateurs que les baroudeurs de l’extrême ! 

Fonctions connectées : plus complète qu’on ne l’imagine

Il y a une certaine constante dans le monde des smartwatches qui veut que les modèles les plus orientés sport soient les moins utilitaires et inversement. On pouvait donc craindre que la fēnix 6X Pro Solar soit grandement démunie quand viendrait le moment de gérer les notifications et autres fonctions comme le paiement sans contact... Fort heureusement, il n’en est rien ! 

Certes, la tocante américaine reste avant tout destinée aux activités physiques, domaine dans lequel elle excelle. Mais vous pourrez aussi faire plus que les produits Amazfit ou Huawei pour ne citer qu’eux. Malgré l’absence d’écran tactile, la gestion des notifications se montre exemplaire. On profite ainsi du large écran pour lire mails et messages en intégralité. Pour les SMS et appels téléphoniques, quelques appuis permettent d’envoyer des réponses pré-construites entièrement paramétrables depuis l’application Garmin Connect. Et afin de bien préparer vos randonnées, les conditions météo actuelles et futures sont facilement visualisables. 

Si vous avez la chance d’être inscrit à l’une des banques compatibles avec Garmin Pay, alors vous pourrez vous servir de la fēnix 6X Pro Solar pour régler vos achats sans contact grâce au NFC. Il est dommage de constater que malgré les années peu de banques connues en France se prêtent au jeu, préférant privilégier les services Apple et Google... 

fénix 6X Pro Solar - Paiement NFC

Pour terminer, vous pourrez utiliser la smartwatch multisports en tant que lecteur audio. Comme précisé plus haut, il vous faudra souscrire un abonnement Deezer, Spotify ou Amazon pour transférer vos playlists préférées sur l’appareil. L’opération se déroule via Wi-Fi et demande pas mal de temps. Suite à quoi, il ne vous reste qu’à connecter un casque Bluetooth ou des écouteurs, le smartphone pouvant rester à la maison lors des exercices. 

Pour aller plus loin, des centaines de cadrans, widgets et applications vous attendent sur le magasin Connect IQ. La qualité des productions est variable, mais il y a de quoi satisfaire à tous les usages. J’ai même dégoté une version de PacMan à jouer avec le gyroscope ! 

La montre américaine est donc très complète. Certes, elle ne profite pas des services d’un assistant vocal, mais elle va presque aussi loin que les modèles sous WearOS ou Tizen en matière de fonctions connectées. 

Autonomie : l’énergie solaire pour un boost d’endurance 

Il y a de fortes chances que les possesseurs de fēnix 6 et 6X aient directement sauté le début du test pour arriver à ce paragraphe sur la fameuse recharge solaire. C’est en effet LE gros point de nouveauté sur les montres Garmin Solar. Cette technologie fait d’ailleurs monter la facture de 200€, rien que ça ! 

Est-ce pour autant justifié ? Oui et non. Je m’explique : si vous êtes du genre à faire tenir la batterie de votre fēnix 6X plus de deux semaines, la recharge solaire ne vous sera d’aucune utilité. Par contre, si vous êtes un sportif assidu qui enchaîne triathlon sur triathlon, vous pourriez apprécier les quelques heures d’usage supplémentaires apportées par le soleil. 

fénix 6X Pro Solar - Charge solaire
La bande orange sur le bord de l'écran est une cellule photovoltaïque.

Car c’est bien de ça qu’il s’agit, d’un surcroît d’autonomie et en aucun cas d’une autonomie illimitée. N’allez donc pas griller en plein soleil marseillais dix heures par jour, votre montre finira quand même par s'éteindre. Même en passant dans le mode le plus basique, vous devrez un jour ou l’autre passer par la case recharge. 

Pour un fonctionnement optimal, vous devrez exposer le verre de la fēnix 6X Pro Solar au soleil au moins trois heures par jour. Et il faut que ça soit en pleine lumière, ça ne fonctionne pas à l’ombre d’un arbre ou par temps couvert. Seuls les utilisateurs qui passent la majorité de leur temps en extérieur verront un réel intérêt à ce boost d'autonomie qui peut aller jusqu'à trois jours supplémentaires en mode connecté. 

garmin recharge solaire

Histoire d’accompagner ce modèle à recharge solaire, le constructeur propose quelques cadrans qui indiquent l’état actuel de la charge photovoltaïque. C’est plus gadget qu’autre chose, mais il s’en dégage au final un aspect psychologique intéressant qui pousse à sortir pour maintenir au mieux l’exposition à l’astre solaire. 

Vous l’aurez compris, nous sommes assez mitigés sur la recharge solaire. Elle implique une augmentation de tarif de 200€, ce qui monte le prix de la montre à 900€. C’est cher payé pour une amélioration d’autonomie d’à peine trois jours dans le meilleur des cas... 

Surtout que la fēnix 6X Pro Solar est déjà un vrai chameau, encaissant jusqu’à 21 jours d’usage en mode connecté ou plus de 60h en mode GPS. Le gestionnaire d’alimentation très bien fait vous permettra d’ajuster la consommation à vos besoins avec précision en jouant sur les capteurs actifs. Au final, même un triathlon ne devrait pas réussir à vider la batterie complètement. 

fénix 6X Pro Solar - Chargeur

Pour la recharge, on retrouve le classique port propriétaire répandu sur presque toutes les montres de la marque américaine. Un vrai dock pour caler la montre n’aurait pas été du luxe, le connecteur semblant assez fragile. Je vous encourage donc à faire très attention à l’emplacement de votre montre lors de la charge, une chute risquant de plier ou casser franchement la connectique à l’arrière du boitier. 

Fēnix 6X Pro Solar : le verdict de Clubic 

Prenez une fēnix 6X, ajoutez-lui un écran Power Glass abritant des cellules photovoltaïques et vous obtenez une fēnix 6X Pro Solar. N’oubliez pas non plus d’augmenter la note de 200€ au passage. Même si nous n'avons pas pour habitude de tenir compte des prix sur Clubic, nous sommes obligés de mentionner cette augmentation tarifaire non négligeable.  

Il y a en effet de fortes chances que ce soit le principal frein à votre éventuel achat, la version Solar n’apportant rien de neuf à la célèbre fēnix 6X déjà très complète. À moins de travailler en extérieur et de pratiquer des sports outdoor dans les régions les plus ensoleillées de France, le gain apporté par la recharge solaire reste difficile à justifier.  

La recharge solaire est pourtant une idée qui a un potentiel énorme pour les montres connectées. Ce premier galop d’essai pour Garmin augure probablement de futures productions plus efficaces, à l’autonomie réellement increvable. On ne peut qu’espérer que le constructeur persiste dans cette voie porteuse de belles promesses. 

En attendant, difficile de recommander la version 6X Pro Solar si vous détenez déjà une fēnix 6X. Et si vous faites vos premiers pas dans l’univers Garmin, autant privilégier aussi cette dernière, la recharge solaire n’apportant pas de gros gain en autonomie à l’heure actuelle. Sinon, attendez quelques promos pour les fêtes avant d'investir. Quel que soit votre choix, vous aurez au poignet une incroyable compagne taillée pour le sport ! 

9

Évolution de la fēnix 6X, la Garmin fēnix 6X Pro Solar reprend la base très solide de son aînée pour y ajouter la recharge solaire. Si l'idée est excellente sur le papier, la réalisation déçoit un peu, ne justifiant pas forcément un tel écart de prix entre les deux générations. On tient néanmoins ici une véritable championne qui saura ravir les sportifs assez aisés pour se l'offrir.

Les plus

  • Écran toujours allumé et visible en plein soleil
  • Autonomie énorme (encore améliorée avec la recharge solaire)
  • Montre hyper-complète et précise pour le sport
  • Fonctions connectées complètes pour un modèle sport

Les moins

  • 200€ de plus pour la recharge solaire
  • Recharge solaire pas encore assez efficace
  • Suivi du sommeil décevant
  • Interface parfois un peu lourde

Design et finitions 9

Fonctions connectées 7

Fonctions sport 10

Application 8

Autonomie 10

Depuis leur lancement, les montres connectées n’ont eu de cesse d’évoluer pour se rendre toujours plus utiles. Que ce soit pour suivre nos activités physiques ou servir d’assistant au quotidien, les tocantes 2.0 sont maintenant totalement intégrées dans nos vies modernes. Dans un marché particulièrement boosté par la pandémie, il peut toutefois être difficile de s’y retrouver tant les smartwatches sont nombreuses. C’est pourquoi nous avons conçu ce guide d’achat qui devrait vous aider à y voir plus clair.
Lire la suite

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
12
Furax
Concernant la partie chargement de musique directement sur la montre, je crois qu’elle fonctionne comme la 645M là dessus.<br /> Autrement dit, on peut passer par l’application Garmin sur PC, mais aussi les charger directement sur la montre, celle-ci étant vue comme stockage de masse sur le PC. C’est ce que je fais et ça fonctionne très bien.<br /> Le fait qu’il n’y ai pas de logiciel pour Ubuntu est un peu dommage car au delà de charger des musiques, elle permet aussi et surtout de mettre à jour les firmwares de la montre comme le soft Garmin, mais aussi le GPS, Wifi, etc…<br /> Dernier point mais qui n’est pas spécialement lié à Garmin, si jamais leur accès web ne fonctionne plus vous perdez énormément en fonctionnalités, même pour des choses qui paraissent simple. Le piratage de Garmin d’il y a quelques semaines a permis de bien voir la chose.
DIDLH
les nouvelles FENIX 6 solar ( et c’est ça la nouveauté) ne sont pas forcement en 51 mm mais aussi désormais en 47 mm. Le chargement de la musique se fait très rapidement via l’application garmin express et avec le câble usb livré avec la montre connecté sur son ordi.Quant aux données de l’exercice, à 12 minutes par km …et avec une FC à 120… passage chez le cardiologue à faire urgemment.
Johan_Gautreau
Oui, il existe des fénix 6 Solar en 47 mm, mais ce ne sont pas les modèles 6X comme celui testé ici. Les versions 6X ne sont référencées qu’en 51 mm pour le modèle Solar ^^<br /> Pour le transfert de la musique, comme indiqué dans le test je suis passé par un PC sous Ubuntu, sans logiciel compatible pour le transfert. Je me suis donc contenté du Wi-Fi pour le téléchargement de mes playlists sous Deezer et Amazon Music, ce qui a pris pas mal de temps lors de mes essais.<br /> Pas d’inquiétude pour mon rythme cardiaque, même si je ne suis pas sportif, il n’y a normalement pas de souci de ce côté : j’ai pris les photos à l’arrêt juste après avoir forcé le rythme, ce qui explique les relevés. En effet, pas facile de cadrer un truc à peu près correct en plein sprint ^^
Johan_Gautreau
Pas d’inquiétude à avoir, comme je l’expliquais à @DIDLH je venais de forcer le rythme pour ensuite prendre des photos à l’arrêt pendant plusieurs minutes. D’où les relevés incohérents ^^
Johan_Gautreau
Pour la musique, la montre est bien reconnue en tant qu’appareil MTP sur Linux. J’ai copié 2 Go de musiques dans le répertoire Music, mais jamais elles n’ont été détectées. Je referais d’autres essais, j’ai peut-être raté quelque chose ou alors Garmin n’aime vraiment pas Linux <br /> C’est en effet dommage que Garmin Express ne soit pas compatible avec cette plateforme, mais j’imagine qu’avec un peu de patience on peut le faire fonctionner avec Wine. C’est malheureusement souvent le problème avec les objets connectés et cie : dès qu’on sort des clous de Windows, c’est le vide intersidéral…<br /> Je confirme pour la panne : j’ai commencé le test en plein durant la coupure et on perd quelques fonctions. La fénix 6X Pro Solar reste cependant assez autonome même sans l’application au complet, c’est un bel avantage. Mais le jour où l’application ne sera plus soutenue, ça risque de faire mal… Comme avec la plupart des marques d’ailleurs, on l’a vu avec la Pebble !
DIDLH
merci pour ta réponse , ce que je voulais dire c’est qu’il aurait été intéressant de tester la vraie nouveauté, la 6X date déjà de quasiment un an alors que la 6 solaire en 47 mm est une vraie nouveauté et est totalement portable par tous contrairement à la X en 51 qui est un monstre … Pour le reste je suis donc rassuré pour ton cardio . et ça me rassure aussi car les autres testeurs de Fenix avec des VO2max à 60 et des rythmes de course infernaux me rendent jaloux.
cyrano66
fred1968:<br /> Question : est-ce vraiment utile la musique sur une montre?<br /> Ta vraie question c’est « est-ce vraiment utile d’écouter de la musique »<br /> Y’a les accrocs à leur zik dans leur bulle.<br /> Sur des pratiques répétitives et cadencées ça en aide certains à la concentration.<br /> Du coup avoir sur sa montre c’est toujours moins lourd que le brassard avec smartphone, dans la mesure où on supporte d’être déconnecté de ses RS une heure ou deux <br /> Perso j’ai la fenix6 mais pas solar.<br /> La différence de prix par rapport au bénéfice me semble prohibitif.<br /> Quand j’envisagerais un trekking d’un mois (en manche courte parce que sinon point de recharge) loin de la civilisation peut-être que je regretterais mais c’est pas d’actualité.<br /> J’ai téléchargé de la musique, déjà il vaut mieux avoir un compte Deezer ou Amazon sinon c’est un peu galère.<br /> Mais j’ai tout enlevé ça n’est pas ma pratique.<br /> Tu parles également de casque à conduction osseuse. pour ma pratique le trio smartphone, fenix et casque à condution osseuse est top.<br /> Je ne suis pas coupé du monde et j’ai des infos ponctuelles sur mon circuit, ma vitesse, mon BPM, voir même un guidage GPS. Je prépare mon parcours à l’avance sur Komoot et zou !<br /> Sur les données cardiaque, respi, oxy il est clair que ça n’est pas un matèriel medical.<br /> Entre la chaleur, la transpiration et les vibrations les résultats peuvent quand même être un peu approximatifs.<br /> Mais ce n’est pas non plus ce qu’on lui demande.<br /> Pour le reste c’est quand même le haut de gamme.<br /> Pour tout les jours en 51mm quand on a pas un poignet de bûcheron c’est pas le plus swag.<br /> Par contre en activité et vue les fonctions de cartographie un grand écran c’est plutôt indispensable.
cyrano66
Aéropex, angi et Komoot<br /> On est équipé pareil<br /> Juste la montre qui change
Johan_Gautreau
Au temps pour moi, je n’avais pas compris la question dans ce sens ^^<br /> Malheureusement, je n’ai pas toujours le choix du matériel le plus récent pour les tests, les exemplaires de prêts sont limités et pas toujours disponibles… Je suis quand même bien content d’avoir testé cette première génération de modèle solaire, ça fera un excellent point de départ pour juger des évolutions futures chez Garmin. Le prochain test sera plus orienté grand public avec la Vivomove 3 Style (si j’arrive à décrocher un prêt, bien entendu).
Johan_Gautreau
Merci pour ton retour !<br /> Pour la musique, je dirais que ça dépend vraiment des goûts et usages. Il y a peu, je n’écoutais pas du musique lors de mes sessions de sport, je trouvais que ça me déconcentrais… Puis petit à petit j’y ai pris goût. Avec la fénix 6X Pro Solar, c’est encore plus sympa car on peut télécharger les morceaux depuis Deezer et cie, ce que peu de montres concurrentes permettent de faire. Plus besoin d’embarquer le smartphone dans la poche ou avec un brassard, c’est très pratique !<br /> Les constructeurs sont maintenant obligés d’intégrer la lecture musicale depuis la montre pour ne pas se retrouver largués par les concurrents. Mais rien n’oblige à utiliser ce genre de fonctionnalité bien entendu
OliverS
Exact, le fenix 6X solar existe depuis l’année passée. C’est la généralisation à l’ensemble de la gamme qui est nouveau.
Johan_Gautreau
Pour le coup, le prochain test chez Polar sera le Unite en entrée de gamme, une version allégée de la Ignite ^^
cyrano66
Casque aussi avec système MIPS.<br /> Sinon c’est du VTT donc pas de protections particulières. Je gère les bleus, les bosses et les côtes fêlées au synthol <br /> Par contre je réfléchi à m’équiper en phare avant pour des rides nocturne.<br /> Les vraiment efficaces coûtent un bras.<br /> Et c’est pas ma fenix qui va éclairer le track😉
jcc137
Mon petit avis sur cette montre, si je peux me permettre :<br /> il y a quelques années, pris de folie technophile, j’ai investi la somme de 280 euros pour m’acheter la forerunner 235 qui fonctionne à merveille (que j’utilise encore quasiment quotidiennement - je suis un fervent adepte de la course à pied) et possède plus d’options que j’en utilise. L’autonomie est fabuleuse, et la précision du GPS fiable comme une montre suisse. Les données sont archi-complètes et les stats (quand les serveurs de Garmin sont bien sécurisés -gros défaut de dépendre des serveurs…) hyper précises.<br /> Voilà donc les raisons qui m’amènent à cette réflexion : «&nbsp;Pourquoi tant de surenchères !&nbsp;»<br /> Sincèrement, 900 euros pour une montre GPS !??!!<br /> La recharge solaire… sans déc, on est sérieux là !!!<br /> La cartographie sur un cadran de 5 cm, alors que c’est déjà pénible sur un smartphone écran 6 pouces ???!!!<br /> C’est vraiment utile tout ça, et à ce prix-là ???<br /> Quant à l’écran non tactile, je suis pour à 100%, je n’avais eu que des déconvenues avec ma première Garmin la VivoActive à écran tactile qui se déréglait dès que je transpirais sur l’écran.
TAURUS31
Perso j’ai la fenix6X pro.<br /> Je pratique la cap, le trail et la rando (dizaine par an, longues et hors sentiers).<br /> Avant je devais avoir ma Fenix 3 et mon GPS de rando Garmin Oregon.<br /> Maintenant j’ai tout regroupé en un seul appareil.<br /> Perso la carte est lisible, et j’ai eu l’occasion de la tester, ici en Dordogne lors d’une sortie trail en mode aventure… Elle m’a permis de retrouver le bon chemin.<br /> J’étais sceptique, mais perso ça reste lisible sans pb.<br /> Moins convaincu par la recharge solaire, que j’ai pas, qui me semble plus répondre à un effet de mode…
roboc
#Hors sujet : ah oui quand même, j’ai 51 balais et je suis plutôt autour de 3,2-3,4 kms. Entrainement sur 3000-3500m (pas tout d’un coup)… et pourtant je me traîne pas trop et je double quasi tout le monde… sauf les mecs qui font 3.5 et là j’en croise pas beaucoup et ce sont souvent des jeunes ! Bravo fred1968
jbc_66
J’ai vue que c’est une montre pour le sport mais es-qu’on peut recevoir des appels et répondre( es-qu’elle a cette fonction)
carinae
a moins de me tromper … non je ne pense pas ! C’est une montre de sport, si c’est comme les Forerunner on peut recevoir les notifications du téléphone faire quelques actions comme activer un alarme par exemple et c’est a peu prêt tout. …<br /> Tout le reste tourne autour du sport.
carinae
effectivement ça commence a piquer. J’ai une Forerunner 230 (qu’on m’a offert il y a quelques années) que j’utilise quotidiennement et franchement elle tourne nickel. La seule chose que je lui reproche c’est le manque d’espace mémoire … ils auraient pu faire plus.<br /> Mettre autant d’argent dans un produit commercialisé par une société qui non seulement se fait hacker mais en plus paie les hackers … perso je trouve ça assez gênant … mais bon certains en auront certainement l’utilité …
Johan_Gautreau
Hello,<br /> Elle est plutôt complète pour une montre sport. On peut voir le numéro d’un appelant et décrocher le smartphone ou raccrocher depuis la montre, on peut envoyer des messages prédéfinis, payer sans contact, lire les emails et autres notifications, écouter de la musique avec des écouteurs Bluetooth. Il n’y a par contre pas de possibilité de parler à un interlocuteur via la montre, faute de microphone intégré.<br /> Comme précisé dans le test, elle est vraiment plus complète que la plupart des autres montres orientées vers le sport, sans pour autant aller si loin que des modèles plus utilitaires dotés de WearOS ou Tizen.
DIDLH
Ah , le prix… pour certains c’est trop cher mais par rapport à mes Omega à 4000/5000/6000 boules qui ne font que donner l’heure c’est donné. Je pense que c’est le côté bel objet ou gadget ultime qui peuvent amener l’achat… Effectivement il y a quasiment aussi bien pour beaucoup moins cher si on n’a pas les moyens ou l’envie d’acheter une fenix …<br /> Pour revenir au solaire et pour comparer à d’autres montres, pourquoi pas une recharge genre le kinetic de seiko ou le rotor des montres mécaniques… vu que c’est une montre de sport on la bouge beaucoup donc la recharge serait sans doute efficace. … Pour ma part , 14 jours d’autonomie ça me va… à comparer à une journée avec mon Apple Watch…
cyrano66
DIDLH:<br /> par rapport à mes Omega à 4000/5000/6000 boules qui ne font que donner l’heure c’est donné.<br /> D’ailleurs à ce niveau de prix on ne dit plus « montre » mais « Garde-temps » <br /> Et pour 4000 boules tu as une Omega a complications, même ma vieille seamaster en a​:wink:.<br /> C’est clair qu’il ne faut pas voir que le prix et les fonctions.<br /> A un certain stade c’est la passion qui parle.<br /> DIDLH:<br /> Pour ma part , 14 jours d’autonomie ça me va… à comparer à une journée avec mon Apple Watch…<br /> L’autonomie de la fenix6 est assez variable suivant l’usage mais objectivement plus que largement suffisante.
DIDLH
Faux, pour 6000 balles tu n’as même plus une seamaster de base sans complication… (même pas la date)… ça doit faire longtemps que tu n’as pas acheté de montre<br /> pour info, le lien ci dessous de celle sur laquelle je lorgne mais j’hésite, même sur le marché gris ça ne tombe pas en dessous de 5000 sauf à frauder à la TVA.<br /> Omega<br /> Seamaster 300 OMEGA Master Co-Axial 41&nbsp;mm - 233.30.41.21.01.001 | OMEGA®<br /> Découvrez la montre Seamaster Seamaster 300 OMEGA Master Co-Axial 41&nbsp;mm - 233.30.41.21.01.001&nbsp;!<br />
cyrano66
Essaye l’application Chrono24<br /> 3700€ d’occasion en Allemagne <br /> (Arf! Laisse tomber y’a pas la boîte mais y a d’autres ventes à moins de 5000)
KlingonBrain
Si le public visé c’est des Geeks, le capteur solaire ne sers à rien. Ils ne sortent de leur caverne que la nuit. Et encore, quand ils sortent.<br /> @cyrano66<br /> Perso j’ai la fenix6 mais pas solar.<br /> La différence de prix par rapport au bénéfice me semble prohibitif.<br /> Quand j’envisagerais un trekking d’un mois (en manche courte parce que sinon point de recharge) loin de la civilisation peut-être que je regretterais mais c’est pas d’actualité.<br /> Emporte plutôt un bon petit panneau solaire externe.<br /> Sinon, tu as toujours la montre «&nbsp;ancienne école&nbsp;» avec des autonomies qui peuvent parfois dépasser les 5 ans.<br /> Et puis, au fond, y a t’il vraiment besoin d’emporter trop de gadgets high tech quand on va dans la nature pour redécouvrir le sens de l’essentiel ?
Buli_Dgn
Seumement 7 pour le côté connecté ? Pour un cycliste c’est l’extase avec le nombre de capteurs que l’on peut connecter, puissance, cadence, vitesse, di2, écouteurs et casques…!
Buli_Dgn
Vitesse, allure actuelle, foulées ou cadence, fc, fc moyenne, distance, intensité. Ca me suffit
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une étude montre que la pollution de l'air accroît la consommation d'électricité
Belle promotion sur le SSD interne Kingston 240Go chez Cdiscount !
Découvrez Mint Mobile+, le service de streaming vidéo qui ne propose qu'un seul film à la diffusion
Au Groenland, la fonte des glaces atteint de nouveaux records
Les affichages OLED transparents arrivent dans le métro chinois
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleures séries d'anthologie
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Soldes d'été : l'enceinte Bluetooth Ultimate Ears Boom 2 Lite pour seulement 59€
Haut de page