Test Polar Ignite : la montre connectée sport la plus futée

Johan Gautreau Contributeur
02 novembre 2019 à 17h02
0
La note de la rédac
On continue notre exploration du marché des montres connectées sport avec la toute récente Polar Ignite. Orientée vers le milieu de gamme, cette nouvelle addition au catalogue de Polar vise avant tout les sportifs avec un budget relativement restreint. La qualité pâtit-elle de ce prix plancher ? On vous dit tout dans notre test de la Polar Ignite.

La bonne santé est devenue un vrai argument marketing de nos jours. Alors quitte à “manger, bouger” autant le faire à fond. Pour ça, rien de mieux qu'une smartwatch capable de suivre nos progrès et nous motiver au quotidien.

Polar est une marque qui a déjà une belle expérience dans le domaine du sport connecté. Le catalogue bien rempli du constructeur s'étend toutefois avec l'arrivée du modèle Ignite, une montre connectée dédiée au fitness.

Polar Ignite - Présentation

Plus abordable que la Vantage M dont elle s'inspire grandement, la nouvelle venue vise un large public. Que vous soyez un sportif débutant ou confirmé, la tocante high-tech a ce qu'il faut pour vous. Enfin ça, c'est la promesse de Polar. Nous avons tenu à vérifier les faits.

Après plusieurs jours de test, il faut bien avouer que l'Ignite fait les choses bien, du moins la plupart du temps. On vous en dit plus dans les paragraphes suivants.

La Polar Ignite est commercialisée à partir de 199.90€. On la trouve néanmoins régulièrement en promotion aux alentours de 170€.

Polar Ignite : une fiche technique en demi-teinte

Compte tenu du prix de la Polar Ignite, on se doute bien que quelques concessions ont dû être faites lors de la conception. Mais il faut bien avouer que même face à d'autres concurrentes moins onéreuses, la smartwatch de Polar fait piètre impression sur le papier...

Mais voyez plutôt par vous-même :
  • Boitier 43 mm - Bracelet 20 mm
  • Écran 1.2” IPS - 240 x 204 px - Verre renforcé Dragontrail
  • Batterie : 5 jours en mode normal / 17 h en mode GPS + cardio
  • Bluetooth
  • Étanche 30 m
  • GPS / Capteur cardio

Oubliez toute velléité de paiement sans contact faute de puce NFC. Dites adieu à la dalle AMOLED pourtant utilisée même en entrée de gamme. N'espérez pas embarquer votre musique dans une quelconque mémoire interne. La Polar Ignite va vraiment à l'essentiel. Et vous savez quoi ? Ça fait vraiment du bien !


Design : une Vantage M revue et corrigée

Si Garmin avait revu de fond en comble le look de ses montres avec la Venu, Polar reprend une formule qui marche. Très élégante, l'Ignite ressemble à s'y méprendre à la Vantage M de la même marque. On retrouve donc ce look unisexe très agréable au regard.

Le boitier de 43 mm ne pèse que 35 grammes avec le bracelet. Autant dire qu'on oublie vite la montre connectée une fois qu'elle orne le poignet. Les matériaux utilisés sont de qualité : acier inoxydable pour la couronne et polymère renforcé de fibres de verre pour le boitier.

Polar Ignite - Design

Le plus gros changement par rapport à la Vantage réside dans les boutons. Ils tirent leur révérence pour ne laisser la place qu'à un unique bouton en métal sur le côté gauche. La navigation au sein de l'interface de la smartwatch est donc presque 100% tactile.

Polar Ignite - Bouton

Quand on retourne la Polar Ignite, on découvre un dos très chargé. Le capteur de rythme cardiaque est composé de cinq diodes. Mais ce qui prend le plus de place, ce sont les quatre plots de charge. Bien qu'ils ressortent beaucoup, ils ne sont pas gênants une fois la montre au poignet.

Polar Ignite - Dos

Écran : la grosse déception

Au royaume des écrans, la Polar Ignite est loin d'être reine. En cause sa dalle IPS de 1.2" de piètre qualité. De type “pneu dégonflé” comme sur la très âgée Moto 360, elle fait surtout l'erreur d'être de basse définition. On aperçoit donc les pixels, ce qui est loin d'être agréable au quotidien.

Polar Ignite - Ecran

L'écran de la Polar Ignite manque aussi de luminosité. Pourvu que vous soyez en plein soleil, vous aurez du mal à voir les informations à votre poignet. Nous ne jugerons pas trop les couleurs ternes, l'objectif de cette smartwatch n'étant pas non plus d'en mettre plein la vue. L'IPS montre toutefois ses limites sur cette montre connectée.

On reste donc bien sur notre faim sachant que des montres comme l'Amazfit Verge ou la Huawei Watch GT offrent de meilleures dalles pour le même prix, voire moins cher...

Système d'exploitation : minimal mais très simple d'emploi

Alors que la plupart des constructeurs cherchent à intégrer le maximum de fonctions dans leurs montres, Polar va à contre-courant. Pour tout dire, jamais une montre connectée n'a semblé si simple à utiliser. Votre serviteur en a pourtant testé des dizaines ces dernières années !

L'interface est vraiment très originale, se basant sur un système de calques. Vous avez le choix entre un cadran numérique ou analogique. En faisant glisser votre doigt vers les bords, divers écrans viendront superposer leurs données au cadran d'horloge :
  • Pourcentage d'activité
  • Fréquence cardiaque actuelle
  • Dernière activité
  • Score Nightly Recharge
  • Coach Fit Spark

Un appui sur chaque écran déroule des informations plus précises. La navigation est très intuitive, permettant de prendre en main la Polar Ignite très rapidement.

Polar Ignite - Cardio poignet

Un glissement depuis le haut de l'écran donne accès aux paramètres qui sont des plus succincts : verrouillage de la montre, mode Ne pas déranger et Mode avion. Les notifications du smartphone sont accessibles depuis le bas de l'écran, comme sur WearOS.

Sauf qu'ici, vous ne ferez pas grand-chose à part les lire. Impossible de répondre à un SMS, même avec des réponses pré-enregistrées. Impossible aussi de contrôler la musique du smartphone. Au final, à part régler une alarme - et une seule - vous n'aurez aucune fonction connectée. Pour le coup, on a un peu l'impression de revenir aux débuts des montres connectées, c'est assez surprenant lors des premières heures !

Pour terminer, sachez qu'un appui sur le bouton vous donnera accès à plusieurs raccourcis :
  • Démarrer un entrainement
  • Exercice de respiration Serene
  • Chronomètre
  • Test de fitness
  • Réglages

Là encore, on va à l'essentiel. Finalement, c'est plutôt rafraîchissant de ne pas se retrouver sur une usine à gaz comme la Garmin Venu qui se perdait en menus et sous-menus à foison. Le manque de fonctions connectées pourra cependant rebuter certains, en particulier avec l'impossibilité de stocker des musiques sur une mémoire interne ou encore payer sans contact.

Polar Flow et fonctions sport : un vrai coach au poignet !

Décidément, Polar ne fait rien comme les autres constructeurs. Si l'Ignite peut s'utiliser en totale autonomie, elle gagnera à être connectée à l'application Polar Flow sur votre smartphone ou PC. Tout comme Garmin ou Fitbit, Polar propose sa propre plateforme en ligne pour analyser vos données sur grand écran. Mais pour ce test, nous allons nous concentrer sur la version mobile qui est identique.

Lors des premières minutes, l'impression d'austérité donnée par la montre continue avec l'application. En effet, celle-ci est loin d'être attractive, la faute à un design qui semble en retard sur les standards actuels. Mais passé cet écueil visuel, force est d'admettre que la Polar Ignite frappe fort dans le domaine du suivi de la santé.

Polar Ignite - Interface

Oubliez votre objectif de nombre de pas ou de calories. La smartwatch n'a que faire de ce genre de données pour vous motiver. Celles-ci sont présentes, mais n'ont pas cette importance que leur donnent les autres constructeurs. Car l'Ignite pense avant tout en termes de temps d'activité.

Le menu principal affiche ainsi un cercle qui correspond à un cycle de 24 heures. L'application attribue à ce cercle diverses couleurs selon votre niveau d'activité : repos, faible, modéré ou intensif. L'objectif étant bien entendu d'atteindre 100% à la fin de la journée, peu importe la façon de vous y prendre. Montez un meuble, passez la serpillière, jardinez : tout ceci sera compté dans votre activité quotidienne. C'est un fonctionnement très original et surtout très motivant. Les chiffres ne comptent plus autant. Il suffit de se bouger.

Polar Ignite - Objectifs

Bien entendu, le sport reste quand même la meilleure solution pour atteindre l'objectif quotidien. Pour ça, Polar met en place plusieurs dizaines de “profils sportifs”. Chaque profil correspond en fait à un comportement de capture des données. Par exemple, le profil marche à pied active le GPS et le relevé d'altitude alors que celui dédié au vélo elliptique n'utilisera pas de telles fonctions. Chacun des profils affiche aussi des données différentes à l'écran lors de l'exercice. Libre à vous de modifier tout ça et d'ajouter de nouveaux champs de données. La création de profils est potentiellement illimitée.

Polar Ignite - Profils
Polar Ignite - Programmation profil

Ça ne suffit pas ? Alors il vous reste le coach Fit Spark. Exclusif à la Polar Ignite, ce programme adapte vos entraînements selon vos données corporelles et vos habitudes. Mieux encore, vous pourrez améliorer plusieurs points : cardio, musculation ou exercices complémentaires. Le tout s'adapte chaque jour en prenant en compte les exercices précédents et aussi votre score Nightly Recharge.

Polar Ignite - Coach Fit Spark

Kesako ? Tout comme le Body Battery de Garmin, le score Nightly Recharge indique la qualité de votre nuit et votre récupération globale. S'il est élevé, la montre vous donnera le feu vert pour lancer des exercices. Par contre, s'il est mauvais, vous serez invité à prendre une nouvelle nuit de repos avant de retourner pratiquer. Polar base ce score sur la qualité des phases de votre sommeil, mais aussi le statut de votre SNA - ou Système Nerveux Autonome. Difficile de savoir si les mesures sont ici vraiment pertinentes, mais les résultats affichés semblaient concorder lors de nuits plus ou moins agitées.

Polar Ignite - Sommeil
Polar Ignite - Nightly Recharge

Tout cet ensemble contribue à faire de la Polar Ignite une montre connectée sport vraiment à part. Le côté austère est vite oublié face au fonctionnement atypique du suivi de la santé proposé ici. Le coaching au poignet va plus loin que sur la plupart des concurrentes. L'Ignite s'impose ainsi comme une valeur sûre pour renforcer son corps grâce aux exercices de cardio et de musculation.

Polar Ignite - Exercice
Polar Ignite - Exercice graphiques

Nous aurons finalement peu de reproches à faire la montre. Le plus gros provient du capteur de rythme cardiaque qui semble avoir du mal à suivre de près les brusques changements de rythme. On regrettera aussi l'absence de suivi du triathlon. La précision du GPS est quant à elle plutôt bonne.

Autonomie : un mode GPS performant

Comme nombre de ses concurrentes, la Polar Ignite nous promet une autonomie d'environ cinq jours en usage normal, c'est-à-dire sans utiliser le GPS de façon intensive mais avec le suivi cardio activé en permanence.

D'après nos essais, on s'approche bien de ce score puisque la tocante aura tenu un peu plus de quatre journées et demie à notre poignet avant de réclamer une recharge. C'est donc dans la bonne moyenne.

Mais l'intérêt d'une montre sport, c'est d'utiliser le mode GPS le plus longtemps possible. Pour ça, Polar nous promet pas moins de 17h avec suivi GPS et cardio activé en permanence. Une belle promesse qui se vérifie aussi dans les faits.

D'après nos essais, vous pourrez tenir environ 15h en mode GPS. C'est un très bon score pour une montre à moins de 200€, surtout que la puce utilisée se montre particulièrement précise dans ses relevés. Jouer avec l'allumage automatique de l'écran sera toutefois nécessaire pour tirer le meilleur parti de la batterie de l'Ignite. En activant la dalle en permanence, l'autonomie chutera bien plus vite, tombant alors à moins de 6h en mode GPS.

Polar Ignite - Chargeur

Pour la recharge, il faut bien évidemment passer par un chargeur propriétaire. Celui-ci est de qualité correcte, se fixant facilement au dos de la montre avec une attache magnétique solide. Comptez un peu plus de 2h pour refaire le plein. C'est dans la moyenne, rien à signaler de ce côté.

Polar Ignite : le verdict de Clubic

C'est une évidence, la Polar Ignite ne sera pas pour tout le monde. Entre un écran en retard sur la concurrence et une application austère, les premières heures avec la montre connectée sont assez rebutantes. Et ce ne sont pas les fonctionnalités connectées qui rattrapent le coup, vu qu'elles sont quasiment inexistantes...

Et pourtant, une fois passée la première impression assez négative, on se met à apprécier la Polar Ignite à sa juste valeur. Le design mixte très réussi est déjà un bon point en l'état. Mais c'est surtout l'approche sportive qui séduit tant elle va à contre-courant. Ici, votre nombre de pas au quotidien n'est pas primordial. C'est le fait de bouger qui importe vraiment, quelle que soit l'activité. Et ça, c'est diablement motivant !

La montre de Polar s'adapte ainsi aux performances de chacun en usant de son coach Fit Spark particulièrement attractif. Tout le corps est sollicité au travers d'exercices de tous genres et tous niveaux. Les sportifs débutants et intermédiaires apprécieront la diversité d'activités proposée par la Polar Ignite. À moins de 200€, vous trouverez difficilement mieux comme smartwatch sport grand public !

Polar Ignite

Les plus
+ Design mixte, léger et élégant
+ Suivi d'activité original
+ Coach Fit Spark efficace et adaptatif
+ Bonne autonomie du mode GPS
Les moins
- Ecran décevant
- Fonctions connectées quasi inexistantes
- Application un brin austère
- Manque de cadrans et de personnalisation
Design
Ecran
Fonctions connectées
Fonctions sport
Autonomie
3.5

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top