Test de la Galaxy Watch Active2 : Samsung perfectionne sa montre connectée juste ce qu’il faut

Johan Gautreau Contributeur
09 octobre 2019 à 17h54
0
La note de la rédac
A peine six mois après la sortie de sa Galaxy Watch Active, Samsung remet le couvert. Faut-il y voir une volonté de mettre au plus vite des bâtons dans les roues - ou les aiguilles - de l'Apple Watch Series 5 ? Ou plutôt l'envie de faire oublier une Watch Active de première génération en demi-teinte ? Quoi qu'il en soit, la Galaxy Watch Active2 est à la hauteur de nos espérances, même si les changements ne semblent pas flagrants à première vue.

Samsung a surpris son petit monde en début d'année 2019 avec sa premières Watch Active. En effet, le constructeur coréen nous avait jusqu'alors habitué aux montres connectées massives comme la Galaxy Watch ou la vieillissante Gear S3. Ces dernières adoptaient un fonctionnement original avec leur bague d'écran rotative taillée pour TizenOS, le système pour wearables développé par Samsung depuis quelques années déjà.

Hélas, la Watch Active première du nom laissait un peu tout ça de côté : design moins marquant, absence de bague rotative, autonomie décevante... Bref, le tableau laissait un peu à désirer. Le géant asiatique vient toutefois remettre les pendules à l'heure avec sa Galaxy Watch Active2, une excellente smartwatch qui fait vite oublier les erreurs du passé !

La Galaxy Watch Active2 est disponible à partir de 299€ pour le modèle 40 mm et 329€ pour celui de 44 mm.

Galaxy Watch Active2 : une solide fiche technique

Il ne vous aura pas échappé que la nouvelle version de la Watch Active est plus chère que la première mouture. En cause une fiche technique plus solide et surtout la réapparition de la bague rotative, cette fois-ci avec un fonctionnement tactile.

Samsung n'y va d'ailleurs pas avec le dos de la cuillere si on se fie à la fiche technique résolument haut de gamme de la tocante :
  • Deux tailles : 40 mm et 44 mm
  • Ecran Super AMOLED de 1.2” avec une définition de 360 x 360 px (modèle 40 mm)
  • Ecran Super AMOLED de 1.4” avec une définition de 360 x 360 px (modèle 44 mm)
  • Processeur Exynos dual-core 1.15 GHz/0.75 Go de RAM/4 Go de stockage interne
  • Batterie de 247 mAh (modèle 40 mm)
  • Batterie de 340 mAh (modèle 44 mm)
  • Bluetooth 5.0/Wi-Fi 802.11 b/g/n
  • Certification IP68 + étanchéité 5 ATM
  • GPS/capteur de rythme cardiaque/NFC/microphone + haut-parleur

La Watch Active2 est donc hyper complète. Vous pourrez l'utiliser aussi bien pour les activités sportives que pour payer sans contact avec Samsung Pay. Les plus courageux pourront même tenter une discussion téléphonique grâce au combo haut-parleur et microphone de la belle.

Galaxy Watch Active 2 - Design

Notez qu'il n'est pas nécessaire de posséder un smartphone Samsung pour utiliser la Watch Active2. La montre connectée est compatible avec Android et iOS, mais certaines fonctions sont absentes sur les smartphones à la Pomme.

Pour ce test, nous avons opté pour un Xiaomi Pocophone F1 sous Android 9.0 Pie et une Active2 en version 44 mm. Nous vous recommandons d'ailleurs ce modèle qui dispose d'une meilleure autonomie que celui de 40 mm.

Design : des améliorations subtiles mais efficaces

Rien ne ressemble plus à une Galaxy Watch Active qu'une Galaxy Watch Active2. C'est ce qu'on serait tenté de se dire au premier coup d'œil sur la nouvelle montre sud-coréenne. Si le constructeur propose maintenant deux tailles de boitier - 40 et 44 mm - le look global reste inchangé.

Galaxy Watch Active 2 - Présentation

Mais en y regardant de plus près, on se rend compte que quelques détails ont été améliorés. Le plus flagrant est l'amincissement de la bordure noire autour de l'écran Super AMOLED. La dalle de la Watch Active2 est ainsi bien mieux mise en valeur que sur la première Active. L'écran saute immédiatement aux yeux et ne semble plus enserré dans cette horrible gangue noire...

Les boutons ont aussi été retravaillés. Celui du haut s'élargit ainsi pour devenir plus facile à activer. Un haut-parleur fait aussi son apparition sur le côté gauche, signalé uniquement pas deux fentes très discrètes. Le dos de la montre évolue de même, arborant maintenant un capteur de rythme cardiaque à huit diodes au lieu de quatre sur la première Watch Active.

Galaxy Watch Active 2 - Capteur cardiaque

En dehors de ça, le design global reste le même qu'auparavant. On a donc une montre connectée mixte qui saura séduire aussi bien les hommes que les femmes. Le modèle de 44 mm sait se faire oublier une fois sur le poignet avec un poids de 30 grammes seulement. On est ainsi à des années-lumière de la Galaxy Watch de 2018, véritable monstre à son époque. On pourra toutefois reprocher à la série Watch Active un petit manque de personnalité à cause d'un côté trop lisse, sans véritable grain de folie. Mais vous savez ce qu'on dit sur les goûts et les couleurs...


Ecran : le top en toutes circonstances

Si on vous dit que l'écran de la Galaxy Watch Active2 est nul, vous nous croyez ? Probablement que non et vous avez bien raison !

Le géant coréen montre une fois de plus sa maîtrise de la technologie Super AMOLED. La dalle de 1.4” de la smartwatch brille en toutes circonstances, mettant en valeur les nombreux cadrans colorés pré-installés. Que vous cherchiez un affichage bourré d'informations ou au contraire une watchface analogique simple, le résultat sera à la hauteur de vos attentes.

Galaxy Watch Active 2 - Design 2

Le capteur de luminosité intégré dans la montre ajuste au mieux la puissance lumineuse, en intérieur comme en plein soleil. Dans tous les cas, la dalle reste parfaitement visible, ce qui n'est pas un mince exploit dans le monde des smartwaches.

Petite note originale : certains cadrans peuvent adopter la couleur de vos habits. Prenez une photo de vos vêtements, sélectionnez la zone à copier et laissez la magie opérer. C'est certes gadget, mais ça reste bien sympa pour ajuster son look en prévision d'une sortie détente.

Système d'exploitation : TizenOS - presque - au mieux de sa forme

Lancé il y a plusieurs années par Samsung, TizenOS fait sans surprise son retour sur la Watch Active2. Les changements d'une année à l'autre semblent relativement légers, même si l'interface bénéficie maintenant d'un look façon OneUI.

Le fonctionnement reste identique à celui des Gear S et autres Galaxy Watch. Par défaut, c'est le cadran de l'heure qui est visible. En défilant vers la gauche, on accède aux notifications. Vers la droite, ce sont des dizaines de widgets informatifs qui nous attendent, la plupart liés à l'application Samsung Health. Tout cela est facilement personnalisable. Que vous aimiez avoir plein d'informations ou au contraire vous contenter d'une interface épurée, les réglages sont très simples.

Galaxy Watch Active 2 - Couronne tactile

La navigation s'effectue au doigt, avec des glissements et appuis, comme sur toute montre connectée à écran tactile. La célèbre bague rotative fait cependant son retour, cette fois-ci sous forme tactile. C'est en effet la zone noire autour de l'écran qui vient remplacer la bague physique si représentative des anciennes montres connectées de Samsung. Elle n'est pas activée par défaut. Son usage rend pourtant la navigation au sein de TizenOS bien plus agréable.

La précision est cependant inférieure à celle de la bague physique. Il n'est pas rare d'appuyer sur l'écran durant la rotation du doigt, ce qui entraine parfois l'ouverture inattendue d'une application. On s'habitude heureusement assez vite à cette bague rotative invisible qui manquait cruellement à la première Galaxy Watch Active.

L'utilisation de TizenOS est donc un vrai régal. Nous avons cependant constaté quelques ralentissement - heureusement très rares - lors de nos essais. Rien de rédhibitoire, mais on sent ici la différence de budget par rapport à une Galaxy Watch plus haut de gamme. Rassurez-vous, l'expérience reste fluide dans 99% des cas, TizenOS étant bien plus léger que WearOS.

Ce qu'on pourra surtout reprocher à l'OS mobile de Samsung, c'est son manque chronique d'applications. Le Galaxy Store est bien pauvre de ce côté-là. On appréciera certes la présence de Spotify et Strava, mais il n'y a guère mieux à se mettre sous la dent. Par contre, la galerie de cadrans est bien fournie. Rien que Facer et Watchmaker devraient vous assurer une manne inépuisable de watchfaces en tous genres.

Galaxy Watch Active 2 - Cadrans
Galaxy Watch Active 2 - Magasin applications

Pour terminer, notons que Bixby fait pour la première fois son apparition en français sur une montre connectée Samsung. L'assistant coréen se débrouille plutôt bien, mais reste quand même limité au niveau de la domotique. La faute en incombe à une compatibilité encore trop légère avec les principales marques du marché. Les progrès sont cependant là, même s'il faudra encore du temps à Bixby pour se hisser au même niveau qu'Alexa ou Google Assistant.

Fonctions sportives : un bon coach pour les débutants

Samsung a toujours mis l'accent sur la santé pour ses montres connectées. Rien d'étonnant donc à ce que la plupart des fonctions sportives de la Watch Active2 tournent autour de l'application Samsung Health.

Galaxy Watch Active 2 - Application

La grande majorité des widgets concerne le suivi de la santé : qualité du sommeil, rythme cardiaque, niveau de stress et bien entendu avancement dans vos objectifs quotidiens. Tout est fait pour vous motiver. Vous n'avez pas bougé depuis un moment ? La montre vous invitera à sortir faire une ballade ou des étirements, animations à l'appui.

Grâce au GPS embarqué et au capteur de rythme cardiaque, vous pourrez enregistrer vos activités physiques parmi une large liste :
  • Marche à pied
  • Course
  • Natation (piscine ou extérieur)
  • Randonnée
  • Cyclisme...

Ce n'est qu'une petite partie de l'iceberg. La smartwatch sait aussi gérer de nombreux exercices sur machines ou avec des accessoires. Dans ce cas-là, les données relevées sont plus légères, à savoir rythme cardiaque, durée d'entrainement et calories dépensées. C'est basique, mais elles ont le mérite d'exister.

Galaxy Watch Active 2 - Suivi GPS
Galaxy Watch Active 2 - Entrainement

La capture du rythme cardiaque est d'ailleurs plus précise que sur la Watch Active première du nom. Le GPS est malheureusement un peu trop laxiste, affichant des trajectoires qui manquent de précision. Il existe heureusement un mode plus précis à activer dans les paramètres d'entrainement. L'autonomie sera cependant réduite en conséquence avec cette fonction "haute précision".

Si vous n'irez pas faire un triathlon avec la Galaxy Watch Active2, cette dernière sera néanmoins une bonne compagne pour vous mettre au sport ou essayer de découvrir de nouvelles activités de mise en forme. Couplée à d'autres applications comme MyFitnessPal, Samsung Health permet un suivi relativement précis de la santé. Sportifs débutants et intermédiaires y trouveront leur compte grâce à une interface simple et de nombreux programmes adaptés à leur niveau.

Autonomie : une nette amélioration, mais insuffisante malgré tout

La première Galaxy Watch Active était clairement une déception du point de vue de l'autonomie, peinant à tenir tout juste 48h en usage très léger. Autant dire que face à la très endurante Galaxy Watch plus agée, elle marquait une grosse régression...

Samsung améliore donc sa copie - pouvait-il en être autrement ? - même si ce n'est pas encore parfait. Nous allons avant tout parler du modèle 44 mm, le seul à être passé entre nos mains. Etant le plus gros de la nouvelle gamme Watch Active2, il offre aussi la meilleure durée de vie grâce à sa batterie de 340 mAh.

En usage modéré, c'est-à-dire sans mode AoD, ni Wi-Fi et GPS activé et une capture du rythme cardiaque toutes les 10 minutes, la tocante est capable de tenir la charge un peu plus de 72 heures. Un net progrès par rapport à la précédente génération. On reste toutefois en retrait par rapport aux 96 heures de moyenne de la Galaxy Watch de l'an dernier.

Galaxy Watch Active 2 - Chargeur induction

Tout dépendra donc de vos usages. Si vous désirez pousser la montre dans ses retranchements en activant le maximum de fonctionnalités et en faisant de l'exercice pendant une heure ou deux avec suivi GPS et cardiaque en continu, alors elle ne tiendra pas plus d'une - très - grosse journée. Dans l'absolu, tablez sur 48h en usage normal et jusqu'à 96 heures si vous jouez avec les divers modes d'économie d'énergie.

Lorsque viendra le temps de la recharge, il suffira de poser la Galaxy Watch Active2 sur son socle magnétique. Sans-fil oblige, le chargement prend du temps. Comptez 2h30 pour une recharge complète, aucun adaptateur secteur n'étant fourni dans la boite.

Toutes ces constatations sont valables uniquement pour le modèle de 44 mm. La petite sœur de 40 mm est probablement moins endurante, se rapprochant des performances médiocres de la première Watch Active.

Samsung Galaxy Watch Active2 : le verdict de Clubic

Oubliez la Galaxy Watch Active, la seconde version est la seule valable. Bien que le look reste similaire, la nouvelle smartwatch du géant coréen gomme tous les défauts de la précédente mouture. On retrouve ainsi avec plaisir la sacro-sainte bague rotative, ici sous une forme tactile assez surprenante au premier abord. La navigation au sein de TizenOS retrouve ainsi son confort initial.

La liste des bonnes choses ne s'arrête pas ici. L'autonomie améliorée - sur le modèle 44 mm - permet de profiter de la montre plusieurs jours, même si on reste un peu en-dessous de la concurrence. Bixby arrive aussi en français, une première sur les smartwatches de la marque coréenne. Tous ces petits détails accumulés rendent l'expérience on ne peut plus agréable, à des lieux du semi-échec de la première Watch Active.

Si vous cherchez une montre connectée complète, passe-partout avec un design mixte et capable de garder un œil sur votre santé ainsi que vos notifications, alors n'hésitez pas. Le budget demandé est certes conséquent, mais le jeu en vaut la chandelle.

La Galaxy Watch Active est morte, vive la Galaxy Watch Active2 !

Samsung Galaxy Watch Active2

Les plus
+ Ecran AMOLED superbe
+ Capteur cardio très précis
+ Design mixte et passe-partout...
+ Bague rotative de retour...
+ Autonomie améliorée...
Les moins
- Quelques ralentissements
- Prix en hausse
- ... mais qui manque de personnalité
- ... mais pas toujours précise
- ... mais inférieure à la concurrence
Design
Ecran
Fonctions connectées
Fonctions sport
Autonomie
4

Modifié le 10/10/2019 à 12h07
8 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Porn : Macron veut
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top