Test Huawei Watch GT : la montre connectée sportive championne de l'autonomie

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
27 décembre 2018 à 17h59
0
La note de la rédac
Vous avez peut-être eu la chance de la trouver sous le sapin. Sachez dès ces premières lignes que vous possédez alors l'une des meilleures montres connectées jamais conçues. Ceci étant dit, à quoi faut-il s'attendre exactement en déballant sa Huawei Watch GT ? Réponse approfondie dans les lignes ci-dessous.

Huawei n'en est pas à son coup d'essai en termes de wearables. Toujours commercialisée, la Huawei Watch 2 (qui succède elle-même à la Watch premier du nom) a été unanimement recommandée comme une excellente tocante. Alors quel était l'intérêt de proposer une nouvelle déclinaison, siglée d'un "GT" qui évoque forcément des voitures qui font vroum et des morceaux de gomme qui restent scotchés au bitume ?

En réalité, la Huawei Watch GT représente quelque chose comme un pari pour le deuxième constructeur de smartphones mondial. Contrairement à ses autres montres, Huawei a choisi ici de passer sur un système d'exploitation propriétaire. Exit Wear OS, et bienvenue à LiteOS.



En résulte pour Huawei un produit au plus proche de ses aspirations, et en totale adéquation avec EMUI qui équipe les téléphones de la marque. Pourtant, la Huawei Watch GT ne fait pas dans la discrimination, et demeure totalement compatible avec n'importe quel smartphone Android et iOS grâce à une companion app sur laquelle nous reviendrons plus en détail un peu plus bas.



La Huawei Watch GT Sport est disponible pour 199€ et la Watch GT Classic pour 249€.

Huawei Watch GT test
La Huawei Watch GT Sport. © Pierre Crochart pour Clubic

Huawei Watch GT : la fiche technique

Un sacré bon rapport qualité-prix. Voici en substance comment l'on pourrait analyser la fiche technique de la Huawei Watch GT en la mettant en parallèle avec son prix.

La Huawei Watch GT, c'est :
  • Un écran AMOLED de 1,39" doté d'une définition de 454 x 454 pixels (résolution de 326 ppp)
  • Un SoC Cortex-M4
  • 16 Mo de RAM / 128 Mo de ROM
  • Batterie de 420 mAh
  • Bluetooth 4.2
  • Support du GPS, GLONASS et GALILEO
  • Certifié 5ATM pour une immersion jusqu'à 50 mètres de profondeur (le bracelet en cuir de la Watch GT Classic ne convient pas pour la natation
Point de Wear OS, ni de Snapdragon : Huawei signe ici un produit de rupture qui, vous le verrez, se révèle parfaitement convaincant à l'usage.

Mais signalons tout de suite l'absence de quelques fonctionnalités pouvant s'avérer gênantes pour certaines personnes. La Huawei Watch GT ne dispose pas de puce NFC, et ne se destine par conséquent pas aux personnes souhaitant régler leurs achats via Google Pay du bout du poignet.

Elle est également dépourvue d'un microphone ; il vous faudra donc tirer un trait sur Google Assistant qui, de toute manière, est absent de l'OS de Huawei.

Il faudra tirer un trait sur Google Assistant



Le constructeur l'affiche clairement sur la page dédiée à son produit sur son site : il s'agit-là d'une montre destinée avant tout aux sportifs. En ce sens, elle dispose bien évidemment de tout l'attirail usuel où le capteur de rythme cardiaque (actif en permanence) côtoie un accéléromètre, un gyroscope, un capteur de pression et de lumière ambiante.

Signalons enfin l'absence d'adaptateur secteur dans la boîte de la montre. Il vous faudra utiliser celui de votre smartphone afin d'y rattacher le socle de recharge USB-C de la Watch GT.

Un design classique, mais bien fini

Difficile de se démarquer dans le petit monde des montres connectées. Si Apple semble être le seul à tirer son épingle du jeu en termes de design, la plupart des autres constructeurs s'efforcent de coller au plus proche des véritables montres à quartz vendues en bijouterie.

Cette Huawei Watch GT ne fait nullement exception, et reprend une forme des plus intemporelles. Le cadran en verre se barde d'une céramique noire apportant indéniablement un certain cachet à l'ensemble.

Huawei Watch GT test
La Huawei Watch GT jouit d'un design sobre et intemporel. © Pierre Crochart pour Clubic

Le boîtier, tout en acier inoxydable brossé, fait montre (vous l'avez ?) d'une solidité exemplaire, et les boutons situés sur le côté droit de l'appareil semblent suffisamment costauds pour confirmer notre première impression de solidité générale.

Le dos de la montre se couvre d'un plastique assez inesthétique mais heureusement caché par notre poignet. Au centre, on retrouve les différents capteurs desquels la montre tirera les précieuses données qui seront traitées pour vous proposer divers entraînements et conseils bien-être au quotidien.

Huawei Watch GT test
Le dos de la montre est un peu moins heureux, mais permet de remarquer que le bracelet est amovible. © Pierre Crochart pour Clubic

Vendue 199€, la Huawei Watch GT se pare d'un bracelet en silicone noir qui a la bonne idée de disposer d'un nombre incalculable de crans pour s'adapter à tous les poignets. En contrepartie, celui-ci n'est pas très beau.

Pour 50€ de plus, la version Classic dispose d'un joli bracelet en cuir foncé. Mais n'oublions pas que le bracelet des deux modèles est amovible, et que vous pourrez sans doute trouver des modèles plus fantaisistes à vous mettre sous le poignet.

Un écran pas loin d'être irréprochable

Généreusement doté d'une dalle AMOLED de 454 pixels, l'écran de la Watch GT est parfaitement défini. Peu importe la distance à laquelle vous regardez votre montre, les informations s'afficheront de façon très claire, et les pixels ne seront apparents qu'en collant votre rétine à la dalle (ne faites pas ça à la maison).

Huawei Watch GT test
L'écran est très bien défini, mais certains cadrans sont un peu cheap. © Pierre Crochart pour Clubic

Avec un tel écran, il est d'autant plus dommage que les cadrans proposés par Huawei ne soient pas tout à fait à la hauteur. Les cadrans analogiques souffrent - comme souvent dans les montres connectées - d'un effet cheap qui nous a fait préférer l'option numérique tout au long de notre test.

Huawei Watch GT test
Les affichages numériques sont très clairs et riches en informations. © Pierre Crochart pour Clubic

On se confronte d'ailleurs ici à l'une des limites de LiteOS, le nouveau système d'exploitation dédié aux wearables de Huawei. Impossible de se procurer la moindre application ou de télécharger davantage de cadrans. Il faudra se plier à la bonne volonté du constructeur en la matière.

Une montre parfaitement réactive

Impossible de rajouter cadrans et applications, certes, mais cela permet à Huawei de proposer un OS particulièrement léger - comme son nom le laisse suggérer. Huawei maîtrise ainsi parfaitement son ouvrage, et livre une montre infiniment plus réactive que la TicWatch C2 que nous testions à la mi-décembre.

Le processeur Cortex-M4 fait des merveilles, même avec ses seuls 16 Mo de mémoire vive à disposition. C'est notamment grâce à une architecture en big.LITTLE qui voit se côtoyer des coeurs hautes performances à d'autres plus efficients, répartissant astucieusement la charge pour proposer une expérience des plus fluides.

Passer d'un écran à l'autre se fait ainsi sans à-coup, et surtout sans avoir à s'y reprendre à plusieurs fois pour faire comprendre à l'écran ce que l'on désire faire.

Une autonomie de très, très haute volée

C'est probablement le point le plus positif qu'on nous avons à relever sur cette Huawei Watch GT : l'autonomie est tout bonnement démentielle. Sur son site, Huawei n'a vraiment pas peur des mots, et claironne que sa tocante est capable de tenir 2 semaines entières, et jusqu'à 30 jours si on désactive le suivi continu du rythme cardiaque.

Dotée d'un accumulateur de 420 mAh seulement, on avait toutes les peines du monde à croire aux promesses du constructeur chinois en la matière. Et pourtant.

Huawei Watch GT test
Après 8 jours d'utilisation, la batterie affichait encore un fier 18%. © Pierre Crochart pour Clubic

Pourtant difficile de donner tort aux chiffres avancés par Huawei. Déballée un mercredi midi, la montre n'est tombée en rade que le samedi après-midi... de la semaine suivante ! Je l'ai porté chaque jour avec les notifications activées, le suivi de rythme cardiaque en continu, et pendant mes séances de sport trois à quatre fois par semaine.

La montre n'est tombée en rade que le samedi après-midi... de la semaine suivante !



Dans son mode de fonctionnement le plus intensif, c'est-à-dire le suivi d'une activité physique en continu avec le capteur de rythme cardiaque et le GPS activés en continu, le constructeur annonce une durée de vie de la batterie de 22h. C'est plus que la majorité des autres montres connectées qui, pour atteindre se résultat, doivent se limiter à un affichage de l'heure.

On tient là l'une des montres connectées les plus endurantes du marché.

Un OS léger mais chiche en fonctionnalités

Comment Huawei a-t-il réussi cette prouesse ? En grande partie grâce à LiteOS, qui vient ici remplacer plutôt avantageusement (du moins pour les sportifs) Wear OS de Google. Malheureusement, si vous concevez la montre connectée parfaite comme un véritable condensé de technologies façon inspecteur Gadget, vous risquez d'être un peu douchés ici.

Nous l'avons déjà dit plus haut, mais la Huawei Watch GT ne dispose pas de microphone. Vous ne pouvez donc ni passer d'appel, ni dicter vos messages, pas plus que faire appel à Google Assistant, ou à tout autre assistant vocal pour effectuer des recherches sur Internet.

Impossible d'ajouter des applications à votre tocante non plus ; il vous faudra composer avec celles préinstallées. Et autant dire qu'il n'y en a que pour les sportifs.

Huawei Watch GT test
En termes applicatifs, la Huawei Watch GT n'a bien que des fonctionnalités sportives à proposer. © Pierre Crochart pour Clubic

On ne trouvera ainsi dans la liste des applications disponibles que des programmes de suivis d'activité, de météo, et celui destiné à vous tracker pendant votre sommeil afin de vous prodiguer des conseils pour mieux dormir.

De la même manière, les réglages de la montre sont réduits à leur strict minimum, tout comme les possibilités de personnalisation. Il n'est possible de modifier que la luminosité générale de la montre, et d'autres paramètres très sommaires. À ce titre, je regrette particulièrement l'impossibilité de définir certains raccourcis via une gestuelle particulière comme il est souvent possible de le faire sur Wear OS. Mais quand bien même, le même souci de pauvreté du contenu se poserait.

Rassurez-vous néanmoins : il est totalement possible de contrôler la musique que vous écoutez depuis la Huawei Watch GT, celle-ci détectant automatiquement lorsqu'un lecteur multimédia est en marche.

Aussi il faut bien comprendre que les possibilités offertes par la montre seule sont assez limitées. Il faut lui adjoindre les services de Huawei Health, une application disponible aussi bien sur Android qu'iOS, pour libérer tout son potentiel.

Huawei Watch GT test
Huawei Health est pleinement compatible avec iOS et ne fait montre d'aucune limitation. © Pierre Crochart pour Clubic

J'ai pu constater avec plaisir que les applications étaient identiques autant sur un smartphone Huawei que sur iPhone, confirmant la pleine compatibilité de la montre peu importe votre terminal. Un peu à la manière de l'application Santé d'iOS, Huawei Health agrège toutes les données collectées par la montre, et vous propose ainsi des analyses et diverses recommandations présentées de façon agréable.

Petit bémol néanmoins sur la partie GPS de l'application : lors du lancement d'une activité (par exemple course, cyclisme ou tout simplement marche), la montre va tracker votre itinéraire pour que vous puissiez le consulter a posteriori via l'application. J'aurais apprécié que l'affichage des trajets soit un peu plus simple (il faut se promener un peu dans les menus pour le dénicher), d'autant plus que la Huawei Watch GT est particulièrement précise dans sa géolocalisation.

Huawei Watch GT test
Huawei Watch GT test

L'application Huawei Health est particulièrement riche en données et visualisations.

Huawei Watch GT : l'avis de Clubic

Affichée à 199€, on peut affirmer sans trop se mouiller que la Huawei Watch GT représente actuellement le meilleur rapport qualité-prix possible sur le segment des montres connectées. Du moins si vous recherchez dans ce type d'appareil le compagnon idéal pour votre pratique sportive. Bardée de capteurs, à l'aise aussi bien sous l'eau qu'à la surface, la montre de Huawei se couple par ailleurs à une application aussi peu invasive que riche en informations.

En contrepartie, il faut bien garder en mémoire que si Huawei a décidé de se passer de Wear OS, c'est également au détriment des fonctionnalités de sa montre qui, au sortir d'une activité sportive, se contente finalement de faire office de relai à vos notifications. Un choix, qui permet néanmoins à la Watch GT de s'imposer comme la championne toute catégorie en termes d'autonomie. Rappelons qu'après une grosse semaine d'utilisation, la montre connectée n'était toujours pas à bout de souffle.

En définitive, il faudra bien vous demander pour quelle raison vous souhaitez acquérir une montre connectée. Si ce type d'appareil est, de toute manière, très ciblé à destination des sportifs, les citadins peuvent habituellement y trouver leur compte. Ce ne sera peut-être pas le cas ici, au vu du peu de personnalisation (applications, cadrans, etc.) permise par Huawei sur son OS maison.

Mais une fois acceptés ces maigres compromis, on profite à plein d'un excellent produit pour un tarif défiant toute concurrence.

Huawei Watch GT

Les plus
+ Montre bien finie
+ Écran impeccable
+ Performances au rendez-vous
+ Autonomie monstrueuse
+ GPS très précis
Les moins
- Bracelet en silicone un peu cheap
- Peu de personnalisation sur LiteOS
- Réservée aux sportifs en priorité
Écran
Performances
Design
Autonomie
OS
4.5

Modifié le 16/04/2019 à 16h52
21
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top